Side Menu

Partagez | 
avatar
土 | Iwa no Genin

土 | Iwa no Genin
Teyu
Messages : 17
Date d'inscription : 21/08/2015

Fiche Shinobi
Rang: D
Ryos: 100
Expérience:
13/100  (13/100)

MISSION DE RANG D    Mer 20 Jan - 20:04
Veiller une mine


Il est 7 heures du matin, je suis réveillée par mon réveil. Je me lève, je me brosse les dents, je mange des ramen. J'écoute de la musique, je m'habille rapidement, je n'ai pas fait attention à l'heure. Je suis en retard, c'est aujourd'hui que je commence enfin ma première mission en tant que Génin, je porte mon sac sur mes épaules. Je traverse tout le village en courant, je tiens mon sac pour qu'il ne tombe pas. Je soulève beaucoup de poussière dans ma lancée, j'arrive enfin à la porte du village. Mon Chunin m'attend depuis une bonne heure, il me lance un regard de colère. Je lui souris en me grattant l'arrière de la tête, il m'explique notre mission, elle consiste à s'occuper d'une mine. Je suis excitée par cette mission. Je saute sur place les gens me regardent, mon Sensei me touche les cheveux avec un grand sourire. Nous partons du village, nous arrivons dans un endroit dessert. Mon Sensei m'explique qu'il faut aller dans les montagnes rocheuses, il faut escalader les rochers.


Nous arrivons devant une montagne énorme, recouverte de poussières, mon Sensei me fait tend la main et me fait un sourire. Ses dents brillent, je regarde le sommet de la montagne, je sais qu'il ne va falloir être prudent. Je tourne mon regard sur mon Sensei regarde la carte de la région. Je commence à douter de lui, je me demande s'il est bien si fort que ça. Je monte le premier les rochers glissent, c'est difficile de s'accrocher, peu à peu, je monte les rochers avec un air inquiet. Je me tourne mon regard pour voir a quelles distances je suis, je vois le vide en dessous de moi. Mon visage pâlit tout d'un coup, je suis en train d'avoir peur.


Pour me rassurer, je regarde mon Sensei lui monte les rochers avec une main, il me regarde avec un grand sourit, je tourne la tête, il me fait encore plus peur que le vide. Après quelques rochers monter, j'arrive enfin au sommet, mon Sensei est déjà arrivé. Nous continuons notre route, cette fois, nous devons descendre, je vois le vide à nouveau. Je commence à reculer pour ne pas tomber de la montagne. Mais cet idiot de Chunin me tape dans le dos, je tombe en boule de la montagne sur une pente glissante, je me prends des rochers, des plantes même des insectes dans le visage. Mon Sensei me rejoint en bas de la montagne, en sautillant.





Il me relève en rigolant, j'ai le visage rouge de colère et de plaies. Je repars avec cet idiot, nous traversons encore un dessert. Je commence vraiment à douter des capacités de mon Sensei, ce crétin ne regarde même pas la route. Nous arrivons après 3 heures de marche, un raccourci mon Sensei a voulu prendre par un raccourci. Résulta ont à mettre par 1 heure pour arriver à la mine, mais 3 heures ! Nous arrivons enfin à destination, nous remplaçons les gardes, ils partent pour rejoindre le village. Je me pose à l'entrée de la mine, je commence à avoir soif. Je sors de mon sac une bouteille d'eau minérale bien fraiche, à peine que je l'ai sortie le Sensei me la prend. Il me dit qu'un bon ninja doit résister à la chaleur, je l'aurai bien crue s'il n'avait pas bu toute mon eau pendant qu'il sa leçon de morale.

Il est 10 heures nos 1 commencent, je suis sur un rocher assez petit devant la porte de la mine, mon Sensei lui dort une bulle sort de nez, elle grossit de plus en plus. Je prends mon sac et je sors de la nourriture en paquet, après 5 heures de garde, j'ai bien le droit d'avoir une petite récompense. À peine, j'ouvre le paquet, l'autre enfoiré me saute dessus ça bulle éclaté, il me prend ma nourriture et me fait une leçon de morale encore. Je commence vraiment à m'énerver, je me lève pour dire tout ce que je pense de la façon d'où il se conduit avec moi. Mais juste avant les mineures arrivent la bouche en cœur, mon Sensei me pousse pour aller souhaiter la bienvenue les travailleurs, je suis par terre, je me relève et je souhaite aussi la bienvenue aux travailleurs. Je note leurs noms sur une fiche, tendis que mon Sensei lui leur donne leurs armes. Je préviens aux travailleurs qu'ils ont le droit de sortir à la fin de leurs services, il entre en chantant tous ensemble. Ils sont tous dans la mine, je tourne le regarde vers mon Sensei, il mange ma nourriture. Je me pose sur mon rocher, je me demande si la mission vaut bien le coup de se farcir l'autre enfoiré qui vide mes réserves.


À la fin de la journée, les mineures sortent toutes en chantant, je note leurs noms sur la fiche puis ils repartent. Il fait enfin nuit, je me couche dans mon sac de couchage, mon Sensei lui dort sur un arbre juste en haut de la mine. Après cette nuit passible, je suis réveillée par des coups dans le dos, le Sensei me donne des coups de pied pour me réveiller. Les mineures arrivent cette fois plutôt qu'hier, je recommence à noter leurs noms, tendit que l'autre leur donne leurs objets. C'est reparti pour une nouvelle journée de galère, après 5 heures d'ennuis sous une chaleur horrible, un groupe d'hommes armés de quelque fourche et sabre, viennent nous voir. Ils veulent que les mineures dégagent, le Sensei essaye de les calmer. Mais cet idiot les énerve encore plus, ils ordonnent que l'on les laisse passer. Ils poussent le Sensei, ils me font face. Ils me disent si je veux vivre, je dois les laissent passer. Un des hommes me touche la tête en rigolant, je relève la tête, mon regard est agressif, toutes les vacheries que l'autre m'a faits subir, je vais me venger sur eux. Je mets un coup de genou dans le visage de l'homme qui me caresse les cheveux, je m'occupe du reste, on entend à travers la mine des bruits de coups, les coups résonnent dans toute la mine le Sensei me rejoint, il met facilement les bandits hors d'état de nuire. Les mineures sortent après 10 heures de travail dans la mine, ils constatent à leurs sorties de la mine que j'ai attachée les bandits qui veulent leur faire du mal. Les mineures me remercient moi et le Sensei, il dit que c'est lui qui les a tous arrêtés. Je dois admettre qu'il a vraiment fait fort, je ne pensai qu'il savait maîtriser des techniques aussi fortes. Les nouveaux gardent arrivent avec un sourire aux lèvres, nous repartons. Nous fessons le chemin inverse, je suis impressionnée par les performances de mon Sensei.

© Fiche RP par Nyuric








Veiller une mine
MISSION DE RANG D - [0% effectué] Disponible
Solo (Chûnin) ou Genin accompagnés


Les gardes d'une mine d'acier ont besoin d'une relève de deux jours. Vous devrez garder l'entrée, veiller à ce que chaque mineur détienne son matériel, soit présent, ne sorte qu'à la fin de son service. Aucun étranger ne sera toléré. Vous rédigerez votre rapport lorsque vous serez relevés.



























avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
Correcteur
Messages : 179
Date d'inscription : 15/05/2015


Re: MISSION DE RANG D    Jeu 11 Fév - 19:25

Correction de Teyu

Positif


J'apprécie le fait que tu te sois créé ton sensei! Et c'est d'autant mieux que celui-ci est une feignasse taquine et revêche!
Tu pourras toujours te venger dans ta prochaine mission en lui filant une bonne gastro (pouvoir de l'écrivain!).


Négatif


Il faut prendre plus de temps pour la relecture, cela te permettrait d'enlever de nombreuses fautes!
Le combat a été un peu expédié, je trouve cela dommage, et j'aurais bien aimé que ton sensei justement te laisse te débrouiller seul, que tu nous montres un peu ce dont tu es capable!
Avis personnel : J'aurais passé moins de temps sur le voyage, et un peu plus sur la "garde", et le combat. Ceci dit c'est un avis strictement personnel.


Gains


Mission de rang D
Cela vous fait cher Souffre douleur d'un chûnin frustré et fainéant 10 PE + 100 Ryos


Kakuzu
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Sauter vers: