Side Menu

Partagez | 
avatar
Invité
Invité


Convalescence forcé ( Libre )    Sam 28 Nov - 23:59
Okami se réveilla en douceur, il ne faisait que dormir depuis quelques jours de toute façon. Depuis son affrontement contre deux ninjas, il avait fini empoisonné et cette saleté était persistante. Oh ce n’était pas faute de l’avoir prévenu, fièvres et engourdissements pendant au moins un mois et ça ne faisait qu’une semaine. Bon sang, Okami n’allait pas réussir à passer une journée de plus dans ce fichu lit d’hôpital.

- Oh attend, qu’est-ce que tu fais ?!

Rai ne l’avait pas quitté d’une semaine depuis sa convalescence, mais même malgré cette compagnie, le loup ne supportait pas de perdre du temps. Il enleva la couverture et posa enfin le pied au sol. Pour le moment, tout allait bien, aucun signe de faiblesse, même si c’était le cas, il ne laisserait rien transparaitre. Il s’approcha ensuite de la fenêtre malgré les remontrances de la belette parlante. Okami fini tout de même par dire.

- Ecoute, j’ai juste envie de me dégourdir un peu les jambes, si tu veux me faire la morale, tu me la feras en chemin.

Rai avait l’habitude avec le loup, il n’avait pas souvent le choix, ce jeune homme n’en faisait qu’à sa tête de toute façon. Mais contre toute attente, il décida de ne pas le suivre et donna comme excuse qu’il valait mieux qu’il reste dans la chambre pour être sûr que le loup revienne. Ce dernier qui était déjà assis sur le rebord de la fenêtre soupira et se laissa tomber.

Konoha était vraiment immense, pour ce que l’on appelle un village, Okami s’était attendu à un truc à peine plus grand que l’endroit où il avait grandi. Mais cet endroit, on aurait dit une ville gigantesque à ces yeux. Le jeune homme ne savait plus où donner de la tête et il se mit tanguer doucement, ces jambes étaient encore un peu faible et il s’était déjà pas mal éloigné de l’hôpital.

En plus, il n’avait plus son équipement, ni ses armes. Le jeune homme refusait de laissé son épée entre les mains de n’importe qui et décida qu’il devrait la retrouver, mais ou pouvaient-ils bien l’avoir caché ? Surement un endroit bien gardé et ce n’était pas avec ce qu’il portait que le jeune homme pourrait tenter d’attaquer quoi que ce soit. Un simple pantalon et un t shirt noir.
Sans oublier qu’il n’était pas non plus ingrat, Okami avait promis de coopérer le temps de sa convalescence alors il devrait trouver un autre moyen de récupérer Iki Saberu.

Finalement, il abandonna l’idée pour le moment et s’aventura sur ce qui semblait être un terrain d’entrainement. Au vu des traces dans les différents arbres et les poteaux planté ici et là, cela ne faisait aucun doute.
Le loup sourit doucement et ferma les yeux, rien ne l’empêché de profiter du moment, personne ne semblait se trouver dans les parages. Le jeune homme ramassa un bout de bois assez long pour passer pour un sabre et l’observa alors attentivement.

Puis se mit à le faire doucement tournoyer dans les airs, il en oublia son état et entra dans une phase de méditation assez intense. La danse du sabre avait commencé et c’était à se demander qui diriger vraiment l’arme. Le loup était à l’aise, détendu et échangé différents mouvements qu’il avait appris. Rencontrant parfois un poteau planté, le choc se changer en coup et en parade. Le bâton passant d’une main à l’autre, prouvant une ambidextrie quasi parfaite.
Il livra son combat imaginaire pendant presque une demi-heure, se mettant dans diverse position de faiblesse et cherchant des solutions. Bondissant de temps à autres dans un salto comme si il évitait qu’on lui fauche les jambes.
Un bruit, une branche qui s’était cassé sous un poids, mit fin au moment et à sa méditation. Lorsqu’il ouvrit les yeux, son état avait un peu empiré mais rien de bien sorcier, il tenait debout et c’était un simple coup de chaud.

Okami lâcha alors son arme improvisé et se tourna pour observer l’endroit d’où était venu le bruit.
avatar
火 | Konoha no Chûnin
火 | Konoha no Chûnin
Tenten
Messages : 53
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
10/300  (10/300)

Re: Convalescence forcé ( Libre )    Mer 2 Déc - 15:24
New Mission
Shiroi & Tenten
Deux longues mains, fines et tannées, effleurèrent délicatement, presque avec une certaine anticipation, un kunaï à sa ceinture, se délectant totalement de la sensation à son toucher. Ses pas s'accélérèrent, mais sa respiration resta toujours aussi régulière, comme si de rien n'était. L'habitude, dirons-nous, pouvais faire des merveilles à n'importe qui. Quelques mèches brunes s'échappant allégrement au grès de ses mouvements de ses deux chignons habituels bien serrés, sa marque de fabrique si bien connue dans tout Konoha, Tenten marchait -et courrait presque pour être plus précise- vers le terrain d'entraînement qu'elle connaissait si bien.

Or, aujourd'hui, pas d'entraînement intensif pour elle. Ou peut-être que si, tout allait dépendre du tempérament de la personne qu'elle devait surveiller. Et elle espérait que le nouveau venu soit facile à vivre, et qu'il retournait très vite dans sa chambre d'hôpital, parce que louper son entraînement quotidien avec son équipe n'était pas la meilleure nouvelle pour la brunette, ainsi elle risquait de ne pas avoir beaucoup de patience aujourd'hui, au grand damne du nouveau. Tenten mettait un point d'honneur à venir à tous ces entraînements, et ne pas venir à celui de cette journée était vraiment une plaie pour elle. Mais les ordres étaient les ordres, et la kunoïchi n'était pas du genre à déroger aux ordres directs d'un supérieur (à part lors de missions où la situation s'échauffait rapidement, bien entendu).

Tenten passa rapidement devant les habitations si familières, hochant la tête ou bien se courbant légèrement quand il le fallait, mais sa rapidité ne la quittait pas. Enfin, elle arriva aux terrains d'entraînements. De ce qu'elle savait, ou plutôt, de ce qu'on lui avait dit du nouvel arrivant, était qu'il ne semblait pas du genre à rester assis à rien faire toute la journée. Alors lorsqu'on lui avait demandé de le surveiller, et qu'elle s'était rendue compte que le lit du convalescent était complètement vide, la fana d'armes avait vite compris quel était l'endroit où il fallait fouiller -après avoir, bien entendu, hurler sur celui qui devait le surveiller pendant une semaine. Et apparemment, elle avait vu juste.

Okami Shiroi, nouvel arrivant à Konoha et toujours suspect au moindre de ses mouvements, s'entraînait seul, un long bout de bois en mains, sûrement le faisant passer pour un sabre. En parlant de sabre, elle en avait vue un très beau la dernière fois en passant devant l'armurerie...Aux couleurs clairs, rare et tellement tranchant que rien que dit penser…

Bref ! La brunette secoua la tête, s'échappant de toutes ces pensées qui se mettaient en travers de sa mission. Elle avait tout le temps plus tard de penser aux armes et d'aller en acheter ou tout simplement les admirer pendant des heures. La mission était ce qu'il y avait de plus important en ce moment. Tenten devait l'admettre, il semblait plutôt doué avec une telle armes dans les mains, et elle se demanda si un combat conte ce nouveau ne pouvait pas être bénéfique, pour eux deux. Elle secoua la tête.

Elle était tellement absorbée qu'elle ne vit pas la branche.

CRAC !

Forcément, il fallait qu'elle fasse autant de bruit. Tenten soupira intérieurement. Ninja et incapable de se concentrer pleinement sur sa mission quand le simple mot « armes » venait à entrer dans son esprit. Décidément, elle était vraiment obsédée.

Shiroi l'avait sûrement entendu, de toute façon. Mieux valait se laisser découvrir, et le ramener au plus vite à l'hôpital, ou les médecins allaient avoir sa peau.

« Okami-san ? Je suis Tenten, kunoïchi de Konoha, et je dois vous ramener au plus vite à l'hôpital ! »

Polie et courtoise. Oui, ça allait marcher…
Code by Silver Lungs

____________________________________________

avatar
Invité
Invité


Re: Convalescence forcé ( Libre )    Mer 2 Déc - 23:26
Eh bien pour une surprise, une jeune femme se tenait là. A la tenue, Okami jaugea qu’il s’agissait d’une combattante. Soit elle était là pour s’entrainer, soit pour lui. Elle ne semblait pas méchante, pourtant le jeune homme resta sur ses gardes contre tout attente et ne dit aucun mot jusqu’à ce qu’elle se décide à parler enfin. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne cherchait pas à faire monter la tension.

- Okami-san ? Je suis Tenten, kunoïchi de Konoha, et je dois vous ramener au plus vite à l'hôpital !

Au moins c’était clair, elle était donc de corvée pour ainsi dire, la pauvre … Le jeune homme resta un petit moment silencieux, comme si il n’avait pas compris ce qu’elle lui avait dit et se tourna vers le terrain d’entrainement.
Ce n’est pas qu’il était contre de rentrer, mais il espérait avoir l’occasion de faire d’autre chose avant tout de même. Bon l’entrainement, c’était sur le moment que c’était venu, mais il avait des idées bien précises avant de sortir de sa chambre. Le seul problème était qu’il ne connaissait pas vraiment Konoha.
Le jeune homme essaya de parler mais se ravisa aussitôt, c’était dur quand Raï n’était pas à ses coté pour parler a sa place. Le loup n’étant pas vraiment doué, il savait qu’il allait devoir choisir ses mots pour ne pas créer un conflit.

- Oui … Mais pas tout de suite, il y a trois choses que je souhaiterais faire avant…

Il avait parlé d’une voix calme et détendu, sans même laisser paraitre qu’il n’était pas au mieux de sa forme. Tout en se doutant que la nouvelle ne ferait surement pas plaisir à sa surveillante de fortune. Le jeune homme se dit qu’il ferait peut-être mieux de s’expliquer avant, toute fois il tint également à la rassurer.

- Ensuite, j’en fais le serment, je retournerais à l’hôpital de moi-même si il le faut. Ca ne devrait pas être très long de toute façon, rien ne t’oblige à me suivre.

Il détacha doucement ses longs cheveux dans le but de les rattacher aussitôt et se mit a marché vers la ville tout en s’approchant de Tenten. Cet endroit était vraiment grand et il craignait de s’y perdre au bout de deux pas.

- Il y a trois jeunes ninjas qui se sont fait attaquer en dehors du village il y a environ une semaine, j’étais présent, je voudrais savoir si ils vont bien, puis j’aimerais manger quelque chose … Ensuite, je souhaiterais récupérer mon épée ainsi que mes affaires.

Sa dernière requête avait était dit avec une certaine détermination, ses affaires étaient tout ce qu’il lui restait et son épée a double tranchant, son seul véritable lien avec sa défunte famille. Il était hors de question qu’il l’abandonne ici, sans même savoir s’ils comptaient la lui rendre. Elle n’avait aucune obligation de l’y aider, mais le jeune homme ne comptait pas abandonner pour autant. De même qu’il ne tenait pas à avouer qu’il était venu en aide au trois jeune ninja. Okami fit ensuite un léger sourire, forcé bien entendu et ajouta alors.

- Alors peux-tu m’indiquer au moins le chemin ?
avatar
火 | Konoha no Chûnin
火 | Konoha no Chûnin
Tenten
Messages : 53
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
10/300  (10/300)

Re: Convalescence forcé ( Libre )    Mar 15 Déc - 17:53
New Mission
Shiroi & Tenten
Shiroi ne répondit pas tout de suite, et la brunette leva un sourcil, se demandant s'il avait compris ce qu'elle lui avait dit alors qu'il se retourna de nouveau, la bouche toujours aussi close. Pendant que le silence régna, Tenten en profita pour regarder autour d'elle. Des armes gisaient comme des cadavres sur le sol, et la jeune femme dût se faire violence pour ne pas aller toutes les ramasser et en prendre soin comme elle l'aurait fait normalement. Mais la mission était bien sûr prioritaire sur tout autre forme d'émotions et sentiments, donc le seul objectif était de ramener Okami-san à l'hôpital sain et sauf – après avoir donner une bonne leçon à son supposé « garde du corps », qui ne faisait décidément pas bien son boulot. Elle tapa du pied et croisa les bras, signe que sa patience allait bientôt se dissiper.

 « Oui … Mais pas tout de suite, il y a trois choses que je souhaiterais faire avant… »

Tenten trouva que pour quelqu'un qui était supposé être mal en point, sa voix ne laissait paraître aucune douleur, ou signe que quelques jours plus tôt il avait été admis en urgence à l'hôpital de Konoha. Mais encore, aucune personne saine d'esprit qui était toujours en convalescence pour plusieurs jours n'iraient s'amuser à aller s'entraîner à des heures improbables, sans surveillances, et sans se ménager. Notons bien le saine d'esprit. Mais bien sûr, la plupart des ninjas du village caché n'avait jamais semblé vouloir se reposer alors qu'ils le devaient absolument -prenons Lee comme exemple. Ainsi, peut être que Shiroi allait bien s'intégrer, si déjà il avait cet esprit de combattant, que rien ne pouvait arrêter.

« Okami-san, je ne suis pas sûre et certaine que ce soit la meilleure chose à faire dans votre état... », elle répondit tout de même calmement. On aurait sa peau si quelque chose arrivait à Shiroi lorsqu'il était sous sa garde, et bon, Tenten voulait au moins arriver au rang de Jonin avant de mourir.

« Ensuite, j’en fais le serment, je retournerais à l’hôpital de moi-même si il le faut. Ca ne devrait pas être très long de toute façon, rien ne t’oblige à me suivre. »

La jeune kunoïchi se mordit la lèvre, se demandant quoi faire. Shiroi semblait plutôt déterminer à vouloir faire ces « trois choses » avant de retourner à l'hôpital et être confiné dans sa chambre – cela ne faisait aucun doute qu'on ne le laisserait plus s'enfuir aussi facilement après aujourd'hui. Mais encore, tout pouvait arriver en une journée, ou même en quelques heures, et si quelque chose se passait mal… Ou bien, elle pouvait aussi suivre Shiroi, et le secourir en cas de besoin.

Et elle qui avait pensé que le ramener sain et sauf allait être une mission des plus simples, et qu'elle pourrait ensuite retourner s'entraîner avec ses coéquipier...Quelle idiote. Tenten ravala un soupire de mécontentement.

 « Il y a trois jeunes ninjas qui se sont fait attaquer en dehors du village il y a environ une semaine, j’étais présent, je voudrais savoir si ils vont bien, puis j’aimerais manger quelque chose … Ensuite, je souhaiterais récupérer mon épée ainsi que mes affaires. »

La première demande épata la fana des armes. Qu'il se soucis tant de jeunes qui s'étaient fait attaqués – les connaissait-ils, d'ailleurs ? – la fit sourire gentiment. La deuxième partie, un peu moins.

 «Alors peux-tu m’indiquer au moins le chemin ? »
« Je suis désolée Okami-san, mais je ne peux pas vous laisser vous promenez sans escorte et librement dans la ville, ce sont les ordres. », répondit-elle doucement. « C'est pour cela que je vais devoir vous accompagner toute cette journée. Pour vos affaires...Nous verrons bien à notre retour. »
Code by Silver Lungs

____________________________________________


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Sauter vers: