Side Menu

Bloody Rain ( Pv Konan / Sasori )
Partagez | 
avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
PNJ
Messages : 81
Date d'inscription : 16/05/2015


Bloody Rain ( Pv Konan / Sasori )    Mer 16 Déc - 4:05


Le calme avant la tempête




Le ciel était clair en cette douce journée et les habitants du petit village de Takuni vivaient au jour le jour. Un jour de plus à vivre pour certains, survivre pour d'autre. Pour les villageois et moines, s'était nullement une épreuve, en revanche, pour les ninjas, c'est une autre histoire. Du haut de son perchoir, un vieil homme observait les alentours. La "chouette" répondant au nom de Kiuzai Lao n'était autre que l'ancien leader du clan et donc le père de Chozai Lao, chef actuel du clan et père de Ren. Le vieillard veillait au grain et pour cause, malgré son grand âge, personne d'autre que lui n'avait une meilleur vision au sein du village et cela faisait de lui un atout lors des prises de gardes.

Pour l'heure, l'homme âgé n'avait rien remarqué de spécial. Les alentours du village étaient sereins et rien ne laissait présager que la Lune rouge allait venir rendre visite aux villageois. Plus bas, dans un temple, un homme largement plus costaud priait. Devant plusieurs bougies, ce dernier était concentré au possible, comme s'il était dans un véritable état second. Qui sait où et pour qui allaient ses prières ? Sans doute sa défunte épouse, ou peut-être son fils ? Non.. ça non.

Depuis le départ du Jinchuriki du village, ce dernier c'est étonnement bien porté, faisant preuve de courage face aux ennemis. Mais jamais aucun obstacle n'a été trop dur pour le clan chargé de la protection du village et la paix est un mot d'ordre en ces lieux. Pourtant, au sein de la famille Lao, une petite querelle a vu le jour depuis le départ de l'enfant " prodige ". Certains en veulent au jeune jinchuriki, d'autre se taisent, ne sachant pas que dire à ce sujet. Kiuzai étant un homme sage, il comprends plus ou moins son petit fils et accepte de le pardonner, mais cela ne sonne pas " acceptable " aux oreilles du leader actuel, qui lui, possède une forte rancoeur envers son fils disparu. Quant à Mikasa ? La soeur du jeune homme ne montre rien mais elle est triste. Cependant, en tant que futur chef du clan étant la seule apte à ce poste, elle se doit d'être forte.
Pourtant, cette dernière a franchit bien des interdits, surtout en cherchant à contacter son frère. En vain, celle-ci a juste eu vent qu'il s'était rendu aux alentours de Kiri, voilà la seule chose sûre qu'elle savait. Seul son grand père était au courant aussi de cette situation, bien loin d'imaginer que le jeune homme avait eu le courage de rejoindre ce fameux village. Bref, quoi qu'il en soit, la demoiselle regrettait ne pas être proche de son compagnon, cependant, elle ne pouvait pas faire comme il avait fait, non, elle devait être forte et accepter certaines choses.

Ainsi donc, la demoiselle méditait un peu plus loin, proche d'une étendue d'eau.

Mais alors que la vie était paisible pour tout le monde, le temps se mis à changer, comme s'il s'agissait d'un signe du destin. Tandis qu'au village Kiuzai et Chozai avaient cette " impression " qu'une chose peu agréable approchait, la soeurette elle continuait de méditer dans son coin.

La journée qui devait être paisible allait bientôt se teinter de rouge carmin, tel le sang, ou la couleur de l'organisation criminelle : Akatsuki.  

" Tu as ressentis quelque chose ? "
" ... Non... Rien... "

L'inquiétude se lisait sur le visage de l'ex ET du leader actuel du clan qui tout deux observaient les alentours du villages, sans rien distinguer d'anormal, pour le moment.




Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.


Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité


Re: Bloody Rain ( Pv Konan / Sasori )    Ven 15 Avr - 16:38
Spoiler:
 


L'Ange

Le Scorpion

Funeste Visite

La sanction divine avait été prononcée et dans son immense générosité, la main vengeresse de Dieu les absoudrait de leurs pêchés avant que leurs âmes souillées connaissent l'éternelle illumination. Un long pèlerinage attendait cet insolite duo qui, malgré leur divergence d'opinion, leur parcours atypique, unissait leur souffle, poussant leur navire de guerre vers cette lointaine horizon que l'Akatsuki voyait se dessiner.

Voilà de longues heures que la pluie et le village d'Ame étaient loin derrière eux et déjà les frontières d'Oto accueillaient ces mercenaires. Un autre pays, sûrement plus petit que celui de la belle et tout autant coiffé de ce macabre voile que la Sannin légendaire avait, soit disant, déposé depuis quelques temps. Ce vil scientifique à l'allure vipérine avait participé aux projets de l'organisation, mais sa simple folie n'avait pas été longuement maintenue sous clef et laissant, malgré lui, libre court à ses pulsions, elles le poussèrent vers la sortie. Qu'il se réjouisse, Orochimaru était la seule personne à avoir quitté le groupe en vie et sa méfiance ayant comme seule égale son génie, lui permettait de survivre. Le regard de Konan se tourna quelques secondes vers Sasori, sûrement que cette traversée ravivait en lui quelques brides du passé, peut-être était-il en possession de quelques informations que son fidèle espion, Kabuto, lui avait transmit ? Si c'était le cas, la jeune femme serait au courant, le Scorpion n'était pas de ces personnes renfermant de nombreux secrets qu'il taisait à ses semblables, du moins en apparence.

Les murmures de mère Nature accompagnaient les deux voyageurs qui, à de rares occasions, cessaient lors de brefs échanges. La kunoichi, peu encline à de longues conversations, s'enchaînait dans ce mutisme si propre à sa personnalité endeuillée. Leur voyage silencieux, prenait des airs de marche funèbre et bien qu'elle fut interminable, ils finirent par arriver dans la dense forêt bordant le petit village de Tanuki. Comment un si petit village, bordé par Oto et Taki, pouvait subvenir à ses besoins ? Les précédentes grandes guerres étaient-elles seulement parvenues jusqu'à eux ? Dans tous les cas ils jouissaient d'une arme de destruction massive et, telle une mère bienveillante, Konan venait retirer ce jouet si injustement offert.

Loin des regards, masqués par la dense forêt, ils prirent le temps de s'arrêter. La belle se tourna vers son camarade, arborant éternellement cette froideur et déclara sur un ton tout aussi glacé :
Attends-moi ici, je reviens rapidement...

Son visage commença à se scinder, suivi de près par le reste de son corps qui s'éparpilla en de nombreuses feuilles. Volant tout autour du Scorpion, elles commencèrent à se plier pour prendre la forme de petits papillons et rapidement, ils s'envolèrent, se dissipant au loin. Tanuki demeurait un petit village et fort heureusement pour elle, Konan pourrait aisément partir à la recherche de chaque ennemi présent.

Dansant au grès du vent, de petits papillons battant timidement des ailes, parvinrent jusqu'au village. S'articulant haut dans le ciel, quelques-uns entamèrent leur voyage entre les bâtisses. Des hommes et des femmes s'adonnaient à leurs corvées quotidiennes, complètement inconscients de la menace planant juste au-dessus d'eux. Il n'y avait pas de réelle menace au sein même du village, du moins jusqu'à ce qu'un autre insecte, tout aussi innocent, vole à quelques mètres du perchoir. Une ridicule tour en comparaison d'Ame, pourtant ce vieil homme paraissait bien plus menaçant et dangereux. L'éphémère porta également son attention sur un autre individu, proche de son camarade, balayant de leurs regards inquiets la triste horizon.

Toujours dans un mouvement empreint de grâce et de légèreté, les feuilles quittèrent le village. Un amas se constitua juste sous les yeux figés de la marionnette, reprenant forme humaine, la belle annonça :
Deux hommes montent la garde, ils sont sur une tour facilement repérable. Je ne pense pas que l'hôte de Nanabi soit ici, mais on va les interroger pour ça — elle marque un léger silence. —Tu as réussi à anéantir un village à toi seul, cette fois, je serai là pour y assister.

Ce misérable endroit connaîtrait un destin peu glorieux, mais il contribuerait, dans sa destruction, à faire parler de l'Akatsuki, à marquer la puissance dont pouvait jouir l'organisation et l'efficacité de ses assauts. Pour l'heure, il était temps aux Maîtres marionnettiste d'entrer en scène...


Spoiler:
 
avatar
暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Suna no Nukenin

暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Suna no Nukenin
Akasuna no Sasori
Messages : 15
Date d'inscription : 28/03/2016
Age : 22

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 0
Expérience:
0/1000  (0/1000)

Re: Bloody Rain ( Pv Konan / Sasori )    Lun 18 Avr - 12:40


   Cela faisait plusieurs heures que les deux Nukenins de la Lune rouge traversaient le pays en direction de leurs destinations. Sasori connaissait plutôt bien cet endroit : Otto no Kuni. Il était au courant qu'il s'agissait du repaire de son ancien coéquipier : Orochimaru. Après son départ, Sasori avait fait du sbire personnel du serpent, son espion. Depuis le jour où ils s'étaient rencontrés, le marionnettiste ne le voyait pas d'un bon œil, d'ailleurs il s'était fortement opposé à son entrée au sein de l'équipe. Après tout il n'avait jamais caché son dessein belliqueux. Malgré leurs innombrables points communs, le scorpion détestait le serpent et ne supportait pas sa présence. D'ailleurs nombreuses ont été les confrontations lorsqu'ils étaient coéquipier.  Après son départ, il fallait le garder à l'œil. Cependant, il n'avait pas pu garder Kabuto très longtemps au sein de son groupe d'espion, très vite démasqué. Il avait perdu toute trace du serpent après cela. Cet endroit ravivait ses souvenirs oui, mais c'était loin d'entre des agréables pour l'esprit tourmenté du pantin.

   Le voyage était très silencieux, les deux ninjas étaient tout deux très peu bavard. Sasori ne répondait à une conversation uniquement lorsque son homologue entamait la conversation. Après tout, il n'avait pas besoin de parler, l'important était la mission. Sasori baladait les yeux de son pantin durant la marche. Le climat avait changé plusieurs fois au cours du voyage, passant de la pluie à un temps dégagé et doux. Ils étaient à présent au beau milieu d'une forêt très dense. L'endroit était parfait pour se déplacer en toute discrétion. Ils approchaient de leur destination : Le village de Tanuki. Très vite Konan pris les devants afin d'aller explorer brièvement les lieux pour élaborer une stratégie d'attaque. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas pu admirer les talents de l'Ange de Dieu. Cette dernière avait pris la forme d'un nuage de papillons de papier afin d'aller explorer les lieux. Cette technique était d'une beauté sans pareille, mais aussi Leur mission était de trouver l'hôte de Nanabi. Mais étrangement, cet homme avait quitté son village, le laissant vulnérable. Qu'à cela ne tienne… Le duo allait lui faire payer cette lâcheté. D'après les mots de sa coéquipière, le scorpion allait pouvoir faire un petit massacre et Sasori se réjouissait de cette nouvelle.


«  Je vois. Si Nanabi a laissé derrière lui son village en pensant les protéger.. Il se trompe… . »


   Quelle prétention… C'était bien la dernière chose à faire, pensa le pantin. Cet idiot ne pensait pas que son village serait une cible parfaite pour l'obliger à se montrer ? Sasori allait vraiment lui faire payer cette arrogance. Le côté sadique de l'éternel jeune homme venait de s'éveiller. Il n'allait pas faire de victime aujourd'hui, du moins... Pas dans l'immédiat. Il pensait à un sort beaucoup plus fourbe et funeste… Quoi de pire pour un chef de voir son village mourir lentement, dans l'agonie, devant ses yeux, sans qu'il ne puisse rien faire ? Voilà son plan. Leurs premières cibles allaient être ces fameux gardes. Le scorpion ne pouvait plus attendre, d'un naturel impatient. Il se mit directement en route après avoir récupéré d'autres informations auprès de sa belle coéquipière.


«  Il faut déjà les éloigner du village pour que personne ne se doute de rien. Se battre dans cette tour sera sûrement un désavantage pour nous. On les met hors d'état de nuire après les avoir interrogés et ensuite on s'attaque au village lui-même. Que penses-tu d'un empoisonnement général ? Je me délecte du moment ou Lao Ren sera mis au courant. . »


   Bien que le scorpion était caché à l'intérieur de son bouclier Hiruko, le timbre de sa voix trahissait le sourire sadique qui s'était dessiné sur son visage. L'odeur du sang était quelque chose que cet homme appréciait beaucoup. Ce qu'il aimait d'autant plus, c'était d'entendre les cris d'agonis de ses victimes lorsqu'il attaquait des pays entiers. Il entendait encore Suna hurler de douleur lors de la capture de Shukaku. Il fallait à présent trouver un moyen de faire descendre les deux hommes de cette tour, il se tourna donc vers l'Ange qui allait sûrement avoir une idée sur la question.  

Spoiler:
 

____________________________________________

avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
PNJ
Messages : 81
Date d'inscription : 16/05/2015


Re: Bloody Rain ( Pv Konan / Sasori )    Sam 23 Avr - 23:28


Le calme avant la tempête




Seule dans son coin, la belle continuait de méditer en pesant le pour et le contre par rapport à plein de choses. Cependant, elle n’imaginait pas l’horreur que ce monde réservait à son clan. Résultat de bien des causes, le clan allait voir son avenir teinté de la même couleur que le groupuscule ayant pour principale appellation “ lune rouge “. Le ciel commençait déjà à gronder et un éclair pourfendit le ciel, réveillant la demoiselle de sa semi-transe. Se redressant, celle-ci se décida à rester encore un peu, mais vu le temps, il serait temps de bientôt rentrer au village.

À ce dernier, l’ambiance était normale pour les villageois, mais pour les vrais ninjas du coin et notamment les deux plus grands à savoir Kiuzai et Shozai, celle-ci était étrange. On a tous cet instinct comparable à celui d’un animal, ce drôle de frisson qui n’indique rien de bon, et des deux, c’est le vieux qui l’avait. Et pour le plus grand malheur de ce dernier, son instinct l’avait que très peu trompé dans le passé et ce n’est pas aujourd’hui que cela allait changer.

“ ... Quelque chose cloche...”

Arquant un sourcil, la silhouette massive du grand homme à côté du vieillard se raidissait. Lui aussi avait de l’instinct et quand son père disait ça... Fronçant les sourcils, les deux gens continuaient donc à faire le guet avant de simplement prendre les devants.

“ Envoyons des gens pour faire une ronde. “
“ Bonne idée. “

Ni une ni deux, sans que rien ne se voit dans le village - et surtout pour ne pas affoler les villageois - des gens se mirent en route pour dehors. Une fois les portes du village passées, ni une ni deux, ils disparurent tel des ombres, prouvant leurs entraînements sérieux qui n’avait rien à envier aux autres villages. Les troupes de reconnaissance étaient de sortie et cela se traduit par quatre hommes lambdas en soit, qui commençaient donc à “ fouiller “ les alentours à la recherche de quelque chose d’anormal. Sans le savoir, deux sur quatre des gens se dirigeaient vers Konan et Sasori. Le reste étantà  l’opposé de cette position.

Il ne restait plus qu’à attendre un rapport de la situation pour que Shozai et Kyuzai soient fixés. Et si par malheur quelque chose de grave devait arriver, pour sûr, ils seraient prêt à agir, car c’est la spécificité du clan : il est toujours prêt. Mais qui sait si aujourd’hui, ce ne sera pas l’exception qui confirme la règle ? Le danger était de loin supérieur à tout ce qu’ils ont affrontés jusqu’à ce jour.


Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.


Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité


Re: Bloody Rain ( Pv Konan / Sasori )    Dim 24 Avr - 16:45

L'Ange

Le Scorpion

Funeste Visite

Le ton grave et roque de Sasori laissait clairement entrevoir la maladive folie qu'habitait l'homme depuis de nombreuses années, ses mots, empreint de ce significatif poison, prédisaient un funeste destin aux habitants de ce village. Konan, impassible, fixait une dernière fois son acolyte du jour avant de s'élancer, à son tour, dans une haute branche : l'Akatsuki passait à l'action et aucun homme, aucun bouclier, aucune épée ne pourrait se dresser sur leur chemin, ne pourrait stopper leur frénétique course vers la conquête du pouvoir absolu.  
Qu'importe les méthodes Sasori, il faut juste récolter des informations sur l'hôte et s'assurer qu'il reçoit le message. Pain veut qu'on ramène quelqu'un avec nous si Lao n'est pas au village, ça lui donnera une bonne raison de partir à notre recherche... Mais tue tous les autres.

Disparaissant entre les branches, elle se dirigea instinctivement vers le sentier le plus proche, désirant volontairement être repérée. Leur stratégie était simple mais n'en demeurerait pas moins efficace face à un petit village aux moyens si dérisoires. Le duo se séparait et dans le changement, brusque et soudain, de direction, Konan évitait les rôdeurs qui ne tarderaient pas à goûter à la lame corrosive de la déchirante faucheuse. Hiruko, ce pantin de bois, ajouterait deux noms supplémentaires à sa macabre liste.

Arrivant rapidement sur la route principale menant aux portes de leur destination, son allure se réduit. Marchant d'un pas sûr et ferme, la jeune femme avançait sans crainte, sa tenue serait immédiatement reconnu par les regards sévères scrutant les environs. Le temps se couvrait et de menaçant nuages commençaient à planer sournoisement au-dessus des crânes, le divin annonçait le triste dessein qu'il réservait aux Hommes se dressant sur leur route, sa colère laissa entendre de loin le ciel se déchirer. Rapidement, quelques gouttes perlèrent sur le sol sec et ferme, l'air ambiant se rafraîchit. L'Ange arrivait, accompagnée de sa funeste souffrance et de son amère vengeance. Elle demeurait assez éloignée de tout assauts profanateurs, mais bien assez proche pour être vue, entendu et comprise. Sa parole serait l'écho intransigeant du divin, sa main serait le glaive déchirant qui soumettrait ce clan, le tonnerre s'approchait, éclairant dans sa chaotique mélodie les cieux assombris.
Où est Lao Ren ?

Sa voix glaciale parvint, sans difficulté, jusqu'aux vautours perchés. Ils n'étaient certainement pas dupes, mais l'arrogance endormie dont pouvait souffrir la belle, la contraint à manifester clairement ses intentions. La mort sonnait à leurs portes et si l'épuisante envie de se battre les animait, alors ils seraient les complices soumit et vaincus qui conduiraient l'hôte dans leurs griffes. Ses sens en éveil, elle dévisageait sans peur les gardiens du clan.

Sasori saurait quand passer à l'action, il était l'élément de surprise qui glacerait le sang souillé de ces mortels ivres de puissance. Son efficacité dans les assauts de grande envergure n'était plus à débattre, Suna ne se relèverait sûrement jamais du passage des deux artistes et ce clan, impur, serait rayé de ce monde, il serait oublié et garderait comme seul légitime représentant Lao... jusqu'à ce que la mort l'enlace à son tour.


Spoiler:
 
avatar
暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Suna no Nukenin

暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Suna no Nukenin
Akasuna no Sasori
Messages : 15
Date d'inscription : 28/03/2016
Age : 22

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 0
Expérience:
0/1000  (0/1000)

Re: Bloody Rain ( Pv Konan / Sasori )    Jeu 5 Mai - 15:05



Le pantin allait enfin pouvoir assouvir ses pulsions meurtrières. Pour lui la mort était une chose facile, alors il ne ressentait aucune culpabilité quant à voler la vie de pauvres innocents. Tout ce qu’il voulait était agrandir sa merveilleuse collection de marionnette. Peut-être allait-il trouver quelques perles à ajouter. Son regard noisette suivait l’Ange repartir à l’assaut de la tour pour commencer à déverser le courroux de l’Akatsuki sur ce petit village. Lao allait vraiment regretter d’avoir laisser ses pauvres innocent derrière lui.

A peine Konan avait quitter la compagnie de Sasori qu’il ressentit plusieurs présence venir dans sa direction, sans doute étaient-il en ronde. Il se cacha dans l’ombre des arbres pour éviter de se faire repéré, même si l’imposante carrure d’Hiruko ne lui permettait pas une grande furtivité. Le ciel s’était assombrit et la pluie commençait a tomber. C’était comme si le karma était du côté des deux Nukenins. Le groupe continuaient leurs rondes et allaient bientôt atteindre Sasori qui ne pouvait bouger du fait qu’il attendait le feu vert de sa partenaire. Il allait donc faire de ces hommes, ses premières victimes. Il devait surprendre le village avec l’une de ses majestueuses attaques, alors il ne fallait pas qu’une quelconque alerte soit donnée.  Il prépara donc une attaque pour mettre ces sentinelles hors d’état de nuire. Sasori prépara ses fils de chakras pour les lier à des endroits stratégiques à l’intérieure de son bouclier. Ainsi, ouvrant la bouche d’Hiruko, il avait juste a attendre que les shinobis soient dans le champ d’action du pantin pour qu’il puisse libérer ses aiguilles empoisonnées.

C’est donc dans une longue agonie et bien loin du regard du village que ces hommes tombèrent les un après les autres, transpercés de toutes part par ces petites aiguilles. Le poison montait vite dans leurs sangs et ne tarda pas à les paralyser. Par précaution, Sasori envoya la queue d’Hiruko les achever. Son regard démuni de toute compassion se tourna ensuite vers la tour, attendant le feu vert de l’Ange. Il lui tardait de déverser sur ce village sa folie meurtrière, cet avant gout l’avait mit en haleine.


Spoiler:
 

____________________________________________

avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
PNJ
Messages : 81
Date d'inscription : 16/05/2015


Re: Bloody Rain ( Pv Konan / Sasori )    Mer 11 Mai - 11:48


Le calme avant la tempête




Le rapport n’arrivera jamais, mais ça, ni l’un ni l’autre ne s’en doutaient. Attendant en se demandant quoi faire, les deux hommes regardaient l’horizon, priant que ces nuages disparaissent. Malheureusement, le mal frappa bien trop vite à leur goût.
Ailleurs, au lac, la demoiselle en avait assez fait avec la méditation, celle-ci s’apprêtait enfin à rentrer au village. Cependant, elle aussi avait un certain “ instinct “, sans doute est-ce de famille. Quoi qu’il en soit, elle se stoppa sur le chemin du retour, se demandant quel était cette sensation. Quelque chose courrait le long de son échine, tel un frisson si puissant qu’il vous trouble pendant quelques instant. La mort n’est pas loin, voilà ce que ce sentiment lui dit. Ravalant sa salive, celle-ci reprends sa route jusqu’à approcher du village.
Il est trop tard, car à peine les hommes du villages tombent face au maître des pantins, la voix de Konan se fait entendre. Cette dernière fait immédiatement réagir les protecteurs principaux du village qui comprennent plus ou moins ce qui se passe.

“ Met les gens en sécurité vieil homme. Et ... “
“ La barrière... Je sais. “

Sans tarder, les deux hommes se séparaient. L’un disparu pour atterrir à la place principale du village, tandis que l’autre était introuvable. La réalité était que l’ancêtre du clan allait assurer la défense du village, tandis que le leader actuel assurerait son rôle de défenseur absolu. Et vous savez ce que l’on dit n’est-ce pas ? La meilleur défense, c’est l’attaque.

Au milieu de la place, bien des gens restaient immobiles. Ren Lao ? Cela fait un temps qu’il avait disparu, alors pourquoi le chercher ? Qui étaient ces gens ? Tant de choses que les citoyens ne comprenaient pas. Quoi qu’il en soit, cela n’empêcha pas le vieil homme de se faire vite comprendre. Il ordonna aux gens de se réfugier dans le temple principal alors que les gens du clan allaient se rassembler au plus vite au quatre points cardinaux du village. La synchronisation était la clé de cette technique secrète propre au clan et connue pour être utilisée qu’en cas d’extrême urgence. Intérieurement, le vieil homme était quelque peu inquiet et ému, car de toute sa vie, s’était uniquement la seconde fois qu’il devait user de cette technique.

Laissant le village derrière lui, Shozai savait ce qu’il faisait. Si la menace était trop grande, s’était ni plus ni moins un sacrifice qu’il faisait. Mais s’il gagnait, alors il aurait assuré parfaitement son rôle. Il pensa un bref instant à Mikasa, avant de remettre en place ses idées, cherchant ses assaillants en se dirigeant vers l’endroit d’où la voix avait émané.

Mikasa elle de son côté avait vraiment un mauvais pressentiment et c’est pour cela qu’elle pressa le pas, loin d’imaginer l’horreur qui l’attendait en ce funeste jour. Les nuages gris n’étaient rien comparé aux rouges qui frappaient à la porte de son village.

Les gens du clan se tenaient enfin prêts, trois par points, ce n’est que une fois que Kiuzai était au courant que tout était prêt qu’il lança le signal. Lançant une bombe fumigène dans les airs, quand celle-ci explosa et libéra la fumée mauve, les équipes et l’organisateur se mirent en action, débutant une très longue série de mudras.


Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.


Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité


Re: Bloody Rain ( Pv Konan / Sasori )    Lun 16 Mai - 23:32

L'Ange

Le Scorpion

Funeste Visite

Les sens en haleine, l'alarme était donnée, tous s'agitaient face à cette subite menace que représentait une simple jeune femme. Aucun dialogue n'avait été engagé et aucune réponse ne faisait écho au questionnement de la belle. Seules des actions teintées d'une incommensurable terreur animaient le village, si bien, que les aigles tantôt perchés, venaient d'abandonner leur branche pour venir frôler la terre de leurs ailes apeurées. Les grandes portes étaient scellées et déjà elle ne percevait plus ses ennemis, mettant sans nul doute une défense qui valait la peine d'être admirée, détaillée puis annihilée.

C'est dans un geste lent et presque las que Konan leva la tête vers les cieux, un fumigène se dévoila dans une affligeante détonation : sûrement un signal, celui qui annonçait la mise en branle d'un procédé méticuleusement réfléchit en cas d'assaut. La cohue régnant entre les barricades ne put passer inaperçue, les habitants devaient être protégés et quoi de mieux que les réunir ? C'était une tactique commune à chaque village et bien qu'efficace pour limiter les pertes, elle demeurait une faiblesse non négligeable : une fois tous les moutons à l'abris, il suffisait que le loup entre dans l'enclos pour tous les dévorer. Les morts seraient nombreuses.

Toujours admirative de l'activité de cette fourmilière, elle avançait d'un pas presque épuisé, levant le bras dans un mouvement ferme et lent, un long pieux prit vie, virevoltant juste au dessus de sa chevelure angélique. S'ils ne désiraient pas engager le dialogue, elle serait contraint de les forcer, prenant le risque de tenir tête à l'organisation, leur punition serait à la hauteur de leur faute.

Abaissant frénétiquement sa main, le pieux s'engagea dans une intense course, filant dans une tranchante vitesse vers les portes closes faisant obstacles. L'écho brutal du choc retentit aux alentours, la lance traversa sans mal le bois, fracturant l'enclos et dévoilant partiellement l'activité y régnant. L'Ange se tenait toujours fièrement sur le sentier principal, somptueuse et angélique, elle se dressait seule face au village entier, certaine que l'on viendrait à sa rencontre. L'audace profanatrice d'un chef présomptueux pointa l'esquisse de son ombre, arrivant rapidement, il barra presque instinctivement la route menant vers son foyer si vaillamment protégé. Posté devant elle, silencieux, un air grave surplombé par une barbe affreusement imposante, s'heurtait à l'intemporelle froideur de la messagère qui, détachée et inexpressive, balaya de ses yeux de braise l'imposant physique.

Un corps puissant et manifestement entraîné à encaisser et offrir de puissants coups, des mains épaisses prêtes à broyer la roche, de larges épaules capables d'élever et de supporter des idéaux longuement rêvés, des pectoraux rigides en mesure de fendre l'arête aiguisée d'une lame, soulevés par de puissants poumons gorgés d'oxygène. Un adversaire fait de plomb mais dont la corpulence ne pouvait clairement pas abuser Konan. Ils n'étaient qu'à quelques mètres l'un de l'autre, couronnés tous deux par les ténèbres criards des cieux, souillés par les larmes diluviennes d'un Dieu amusé dont l'impatience et les caprices poussaient les Hommes aux jeux de la guerre.
Dites-moi où est Lao Ren.  

La simplicité de sa requête laissait que peu de place à la conversation, mais sa voix givrée et menaçante laissait transparaître les conséquences, tragiques et funestes, en cas d'affront.



Spoiler:
 
avatar
暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Suna no Nukenin

暁 | Membre d'Akatsuki ▬ Suna no Nukenin
Akasuna no Sasori
Messages : 15
Date d'inscription : 28/03/2016
Age : 22

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 0
Expérience:
0/1000  (0/1000)

Re: Bloody Rain ( Pv Konan / Sasori )    Sam 28 Mai - 16:13



Le pantin était au beau milieu des cadavres du commando qu'il avait intercepté tantôt et admirait de son regard neutre le spectacle que le ciel lui offrait. Un silence pesant et effrayant s'était installé après le dernier souffle du dernier survivant de son attaque. Cependant, ce silence fut très vite coupé puisque le village avait donné l'alerte et avait déployé les troupes afin de se protéger. Sans doute que Konan était commencé à abattre son courroux. Connaissant l'ange, elle avait sûrement un plan méticuleux pour s'être dévoilée ainsi à l'ennemi.

L'heure de son attaque n'était pas encore venue. Il admirait alors de loin la fourmilière apeurée s'organiser pour empêcher une éventuelle attaque. Sasori allait alors rester à l'extérieur du village en attendant sans grande patience son tour. Dès qu'il pourrait enfin laisser libre court à ses folies, le village allait connaître un sort vraiment funeste. Il avait reçu l'ordre de tuer tout le monde et il n'allait pas s'en priver, encore plus si ce dernier le faisait attendre.


Le pantin décida de changer de position pour éviter de se faire repérer si jamais ce groupe de cadavre venait à être découvert. Il commençait à suivre les bordures du village pour trouver d'autres adversaires où une faiblesse au niveau de l'organisation des shinobis. Il remarqua que des hommes s'étaient placés à certains points stratégiques autour du village. Ces derniers avaient commencé une longue série de mudras. Le scorpion resta dans l'ombre en laissant ces hommes faire. Aux vues de la formation, il pouvait s'agir d'une barrière protectrice. C'était d'ailleurs la chose la plus logique puisqu'elle était érigée par plusieurs personnes et que les mudras étaient longs et difficiles. Alors comme ça, ils allaient s'enfermer ? C'était bien une attitude de fourmis ça… Car oui, le monde aux yeux de Sasori n'était qu'une petite fourmilière dans laquelle il fallait donner un coup pour qu'il s'écroule. Ne connaissant pas réellement la position de Konan, il n'allait pas interrompre la chaîne et laisser ces troupes finir ce jutsu afin de rester hors de la barrière. Après tout il ne devait se montrer que le moment venu, et le pantin n'avait pas jugé la situation comme urgente.

Spoiler:
 

____________________________________________

avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
PNJ
Messages : 81
Date d'inscription : 16/05/2015


Re: Bloody Rain ( Pv Konan / Sasori )    Dim 29 Mai - 23:44


Le calme avant la tempête




Les pions s’activent. Tel un jeu d’échec, quand un seul pion bouge, c’est une suite d’événements qui s’enclenche. Actuellement, la menace qui avait pas encore totalement été identifié avait fait s’enclencher le mécanisme le plus performant de défense, cependant, pour être activé, il fallait du temps et c’est là que l’organisation du village allait faire la différence. Une personne gérait la défense, pendant qu’une autre allait s’occuper de l’offensive. Là était la force du clan Lao : sa polyvalence. Si durant toutes ces années le village et le clan a survécu aux guerres sans le Nanabi, c’est bien grâce à son unité que même les nuages rouges ne briserait pas en un clin d’oeil. Du moins... en théorie.

Le mastodonte de muscle arrivait donc proche de l’ange de dieu. Une fois de plus, la question qui fait mal retentit et cela n’eut pour seul effet que de faire froncer les sourcils à l’homme qui faisait face à la belle. Clairement pas de bonne humeur, la question ne faisait pas plaisir à entendre et pas besoin de réponse, celle-ci ne comptait pas sortir d’elle-même. Elle voulait des informations ? Elle allait devoir tirer les vers du nez de l’homme si elle voulait quoi que ce soit. Même si Ren était un Nukenin, il était impossible pour le père de vendre son fils d’une quelconque manière que ce soit, mais hors de question de le dire haut et fort. Serrant les poings, l’homme commença donc une série de mudras rapides, comptant bien en finir au plus vite.

De son côté, le vieil homme continuait à concentrer son chakra afin de gérer la technique de défense ultime du village. Pendant que son fils assurait de gagner du temps, le vieillard comptait bien faire en sorte que rien n’empêche la technique de fonctionner. Seule une chose l’inquiétait : Mikasa. Arriverait-elle à temps au village ? Ou serait-elle mise dehors à devoir trouver un endroit où se cacher ? Le grand-père avait beau s’inquiéter, il ne pouvait pas sacrifier le clan pour sa seule petite-fille, mais n’allez pas croire qu’il faisait ce choix facilement. Il priait intérieurement qu’elle se débrouille comme toujours.

Cette dernière avançait à toute vitesse, mettant de côté sa propre inquiétude. Le temps, l’ambiance... La boule au ventre, elle approchait enfin d’une des portes du village sans remarquer pour l’heure la présence du scorpion qui pourrait éventuellement l’attaquer si elle approchait de trop près.

L’homme à la carrure sauvage apposa la main au sol pour alors laisser des inscriptions courir sur le sol, tentant d’encercler l’ange. Rapidement, le cercle semblait émettre une lumière blanche qui s’élevait doucement dans les airs, formant un tube se refermant au bout de quelques secondes et si la belle était prise dedans, l’homme aurait gagner son paris, cependant, il ne connaissait pas la vitesse de son adversaire, ou ses possibles techniques ou quelconque ruses. Pour l’heure, le but n’était pas de vaincre l’ennemi, juste gagner du temps et l’empêcher d’approcher le village.


Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.


Spoiler:
 

Profil de Shozai:
 

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fiche de Rain Maniko
» Bloody London
» [Tutoriel Toshop] Signature Konan
» MILLA ♣ set fire to the rain
» AZS Ҩ Nobody, not even the rain has such small hands

Sauter vers: