Side Menu

Perdu dans le désert. [Feat. Takeshi]
Partagez | 
avatar
土 | Iwa no Chûnin
土 | Iwa no Chûnin
Ônamuchi Izumo
Messages : 144
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 23
Localisation actuelle : Dans mon laboratoire, mais ce ne sont pas vos affaires

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 976
Expérience:
49/300  (49/300)

Perdu dans le désert. [Feat. Takeshi]    Sam 16 Jan - 17:06
Les permissions, un Shinobi ne pouvait en bénéficier que très peu dans une année de bons et loyaux services. Dans le cas d'Izumo, menant une double vie de labeur entre Iwa et les Hautes Plaines de son peuple serpentaire, le mot « vacances » était proscrit. Cependant, une vie sans prise de bon temps n'était pas une vie. C'est pourquoi, lors de ses deux semaines de permission cumulées, le jeune ninja zélé décida d'abandonner son train train quotidien en allant se dorer la pilule quelques jours sous le soleil du Pays du Vent.

Cela faisait des années qu'il n'avait pas mis les pieds dans ce pays, et quand on sait qu'il fallait passer par le triste Pays de la Pluie pour l'atteindre, il ne fallait pas s'en étonner. Après quatre jours tranquilles de marche, où Izumo n'eut de relation qu'avec la terre, semant des graines de diverses variétés végétales sur des zones manquant cruellement de vie et de couleurs, le voyageur finit par entrevoir les murailles de Suna à l'horizon, au travers de l'épaisse brume sableuse. Sans prévenir, le vent se mit à souffler jusqu'à recouvrir l'atmosphère de sable, rendant la marche impraticable pour l'Iwajin non habitué à ce genre d'intempérie. Izumo, pris de court, fut obligé de se réfugier sous l'abri le plus proche. Malheureusement, cet abri, dans le désert, n'était pas si proche que ça. Après un petit kilomètre de marche à rebrousser chemin, en direction mal gouvernée d'une grotte que le ninja perçue plus tôt, Izumo eut le temps de laisser se calmer la tempête avant de constater qu'il était totalement perdu. Le sens de l'orientation en plein désert était ici bien inutile, seule la bonne intuition du ninja pouvait le guider à présent.

Ces oiseaux migrent vers le Nord si je ne m'abuse. Suna devrait donc se trouver à l'opposée de leur direction. A moins qu'ils se dirigent vers l'Ouest et qu'en plus de n'y rien connaître à la migration aviaire, je sois totalement perdu...

Soulever ses pas dans le sable commençait à devenir épuisant, tout comme lutter pour que ce dernier n'infiltre ses globes oculaire devenait compliqué. A bout de force, commençant à peiner à préserver un état d'esprit lucide et positif, le jeune homme décida de simplement avancer, errer dans le désert jusqu'à trouver âme qui vive. C'est alors que, probablement victime d'hallucinations, Izumo découvrit une tâche dans le tableau désertique se dressant à perte de sa vue. Un immense navire à trois mats écrasé dans le sable, ressemblant à un galion corsaire. Cette image ne pouvait être qu'une hallucination. La fatigue et la soif ne pouvait inspirer que la folie à l'esprit de l'Iwajin. Désespéré, il décida tout de même de s'en approcher, jusqu'à constater que ce navire était bel et bien réel. Montant sur le pont, ne percevant aucun bruit, aucun signe de vie, Izumo entra à l’intérieur afin de se réfugier, et si possible trouver un peu d'eau pour s'en abreuver, hydrater sa peau et éclaircir son esprit tourmenté par le soleil du désert.

Post Scriptum Navirae:
 
avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Wuzuki Emiko
Messages : 129
Date d'inscription : 04/01/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 330
Expérience:
116/300  (116/300)

Re: Perdu dans le désert. [Feat. Takeshi]    Lun 18 Jan - 23:11
... ... ...
J'suis un Pirate




∞ On s'connait ?



La nuit avait été rude. Oh la vache, ça on pouvait le dire. Cette foutue mission m’avait complètement tué. J’étais lessivé, décalqué, mort, enterré. Et cette gueule de bois oh putain... J’en avais presque l’impression que le Sunajin Volant tanguait pour de vrai. Mon beau navire en mer. Oh quel beau rêve ce serait... Mouais bon rêver c’était bien beau mais ça n’allait pas m’emmener loin. Me fallait une technique de fou pour faire voler le navire et l’amener jusqu’à l’océan. Mais comment faire sans rire ? Mieux valait ne pas me prendre la tête de si bon matin. Enfin matin, ou pas ça m’importait peu. Pour moi le matin c’est quand j’ouvre les yeux et que ma vessie est trop remplie, tellement que si je reste couché je dégueulasse mes draps. Bon ça changerait pas grand chose à leur état mais bref.


Tranquillement, je me levais. J’étais nu. Nu comme un vers. Un petit nourrisson tout nu, mais j’avais plein de poils et j’étais pas du tout petit en fait. Nan mais du coup j’avais rien d’un nourrisson oubliez ça. Bon donc, comme j’ai dis, j’avais envie de pisser. Avec beaucoup de mal, j’ai titubé jusqu’au pont de mon bâtiment. Sifflotant, j’ai commencé à me soulager par dessus la rambarde. Le soleil était déjà haut dans le ciel. Mouais, c’était pas du tout le matin. Il faisait chaud aujourd’hui. A peine j’étais levé que je dégoulinais déjà comme un gros porc. Puis avec l’odeur que je dégageais.. Ah j’vous dis pas ! J’aurais tué un rat atteint de peste bubonique rien qu’en m’en approchant. Heureusement pour les bons gens de Suna, je n’avais aucune intention de sortir du Sunajin Volant en ce jour. Ah ça non pas question c’était jour de repos. Enfin, l’un des 23 jours de repos suivant chacune de mes mission. Une fois ma vessie vide, je pris la direction de la cale.


Mes réserves d’alcool était pleine à présent, j’avais eu une petite rentrée d’argent fort appréciable. En somme, j’allais pouvoir me torcher la gueule pendant près d’un mois et rester minable jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus la moindre goutte. J’avais tellement hâte que j’en bavais... Littéralement, je bavais vraiment hein. J’avais même failli me casser la gueule avec ma propre salive. Sacré histoire mais je vous en parlerai une autre fois. Toujours à poil, j’ai chopé un bout de viande séché qui sentait le fromage pas frais, très étrangement. Puis soudain, j’ai vu un bonhomme face à moi. Gné ? Qu’est-ce que ? C’était un ninja ? Ah bah ouais, mais d’Iwa pas Suna. Qu’est-ce qui branlait ici ce con ? Puis dans mon navire en plus !!! Prenant la pose, je fermais mes poings sur mes hanches et relevais la tête fièrement.


« Oy ! Toi là l’intrus. Tu es dans la demeure du plus grand pirate du désert: le Capitaine Takeshi des dunes. Ouais j’sais bien j’suis éblouissant, tout ça bla bla bla. Petite question par contre, nan rien de bien méchant tu verras mais... TU FOUS QUOI CHEZ MOI CONNARD ?!? »



© .JENAA
avatar
土 | Iwa no Chûnin
土 | Iwa no Chûnin
Ônamuchi Izumo
Messages : 144
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 23
Localisation actuelle : Dans mon laboratoire, mais ce ne sont pas vos affaires

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 976
Expérience:
49/300  (49/300)

Commençant à tituber, Izumo partit s’abriter du soleil dans la cale du bateau. La lourdeur de son crâne rendait la tâche difficile, mais pour une gorgée d'ombre et d'eau, le jeu en valait bien la chandelle. De suite après avoir fermé la porte derrière lui, l'Iwajin était caché du soleil...mais fut rapidement prit d'une violent cocktail nasal d'alcool et de transpiration tous deux macérés depuis des années. Couvert de sable mais semblant tout de même relativement rigoureux sur son hygiène et son aspect, Izumo comprit rapidement que cet endroit ne lui convenait pas. Cependant, le besoin d'étancher sa soif prime sur l'exigence personnelle. Dans le cas présent, ce besoin passait bien avant tout le reste, jusqu'aux principes les plus profondément encrés dans l'âme du ninja. Il recouvrit alors un bras sur son visage, le protégeant des vapeurs nauséabondes, et s'appuya sur les tonneaux environnants pour progresser jusqu'à l'éventuelle source d'eau disponible de cette épave.Une épave entretenue au milieu du désert.

Izumo, commençant à ignorer les séquelles du soleil sur son crâne, avança jusqu'à ce qui semblerait être un lieu de vie...insalubre certes, mais semblant aménagée pour y vivre. Ainsi, il comprit qu'il aurait peut être du frapper avant d'entrer.

Oh...

L'iwajin était planté à l'entrée de la pièce lorsque le propriétaire arriva en face. Nonchalant, semblant totalement libre dans sa journée et dans sa vie, et étant clairement à poil dans son salon, le pirate finit par remarquer ce qu'il pourrait justement qualifier comme l'intrusion d'un Iwajin. Face à face, l'un se sentant gêné d'être présent à cet instant et l'autre prenant une posture d'introduction héroïque, le pirate salua son « hôte » avec plus de légèreté qu'il ne l'aurait prévu. Le voyant poings sur les hanches, et l'entendant se venter, Izumo eu le réflexe d'une milliseconde de regard vers l'attribut masculin de ce répugnant personnage. Malheureusement, après des salutations bien chaleureuses, le pirate se montra plus honnête  à l'égard du ninja, plus...brutal.

La confrontation à la colère révulsait autant le pacifique Shinobi que cette ambiance sensorielle putride qui régnait dans toute la cale. Cependant, faire marche arrière les pieds dans le sable sans s'hydrater marquerait la mort pour notre protagoniste. Ainsi, il tenta de justifier calmement la raison de sa présence ici, tout en démontrant qu'il comprenait bien qu'elle n'était absolument pas désirée ici.

Pardonnez moi de troubler votre quiétude solitaire et intime capitaine...mais... je me suis perdu dans le désert et...si je n'avale pas quelques gorgée d'eau dans les minutes à venir, je pense qu'il ne restera plus qu'à m'enterrer au milieu du désert. Pourriez vous me rendre ce service s'il vous plaît. Et si ce n'est pas trop demandé...peut être m'indiquer la direction de Suna Gakure.
avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Wuzuki Emiko
Messages : 129
Date d'inscription : 04/01/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 330
Expérience:
116/300  (116/300)

... ... ...
J'suis un Pirate




∞ Un odieux chantage



Hein ? Quié quoi ? Quiétude qu’il disait ? Quiétude intime et solitaire ? Mais quoi ? Oh bordel encore un bourgeois de merde qui s’était perdu dans le désert. Putain mais mon bateau c’était pas une auberge de merde fallait que ça rentre dans la tête des gens un bon dieu de jour. Si ça continuait comme ça j’allais placarder des pancartes «attention chiens méchants», nul doute que ça dissuadait les gens. Remarque, j’allais devoir acheter des chiens pour paraître crédible. Bongo ? Non Pistache ? Ptet bien Binouze ? Non c’était nul comme nom. Hein ? Mais c’était pas le moment de réfléchir à un nom pour un clebard de merde ! En plus ça pue les chiens puis ça pisse partout et ça se promène toujours à poil. Franchement, y’a pas à dire les humains on est quand même plus civilisés...


Bon face à moi y’avait toujours ce petit gamin assoiffé mais qui me sortait quand même des mots à coucher dehors. Que faire ? Lui donner à boire et lui dire comment rallier Suna ? Bah ouais je pouvais, en plus le village se trouvait juste à quelques kilomètres au sud, fallait être con pour trouver mon navire et pas Suna. Remarque, mon navire était si resplendissant... ouais ça devait être ça. Bon, donc je l’aidais ? Comme ça, contre rien ? Et puis quoi encore ! J’étais un pirate ou non ?!? Bah oui j’en étais un enfin. Il allait devoir le payer son service.


« Oy toi là, j’ai pas d’eau. Seuls les vrais hommes peuvent rester sur mon navire, et un homme un VRAI ça picole, oh ça ouais bordel. J’peux te filer quelques bouteilles de rhum, mais ça va pas être gratuit. Suis moi... »


Toujours nu, je tournais le dos au ninja et prenais la direction de mon stock d’alcool. Pendant le court voyage qui nous en séparait, je me grattais le fondement sans la moindre gêne avant d’en humer le délicat fumet sur mon doigt. J’adorais faire ça, mais je ne savais pas pourquoi (Parce que t’es qu’un gros porc pirate de pacotille, voilà pourquoi...). Une fois arrivé, je prenais une bouteille dans chaque main. Un sourire malsain au visage je les tendais à mon «invité». J’allais m’amuser un peu aujourd’hui, pour une fois que je pouvais me le permettre.


«Bon, si jte file ça, t’es à moi pour la journée. Compris ? J’ai rien à foutre et je manque de compagnie. Tu seras mon matelot jusqu’à ce que la nuit ne tombe. Et par les trois couilles de Belzebouc le Hardi, si tu fais bien ton boulot t’auras un beau bonus. D’autres bouteilles de rhum ET le chemin vers Suna. Alors l’Iwajin, vendu ? »




© .JENAA
avatar
土 | Iwa no Chûnin
土 | Iwa no Chûnin
Ônamuchi Izumo
Messages : 144
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 23
Localisation actuelle : Dans mon laboratoire, mais ce ne sont pas vos affaires

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 976
Expérience:
49/300  (49/300)

Re: Perdu dans le désert. [Feat. Takeshi]    Dim 24 Jan - 19:32
Une simple et humble demande de la part d'un Chuunin d'Iwa, cet ivrogne ne pouvait il donc se permettre d'y accéder? Il semblerait que non. Le dit Chuunin, épuisé, assoiffé, et à bout de nerfs, ne pouvait plus tenir face au manque de bon sens et de bienséance de son hôte. L'homme lui tendait des bouteilles de rhum, en appuyant sa plus-value sur l'eau de son rapport à la masculinité. Cet homme était cinglé, son esprit, dégradé par des années d'addiction, Izumo ne pouvait plus espérer prendre le dessus par de la simple courtoisie. Ainsi, suite au premier discours de l'hôte « pauvrement habillé », le ninja n'éprouva plus que de l'agacement.

Du rhum...je ne vous ai demandé qu'un peu d'eau pour me rafraîchir et m'hydrater, pas de quoi nous pinter la gueule avec vous pour l'après-midi!

Alors qu'Izumo perdait patience, son interlocuteur lui, abandonna la conversation pour tourner le dos au ninja derrière lui. Le manque de respect dont faisait preuve cet individu ne fit alors que s'accentuer, allant à se gratter les parties librement jusqu'à proposé au Chuunin de devenir son esclave personnel pour la journée. Un être aussi corrompu et impropre à toute adaptation en communauté ne pouvait pas rester impuni. L'Iwajin fit alors glisser un pied en arrière contre le plancher et releva ses bras, adoptant ainsi une posture offensive. L'agacement dans son regard, couplé à toutes ses contraintes accumulés depuis cette innétanchable soif et la rencontre pour le moins inattendue de ce genre de personnage, repoussa le pacifiste Shinobi dans ses derniers retranchements physiques et spirituels.

Vendu?! Vendu!?! Vous vous foutez de moi ? … Je suis désolé...je n'ai pas pour habitude de réagir comme ça avec mon prochain mais je vais être obligé de faire appel à mon autorité de Chuunin d'Iwa pour vous obligé à répondre à ma requête. Je ne deviendrai pas votre tuteur pour la journée ni pour l'heure qui suit ni ne boirai une goutte de votre alcool. Alors soit vous répondez positivement à ma demande et me présentez une source d'eau, soit je vais être obligé de vous y contraindre par la force.

Izumo ne comptait plus discuter. L'envie de donner une correction à ce rebut défiant avec poigne toute bonne valeur d'un gentleman lui marquait le regard. Au plus profond de lui, il espérait que le pirate ne veuille pas lui présenter d'eau, histoire que le ninja puisse joindre l'utile à l'agréable en enseignant la bienséance à son adversaire démuni de toute arme et protection.
avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Wuzuki Emiko
Messages : 129
Date d'inscription : 04/01/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 330
Expérience:
116/300  (116/300)

... ... ...
J'suis un Pirate




∞ Un odieux chantage



Alors comme ça on faisait un peu de résistance ? Hé hé hé j’aimais bien ça. La journée allait être bien plus amusante comme ça... Par chance, aujourd’hui je n’avais pas encore bu. Mes capacités mentales étaient donc intactes pour le moment. Certes j’avais une sacré gueule de bois, mais ça irait. Résumons, le petit gars d’Iwa me menaçait. Il voulait de l’eau, la soif le faisait tellement souffrir qu’il en était près à me dépouiller ? Ce n’était pas la première fois qu’un pouilleux venait me voler. C’était déjà arrivé une fois dans le passé. Un misérable Jônin de Kumo m’avait dépouillé de toute ma réserve d’eau. depuis, je n’en avais plus jamais la moindre goutte, histoire de me venger de ces connards de voyageurs de merde ! je ne mentais pas, il n’y avait pas d’eau ici, s’il voulait survivre, il allait devoir se contenter de mon alcool, et il allait devoir le payer à la sueur de son front, je ne rigolais pas vis ç vis de ça.


« Je vois, attends moi une seconde. Je reviens. »


Tournant le dos à l’homme, je pris la direction de ma cabine où je m’habillais plus convenablement. Bon ce n’était qu’un pantalon mais c’était déjà mieux, je commençais à en avoir marre d’être à poil. Lorsque je revins, j’avais deux choses en main. Mon bandeau frontal, et une bouteille remplie de pisse, celle que j’utilisais la nuit pour me soulager sans sortir de mon lit. J’envoyais les deux, lentement vers l’Iwajin, de sorte qu’il puisse facilement attraper les deux. Comme j’aimais particulièrement jouer avec les apparences, je m’emparais d’une chaise non loin et m’asseyais. Le dos de la chaise faisait face à l’inconnu et mon regard se plongea dans le sien. J’étais étonnamment sérieux, bien plus qu’à mon habitude. Si je détestais bien une chose, c’était qu’on vienne me casser les couilles sur MON bâtiment.


« Si t’as soif, ça doit être ce qui ressemble le plus à de l’eau sur mon navire. Je te l’ai dis, y’a pas d’eau ici. Compris gamin ? Bien, concernant tes menaces, on va faire simple. Comme tu peux voir, je suis moi même ninja, au service de Suna. Tu es sur notre territoire et tu es sur MON bâtiment ! TU NE FAIS PAS LA LOI ICI !!! Compris sale étranger de merde ? Tu veux me dépouiller ? Fais donc. Tu veux tout fouiller ici pour voir si je mens ? Fais donc. Mais sache une chose, si tu m’attaques, faudra me tuer, parce que sinon je ne tarderais pas à tout raconter, à faire mon rapport au Kazekage sur un petit Iwajin venu sans raison malmener un ninja du village. Dis moi, ça te plairait ça ? Tu penses que ton kage aimerait que tu foutes la merde dans les relations de nos deux villages simplement pour étancher ta soif ? Il t'arriveras quoi tu penses ? La situation est simple. Soit tu es mon matelot pour la journée et tu auras ce que je t’ai promis. Soit tu repars d’ici comme t’es venu, assoiffé et perdu dans un désert qui causera rapidement ta mort j’en suis certain. Alors, VENDU, ou pas ?!? »


Oh la vache, comment je pétais la classe !!! C’était pas arrivé depuis des semaines, pas depuis cette fois où j’avais extorqué les bonbons d’un gamin qu’il avait reçu le jour de son anniversaire. J’étais si excité que j’en avais presque de palpitation. Bordel cette journée était géniale !




© .JENAA
avatar
土 | Iwa no Chûnin
土 | Iwa no Chûnin
Ônamuchi Izumo
Messages : 144
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 23
Localisation actuelle : Dans mon laboratoire, mais ce ne sont pas vos affaires

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 976
Expérience:
49/300  (49/300)

Re: Perdu dans le désert. [Feat. Takeshi]    Mar 26 Jan - 19:48
Un ton élevé, de l'autorité et des menaces, tout ceci ne ressemblait pas à Izumo, mais la soif et la répulsion de ce maudit pirate des sables eurent raison de ses principes humanistes. Ainsi, face au discours sec et colérique de l'Iwajin, le trentenaire à la gueule déchirée par l'alcoolisme sembla réceptif et obéissant. Malheureusement, après être partit enfiler un pantalon, il n'avait pas plus d'eau en main que tout à l'heure, mais une bouteille remplie d'un liquide jaunâtre et un bandeau frontal. Izumo sentit dès cet instant que l'homme n'avait pas terminé les négociations. Le jeune homme assoiffé en avait fini avec l'échange de paroles auprès de cette personne. Toujours en position offensive, et dérangé par la forte et nouvelle odeur dérangeante s'approchant de ses naseaux, Izumo n'accepta pas plus de prendre le bandeau que la bouteille d'urine.

Suna..? Ce type est un Shinobi..!?

Alors que l'Iwajin commença à se poser des questions sur la suite des événements, le ninja, apparemment du double de l'âge d'Izumo, s’assit de manière décontractée face à son interlocuteur et entreprit un long discours à but démoralisant et dissuasif. L'unique auditeur écouta le plus attentivement du monde, afin de répondre une dernière fois à la personne qu'il menaçait. Au fil du discours, Izumo ne lâcha pas son expression faciale d'agacement et de colère naissante. Au fond de lui, il était déterminé à donner une correction à cet individu qu'il jugeait impropre à ses bonnes mœurs. Peut être ces pensées étaient celles d'un tyran, peut être que par l'oppression Izumo ne désirait plus que se libérer de celle qu'il endurait de par cette horrible odeur et cette soif qui le harcelaient. Quoi qu'il en soit, quelles qu'auront été les paroles du pirate, l'Iwajin comptait faire usage de ses talents Shinobi contre ce dernier.  

Tu n'as pas d'eau ici, mais j'aurais ce que tu m'as promis si j'accepte d'être sous ton commandement une journée.. ? Des années à vous embrumer l'esprit d'éthanol en si forte quantité en seraient elles venues à vous faire penser que tout le monde à un raisonnement aussi étroit que le votre ? Je suis peut être désespéré par le manque d'hydratation, mais je ne suis pas stupide, et je sais que vous ne pourriez pas vivre dans ce navire échoué au milieu de ce désert sans une source d'eau à proximité.  L'alcool n'a jamais hydraté personne, et je vous le rappelle, est interdit aux Shinobi ! Ainsi, quand je vous aurait forcé à m'indiquer la position de votre réserve d'eau, nous pourrons aller ensemble voir le Godaime Kazekage et lui expliquer la situation. Un ivrogne irrespectueux qui tente de corrompre un pair par la boisson et de le soumettre à son service. Je serai ravi de vous entendre exposer la situation à votre supérieur. Maintenant, regardez bien l'état de votre plancher, car je compte bien vous le faire manger jusqu'à ce la notion de respect d'autrui soit ancrée dans votre esprit rongé par l'addiction et la dépravation.

Lorsqu'approcha la fin de son discours de l'Iwajin, de la terre commença à se former dans ses paumes, jusqu'à former de petits pics rocheux munis d'un manche que le ninja empoigna une fois structurés. Les deux objets rocheux, semblables à des kunais, furent lancé à tour de rôle, brutalement en direction du pirate, la première au niveau de l'épaule gauche, l'autre en direction de la cuisse droite. Suite à ça, Izumo fit un tour sur lui même, joignant ses mains dans un même temps. Une fois ses 360° réalisés, il finit de générer entre ses mains un long bâton de pierre destiné à atteindre le pirate et venir se fracasser contre le sommet de son crâne sans qu'Izumo n'ait à s'avancer vers lui.  

Je ne fais pas la loi, mais ce n'est pas une raison pour y manquer de respect ! Baka !

Technique::
 
avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Wuzuki Emiko
Messages : 129
Date d'inscription : 04/01/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 330
Expérience:
116/300  (116/300)

Re: Perdu dans le désert. [Feat. Takeshi]    Dim 31 Jan - 17:25
... ... ...
J'suis un Pirate




∞ Un odieux chantage



Merde.... Il était pas coopératif du tout lui... On pouvait dire que les choses s’annonçaient plutôt mal. Mais j’étais pourtant le Capitaine Takeshi, pourquoi ne m’écoutait-il pas enfin... ? Bon pas grave j’allais devoir le laisser partir crever dans le désert. Wait... Que venait-il de dire ?!? PARDON !!!! Des menaces ? Ce sale petit merdeux à l’allure de paysan me menaçait ? Non mais puis quoi encore !!! Personne ne menace le plus grand Pirate du désert sous son toit, PERSONNE. J’allais lui apprendre à me respecter à cet insolent. Enfin du moins c’est ce que j’ai cru pendant un instant. La vache, le type, sans prévenir il m’a balancé des trucs à la tronche. En vrai fou le mec, même pas un peu de joute verbale pour amorcer le truc, nan direct. La vache c’était comme baiser sans préliminaires, du grand n’importe quoi. Enfin bon.


Sous le coup de la surprise, je ne fus malheureusement pas en mesure d’esquiver complètement. C’était comme choisir la moindre douleur. Épaule ou cuisse ? Sans trop y penser, j’avais attraper le projectile me fonçant vers la jambe. La vache, à peine sa merde avait pénétré dans mon épaule droite que je sentais une putain de douleur. Pire qu’un coup de pied dans les valseuses le machin ! Par chance, j’étais gaucher, mais c’était pas une raison quand même ! Il rigolait pas le jeunot. Alors même que je me remettais de mes émotions, il tenta de m’asséner une seconde attaque. Il allait trop vite pour moi, comment c’était possible ? Pris de panique, mon corps bougea seul. Par réflexe je tentais de reculer; Seulement voilà, j’étais encore assis sur ma chaise et le dossier était face à moi. ce fut donc par hasard que j’esquivais le coup en tombant mollement sur le dos comme une véritable merde. J’avais eu de la chance vous dites ? Mais non tout cela était parfaitement prévu hé hé hé. Comment ça je viens de dire le contraire ? Oh me faites pas chier merde !


Bon que faire. J’avais un truc qui faisait mal dans l’épaule et il venait de m’attaquer. Que faire ? La vache c’était pas évident de choisir... Me battre ? Chaud quand même. Fuir ? Bordel mais non j’étais sur mon navire enfin ! Fuir chez moi ? JAMAIS ! Bah merde, qu’il se fasse plaisir. Qu’il me casse la gueule, de toute manière je mentais pas, y’avait pas la moindre goutte d’eau ici. Puis il allait pouvoir bien se brosser pour que je lui indique la direction de Suna. Contre toutes attentes, cette journée allait s’avérer vraiment merdique. Enfin bon, ce serait pas la première branlée de ma vie. L’air impérial, je retirais le projectile rocailleux de mon corps. Je donnais l’air de ne rien ressentir. Je me faisais bien plus grand que je ne l’étais. Croisant les bras, je toisais mon opposant.


« Très bien, tu veux jouer à ça merdeux. Parfait. Un conseil, tue moi. Non seulement tu n’auras rien de ma part, mais tu me laisses la vie, je t’assure que tu t’en mordras un jour les doigts, j’ai le bras long ici moi ! »




© .JENAA
avatar
土 | Iwa no Chûnin
土 | Iwa no Chûnin
Ônamuchi Izumo
Messages : 144
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 23
Localisation actuelle : Dans mon laboratoire, mais ce ne sont pas vos affaires

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 976
Expérience:
49/300  (49/300)

Re: Perdu dans le désert. [Feat. Takeshi]    Mar 2 Fév - 17:46
Comme le supposait Izumo, cet affrontement allait plus prendre place à une simple correction qu'à un réel pugilat entre deux Shinobis. Le pirate soit disant formé aux arts ninjas n'était qu'un misérable déchet dont Izumo pourrait facilement terrasser. Épaule ensanglantée, cuisse protégée in-extremis, on pouvait tout de même dire que cet ivrogne était chanceux. Lorsque ce dernier dégringola de sa chaise, il parvint à éviter le coup de bâton de son opposant, ce qui poussa l'Iwajin à stopper son attaque en pleine lancée. Pourvu d'un fort sens de l'honneur, il permit au décadent personnage de se relever, allant jusqu'à lui permettre de jouer au capitaine assuré une ultime fois. Ainsi, prenant une posture de mâle alpha, il déblatéra quelques dernières conneries aux oreilles d'Izumo au lieu de se défendre. Le jeune homme exaspéré prit la peine de le laisser finir, avec difficulté cela dit, avant de lui répondre d'un ton vindicatif.

Je n'attends plus de toi qu'une preuve d'humilité face à mes coups, pitoyable alcoolique du désert! Maintenant, montre moi que tu es bien le ninja que tu prétends être ou il se pourrait bien que je t'accorde la mort que tu me réclames!

Bien sur, ces dernières paroles n'étaient que menace en l'air. Le ninja aux principes pacifiques pouvait se montrer d'une extrême agressivité, mais ne pouvait supprimer une vie qu'en cas de dernier recours, lorsqu'aucun autre choix ne pouvait plus s'offrir à lui. Il devait cependant s'assurer qu'il avait bel et bien à faire à un Shinobi, et apaiser ses minces craintes sur l'éventuel respectable niveau de celui-ci. Ressentant une assurance mensongère méphitique émanant de son interlocuteur, il doutait clairement de ses avances grossières, mais en tant que réel ninja, Izumo se devait de ne pas sous estimer la personne en face de lui, aussi faible et navrante semble t-elle.

Voyons voir un peu où en sont tes réflexes, Monsieur "j'ai le bras long" en me la touchant H24 dans mon bateau.

Le pirate maintenant sa posture assurée, bras contre son torse bombé, l'homme à peine plus élancé que son adversaire, dut faire face à un coup de bâton horizontal fusant sur sa gauche au niveau de son cou. Un coup bien facile à parer d'un bras droit non handicapé. Le ramenant à lui ensuite pour l'attraper de ses deux extrémités, Izumo brisa le bâton en son centre avec son genou pour en faire deux armes à chaque main. S'en suivit un assaut brutal au corps à corps, secondé d'un puissant cri de guerre, où l'Iwajin fit pleuvoir les coups à un rythme effréné, comme s'il était éprit d'une folie furieuse que plus rien ne pouvait stopper. Commençant par viser son crâne, il cibla ensuite les articulations des genoux, puis des coudes, avant de ne plus réfléchir pour simplement couvrir sa cible sous les coups de bâtons.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdu dans le désert !
» Sauvetage dans le désert [PV Jake & Blaid]
» Un squelette dans le désert (Jour VI - Walnut Grove)
» Hercules ~ Comme un pingouin dans le désert
» Perdu dans le désert du Nevada... [PV : Ren]

Sauter vers: