Side Menu

Partagez | 
avatar
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
Totoro Ikki
Messages : 133
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 23

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 258
Expérience:
242/500  (242/500)

De mauvaises intentions [2nd Part.]    Ven 16 Oct - 22:23
Spoiler:
 


Alliance perfide!

[PvReina]

Le fidèle compagnon Narsus prit congé, comme demandé par son supérieur hiérarchique, la femme répondit poliment, rien de plus, une déception pour le second de la section d’espionnage. Enfin la mission pouvait démarrer, l’espionne de la Feuille avait l’air assez impatiente de commencer. Avant de s’élancer dans le désert aride du pays du Vent, elle lâcha quelques informations. Son nom, Saisoku Reina, cela ne parlé pas au chef des Espions, la seconde était que Konoha avait découvert des mouvements suspects de l’organisation criminelle près de la forêt de Shikkotsu. Beaucoup de mystères entouraient ces lieux, mais notre espion avait l’homme le plus cultivé comme second et celui aimé beaucoup parler, la partenaire d’Ikki en avait fait les frais. Il lui avait déjà parlé de cette forêt, il ne savait pas grand-chose mise à part que cette forêt était sacrée et qu’il était facile de s’y caché. Il parla aussi d’un lieu stratégique situé entre deux grandes puissances alliées, en somme quelque chose d’idéale pour l’Akatsuki. Qu’allaient-ils trouver là-bas ? Peut-être rien, peut-être tout. Ils allaient bientôt le découvrir.

« Je m’appelle Ikki, très bien mettons nous en route pendent que le désert se tient tranquille. »

Les deux partenaires partir dans les longues étendues de sable recouvrant le pays du Vent, il fallait faire vite pour y être le plus rapidement possible et ne pas tomber sur une tempête de sable. Elle avait déjà traversé se désert et pourrait surement le refaire, mais survivre à une tempête de sable n’était pas une mince affaire. Les trois quarts du trajet se faisaient dans le désert et sa chaleur extrême et le temps changent rapidement dans ces contrées sans vie. Ils marchèrent des heures sans s’arrêter, lui avait l’habitude, elle derrière son masque devait probablement les tourments que peuvent causer ces hautes températures. Ikki marquait un arrêt, il n’en ressentait pas le besoin, mais ceux qui ne sont pas originaires de ce pays y sont obligés et il se devait de préserver sa camarade quelques soit son avis sur la question. La mission pouvait durer un moment, elle était importante tout comme l’alliance entre la feuille et le sable, rien ne devait compromettre leurs objectifs.

« On ne s’est pas arrêté depuis des heures, bois un peu tu en as besoin, on arrivera bientôt.»

Le reste du trajet fut rapide, discret et sans un mot, ils n’étaient plus très loin du lieu indiqué. L’atmosphère entre les deux shinobis restait étrange, froide et vraisemblablement le Sunajin se méfiait de sa camarade de la Feuille. Il s’inquiétait surtout de ce que son collègue le chef de la Racine. Un homme méprisable et complètement imprévisible d’après et aussi très puissant d’après les sources d’Ikki. La journée avait passée et le couché de soleil s’entamait, à la lisière de la forêt les deux ombres s’arrêtaient, il était temps de se mettre en chasse de ses vils criminels. Sur quels genres de monstres allaient-ils tomber ? Uchiha Itachi le tueur de son propre clan ? Ou bien le monstre de Kiri Kisame ? Ou peut-être qu’ils découvriraient de nouveau membre ou même plusieurs… Ils devaient agir avec précautions, ces criminels sont tous de puissants adversaires. L’homme se posait autant de question sur sa camarade, ses pouvoirs, son sang-froid, ses réactions face à l’ennemi, il y avait beaucoup trop de données manquantes et il n’aimait pas ça.

« Nous y sommes Reina. »



____________________________________________

avatar
Invité
Invité


Re: De mauvaises intentions [2nd Part.]    Jeu 22 Oct - 3:21


Mission De Rang C


Feat Totoro Ikki

Son interlocuteur se présentait aussitôt qu'elle lui demandait. Directe et sans manières déplacé, l'homme acquiesçait à la requête de la kunoïchi. Rapidement, les ninjas passaient la grande porte du village caché du vent pour se faire engloutir par le désert. Leur marche silencieuse les amenait à se concentrer sur leur objectif. Ikki avait le menton fièrement levé alors que Reina gardait la tête légèrement baissé, un peu épuisée par le soleil et cette chaleur, celle-ci peinait à garder la cadence. Par orgueil surtout, l'ANBU évitait de prononcer la moindre parole ou même faire mine d'un simple soupire. Cette dernière n'était pas réellement fan de grandes chaleures, malgré qu'elle soit quelqu'un de très résistant et de très endurcie aux intempéries, le désert de Suna était un endroit dangereux et ne devait pas être sous-estimé. Seuls ses habitants arrivent à y supporter sa chaleur atroce et sa sécheresse exagérée. Pour ceux venant de contrés plus fraîches, c'était une tout autre histoire. Quelques heures plus tard, peut-être à mi-chemin, l'homme s'arrêtait pour donner la chance à sa partenaire de prendre son souffle ainsi que boire quelques gorgées. Certes, c'était une offre qu'elle ne pouvait refuser.

Empreint d'orgueil et de fierté, la femme répondait d'un hochement de tête pour ne pas lui faire remarquer sa voix rauque à cause de la déshydratation. Avec la gorge aussi sèche, sa voix ne devait plus être la même. Celle-ci relevait son masque sur sa tête pour se cacher du soleil. Malgré le manque d'épaisseur, la simple ombre de son masque l'apaisait. La femme prenait sa gourde de ciment pour y boire de bonnes gorgées encore fraîches. L'eau coulait comme du miel dans sa gorge, son trajet froid lui soulageait l'estomac. Jamais Reina n'avait ressenti un réconfort semblable à celui-ci. Sa sueur perlait dans son dos et sur son visage, les gouttes salées se frayaient un chemin jusqu'à sa poitrine. La poitrine… Sans doute l'endroit le plus chaud de son corps et aussi le plus inconfortable dans de telles circonstances. Un inconfort que son partenaire ne pouvait sans doute pas imaginer due à son absence de poitrine. Enfin, la kunoïchi prenait le temps de souffler un peu avant de ranger sa gourde et serrer les bandoulières de son sac à dos afin de se remettre en route.

Les heures étaient longues, mais pourtant, ceux-ci atteignaient la frontière avant le coucher du soleil. Ils n'étaient pas encore sortis du désert que ceux-ci pouvaient ressentir cette douce brise s'échappant des bois à l'horizon. Frissonnant, celle-ci allait devoir affronter le froid de la nuit juste après avoir traversé ce désert ardent. La sueur séchait rapidement après être devenue glacée. Son corps s'adaptait pourtant rapidement à cette température plus fraîche lorsqu'il arrivait dans la forêt. Le soleil commençait à se cacher derrière les montagnes laissant quelques rayons orangés se glisser entre les arbres. Lentement, celle-ci reprenait de la vitesse ainsi que de la vigueur. Maintenant sur un terrain où elle se sentait beaucoup plus à l'aise, Reina pouvait faire preuve de plus de professionnalisme. Ses pieds se refroidissaient de qui lui faisait le plus grand bien, ses jambes semblaient moins lourdes ce qui lui redonnait des forces. Enfin ! Ils étaient arrivés selon ce que lui disait l'espion du village caché du vent. La femme replaçait le masque sur son visage et se mit à regarder autour d'elle. Il était temps de commencer les recherches. Les deux espions allaient donc passer aux choses sérieuses et faire ce en quoi ils excellaient. Pister leurs cibles. Que recherchaient-ils ? Un chakra ou deux, peut-être trois qui sait ? Puissant bien entendu, mais surtout inconnu. Ou presque.

- Le mieux serait de se séparer en gardant un œil sur l’autre afin de pouvoir intervenir le plus rapidement possible.

En tant qu'espion logiquement, son partenaire devait pouvoir se servir de talents sensoriels pour pouvoir espionner et pister plus facilement. La femme n'avait pas besoin d'attendre sa réponse pour agir, ils étaient de grandes personnes autonomes, ils pouvaient se débrouiller et s'entendre sur ce point, aucun d'eux n'avait besoin d'un boulet à sa cheville attendant qu'un des deux fasse tout le boulot. C'était donc en silence et avec des signaux de campagne qu'ils y parviendraient et s'il avait quelque chose contre sa façon de faire, Ikki ne se gênerait sans doute pas pour le lui faire remarquer. Il était vrai qu'ils ne se connaissaient pas, mais ils n'étaient pas ennemis pour autant, leurs villages collaboraient plutôt bien, mais derrière cet air neutre, l'homme semblait méfiant à l'égard de Reina… Il avait raison. Reina était imprévisible et surtout, celle-ci avec quelque chose derrière la tête. Nourrit par des ambitions personnelles, la jeune femme ne manquerait pas cette unique occasion de pouvoir trouver une piste manquante sur Itachi Uchiha. En s'échappant dans les arbres autour d'eux la kunoïchi serrait la protection qu'elle portait à son avant-bras afin de s'assurer que tout était toujours en place. La femme se concentrait alors aussitôt pour commencer à capter un chakra venant vers eux ou bien s'éloignant. Reina changeait de branche et variait les hauteurs pour tenter de ressentir quelque chose en gardant toujours une attention sur son coéquipier.




Informations supplémentaires :
 
avatar
暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Taki no Nukenin

暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Taki no Nukenin
Kakuzu
Messages : 81
Date d'inscription : 27/07/2015

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 175
Expérience:
170/1000  (170/1000)

Re: De mauvaises intentions [2nd Part.]    Ven 23 Oct - 19:09
I AM A MOTHERFUCKING
BEAST



La forêt de Shikkotsu, voici un lieux qu'on ne visitait pas tous les jours! Tout ninja digne de ce nom avait déjà rencontré les fameuses Kuchyoses. Des créatures fantasques ayant décidées, allez-savoir pour quoi, de s'allier avec les humains. Si ces bêbêtes étaient connues des shinobis, le reste du monde ne les avait que très peu fréquenté. L'homme étant un animal cupide, un riche collectionneur se mit un jour en tête d'obtenir l'une de ces chimères. Il va sans dire qu'il était plutôt ardu pour lui de passer par les voies officielles, de par la nature de sa requête, mais dans le monde de l'Ombre on pouvait tout obtenir, pour peu qu'on y mette le prix.
Voici donc pourquoi notre chasseur de prime se retrouvait dans cette étrange forêt. Il ne partait ni pour un pique nique, ni pour une retraite méditative. Hidan s'occupait déjà de 'déblatérer tout un tas d'inepties religieuses, il ne manquait plus qu'il se mette lui aussi à explorer les déboires de l'âme. Non, Kakuzu venait faire ce qu'il faisait le mieux : capturer quelque chose, et le revendre à quelqu'un. D'habitude ses proies étaient plus humaines, mais l'idée de se confronter à un monstre avait du le titiller, puisqu'il sauta presque sur cette mission lorsqu'il en entendit parler.

Pourquoi les limaces? Et ben disons qu'il n'y avait pas énormément d'informations sur "comment capturer une invocation". En général c'était le genre de chose qui tombait du ciel, et le Destin ne prenait pas le temps de s'expliquer. Seulement les légendaires Sannins de la feuille étant plutôt prolixe quand à leurs sublimes capacités, quelques informations trainaient ci et là sur l'espèce des crapauds, serpents, et limaces.
Évidemment, en bon radin, le centenaire prit la voie la plus rapide vers sa récompense. Après tout une limace faisait sans doute une meilleure proie qu'un crapaud, ou qu'un serpent!

Il marchait relativement lentement sa robe rouge et noir lui donnait l'aspect d'une ombre, et il en avait d'ailleurs l'étonnante discrétion. Seulement son but n'était pas de passer inaperçu. Il voulait que la faune locale se manifeste, aussi ne fit-il aucun effort pour masquer son chakra. Croyez le ou non, un type ayant vécu plus de cent ans avait une aura plutôt... impressionnante. La puissance n'était surement pas le seul critère pour faire sortir une invocation de son trou, mais nulle doute qu'elle saurait les titiller.
De toute façon il était lui même aux aguets, conscient que même si l'habitude l'avait rendu silencieux, ce "cri chakatrique" qu'il lançait à tout va ne manquerait pas d'attirer l'attention. Qu'on lui tende un piège? L'idée ne parvenait même pas à le titiller. Il était parfaitement serein, conscient que ceux capables de le nuire étaient choses rares dans cette frêle époque.



Dernière édition par Kakuzu le Ven 26 Fév - 10:40, édité 1 fois
avatar
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
Totoro Ikki
Messages : 133
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 23

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 258
Expérience:
242/500  (242/500)

Re: De mauvaises intentions [2nd Part.]    Jeu 29 Oct - 1:14

Alliance perfide!

[PvReina]

Le voyage arrivait à son terme, les deux ombres pouvaient se concentrer sur leur tâche. L’archer contemplait le paysage brièvement essayant de capter quelques choses d’intéressant, il fut interrompu par sa coéquipière qui lui proposa de continuer les recherches chacun de son côté. Le chef des espions du sable lui fit un signe de la tête pour confirmer sa proposition. Il voyait cela comme un moyen de s’éloigner d’une potentielle menaces au moins pendant le temps des recherches. Reina s’en allait sans attendre, Ikki fit de même et filait de branche en branche dans cette immense forêt, il pouvait toujours ressentir le chakra de son équipière de la feuille. La zone semblait déserte, sur sa route il croisait quelques grottes qu’il s’empressa de visiter à la recherche d’une trace d’un passe de l’organisation criminel. Ce fut vint, rien, aucun indice à se mettre sous la dent. Avaient-ils réellement visité ces contrées éloignées ? Et si oui, pourquoi venir ici ?

Le Sunajin espérait que son contact de Konoha avait des informations vraiment fiables. Il continua sa visite, pendant de longues minutes, c’est alors qu’un chakra énorme envahissait la forêt de sa noirceur. L’atmosphère devenait pesante presque étouffante. C’était un appel d’une bête féroce voulant assouvir sa soif de sang. Qui pouvait-bien avoir un chakra si puissant ? Reina ? Impossible Un membre de l’Akatsuki ? L’archer ne pouvait croire que des hommes qui prennent autant de précaution pour ne pas se montrer appel se dévoilent ainsi au grand jour aussi grossièrement. Le shinobi du Sable prit la direction du chakra prenant soin de concentrer fortement son chakra afin que Reina comprenne qu’il se dirige vers l’immense force qu’ils ont dû tous les deux ressentir. Après ça, il prit ses précautions en camouflant son chakra. Il n’avait pas besoin d’utiliser son chakra pour trouver sa cible tant elle se montrait. Il approcha de ce qui semblait être un homme et se cacha derrière un arbre à une vingtaine de mètres.

Une cape noire avec des nuages rouges, l’espion n’en croyait pas ses yeux, un membre de l’Akatsuki si qui vous invite à venir le voir ce ne doit pas être tous les jours qu’on voit quelques choses comme ça. Le criminel semblait confiant, mais pas très commode bien que l’archer ne pouvait qu’entrevoir son visage. Un visage inconnu à première vue. L’homme de Suna s’éloigna alors de sa proie sachant pertinemment qu’il ne pourrait le capturer seul. Il aurait pu tenter sa chance et peut-être s’en sortir, mais il ne connaissait rien de ses pouvoirs et puis il avait une alliée alors pourquoi s’en priver. Même si la confiance n’était pas installée entre eux il fallait faire avec. Il annula alors sa technique de camouflage du chakra et repéra Reina pas encore trop proche de la cible. Il décida de la rejoindre sans attendre.

« Tu l’as senti également senti tu te dirigeais vers lui. Je l’ai vu, c’est un membre de l’Akatsuki sans l’ombre d’un doute. Alors tu as un plan ? »

L’archer voulait privilégier la coopération et entendre l’avis de sa coéquipière avant de lui donner le sien. Il espérait s’être méfié d’elle pour rien et que la mission marche pour le mieux.



____________________________________________

avatar
Invité
Invité


Re: De mauvaises intentions [2nd Part.]    Jeu 12 Nov - 12:09


Mission De Rang C


Feat Totoro Ikki

Reina soulevait les feuilles géantes au-dessus de sa tête pour dégager son chemin entre les branches. Tout y était plus grand, les insectes, la nature, c'était un endroit impressionnant, mais surtout très mystérieux. Certains y trouvaient un intérêt spirituel. Un lieu sacré pour beaucoup de ces gens. Pour la kunoïchi, l'endroit n'avait que très peu d'importance même s'il était magnifique. La nuit arrivait rapidement et la forêt semblait se refermer autour d'eux. Les grillons faisaient entendre leur musique ainsi que les grenouilles. Une forêt bien humide qui n'allait pas tarder à dernier très fraîche, de quoi donner quelques frissons, surtout à son partenaire qui était habitué à des températures assez chaudes. Disons que ce climat n'était surement pas dans quoi il devait se sentir le plus à l'aise. Par contre, cette dernière ne devait pas le sous-estimer pour autant, à son âge et à son rang, il devait sans doute avoir voyagé à travers les Pays et appris à s'adapter au minimum à ces climats. De même que pour celui qu'ils traquaient. D'où venait-il ? Qui était-il. Tant de secrets encore non dévoilés sur cette organisation et ses membres. Mais aujourd'hui, ces informations ne valaient rien aux yeux de Reina. Peut-être que pour Konoha, c'était des informations cruciales et nécessaires, de même que pour le village de Suna, mais pour elle… Rien du tout.

En poursuivant son chemin à l'orée du crépuscule, la femme pouvait enfin ressentir quelque chose digne de son intérêt. Un chakra. Fort, puissant et téméraire vers l'Est. Un tel chakra n'était pas le genre à prendre à la légère. Il était… Impressionnant. Son odeur. C'était la chaire carbonisée, le sang répandu coagulant sur son âme. Cette personne avait fait des choses épouvantables et on pouvait le ressentir à travers cette vague de chakra que lui apportait le vent. Quel genre de ninja était-il ? Il devait être vieux, car il puait l'expérience. Son odeur était loin d'être alléchante, mais ce genre de puanteur attirait Reina, cette personne allait pouvoir l'aider à retrouver Itachi Uchiha. Il fallait, il devait le connaître. Perdue dans ses pensées, celle-ci ne prenait pas en compte l'approche de son camarade qui venait se poser auprès d'elle. Il l'avait senti savait que la jeune femme l'avait aperçu. En effet, il n'était pas très difficile à manquer. Cette aura puissante n'avait de secret pour personne. Ikki affirmait qu'il était bien un membre d'Akatsuki ce qui faisait sourire la kunoïchi sous son masque d'ANBU. Sans trop attendre, l'homme demandait à sa partenaire si elle avait un plan. Oui elle en avait un, mais ce plan ne lui plairait sans doute pas. Reina s'accroupissait  alors lentement en lui faisant signe de la suivre.

- Bien rapprochons-nous. Il nous faudra une meilleure vue pour l’appréhender.

Silencieuse, la jeune femme se dirigeait vers leur cible. En se rapprochant de ce dernier, la femme prenait soin de camoufler son chakra par précaution. Suivi de son partenaire qui devait sans doute se méfier d'elle, Reina s'arrêtait dans un arbre pour observer. En dessous de leurs pieds, l'ombre de l'Akatsukien ondulait contre l'herbe. Il s'avançait nonchalant dans leur direction. Cette si profonde indifférence ne pouvait signifier que deux choses. Petit un, il était tout simplement insouciant ou petit deux, il n'avait peur de rien. Selon son allure, sa droiture et l'aura qu'il dégageait, cet homme semblait plutôt sans peur, un très grand estime de lui-même sans doute, il devait cacher un puissant potentiel. Pour faire parti de cette organisation, ce ninja ne devait pas être un joli cœur. La kunoïchi serrait fermement les poings en attendant le bon moment. Sa respiration se stabilisait, des frissons emplissaient son corps. Pourquoi autant d'excitation ? Reina approchait enfin de ce qu'elle espérait… La vérité.

- Pardonnes-moi. Disait-elle d’une voix très basse et sereine.

À ce même moment, l'ANBU sortait une seringue qu'elle avait cachée sous la protection de son avant-bras et plantait l'aiguille dans le cou de l'espion de Suna. Son pousse pressait l'objet pour que le narcotique circule rapidement dans le corps d'Ikki. L'effet était instantané, l'homme devait perdre ses forces ce qui entraînerait sa chute. La femme voyait ses genoux se fléchirent. La jeune femme le rattrapait en sautant dans le vide avec lui. Celle-ci atterrissait accroupit devant l'inconnu et déposait lentement son partenaire sur le sol avant d'arracher la seringue laissant perler quelques gouttes de sang. Reina se redressait en cachant son outil là où elle l'avait pris. Cette dernière enjambait le corps inanimé du shinobi avant de retirer son masque ANBU qu'elle faisait tomber au sol.

- Pardonnez-moi cette brusque interruption. S’excusait-elle en observant le corps endormi d’Ikki avant de relever la tête vers l’Akatuskien.

- Mais je tenais à m’entretenir avec vous à titre personnel. Je vais devoir faire bref avant que mon partenaire de mission ne reprenne conscience.


Le regard turquoise de l'ANBU fixait les yeux de l'homme portant les couleurs de son organisation secrète. Ses yeux étaient étranges, voir même uniques. Son iris était vert, un vert très clair et sans pupille. La sclérotique de ses yeux n'étaient pas blanche… Rouge… Pourquoi ? Était-ce un dojutsu ? Reina ne connaissait pas ce genre de regard, enfin, ce n'était rien qu'elle n'avait déjà vue, alors le sous-estimer n'était pas dans ses intentions. Seulement elle espérait que celui-ci daigne l'écouter malgré son impolitesse. Il était grand, très grand, costaud. Cet homme lui faisait de l'homme, mais cela n'était pas du genre à l'intimider même s'il se montrait plutôt imposant physiquement. Même ses mains étaient immenses. Il pouvait certainement faire le tour de son cou sans effort. À l'un de ses doigts, le ninja portait une étrange bague… Une alliance ? Enfin… Après l'avoir brièvement scruté la kunoïchi reprenait la parole.  

- Je sais qu’Uchiha Itachi est un membre de votre organisation. Je ne veux pas l’emplacement de votre repère ou même un unique renseignement sur ce que vous êtes. Ce que je veux, c’est Itachi. Je veux savoir où je pourrais le trouver et je suis prête à payer ces informations.

Lorsque la femme arrêtait de parler, un coup de vent éméchait sa chevelure qu'elle replaçait d'un petit coup de tête pour dégager son visage. Peut-être que cet homme ne souhaitait ni or, ni bien matériel. Peut-être qu'il n'était qu'une bête assoiffée de sang ce qui expliquerait l'odeur de son chakra. Oui, Reina était inquiète face à ce qui pouvait se passer si ses négociations échouaient en ce moment, mais elle n'avait pas à le montrer ceci ne ferait que rendre la situation plus délicate. Sous la clarté de la pleine lune, les deux individus pouvaient profiter de cette douce fraîcheur, la nuit s'annonçait froide.

- Je répondrai à toutes vos questions si vous acceptez de m’aider. Ajoutait-elle avec calme.




Informations supplémentaires :
 

Ps: Désolée, je n'avais pas beaucoup de temps pour rp et aussi une baisse de motivation, mais je reviens, je reviens haha
avatar
暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Taki no Nukenin

暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Taki no Nukenin
Kakuzu
Messages : 81
Date d'inscription : 27/07/2015

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 175
Expérience:
170/1000  (170/1000)

Re: De mauvaises intentions [2nd Part.]    Sam 5 Déc - 22:24
I AM A MOTHERFUCKING
BEAST




Bien que la technique et l'expérience étaient d'un grand secours. Tout chasseur devait faire avec l'indomptée dame Chance. Vous aviez beau tout savoir sur les lièvres, connaître jusqu'à leurs plus insignifiantes habitudes, si un chevreuil se jetait dans votre piège, vous n'aviez d'autres choix que de renoncer à la chair bien plus tendre du lièvre.
Notre chasseur de prime avait, par l'indécence de son chakra, lancé une invitation limpide aux maîtres des lieux. Allez savoir pourquoi, deux étrangers répondirent à son appel. Certes, les kuchyoses pouvaient revêtir des formes surprenantes, mais qu'il soit pendu si ces deux énergumènes avec un quelconque rapport avec une limace!

M'enfin, il faut croire qu'il fallait plus qu'une puérile provocation pour titiller les autochtones. La nouvelle arrivante fit tout juste son apparition que le criminel fit taire son aura. Après un tel déploiement chakratique, cela devait être assez perturbant pour les êtres sensibles à cette énergie. C'était comme si l'on passait subitement de la pression des fonds marins à l'air léger des hauts reliefs. Cependant, si Kakuzu venait d’appâter deux brebis, il ne tenait pas à ameuter tout le troupeau.
Au fur et à mesure que la demoiselle se dévoilait, le regard du centenaire se faisait plus insistant. Il analysait chaque mouvement de cette créature, appréciant au passage le somptueux travail de mère nature. Elle avait la grâce féline d'une panthère, alliant tous les atouts de la gente féminine à la beauté sauvage d'un corps puissant et préparé au combat. Oui, on ne pouvait nier son charme, et si cela ne suffirait pas à épargner sa vie, sans doute aurait-t-elle le luxe d'une mort rapide.

Kakuzu l'écouta avec attention. Le corps inanimé qu'elle portait en offrande, et le fait qu'elle ait dévoilé son visage lui octroyait le droit à une brève conversation. S'il fut tout d'abord surpris par la présence de deux Anbus dans pareil coin perdu, la jeune femme combla bien vite son ignorance. Ils connaissaient leur organisation, et malgré cette petite mise en scène, le criminel doutait fortement du côté hasardeux de cette rencontre. Il se repassait mentalement tout ceux à qui il avait demandé des renseignements, et le nom d'un bibliothécaire lui vint immédiatement en tête. Il s'occupera de ce bavard un peu plus tard.

"Uchiha Itachi... plait-il?"

Il avait répondu du tac au tac, d'une voix tant empreint de sarcasme. Il ne savait pas jusqu'où allait les connaissances de madame sur son organisation, mais pensait-elle réellement qu'un criminel aussi talentueux que le jeune Uchiha se permettrait le luxe d'intégrer un groupe de pleutres? L'Akatsuki était capable du pire, mais jamais, JAMAIS, un de ses membres se laisserait aller à la trahison.
Néanmoins, Kakuzu ne manquait pas de ressources, surtout lorsqu'il y avait quelques ryos à la clef. Elle voulait des renseignements sur Itachi, peut-être trouveront-ils le moyen de satisfaire la loyauté, et la cupidité.

Le centenaire fit quelques pas, se rapprochant de la demoiselle comme pour intensifier sa propre présence. Il ne se voulait pas menaçant, mais des années de conditionnement avait rendu son aura lugubre, qu'il le veuille ou non.

"Je ne sais pas ce que l'on t'a raconté petite, mais si tu sais quoique ce soit à mon sujet, es-tu sûre que venir à ma rencontre soit une excellente idée?"

Sa voix, allégorie de la plénitude, puait le calme et la sérénité. Comme tout grand prédateur, il ne s'agitait point avant de bondir, bien au contraire. Aussi vif que pouvait l'être un ninja de son rang, le chasseur de prime se retrouva derrière la demoiselle. Un coup de paume bien placé lui fit perdre connaissance, mettant fin à cette interview. Elle en savait peu, mais ce peu était déjà trop. De plus, si ces deux là avaient pu le trouver, qui sait qui pourrait venir par la suite.
Le prédateur attrapa les deux corps, et les traina sans gène à travers la forêt. Ils se retrouvèrent rapidement dans un coin d'ombre, sous le couvert d'épais feuillage. Nul ne pouvait les déranger, et nul doute que s'ils mourraient ici, personne ne trouverait jamais le corps de ces deux individus. Cependant Kakuzu n'était point d'humeur meurtrière, et lorsque l'un d'eux s'éveilla, la voie lugubre du geôlier improvisé se fit sentir. Il n'y avait certes ni liens ni barreaux, mais le centenaire étant lui même la meilleure des prisons.

"Maintenant chers amis, dites moi ce que vous faites ici, et qu'est-ce qui pourrait me motiver à vous laisser la vie sauve."



Dernière édition par Kakuzu le Ven 26 Fév - 10:52, édité 1 fois
avatar
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
Totoro Ikki
Messages : 133
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 23

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 258
Expérience:
242/500  (242/500)

Re: De mauvaises intentions [2nd Part.]    Dim 17 Jan - 15:06

Alliance perfide!

[PvReina]

Il l’avait deviné depuis un moment déjà, il savait que sous son masque la Kunoichi de la Feuille préparer quelque chose. Il l’avait deviné, mais naïvement il avait de croire en cette alliance avec le village caché de Konoha. Celle-ci venait d’être ébranlée à cause du geste de la jeune femme qui venait de se mettre dans une situation très embarrassante. Ikki tomba sous la force de cette toxine se répandant dans son corps, il jeta un dernier regard noir à sa coéquipière du jour puis ferma les yeux. La cible était si proche… Elle venait de commettre une terrible erreur !

Plongé dans un profond sommeil l’Archer avait perdu toute notion du temps et naviguait dans un océan de souvenirs pour le moment désagréable. Les images d’une époque lointaine venaient le tourmenter comme chaque fois qu’il fermait ses yeux. Ils entendaient tout comme s’il y était de nouveau, les cris, le feu, le sang… Le corps des siens gisants sur le sol de la montagne, puis la voix de sa mère, une voix que le temps avait quasiment effacé de son esprit. « Réveil toi Ikki… » Entendait le Sunajin. Elle le répéta plusieurs fois, d’abord d’une voix douce et apaisante, puis elle prit un ton inquiet et autoritaire comme si un danger approchait ! « Réveil toi Ikki ! »

L’espion ouvrit enfin les yeux, il se trouvait dans une grotte sombre et froide. En face de lui se trouvait le membre de l’Akatsuki, à côté de lui, la Konohajin qui l’avait trahi était inanimée. Combien de temps c’était-il écoulé depuis son évanouissement ? Et pourquoi Reina était-elle évanouie ? Il n’avait pas besoin de le savoir la situation était déjà assez délicate. Il fallait maintenant trouver un moyen de lui soutirer des informations subtilement puis s’enfuir d’ici sans trop tarder. Compte tenu de l’énorme chakra de l’ennemi, il valait ne pas se battre en un contre un surtout avec un coéquipier à protégé. Oui, il fallait bien maintenir l’Alliance entre la feuille et le sable, pas pour son intérêt personnel, mais pour son Kazekage qui avait une relation particulière avec ce village. Encore à moitié sous l’effet de la toxine Ikki manquait encore de force et devait gagner du temps afin de retrouver ses capacités.

« Nous sommes en mission, une mission dont tu n’as pas besoin de connaître l’objectif. Il faut croire que le hasard fait bien les choses, ou surement que nous ne partagions pas les mêmes objectifs cette femme et moi. Et puis il faut dire que ton appel était explicit, quelqu’un qui ne veut pas se faire remarquer utilise normalement d’autre méthode pour cacher sa présence. Nous avons simplement répondu à cet appel. »

L’archer se relevait difficilement, il faisait face à ce monstre de puissance. En l’observant un peu le Sunajin remarqua que son ennemi arborait le bandeau du village caché de Taki. Un village méconnu qui est un refuge discret pour les hommes recherchés. L’idée faisait son chemin dans sa tête, il savait qu’en sortant de cette situation difficile il faudrait poursuivre les investigations dans ses petits pays. Les cinq puissances ne regardaient pas plus loin que leur frontière et en avaient oublié de porter leur regard sur ses pays ravagés par les précédentes guerres Shinobi.

« Je ne pensais pas trouver un tel monstre venant d’un petit village comme Taki. Je ferais attention autour de moi lors de ma prochaine visite dans ton village. Je suppose que tu n’es pas du genre à répondre aux questions et moi non plus alors je suppose que nous sommes dans une impasse, je n’ai rien à t’offrir à par cette femme de Konoha qui a l’air d’avoir un certain goût pour se mettre dans une situation difficile. »




____________________________________________

avatar
暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Taki no Nukenin

暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Taki no Nukenin
Kakuzu
Messages : 81
Date d'inscription : 27/07/2015

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 175
Expérience:
170/1000  (170/1000)

Re: De mauvaises intentions [2nd Part.]    Mar 19 Jan - 19:50
I AM A MOTHERFUCKING
BEAST



Finalement monsieur fut le premier à se réveiller. Quoi de plus normal, dans les contes de fées le prince était celui qui sauvait la princesse non?
Compte tenu de la situation actuelle, le captif avait beaucoup de mérite à maintenir pareille tranquillité. Seul un shinobi aguerri pouvait rester aussi calme devant l'adversité. Kakuzu avait suffisamment d'expérience pour jauger efficacement ses interlocuteurs, aussi se garda-t-il de sous-estimer sa proie.

Toutefois, si ce gamin avait un certain charisme, ne forçait-il pas un peu sa chance? Qu'il se soit fait piégé ou non n'avait aucune importance, ces deux brebis s'étaient jetées volontairement dans la gueule du loups. Aussi quand ce dernier posait une question, il s'attendait à une réponse un peu plus ... prolixe.
Alors que son "prisonnier" se remettant lentement de son shot de sédatif, le nom de Taki résonna aux oreilles du vieillard. Ce freluquet était vif d'esprit, mais il pouvait fouiller tant qu'il voulait au pays des Cascades, le Nunekin s'était assuré que personne ne puisse dévoiler ses secrets.

Véritable maître du marchandage, le créancier de la lune rouge ne prit que quelques secondes pour classifier les diverses informations. Il savait que l'une venait de Konoha, et que de par son attitude monsieur venait d'un autre village. Lequel? Ce style rappelait certes le Désert du pays du vent, mais cela restait un peu léger pour juger de son origine. Mais était-ce là tout ce qu'ils avaient à offrir?

"Une impasse? La situation est bien plus simple que cela jeune homme. Je peux mettre fin à vos jours ici et maintenant, et me débarrasser de vos corps de façon à ce que personne ne retrouve jamais la moindre parcelle de vos êtres. Où tu peux délier un peu ta langue, et arrêtez de faire comme si ta vie avait si peu de valeur."

Se faisant, Kakuzu plongea ses yeux dans ceux du Sunajin. Il avait le calme glacial de l'assassin. Il n'avait nul besoin d'exagérer son côté menaçant, sa simple présence suffisait à rendre ses menaces crédibles, et puis il n'était pas vraiment un adepte de l'intimidation forcée. Un faucon ne faisait aucun bruit avant de fondre sur sa proie, il se contentait d'attaquer, point barre.

"Je n'ai que faire du corps d'une Kunoïchi d'un si piètre niveau. Par contre, plus tôt cette femme a parlé de mon organisation, j'aimerais bien en savoir d'avantage. A quel groupe, clan, ou famille serais-je prétendument associé? Et ne me fais pas me répéter une seconde fois, mais qui es-tu, et que faisiez-vous sur mes trace? Je ne crois guère aux coïncidences ... et encore moins à la patience."


____________________________________________



Dernière édition par Kakuzu le Ven 26 Fév - 11:15, édité 1 fois
avatar
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
Totoro Ikki
Messages : 133
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 23

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 258
Expérience:
242/500  (242/500)

Re: De mauvaises intentions [2nd Part.]    Mer 27 Jan - 20:24

Alliance perfide!

[PvReina]

Difficile de le manœuvrer, l’homme de Taki se montrait des plus menaçant envers ses opposants. L’archer lui ne perdait pas foi en sa capacité à se sortir de là sans trop de dommages. Il fallait agir prudemment et ne pas perdre la face devant lui. Il jeta un regard sur l’ANBU de Konoha encore inanimé, il ne voulait pas l’abandonner malgré qu’elle les avait probablement conduit à leur perte. La première tentative d’Ikki s’étaient avéré être un échec cuisant, s’il voulait recueillir des informations il faudrait en lâcher qu’elles soient vraies ou fausses. Il en avait l’habitude, mais celui-ci semblait particulièrement expérimenté et habitué du marchandage. Les dires de cet homme laissaient planer le doute quant au dénouement de cet rencontre inhabituelle.

« Tu me parais bien sûr de toi, je suis conscient de ta force, je ne suis peut-être pas au mieux de ma force, mais si tu choisis de me combattre tu y laisseras des plumes !»

De l’inconscience ? Non certainement pas, chacun de ses gestes étaient réfléchis, simplement du répondant car il ne fallait le laisser avoir la main mise sur cette échange. Le ton sec et extrêmement confiant du chef des espions permettait à celui-ci de faire comprendre à son adversaire qu’il avait en face de lui un homme prêt à tout. Pourtant il prenait un risque, les réactions du renégat de Taki semblait imprévisibles, Ikki était bien conscient qu’il pouvait passer à l’acte à tout moment. Il fallait choisir ses prochains mots avec prudence. Alors il lui vint une idée, son opposant semblait avoir la fâcheuse envie de découvrir l’identité du chef des espions. Il avait pour habitude de cacher sa provenance lors de ses missions à l’extérieur du pays.

« Ma vie n’est qu’un mirage elle a peu de valeur pour ceux que je sers,  je suis une ombre de la Roche, j’ai rencontré cette femme sur ma route dans une taverne. Il se trouve que nous avions des intérêts communs voilà. »

Le ton assuré, Ikki était un expert dans l’art de la tromperie, c’est pourquoi il c’était hissé au rang de chef des espions du village de Suna. Il avait mérité se titre et allait le prouver. Les Iwajins qu’ils avaient croisés aux cours de ses voyages s’étaient tous montré plus ou moins bavard, la situation s’y prêter fortement. D’ailleurs l’homme de Taki se montrait lui aussi assez bavard, mais l’archer ce demandait tout de même si ce monstre n’était pas à côté de la plaque. Celui-ci demanda l’équipe du sable et de la feuille avait connaissance de son appartenance à une organisation quelconque. Se moquait-il d’Ikki ? Il venait d’une autre planète s’il ne savait pas que la plupart des Grandes Puissances avaient déjà des informations sur eux et que leur existence était avérée. Dans ce cas précis c’est son accoutrement qui parlait pour lui, les nuages rouges étaient un signe distinctif connu des grandes nations.

« Si nous devons parler franchement évite de te moquer de moi, cette accoutrement tout le monde en a entendu parler. Tu es de l’Akatsuki c’est évident, j’avais pour mission de trouver l’un d’entre vous afin d’évaluer la potentiel menace que vous êtes pour mon village. Cette femme avait le même but, vous rencontrez pour des raisons que j’ignore. Il n’y a aucune coïncidence à notre rencontre, cette femme nous a mis sur tes traces. »




____________________________________________

avatar
暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Taki no Nukenin

暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Taki no Nukenin
Kakuzu
Messages : 81
Date d'inscription : 27/07/2015

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 175
Expérience:
170/1000  (170/1000)

Re: De mauvaises intentions [2nd Part.]    Ven 29 Jan - 15:13
I AM A MOTHERFUCKING
BEAST



*Bien sûr de moi?*

Si ses proies n'étaient pas toujours dociles, peu d'entre elles avaient autant de répondant. Réagissant au quart de tour, le poing de Kakuzu s'élança vers la tête du malandrin, fracassant les os de son crâne contre les racines d'un arbre. Enfin, dans sa tête cela aurait pu se dérouler ainsi, sauf que l'âge aidant, le centenaire avait appris à contrôler ses pulsions. Au contraire, ce genre de provocations l'amusaient, car lui savait qu'au final, il aurait le dernier mot.

Ceci dit, le jeune homme eut toutefois la présence d'esprit de devenir plus conciliant. Petit à petit il levait le voile sur son identité, et si le chasseur de prime ne savait pas vraiment quelle valeur donner à ces informations, il avait plutôt tendance à y croire car peu d'homme savait mentir dans pareille situation.
Seulement ce garçon n'était pas à prendre à la légère. Il n'avait pas encore montré le moindre signe de faiblesse, bien au contraire. Ce type semblait presque à l'aise alors qu'il marchandait en ce moment même pour sa vie. Comme quoi, on formait encore quelques ninjas décents à cette époque.

Malgré le peu de traces que laissaient la lune rouge, l'organisation légendaire ne savait que trop bien qu'elle finirait par attirer l'attention. Un regroupement des pires engeances de ce monde ne pouvait passer inaperçue, c'était sans surprise que les villages cachés avaient commencé à s'y intéresser. Toutefois Kakuzu n'en avait jamais eu la confirmation. De plus, non seulement ces insectes s'intéressaient à eux, mais certain d'entre eux avait réussi à le retrouver. Hasard ou savoir faire? Peu importe, il devait réapprendre à se montrer plus prudent.

"La Balance est toujours aussi méfiante hein... Et maintenant que tu nous as trouvé, qu'en penses-tu petit oiseau? Sommes-nous une menace?"

Son ton semblait presque enjoué. Presque, car ce sinistre personnage avait depuis fort longtemps perdu toute capacité à se montrer sympathique. Cette question ne valait pas grand chose, mais Kakuzu ne voulait pas clôturer tout de suite cette interview. Bien qu'au départ il avait prévu de se débarrasser de ces énergumènes, le verbe de ce moineau changeait peu à peu ses plans.
Pain n'était pas vraiment du genre à se soucier des autres nations. Confiant non seulement en son incommensurable puissance, mais en la qualité de ses recrues, le maître de l'Akatsuki méprisait un peu trop les capacités des Grands pays. Seulement notre comptable avait affronté autre fois une ombre de la feuille, et il savait plus que quiconque qu'il ne fallait pas les sous-estimer. Il était peut-être temps qu'il se penche un peu plus sur le mouvement des insectes. Capturer ce freluquet et le ramener à Ame pouvait être un bon début, histoire de comprendre où ils en étaient, et combien en savaient leurs ennemis.

Sans dire le moindre mot, Kakuzu arriva aux côtés de ses proies. Il s'était déjà rapproché, mais la maigre distance qui les séparait fut couverte en un éclair. Ses mains s'étaient faufilées jusqu'à leur cous, soulevant les deux corps sans la moindre difficulté. Sa prise assurée rendait impossible la circulation de l'air, poussant petit à petit les enfants aux pays des songes.

"Je suis désolé, mais si c'est là tout ce que vous avez à offrir, je pense qu'il est temps de mettre un terme à cette mascarade."

Qu'avait-il décidé? Désirait-il les plonger dans l'inconscience afin de les emmener au pays de la Pluie, ou allait-il simplement mettre fin à leurs vies? Il était fort probable qu'il ne le sache pas encore, mais qu'il ait décidé que cette rencontre avait assez duré. Après tout il était fort probable que ces deux malotrus ne soient pas seuls, et Kakuzu n'avait guère envie de faire trop de tapage.
Quoiqu'il en soit, si "l'Iwajin" avait quelque chose à dire, qu'il le dise maintenant, ou se taise à jamais!


____________________________________________



Dernière édition par Kakuzu le Ven 26 Fév - 11:26, édité 1 fois

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Proie de mauvaises intentions [Aaron]
» RUSTY ▬ j'ai des mauvaises intentions mais des bonnes raisons
» Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises.
» Je jure solennement que mes intentions sont mauvaises ♦ Eowyn&Emily ♥
» Vraie Raison du Départ de Batista

Sauter vers: