Side Menu

Partagez | 
avatar
忍 | Nukenin de Konoha

忍 | Nukenin de Konoha
Gōsuto
Messages : 39
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 98
Localisation actuelle : Information secrète.

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
50/300  (50/300)

Mort ou vif. [Setsuna] combat à mort.    Mer 2 Mar - 23:01
break rock




MONSTER

Enfermé entre quatre murs, sans aucune fenêtre, on ne voyait que le blanc des ses pupilles. Aucune ouverture n'était présente et le courant ne passait donc pas. Il étais assis en tailleur. Les mains au centre de ce cercle qu'il avait formé avec ses jambes, notre protagoniste réfléchissait longuement. Il se remémorait des jours passés. Les têtes retirées par le biais de son katana, les membres tranchés et les cœurs déchiquetés titillaient son cerveau. Et sous cette pénombre, un énorme sourire s'esquissait sur son faciès. Cet homme adorait le sang. Notre mercenaire était embauché pour tout.

Cette fois, sa sortie n'allait être que mauvaise: pour sa santé et pour celle de son opposant. Lorsque cette physionomie s'affichait, ce n'était que pour le malheur des autres. L'être machiavélique ou plutôt le diablotin qui sommeillait durant ces quelques jours venait tout juste de rompre son hibernation. La paume de sa main sur l'épée qu'il arborait tout le temps à sa ceinture, les cinq doigts qui se refermaient sur la poignée, Gosuto ne perdit pas une seconde de plus pour détaler de cette pièce qui lui donnait la nausée. L'orphelin parcourait les sombres couloirs de la grotte avant d'atteindre la sortie.

Le repaire principal était tout bonnement immense. Le vil serpent savait très bien ce qu'il faisait et notre mercenaire le devinait grâce à cette planque cachée du monde entier. Quant il atteignit cette lumière qui brillait au fond du corridor, la bête s'acharna de suite sur son chemin qui ne menait qu'à une seule destination: Iwagakure no Satõ. Il détestait cette nation et toutes les personnes qui y vivaient. Lors de son enfance, il avait eu le droit au massacre de son village natal par ce misérable continent de la terre. Oserait-il ? Ferait-il l'erreur d'aller dans ce territoire ? Ferait-il demi-tour à la fin ?

Ses yeux n'indiquaient absolument aucune peur. Notre mercenaire avait qu'une envie et cela se lisait sur son visage: tuer. Et parmi toutes les personnes qu'il pouvait sélectionner, Gosuto avait choisi Iwa. Mais affronter l'une des cinq grandes puissances était une mauvaise idée. Elle pourrait très bien mettre en danger le village caché du son. Sûrement que l'animal y avait pensé, ou non ? En fin de compte, qu'est-ce qu'il en avait à foutre ? Il bossait pour Orochimaru, mais jamais il lui avait promis quoi que ce soit. Notre homme était libre d'agir comme bon lui semblait. Et il en profitait.

Celui-ci courrait à vive allure. Plusieurs minutes s'étaient imposées avant de rejoindre ces montagnes rocheuses qui enveloppaient Iwagakure. Pas une goutte de sueur sur son faciès. Il avait couru tranquillement. L'orphelin ne devait pas être fatigué, car en cas d'attaque, il devait se protéger et l'endurance faisait partie du combat. Les pieds sur un sol totalement lisse, rien à l'horizon, marchant sans réellement savoir où aller, Gosuto prit la peine de s'arrêter parce qu'une présence le perturbait.

« Hmm... alors on est déjà à mes trousses ? Intéressant... très intéressant... » murmura-t-il.

Qui cela pouvait bien être ? Notre bel homme frissonnait. Il était excité. L'opposant ou l'opposante devait certainement être fort. En tout cas, le protagoniste l'attendait de pied ferme. Il ne bougeait toujours pas et s'attendait à un mauvais coup. Serait-il ou elle du genre à attaquer par surprise ? La main baladeuse vers la poignée du sabre, cette arme si banale à première vue et pourtant qui scellait bien une capacité démoniaque, celui-ci avait hâte de la rencontre.




avatar
Invité
Invité


Mort ou vif [Combat à Mort]
Gōsuto
J'étais sur la traque de l'homme depuis plusieurs heures, déjà. Ce type n'avait pas froid aux yeux, de venir ici, sur les terres d'Iwa. Ce sont les gardes-frontières qui nous avaient indiqué la position de l'homme ainsi que ses caractéristiques physiques. Grand et musclé, il avait également un sabre à forme étrange avec lui. En fouillant dans notre base de données des ninjas déserteurs, nous avions compris qu'il s'agissait d'un Nukenin de Konoha. Mais malheureusement, nous n'avions pas plus d'informations à son sujet. Tant pis, je ferais sans.

J'avais demandé à m'en occuper seule. En effet; j'estimais avoir de bonnes chances de le vaincre, car il était catégorisé B. Et puis, depuis la mission contre Gokû du Clan Yôtsuki, j'avais décidé de m'entraîner encore plus. Restait à savoir comment tout ça allait se goupiller, mais j'avais confiance. Il avançait lentement, sans doute pour s'économiser. Il avait donc bien des projets en tête, hein ? Enfin, je m'en fichais. Toujours est-il que j'étais sans doute repérée, car il ne bougeait plus. Il m'attendait.

Alors que je fis mine de créer un clone, je finis par repousser cette idée. Non, j'allais l'affronter de manière honorable, c'est pour ça que j'étais là. Au moins, j'avais sa fiche avec moi, il était un utilisateur du Kenjutsu et du Genjutsu. Il semblait également manier les éléments, mais je ne savais pas lesquels. Un sourire se dessina alors sur mon visage, sur ce terrain au moins, je savais qu'il ne pourrait pas me battre.

Finalement, j'arrivais alors près de l'intrus, qui était tranquillement en train de m'attendre, un sourire aux lèvres. Sa main était portée distraitement vers son katana. Une belle lame, d'ailleurs. J'en trouverais sans doute une utilité une fois qu'il sera mort. C'est avec un sourire ironique que je pris la parole.

« Je ne pensais pas que les déserteurs de Konoha étaient de pareils idiots... C'est vraiment dommage que tu doives mourir si loin de ta terre d'origine. »

Ce n'était pas vraiment une provocation, mais une simple entrée en matière pour ce qui allait arriver ensuite. Après tout, il fallait bien commencer quelque part. Alors que les nuages commençaient à se rassembler dans le ciel, comme un signe de mauvais présage, je repris la parole.

« Je me nomme Kamishiro Setsuna, mais tu peux simplement m'appeler Shinigami. Ce titre correspond bien à la situation. »

Avec un bref signe des mains, je convoquai alors un clone de pierre. Cette technique était un peu une fierté nationale, chez nous. Je la considérais bien plus utile que le Kage Bunshin de Konoha, car le Chakra consommé était extrêmement moindre. De plus, si le clone était détruit, la terre et la boue peuvent immobiliser une partie du corps de l'adversaire, si elle se répandait pour lui.

« Commençons. »

Le clone fonçait à vive allure sur mon adversaire, tandis que je préparais déjà ma technique suivante. J'avais une petite idée qui était suffisamment sympa pour l'essayer. En effet, composant rapidement les signes incantatoires de la technique, plusieurs lames d'air s'échappèrent de ma bouche. Ces dernières étaient très longues et je les inclinais légèrement, afin qu'elles soient bien plus difficiles à esquiver.

Mais ce n'était pas le but premier de l'attaque. En effet, mon clone, qui n'était désormais qu'à une distance minime de mon adversaire explosa à cause de la première lame d'air, tout près de lui. Ainsi, j'avais bon espoir que cela obstrue sa vue, ne serait-ce qu'une seconde et qu'il se fasse piéger par la terre et la boue. En plus, j'avais trois autres lames qui n'attendaient que de le cueillir dans divers angles. Un bon début.

J'étais néanmoins très méfiante et à l’affût du moindre geste suspect, prête à réagir, même s'il décidait de m'attaquer dans le dos ou l'angle mort de mon œil...



Notes:
 
avatar
忍 | Nukenin de Konoha

忍 | Nukenin de Konoha
Gōsuto
Messages : 39
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 98
Localisation actuelle : Information secrète.

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
50/300  (50/300)

break rock




MONSTER

Il entrait dans le territoire du village caché de la pierre sans réellement se soucier de ce qui pourrait lui arriver. L'air confiant, un sourire démoniaque sur son faciès, l'animal n'avait qu'un seul objectif cette fois-ci et il s'agissait d'obtenir un simple combat... à mort. L'adversaire ne pouvait être que de taille en venant sur ces terres. Le déserteur le savait parfaitement et il risquait sa vie en jouant au plus malin. Il se conduisait comme un garçon bête, mais cela le rassasiera-t-il ? Oui, cette soif de sang... se terminera-t-elle à la fin de cet affrontement ? L'ennemi approchait à grand pas et il patientait.

Sa main qui se baladait toujours vers la poignée de son sabre, celle-ci n'attendait que le bon moment pour dégainer cette arme si spéciale qui avait sauvé un bon nombre de fois la vie de notre protagoniste. Cette personne se montra enfin. C'était une fille plutôt mignonne. Et pourtant, Gosuto sentait très bien qu'elle était loin de l'être. Les apparences sont souvent trompeuses, lui disait un ami. Il le constatait à cette rencontre. Que cachait-elle ? Était-elle forte ? Quels étaient ses capacités ? Plusieurs questions qui traversaient l'esprit apaisé de l'orphelin. En tout cas, sa concentration était au paroxysme.

Il n'émettait aucun mot. Son sourire disparut gentiment et ses lèvres restèrent coller l'une contre l'autre tandis que son interlocutrice racontait des idioties. Le Nukenin du village caché de la feuille ne s'apprêtait pas à sa remarque impertinente. On pouvait lire sur son visage qu'il n'était pas ici pour blablater même s'il rétorquerait bien à ces propos. Le ciel se transformait tandis que l'atmosphère prit une autre ambiance. On sentait l'éclat, le début des hostilités à tout moment, mais avant elle préféra se présenter tout de même. Puis se fut par politesse qu'il se dut donner son identité.

« Je m'appelle Gosuto, c'est mon nom de mercenaire. T'as pas b'soin de mon vrai prénom... de toute façon ta route se termine ici. »

Il prononça ses mots avec dédain. Elle ne faisait qu'aboyer pendant quelques instants et il fallait répondre à tout ces blasphèmes. En tout cas, cette scène n'allait pas plus loin, car à peine l'animal finit son discours, celle-ci invoqua un clone à ses côtés pour débuter. Et d'un simple "commençons", le double se dirigea directement sur Gosuto. Celui-ci n'était pas dupe, bien évidemment. Il ne se laisserait pas faire et encore moins il resterait là à admirer son opposant l'achever. De plusieurs pas en arrière tandis qu'il avait aussi la vue sur la véritable cible, le Nukenin remarqua une série de mudras.

Il était bien assez éloigné pour pouvoir observer les antagonistes. D'un simple mouvement, dégainant son katana appelé Mû, alors qu'il ne s'arrêta pas de poursuivre ses légers petits bonds en arrière, l'Iwajin entama avec une suite de lames de vents qui avait pour but de le mettre hors d'état de nuire. Sa physionomie impassible, l'Otojin quant à lui ne démontrait aucune émotion pour ne rien faire comprendre à son adversaire. Alors que la lame atteignit le clone de Setsuna, celui-ci put avoir assez de distance pour remarquer l'explosion de son double qui provoqua une nuée de boues.

Il esquiva les miettes grâce à un déplacement rapide et efficace adopté par ses jambes. Puis de sa main libre, il balaya les terres se dirigeant sur son faciès. Facile, dirait-on, mais le pire restait à venir. Une lame de vent en moins, mais les autres étaient toujours présentes et elles étaient prêtes à découper le jeune homme en plusieurs morceaux. Presque à destination, le mercenaire eut tout juste le temps d'activer le sceau sur son sabre qu'il percuta les lames de vent avec pour toutes les annihiler. Devait-elle se dire que c'était impossible ? Aurait-il fait une sorcellerie ? L’événement était dur à croire.

Pourtant rien d'anormale, seulement des coups de katana. Et ce contre était bel et bien réel. L'offensive de la kunoichi du village caché de la pierre venait en faite tout juste de découvrir la capacité spéciale de sa lame démoniaque, cet atout dont il usait normalement qu'en dernier recours, mais là elle ne lui avait pas laissé le choix dès la première attaque. Elle prouvait bien qu'elle faisait partie de l'élite du village. Ses yeux rivés sur le corps svelte de son ennemie, Gosuto contra instantanément à son tour n'utilisant qu'un seul mudra. « Kokuangyo no Jutsu... » murmura-t-il avant de la plonger dans le noir complet.

À ce moment, il ne put s'empêcher de sourire... ce sourire diabolique qu'elle pourrait sûrement voir une dernière fois. Il avait riposté sans attendre. Pas un nouveau discours, pas de mouvement qui pourrait faire gagner du temps à l'opposante, rien de plus qu'un seul mudra et la voilà normalement dans le néant total. Il observait la réaction de l'Iwajin, attendant simplement le bon moment de la décapiter. Le protagoniste analysait et le faux pas allait être fatale pour Setsuna.

Spoiler:
 





Dernière édition par Gōsuto le Mer 9 Mar - 18:42, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Mort ou vif [Combat à Mort]
Gōsuto
Gōsuto hein ? Un fantôme, autrement dit. Intéressante répartie, mais la Faucheuse ne faisait pas de distinction. S'il fallait tuer un fantôme, elle le ferait. C'est dans cet état d'esprit que je commençai alors notre première passe d'armes. Utilisant alors un combo en somme toute, relativement recherché, j'avais de bons espoirs de l'handicaper. Malheureusement, ce ne fut pas le cas car il parvint à esquiver la boue, mieux encore, il trancha littéralement les lames de vent. Très étrange, comme situation... Était un pouvoir de son arme ? Peut-être. Je devais être prudente, en tout cas.

C'est alors qu'il murmura quelque chose, le nom du technique. Tout était noir autour de moi. Je n'y voyais plus rien, ne pouvant me fier qu'à mon odorat et mon ouïe. Très intéressant... Essayant tout de suite un Kaï, je constatais mon échec. Impossible de fonctionner ? C'était étrange...

« Un rat, donc. »

Il était à dix mètres de moi. Il fallait que j'agisse vite. Mon oeil était fermé, afin de me concentrer uniquement sur mes autres sens. C'est alors que je fis quelques mudras rapidement. La situation était similaire à mon affrontement avec Gokû, mais cette fois, j'étais sur mes gardes. De plus, dès qu'un utilisateur du Genjutsu utilisait son Chakra, de quelque manière que ce soit, l'illusion était brisée.

Les flammes de mon Zukkoku partirent alors avec violence, tandis qu j'enchaînais directement avec Atsugai pour renforcer drastiquement la puissance de la technique. Cette combinaison avait échouée face au Yôtsuki et honnêtement, le but de ma maneouvre n'était pas de le tuer sur le coup. Simplement le forcer à utiliser sobn Chakra, de quelque manière que ce soit afin de briser l'illusion, c'était tout. Évidemment, j'étais toujours prête à agir au moindre bruit suspect, tant qu'il n'avait pas la discrétion d'un assassin, invisible ou pas je pourrais l'entendre s'approcher.



Notes:
 
avatar
忍 | Nukenin de Konoha

忍 | Nukenin de Konoha
Gōsuto
Messages : 39
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 98
Localisation actuelle : Information secrète.

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
50/300  (50/300)

break rock




MONSTER

Le combat prendrait-il fin plutôt que prévu ? Vu la vitesse à laquelle cela avait débutait, on ne pouvait s'attendre qu'à une conclusion simple et rapide. Qui avait l'avantage actuellement ? Personne. Jusqu'au moment où elle décida d'attaquer, tombant droit dans la gueule du loup. Comme toujours, Gosuto patientait et préférait agir en second. Il adorait voir les autres user de leur chakra, car quant à lui, notre mercenaire n'en possédait pas une dose colossale. Ainsi pour plus ou moins compléter le manque de réservoir, il compensait ça par des assassinats rapides et efficaces.

Tout comme pour cet affrontement, il voyait déjà la fin de son adversaire originaire du village caché de la pierre. Depuis quand désirait-il arracher une tête d'un Iwajin ? Bien trop longtemps et l'occasion se présentait. Eux qui avaient saccagé son petit village natal devaient tous payer selon l'orphelin. Et la première victime était loin d'être l'une des plus faibles de la nation de la terre. Sûrement que sa prime augmenterait et qu'il serait d'autant plus recherché, mais tout ça, lui... il en avait totalement rien à foutre. L'animal se contenta simplement de faire son boulot et il la plongea dans une illusion.

Un Shinobi dans la matière du Genjutsu connaissait exactement les faiblesses de cette capacité et comment agir dans ces circonstances. C'était pourquoi l'Otojin s'était préparé à cela. Celui-ci remarquait que Setsuna y était prise dans son tour de passe-passe. Sa physionomie démoniaque ne s'effaçait pas. Toujours ce grand sourire diablotin, il s'apprêta à bouger, mais préféra l'analyser encore, car le bon moment n'était pas encore venu jusqu'au moment où elle enchaîna par de nouveaux signes incantatoires. Le tour était joué, voilà exactement ce que le mercenaire attendait.

Malheureusement, son hypothèse était mal entretenu à un détail près. En faite, il n'avait pas prévu que son opposante userait d'un jutsu d'un niveau comme celui-ci, loin de là. Elle expulsa de sa bouche un torrent de flammes simplement incroyable. Cette attaque était classée S, comme quoi elle était bien au-dessus du rang de Gosuto. Mais ce n'était qu'un détail, car lors d'un combat, le plus malin et le plus stratégique gagnait... voilà comment notre homme voyait la chose. Il avait une vision différente des autres et depuis sa plus tendre enfance, son intuition fonctionnait. Alors pourquoi pas encore ?

Celui-ci forcé à utiliser son chakra, il ne fit qu'un seul signe avant de se déplacer instantanément derrière un énorme rocher, à une dizaine de mètres de Setsuna, mais hors de portée de son attaque et de sa vue. Oui, celle-ci ne pouvait que s'imaginer qu'il se trouverait encore dans ces cendres alors qu'elle alimentait le feu par une technique de vent: l'Atsugai. L'explosion que provoqua cette combinaison était mortel. Une goutte de sueur circula le long de son faciès lorsqu'il imagina un petit instant se trouver encore à cet emplacement, encaisser l'attaque de plein fouet.

« Tu t'en es bien tirée, je te félicite. » dit-il totalement confiant, sortant de sa cachette.

Il affichait une image si sûr de lui, mais était-ce réellement le cas ? L'animal venait tout juste de frôler la mort et tout ce qu'il avait pu faire était de se planquer derrière un énorme rocher en attendant la fin de cet assaut phénoménal. Son Shunshin aurait très bien pu atteindre sa cible aussi, mais il avait réfléchi et aurait été beaucoup trop lent. La demoiselle l'aurait certainement intercepté durant son attaque. Le protagoniste marcha de quelques pas, l'air qu'il inspirait et expirait s’accéléra dû à la fatigue et elle le remarquerait sûrement, mais il faisait tout pour dissimuler ça.

On pouvait observer qu'il tenait toujours ce fameux sabre spécial à la main. Cette arme qu'il ne relâchait jamais même dans les pires moments. C'est celle qui lui servait à conclure les affrontements, mais avec elle, tout semblait bien différent. Elle était plus maline, rusée, que ces précédents adversaires. Arrêté à moins de dix mètres de l'Iwajin, il lui fit signe que c'était loin d'être terminé.

« J'espère qu'il te reste encore des réserves, car ça n'fait que commencer ma jolie... » lança-t-il avec arrogance.

Mais ces acclamations, étaient-elles réelles ? En ce moment, il devait avoir un peu moins de chakra qu'elle et préféra donc s'économiser. Il ne lançait donc aucune offensive, cette physionomie totalement confiante alors qu'il n'était qu'à une distance de moins de dix mètres de sa cible. Un espace parfait pour en finir, mais cela sûrement des deux côtés, l'Otojin était concentré sur sa victime.

Spoiler:
 



avatar
Invité
Invité


Mort ou vif [Combat à Mort]
Gōsuto
Excellent. Je n'étais plus dans l'illusion de ce pauvre type. Je n'avais pas vu son mouvement, mais il s'était sans doute caché, tandis que mon attaque avait fait une explosion tonitruante. Oui, je le savais encore en vie. Les rats comme ça avaient un instinct de survie bien plus développé que l'on pouvait le penser. En tout cas, il n'avait pas profité de son Genjutsu pour m'attaquer, une erreur. Il aurait dû maintenir la pression, peut-être voulait-il s'économiser ? Dans ce cas, j'avais une chance de le battre. D'ailleurs, je pris le parti de profiter des quelques secondes durant lesquelles il était encore caché pour utiliser une technique qui allait fortement l'handicaper.

C'est alors qu'il se décida à sortir de sa cachette, affichant une expression de confiance excessive sur le visage. De plus, il me provoquait, avec de fausses félicitations. Cela me tira un sourire, il bluffait. J'avais la légère impression qu'il respirait plus fortement qu'au début du combat, mais je n'en étais pas sûre. Il faudrait que je sois sur mes gardes. Mais j'avais un atout, il prendrait son temps et ça lui serait fatal, je m'en doutais.

C'est alors qu'il continua à me provoquer, tenant toujours son sabre à la main. Des réserves ? J'en avais sans doute plus que lui, car je savais depuis longtemps que mes réserves de chakra étaient bien supérieures à la moyenne. Il fallait que je joue sur ça et transforme ce combat à mort en une opération chirurgicale, afin de balayer toutes ses options. Ne disant rien, j'étais toujours très concentrée, alors que j'étais en garde. Encore une ou deux secondes...

« Katon, Hôsenka no Jutsu ! »

C'est après une courte inspiration que je finis par cracher plusieurs boules de feu élémentaires, chacune suffisamment espacées pour couvrir le plus de zone possible, sans qu'un adversaire de sa carrure puisse passer outre sans se faire toucher une seule fois. Néanmoins, une attaque pareille aurait été d'un manque d'efficacité incroyable, c'est pour ça que j'en avais profité, mon véritable atout se révélait.

De la poudre Raïton, pratiquement invisible à l’œil nu. Il fallait réellement se concentrer uniquement sur sa vision, pour déceler les fines particules. En plus, je les avais dispersées en avant, il lui serait donc encore plus délicat de les déceler. C'est ce que j'avais dispersé dans a direction, avant qu'il ne sorte de son trou. J'avais calculé le timing de telle sorte à ce que mon attaque soit coordonnée au moment même où j'allais commencer mes mudras. Ainsi, si ça fonctionnait il serait aveuglé au moment où je commencerais mes signes. Ce type était un assassin, je me doutais qu'il avait quelque chose pour me contrer et partir dans mon dos. Cependant, s'il lui était impossible de voir, il ne pourrait pas exécuter sa technique, j'en étais persuadée. Néanmoins, je m'étais très légèrement décalée sur la droite, de manière imperceptible en me préparant à un contre avec la méthode adaptée. S'il comptait y aller à l'instinct, entre son aveuglement, mes boules de feu le fait que je m ne sois plus au même endroit, il allait s'en mordre les doigts.



Notes:
 


Dernière édition par Kamishiro Setsuna le Mer 9 Mar - 21:14, édité 1 fois
avatar
忍 | Nukenin de Konoha

忍 | Nukenin de Konoha
Gōsuto
Messages : 39
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 98
Localisation actuelle : Information secrète.

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
50/300  (50/300)

break rock




MONSTER

Il enchaînait ruse après ruse. Gosuto était malin et ne jouait que des tours à son ou ses adversaires. Dans ce cas, il fallait l'être encore plus avec le niveau de la kunoichi qui lui faisait face. Qu'avait-il prévu ? Personne ne pouvait le savoir, mise à part lui et il s'agissait sûrement encore d'un coup foireux. L'animal sortit gentiment de sa cachette et était paré pour une nouvelle contre-attaque, mais attendait seulement l'occasion. Il avait cerné la mentalité de Setsuna. Il avait remarqué les faiblesses de la jeune fille qui ne se concentrait qu'à balancer des techniques dans le tas.

L'Iwajin ne réfléchissait pas assez malgré son haut rang et s'était un énorme défaut qui pourrait lui jouer des tours face à des hommes comme notre mercenaire. Alors qu'il était planté là à glander, du moins se fut l'allure qu'il transmettait. La bête était en garde, évidemment et il observait la demoiselle qui exécutait de nouveaux signes incantatoires. Katon, Fuuton ? Il voyait légèrement flou à cause de cette poussière Raiton qui le dérangeait. Elle usait là d'une technique qui provenait de l'affinité primaire à notre prodige. Se foutait-elle de sa gueule ? Sûrement pas.

Elle ne le savait pas et n'oserait pas, ou si ? De toute façon, cela ne servirait à rien, car comme elle l'avait envoyé dans le tas, ça ne troublait que peu sa vue qui restait tout de même assez visible et c'était tout ce qui comptait. Oui, juste connaître la position de l'ennemie et percer son erreur qui là n'était autre que ses mudras. Alors qu'elle soufflait ces énormes pétales de feux dans sa direction, elle ne put que voir l'Otojin disparaître soudainement de sa vision. De quoi s'agissait-il ? Quelle sorcellerie vint-il encore à provoquer dans ces circonstances ? Rien de bien spécial.

Si notre homme jouait des rôles pour s'économiser, il s'agissait bien de cette technique qui ne pourrait être que fatal pour l'adversaire qui balancerait des assauts sans réfléchir. Il se déplaça à nouveau à vive allure en usant du déplacement instantané pour apparaître dans son dos alors qu'il était à moitié dans les airs pour exécuter un mouvement vertical de la main. Le Nukenin trancha de haut en bas son dos, là où était placé la colonne vertébrale avant que du sang ne gicla


Etait-ce la fin ? Non, loin de là. Ce contre n'était que le début de son véritable assaut. Alors que le faux monstre atterrissait les deux pieds au sol, le vrai quant à lui, attrapa les pieds de l'Iwajin depuis sous-terre. Il enchaînait là un combo juste parfait. Celle-ci tirée vers le bas jusqu'à ne laisser que sa tête dépassée, le clone prit son sabre à deux mains et l'enfonça dans le crane de la kunoichi renforcé par son affinitié Raiton avant de se retirer immédiatement. Le vrai Gosuto sortit de sa planque et voilà que les deux se retrouvèrent en face à face, leurs victime au centre de cette espace qui les distançait.

« Echec et mat. » déclara le vrai mercenaire.

Spoiler:
 





Dernière édition par Gōsuto le Ven 11 Mar - 17:16, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Mort ou vif [Combat à Mort]
Gōsuto
Comme dit précédemment, tous mes sens étaient en alerte. Le toucher, l'ouïe, la vue. Tout, je ne me concentrais exclusivement que sur ça. Cela me sauva la vie. En effet, j'avais senti de très légers remous en dessous de moi, dans la terre. C'est à ce moment que j'étais prête, alors que je venais de terminer mon Jutsu. Il avait tendu son filet de manière à anéantir une à une mes possibilités, afin de m'avoir en un coup. C'était un piège de très haute facture, digne d'un maître dans l'art de la stratégie. Mais comme on dit, la ruse la mieux ourdie peut nuire à son utilisateur. Et puis, à force de trop manœuvrer, on se faisait avoir par des pièges et techniques idiotes, comme celle-ci.

Un Kawarimi. Une technique aussi simple que basique. Personne ne pouvait prétendre être diplômé de l'académie et tout ninja la possédait. Une technique basique, banale même. Et pourtant, c'est ce que j'avais utilisé. Après tout, juste au moment de mon Hôsenka, je me préparais déjà à l'utiliser. Et c'est celle-ci qui me permit d'éviter son combo, alors même qu'il tentait de m'accrocher les pieds pour m'enterrer. Résultat, c'est un simple caillou qui fut pris pour cible par l'intégralité de son Jutsu. Je le voyais. Distance effective de dix mètres, j'étais de dos et lui était déjà élancé pour faire son attaque.

Enfin, c'est ce que j'avais espérer. Néanmoins, alors même que j'allais enclencher le Kawarimi, mon équilibre vacilla quelque peu. C'était trois fois rien, l'espace d'un dixième de de seconde. Mais c'était suffisant pour qu'il me tranche la tête. Alors ça se finissait comme ça hein ? Bon eh bien... tant pis.


Notes:
 
avatar
忍 | Nukenin de Konoha

忍 | Nukenin de Konoha
Gōsuto
Messages : 39
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 98
Localisation actuelle : Information secrète.

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
50/300  (50/300)

Re: Mort ou vif. [Setsuna] combat à mort.    Jeu 10 Mar - 16:56
break rock




MONSTER


« Les gardes frontières ont dû tout observer... ma prime augmentera sûrement, mais bon... rien à foutre. » dit-il calmement.

Son clone disparut à cause du manque de chakra. Il était presque à sec lui aussi. L'animal venait d'obtenir une belle victoire, sûrement face à l'une des plus grandes gladiatrices du village caché de la pierre. Le ciel s'assombrissait gentiment, comme si tout était prévu, comme s'il marquait la fin d'une magnifique bataille. Gosuto était d'ailleurs rassasié. Lui qui était sorti de cette planque constituée de toute pièce par le génie d'Orochimaru dans l'unique but d'obtenir un combat, celui-ci avait eu sa dose. Il avait échappé à la mort plusieurs fois et heureusement il fut bien plus malin.

D'ailleurs, la bataille aurait pu se terminer bien plus rapidement s'il n'avait pas été aussi faible. Le plus rusé avait gagné cette fois-ci, car elle se trouvait être bien plus puissante que lui, mais ça ne marcherait certainement pas à tous les coups. L'orphelin venait d'apprendre une bonne leçon. La chance l'avait sourit et il regagna cette physionomie rebutée qu'il avait à son habitude. Il s'élança dans un premier temps pour exécuter une démarche jusqu'à la position de son opposante. Elle était clouée sous le sol avec sa tête comme seule partie de son corps qui dépassait.

Mais qu'est-ce qui était mieux à voir ? Son corps sous terre ou son faciès ? Le reflet de ses pupilles indiquait parfaitement la réponse. Sa main attrapa le col de la demoiselle afin de la faire sortir de son trou. Son crâne était ouvert en deux par la lame que son double avait planté en usant de son affinité de foudre. Une scène vraiment horrible, mais il n'avait malheureusement pas eu d'autre choix que d'agir de la sorte. Grâce à sa force musculaire, il soulevait aisément Setsuna avant de la positionner sur son dos de façon à mieux pouvoir la porter sans avoir à gaspiller trop d'énergie.

Qu'allait-il faire ? Où allait-il avec ce corps svelte ? L'animal devait avoir ses propres connaissances. Il était mercenaire après tout et il connaissait plusieurs trafiquants. Il savait où se trouvait les chefs de la drogue, ceux qui fréquentaient les marchés noirs et le plus important dans son cas: ceux qui achetaient les êtres humains, mort ou vif. Cette personne à laquelle le monstre pensait n'était autre qu'un mafieux qui passait pour un ninja. Il possédait un autre blase, tout comme Gosuto. Ainsi, se retirant de la zone, le protagoniste accéléra le pas pour rejoindre le village caché du son.

Spoiler:
 



avatar
風 | Suna no Oinin
風 | Suna no Oinin
Kuzuki Ayame
Messages : 434
Date d'inscription : 20/03/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 1546
Expérience:
49/500  (49/500)


Correction de Gosuto

Positif


Hello Gosuto !

J'ai vraiment adoré ton introduction et ta façon sadique de développer ton récit. Il y a vraiment une bonne idée derrière tes écrits. Tes phases de combat correspondent bien à l'image que tu donnes de toi et c'est vraiment intéressant de se plonger dans le personnage. Tu as bien su mener ta barque puisque tu parviens à tes fins en annihilant ton adversaire.


Négatif


J'ai trouvé un certain nombre de fautes dans ton écrit certainement à cause d'étourderies et d'inattention voire de non relecture. Je reprends ton premier poste "on ne voyait que le blanc des ses pupilles" ou encore ". Il étais assis en tailleur.". Attention au "fait" que tu écris "faite" à chaque fois ou à "l'affinité primaire à notre prodige" au lieu de "de notre prodige"


Gains


30 PE


L'ensemble reste quand même bon, il y a un bel effort à souligner dans l'aura et la longueur de tes postes. Wink

Aya

____________________________________________


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Duel Cyanne/Stannis
» Citation du moment
» [combat] Arès, Dieu de la Guerre VS Thanatos Dieu de la Mort
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys

Sauter vers: