Side Menu

Les hommes de l'ombre. [PV: Totoro Ikki]
Partagez | 
avatar
火 | Chef de la Racine
火 | Chef de la Racine
Shimura Danzô
Messages : 164
Date d'inscription : 01/06/2015
Localisation actuelle : Iwagakure no Satô

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 676
Expérience:
58/1000  (58/1000)

Les hommes de l'ombre. [PV: Totoro Ikki]    Sam 12 Mar - 10:54

Une rencontre fortuite... Ou presque.

La renommée d'un shinobi demeure dans sa capacité à survivre.


Depuis des temps immémoriaux, le village caché de la Feuille avait toujours inspiré la paix et le respect dans le monde Shinobi. Les ninjas étaient humbles et sages, le Shodaïme faisait d’ailleurs toujours figure du plus sage ancêtre que ces terres avaient connues. Cependant, chaque Ying possède son Yang et Konoha l’avait trouvé en la personne la plus dangereuse du dernier siècle, Uchiha Madara. Cet homme, que le pouvoir avait rendu fou, son ambition n’avait d’égale que sa cruauté. Délaissait par ses frères, abandonnait par ses semblables, c’était à présent la haine qui le guidait. Bien que son combat contre son plus grand rival s’était terminé de la plus funeste des façons, tout le monde savait qu’il reviendrait un jour.
Depuis ce jour, le village n’avait fait qu’engendrée des choix stupides et sans fondement pour en arriver à ce ridicule bout de terre qui ne faisait plus grande frayeur à personne. Le village de Kumo s’était approprié la plus grosse puissance militaire. Sans parler des renégats de village de la Roche qui n’avaient plus aucune peur de déclarer ses ambitions concernant les Konohajins. La paix ne tenait qu’à un fil dans le monde des cinq grandes nations, il fallait que cela change, il fallait que quelqu’un rendosse le courage de changer le destin.

Je ne pouvais concevoir que l’on acclamait le retour de cette limace, cette vieille bique qui n’avait jamais rien fait pour notre pays hormis sa triste bagarre contre Hanzô. Trois contres un et ça se targue d’être des héros du village sous prétexte qu’ils ont survécu. Elle avait passé la moitié de sa misérable existence à mélanger amour et puissance et l’autre à noyer son chagrin dans l’alcool ou les jeux. Nous avons donc fait appel à une ivrogne ne sachant pas garder ses économies pour gérer un village, notre douce cité avait bel et bien changé. Depuis la mort d’Hiruzen, je ne cessais de m’en vouloir de ne pas avoir agi. J’étais devenu beaucoup trop clément envers nos dirigeants, j’essayais de gagner leur confiance alors que j’aurais pris les rênes du village d’un simple coup d’œil.
Plus aucun jour ne passait sans que cette histoire ne me vienne à l’esprit. Tsunade était un Shinobi médecin d’une envergure peu commune, sans aucun doute, la plus douée de ce siècle mais ses idéaux sont tout aussi crédules que ceux d’Hiruzen.

« Danzô-Sama ! Désolé de vous déranger, nous venons d’intercepter un message. » Dit soudain une petite voix qui venait de me sortir de mes pensées.

« Un message ? Donnez-le-moi et reprenez votre poste. Oh, faite également appeler Fû et Torune. » Répondis-je sans même regarder la Kunoichi qui disparut aussi vite qu’elle était arrivée sans un bruit.

Un message, comment se faisait-il que ma section de reconnaissance avait intercepté un courrier. Il n’avait aucun sceau, aucun destinataire mais s’il se trouvait sur mon bureau, ce n’était pas pour rien. La curiosité avait toujours été l’un de mes principaux défauts, je ne pouvais résister à l’envie de lire ce parchemin. Néanmoins, avant d’entrer dans une lecture, j’avais fait appel à mes deux gardes du corps. Ils devaient tout deux me remettre un rapport sur l’une de leur mission d’infiltration. Je levai la tête sur le tableau de mon bureau, sur cette pancarte était inscrit les gardes et les sections du village qui étaient arpentés par mes Anbus. Ce mystérieux message venait d’être intercepté à la frontière du village caché du Vent, cela me rendait perplexe. Suna était devenu un allié de la Feuille depuis l’attaque du village, ma curiosité était piquée à vif.

Parchemin a écrit:
A l’intention de Shimura Danzô, …

« Impossible… » M’exclamais-je en remarquant que ce parchemin m’était personnellement destiné.

Parchemin a écrit:
A l’intention de Shimura Danzô,

Cher chef des Anbus, je n’ignore pas votre nom, ni votre statut tout comme je sais que ce parchemin vous arrivera en main propre. Je n’ai aucune raison de vous cacher mon identité car vous êtes aussi bien informés que moi, si pas plus. Mon nom est « Totoro Ikki », je suis le chef des Espions du village caché de Suna.
Je ne suis pas assez stupide pour dévoiler quoi que ce soit dans une lettre, nous avons besoin de nous rencontrer.


Mes respects.


Ce parchemin éveillait en moi plusieurs sentiments, la méfiance bien entendu, pourquoi le chef des Espions voulait une entrevue avec mes soins ? Quelles étaient ses demandes, ses interrogations ? La racine avait déjà joué des rôles dans des missions secrètes au sein du pays du Vent, des assassinats, des enlèvements, des interrogatoires. Tout cela signée de ma main. Cependant, les récents évènements dus à l’attaque de l’Akatsuki sur les terres ensablées et l’enlèvement du Kazekage pouvaient créer des opportunités. C’était donc la curiosité et l’enthousiasme qui prit le pas sur mes intentions.
C’est alors que mes deux gardes du corps arrivèrent dans mon bureau dans un silence et une délicatesse chirurgicale. Ils étaient entraînés depuis leur enfance afin de devenir des ninjas d’exceptions, des assassins. Chacun possédait un pouvoir qui les rendait unique, même au sein de leur clan.

« Danzô-Sama, je viens vous faire notre rap… » S’interrompit Fû après avoir vu ma main gauche se lever.

« Nous verrons cela plus tard. Fû, envoie un message à notre section à la frontière du pays du Vent. Dit leur de prévenir le chef des Espions de Suna que je veux le voir à l’ancien temple Uchiha cet après-midi, je compte sur une discrétion des plus totales. Torune, tu as deux heures pour me trouver toutes les informations que l’on a sur Totoro Ikki et tu viens m’en informer. Disparaissez ! » Ordonnais-je sur un ton monotone.

Fû faisait partie du clan Yamanaka, c’était un génie dans bon nombre de spécialités et l’une d’elles était la télépathie. Il pouvait contacter n’importe quel membre de la racine en se concentrant, cette technique était le parfait outil pour transmettre des informations rapidement et sans aucune possibilité de fuite. De plus, l’équipe d’Anbu se trouvant sur à la frontière du pays du Vent était une section d’infiltration et d’espionnage, la discrétion était une seconde nature chez eux. Pendant ce laps de temps où Torune allait se plonger dans les archives, j’allais me préparer à rencontrer ce garçon. Je connaissais les grandes lignes de ses années de services, un jeune ninja qui avait été promu à ce poste, un génie en matière d’espionnage. C’était intéressant.

Quelques heures plus tard, Torune m’avait transmis les informations demandées et ils étaient tous les deux prêt à partir. J’avais également reçu la confirmation que le message avait été transmis à qui de droit. L’ancien temple des Uchiha était abandonné et même considéré comme hanté pour certaine personne, nous y serions donc dans une intimité complète.
Une fois sur place, j’ordonnais au jeune descendant du clan Yamanaka de me tenir informé par télépathie de tout mouvement. Expert en sensorialité, dans son rayon d’action, rien ne pouvait lui échapper. Je restais sur mes gardes, ma méfiance envers Suna avait toujours été importante depuis leur trahison et leur attaque.



Information RP

Récap':
 

Code - Sasuke (DAЯK's)

____________________________________________



Dernière édition par Shimura Danzô le Jeu 17 Mar - 16:30, édité 1 fois
avatar
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
Totoro Ikki
Messages : 133
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 24

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 258
Expérience:
242/500  (242/500)



Les hommes de l'ombre!

Rencontre / Feat. Shimura Danzo

Les temps sont parfois rudes, l’époque dans laquelle nous sommes nées et particulièrement éprouvantes pour les shinobis, pour ceux du Vent plus particulièrement ! En effet après un long périple à travers les villages mineurs de ce monde, j’étais rentré chez moi au pays du Vent. Je fus abattu quand j’aperçu mon foyer en ruine, l’homme que j’avais rencontré à Ame avait raison, le village n’était que Ruines et le Kazekage vaincu, était porté disparu ! Je ne pus m’empêcher de m’en vouloir, même si mon rôle n’était pas celui de protéger le Kazekage, j’étais en charge de la protection de Suna et j’avais visiblement échoué dans ma tâche ! J’avais trahi la confiance que Gaara-sama m’avait accordée, l’avenir de notre village s’écrivait désormais en pointillé…. Malgré tout je devais me reprendre et ne plus faillir. Cette épreuve m’avait appris à devenir intransigeant et bien plus froid que je ne l’étais déjà ! Il me fallait agir, Cuchuulain et son équipe était déjà en place aux frontières à la recherche de la moindre menace. Cuchuulain était avec Daisuke le meilleur élément de la section espionnage, je fus rapidement prévenu qu’une équipe de ANBU de la feuille était présente dans les environs et qu’il ne tarderait pas à les repérer. C’était l’occasion parfaite pour transmettre un message au chef de la Racine ! Il allait devoir me donner quelques explications, d’abord sur Reina, la kunoichi de la Racine qui m’avait trahi lors d’une mission, mais également sur la raison pour laquelle l’une de ses équipes rôdait dans l’ombre de nos frontières en des temps si difficile ! Je savais malgré tout que le grand chef de la Racine avait la réputation d’un homme froid et douteux dans ses agissements il était imprévisible et une rencontre avec lui comportait quelques risques, il me fallait pourtant tenter ma chance !

« Retrouves-les et transmets leur ceci ! Fais rapidement non n’avons pas de temps à perdre, ne me déçoit pas Lancer ! »

« T’ai-je déjà déçu Ikki-san ? »

Rapidement le message fut transmis aux shinobis de la Feuille je ne doutais pas que ce message serait remis à la personne concernée ! La réponse de mon homologue de la feuille Danzo me fut rapidement remise également et je fus surpris de voir qu’il acceptait de me rencontrer. Un rendez-vous très important, car cet homme semblait avoir une influence bien plus grande que la mienne, il était temps d’étendre mes connaissances et de voir plus loin que le pays du Vent ! Shimura Danzo m’avait donné rendez-vous à  l’ancien temple des Uchiha au pays du Feu , je reconnaissais bien la réputation d’homme prudent de celui-ci, cet endroit semblait avoir été abandonné depuis des lustres, nous ne serions pas dérangé. Préparant mes affaires je me rendais aux frontières où l’équipe de Lancer faisait face à celle de Danzo, une scène peu commune, il était rare de voir deux équipes d’espions se rencontrer. Le meilleur élément de mes escouades était décidemment impressionnant ! Je demandais à l’équipe de Konoha de ne pas sortir de notre territoire et de rester à cet endroit le temps que je revienne, je demandais à Lancer de les garder à l’œil.

Notre alliance était certes encore effective, mais j’appréciais moyennement de les voir nous espionner en des temps si chaotiques ! Je prenais la direction du temple des Uchiha, je partais seul, je n’avais de toute façon besoin de personne et cette rencontre était tout à fait officieuse. Presser par le temps j’arrivais rapidement dans la zone et ne pus que constater que Danzo était un homme vraiment très prudent. Je sentis le chakra d’un homme non loin de là, il était assurément là pour annoncer mon arrivé, je pouvais localiser sa position même si en me sentent me rapprocher le chakra disparut automatiquement. Je fis la même chose que lui en camouflant mon chakra, il allait devoir user du sien afin de pouvoir me repéré. Une bataille d’espion avez-vous déjà vu ça ? Mon chakra au minimum je laissais l’occasion à cet homme de me localiser en concentrant fortement son chakra. Il était fort, mais il fit exactement ce que je voulais, je le rejoignis directement.

« Tu es doué c’est certain ! Amènes-moi à ton maître je n’ai que très peu de temps ! »

Sans un mot il s’approchait de moi et commençait à me fouiller afin de s’assurer de la sécurité de son supérieur. Je le laissais faire, une fois fait il me conduisit à l’endroit prévu, dans l’obscurité de la pièce je pouvais apercevoir mon homologue. Il était exactement comme je l’avais imaginé, un homme fier et froid, qui impose le respect d’un seul regard, j’étais loin d’être impressionné, mais il avait mon respect quoi qu’il en soit.

« Vous êtes un homme très prudent Danzo-dono ! Je suis Totoro Ikki, c’est un honneur de vous rencontrer, je ne pensais pas avoir cette possibilité un jour. »

Je m’essayais en tailleur au milieu de la pièce et sorti un petit vase rempli d’un alcool formidable du pays du Vent, je remplissais deux coupelles de cet alcool et buvais directement le miens afin de prouver à mon homologue qu’il n’y avait aucun piège.

« Je vous en prie acceptez ce verre et discutons un peu, j’ai quelques questions à vous poser… »

Spoiler:
 

avatar
火 | Chef de la Racine
火 | Chef de la Racine
Shimura Danzô
Messages : 164
Date d'inscription : 01/06/2015
Localisation actuelle : Iwagakure no Satô

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 676
Expérience:
58/1000  (58/1000)


Une rencontre fortuite... Ou presque.

La renommée d'un shinobi demeure dans sa capacité à survivre.



Le temple sacré des Uchiha, un endroit que l’on prononce tout bas. Hanté pour certain, maudit pour d'autres, ce territoire avait été congédié depuis bon nombre d’années. J’y avais pourtant passé pas mal de temps dans ma quête du pouvoir, le Sharingan était d’une puissance extraordinaire. Je n’étais pas le seul à le convoiter, ce fourbe de serpent était aussi à la recherche des richesses de ce Dôjutsu hors du commun. Bien que Orochimaru m’ait toujours inspiré le plus profond dégoût, je ne pouvais pas nier qu’il ait été d’une aide précieuse. Il avait assassiné mon plus grand rival qui plus est, un acte qui m’aurait, jadis, inspirait la plus grande sympathie mais il avait aussi fait l’immense erreur d’attaquer mon village. Les idéaux d’Hiruzen différaient complètement des miens, c’était un secret pour personne mais le voir défait de la main de cette crapule sans âme me rendait extrêmement irritable. Soit, ce qui était fait, était fait.
J’avais ordonné à mes deux sbires de quadriller le périmètre suite à ma rencontre avec le chef des Espions de Suna. Cet homme était mystérieux, je ne savais pas ce qu’il me voulait et pourtant peu de chose m’échappait. Ma curiosité m’avait poussé à le rencontrer, j’avais pris des dispositions dans la mesure la plus radicale. Quoi qu’il en soit, le jeune homme fit son apparition, contrairement à mes attentes, il déposait les armes, se laissait fouiller et il m’invitait même à prendre un verre. Mes gardes étaient à mes côtés et bien que mes relations avec le village de la Feuille étaient sombres, je restais un haut dignitaire de celui-ci. Déclencher une guerre entre nos deux pays n’était certainement pas dans leur intention, surtout suite aux récents évènements. Leur force et leur mental étaient fragilisés, dans cette optique, je ne pouvais que me rallier à sa table pour discuter.

« Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce genre de rencontre… Prenons un verre, cela n’engage à rien. Votre lettre m’a un peu surpris et ce n’est pas peu dire. Peu de chose m’échappe sur ces terres. » Répondis-je en prenant le verre.

Torune et Fû qui avait directement suivi mes mouvements se dressaient derrière moi telles deux statues prêtes à bondir en cas de trahison. Tel était leur éducation. J’agrippais le verre et je le portais à mes lèvres, un breuvage délicieux, une recette à retenir. Je n’allais pas entrer dans des conversations de banalités, nous savions tous les deux que nous n’étions pas là pour discuter le bout de gras. Il avait des questions à me poser, pensait-il que je m’étais déplacé pour un interrogatoire. Cependant, ses démarches restaient extrêmement respectueuses et je voulais savoir ce qu’il me voulait.

« Des questions à me poser. Totoro Ikki, chef des Espions de Suna aurait convié ma personne en vue d’un interrogatoire, cette idée me paraît saugrenue. Pas vous ? » disais-je en le fixant de mon unique œil.

« Cependant, je dois avouer que votre démarche attise ma curiosité. Ce qu’a vécu dernièrement votre cité est, et je le regrette, désastreux. Alors allons-y, ce délicieux nectar est très fin mais je ne comprends pas ce qu’un vieil homme pourrait faire pour vous. Je vous écoute, parlez sans crainte… Enfin, vous me comprenez… » Finissais-je en terminant mon verre.



Information RP

Récap':
 

Code - Sasuke (DAЯK's)

____________________________________________

avatar
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
Totoro Ikki
Messages : 133
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 24

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 258
Expérience:
242/500  (242/500)



Les hommes de l'ombre!

Rencontre / Feat. Shimura Danzo

Ce fut une rencontre assez étrange qui se déroulait au sein de ce temple chargé d’histoire, Danzo semblait être un homme difficile à manœuvrer, son expérience était tel que je ne pouvais espérer le tromper. Enfin, je suis prudent moi aussi et j’espérais que cette entrevue allait porter ses fruits. Dans son regard rempli de méfiance je pouvais sentir une furieuse envie de me tirer les vers du nez, sans doute surpris de voir que j’étais différent lui dans de nombreux point. Il me regardait d’un air froid, je le rejoignais sur ce point car malgré ma politesse, je laissais une sorte de tension s’installer. Nous n’avions aucune confiance l’un en l’autre, cela pouvait se sentir à des kilomètres à la ronde. Finalement, l’homme dans l’ombre de la Feuille accepta mon verre et s’asseyait en face de moi. Ses deux toutous, connaissaient leur rôle par cœur et vinrent se positionner derrière lui comme pour me montrer que ma mort serait vite arrivée si je tentais quoique ce soit ! J’esquissais un sourire à ce moment précis, me pensait-il si fou et inconscient ? En tout cas il avait l’air de le croire.

Danzo prit un gorgé de l’alcool que je lui avais proposé, bizarrement ce breuvage semblait apaiser l’homme d’expérience qu’il était. Puis il prit la parole, je compris qu’il me demandait s’il était prudent de vouloir interroger un homme de sa trempe. Evidemment je n’étais pas si stupide, je ne serais pas venu à sa rencontre sans une bonne réflexion croyez-moi. Ses paroles restaient néanmoins habiles, sa réputation n’était pas usurpée, il était bien l’homme dont j’avais entendu parler par mon prédécesseur.

« Un interrogatoire ? Je suis loin d’être stupide pour oser penser à vous interroger, loin de moi cette idée, je suis ici pour échanger sur des sujets épineux qui vous concernent directement… »

J’avais de nombreuses questions sur la nature de ses intentions, il me fallait vérifier de nombreuses choses. Avait-il orchestré cette trahison de Reina afin de me voir périr ? Son engagement dans notre alliance était-il sincère ? Il était un homme rempli de secret je le savais et il me fallait déterminer s’il pouvait être une nouvelle menace pour Suna ou bien un allié précieux. Konoha et lui travaillaient-ils mains dans la main ? Je doutais fortement de cette possibilité, mais il me fallait vérifier les soupçons que j’avais à son égard. Il m’avait demandé d’être sincère et de parler sans crainte ? Bien il aurait de la sincérité !

« Vous n’êtes pas sans savoir que l’Akatsuki à ravager notre village, vous n’êtes pas sans savoir non plus que Konoha et Suna sont désormais des alliés, malheureusement voilà quelques temps que j’émets des doutes quant à cette alliance… Il y a quelques temps déjà vous avez envoyé une Kunoichi du nom de Reina effectué une mission en coopération avec mes services. J’ai personnellement pris part à cette mission et elle ne sait pas passée comme prévu, je vais être très claire et aller droit au but ! Avez-vous demandé à cette femme de prendre ma vie ? Et pourquoi ? »

Ce n’était pas fini, il me fallait savoir pourquoi Konoha et ses dirigeants envoyaient des ANBU espionner le territoire du Vent sans en prévenir le village de Suna alors que la situation était catastrophique là-bas. Cela ressemblait beaucoup à une prise d’informations sur l’état de nos défenses et de nos effectifs ! Et tout ceci n’avait rien d’amical bien au contraire, je considérais cela comme de la trahison de la part du village de la Feuille. Je n’étais pas dans une optique de combat, mais dans l’optique d’une franche explication avec mon aîné, briser l’alliance en ses temps étaient une chose peu prudente pourtant je me devais d’être direct et sec.

« Je ne vais pas mentir et parler avec la plus grande sincérité. Je n’apprécie pas trop de voir une équipe alliée d’espionnage parcourir le territoire du vent sans en être informé au préalable. Nous sommes dans une situation difficile je suis certain que vous comprendrez mes soupçons. Je ne veux en aucun cas vous manquez de respect, mais j’ai de grands doutes sur votre implication dans l’alliance qui unit nos villages et je serais ravi d’apprendre pourquoi de tel manœuvres sont entreprises en des heures si sombres. Vos agissements ne sont pas des plus claires, cela m'embête, car la feuille et un allié très puissants et je serais absolument fou de vouloir la briser notre amitié.

avatar
火 | Chef de la Racine
火 | Chef de la Racine
Shimura Danzô
Messages : 164
Date d'inscription : 01/06/2015
Localisation actuelle : Iwagakure no Satô

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 676
Expérience:
58/1000  (58/1000)


Une rencontre fortuite... Ou presque.

La renommée d'un shinobi demeure dans sa capacité à survivre.



Depuis la fameuse attaque qu’avait connue Konoha lors de l’examen de Chûnin, les pays du Vent et du Feu avaient créé une alliance. Un traité de paix sans pareil après la découverte du véritable instigateur, le serpent sournois, Orochimaru. Le Kazekage Gaara, autrefois sadique et d’une cruauté sans équivalent, était devenu un homme droit et respectable. De plus, son amitié avec Uzumaki Naruto aidait fortement l’accord de paix entre nos deux nations. Néanmoins, Totoro Ikki émettait des doutes, il ne pouvait les dissimuler. La feuille était-elle toujours si fraternelle avec les ninjas de Vent ? Le Godaïme Hokage allait-elle respecter ses engagements ? Toutes ses questions sans réponse… Le chef des Espions de Suna voulait, à juste titre, des réponses.
Bien que l’entretien paraissait stable et d’une tranquillité relaxante, on pouvait sentir une tension hors du commun entre nous. Le jeune Shinobi aux cheveux argentés soulevait mon regard avec une prestance peu commune. Était-il très courageux ou tout simplement fou ? En tout cas, il avait avoué connaître une partie de mes agissements mais il n’avait pas l’air effrayé, heureusement. Comment appelleriez-vous un chef d’Espion ne sachant cacher ses émotions et ressentant la peur ? J’étais en compagnie d’un grand ninja, c’était une certitude. Un grand ninja avec de grandes responsabilités et un bras assez long au sein de son village. Sans une onse d’hésitation, Ikki me parla d’une de mes kunoichi, une jeune fille que je n’avais plus vue depuis un certain temps. Reina, une ANBU de la racine, extrêmement douée peut être même un peu trop…

« Reina ? Je me souviens de cette idiote. Elle faisait en effet partie de mes disciples et elle était très douée. Je l’ai effectivement envoyée à vos côtés lors d’une mission mais je ne lui aie nullement demandé une quelconque trahison. » annonçais-je calmement en regardant froidement mon opposant.

« Écoutez, vous connaissez un peu mes activités, ce n’est pas pour paraître plus fort que nous en avons l’air. Mais une chose est sure, si j’avais ordonné votre exécution, nous n’aurions pas cette conversation. De plus, Reina a quitté nos rangs, il y a peu et aurait trouvé la mort de nos mains. En toute discrétion, cela va sans dire. » Finissais-je en déposant enfin ce verre.

Débarrassé de son problème personnel, je ne pouvais résister à ressentir une profonde satisfaction par rapport à son inquiétude sur l’alliance de nos deux contrées. Je le cachais très bien dans mes gestes mais c’était là une chance pour moi de faire évoluer mon statut. Je pouvais avoir le beau rôle de l’histoire. Les ANBU étaient en faction aux quatre coins du pays du Feu, sans aucun accord de l’Hokage. Que savait-elle d’ailleurs ? Son implication dans le village n’avait d’égale que son incompétence à le diriger. Je savais ce qui était bon pour le village. Je connaissais les failles à exploiter et les alliés à rechercher. Je n’avais aucune intention de causer du tort à Suna, c’était un allié précieux. Les jours allaient en s’assombrissant et nous étions à l’aube d’un changement majeur du pays que nous connaissions.

« Je peux concevoir vos inquiétudes, premièrement, pour ce qui est des ANBU, ce sont mes troupes et non celle du village de Konoha. Vous l’aurez compris, mon implication déroge quelques fois aux ordres du Hokage. Je dois avouer ne pas avoir apprécié son manque d’implication dans l’attaque de Suna, nous pouvions envoyer bien plus de Shinobi, mes escouades étaient parées et bien entraînées à ce genre de mission. Mais la dirigeante qu’elle est, à préférer garder en son village une protection suffisante en cas d’attaque. »

« C’est pour cela que j’ai décidé d’instaurer des gardes. Depuis votre attaque, je recherche des informations compromettantes sur l’Akatsuki. Je ne pouvais vous faire part de cette infiltration car Tsunade n’est pas au courant. En cas d’invasion, je suis sûr que nous aurions pu compter sur vos troupes en conséquence. Nous savions que l’Akatsuki est un groupe très puissant et que ces ninjas sont des déserteurs classés de rang S. Sous mon autorité, quatre escouades d’assassins chevronnés auraient pris court à l’affrontement et peut-être que votre Kazekage serait encore parmi nous. Battons le fer tant qu’il est chaud comme on dit, n’est-ce pas ? »

Mon ton n’avait pas changé d’un poil, j’étais toujours aussi déterminé et froid dans mes paroles. Je ne savais pas ce que cet homme allait faire de ces informations. Dans tous les cas, il était beaucoup plus difficile de parler à l’Hokage qu’à ma personne. Imaginez, un chef d’Espions demander une entrevue avec un dirigeant de village, cela engendrerait des conséquences assez irritantes. Soit, j’avais semé la première graine, allait-elle prendre et s’étendre pour devenir un champ ?
Je ne voulais pas perdre ses alliés mais ce que je ne voulais surtout pas, c’était de perdre la réputation qu’avait instaurée Konoha aux villages voisins. Le pays de la terre était devenu de plus en plus entreprenant dans l’ombre, ses agissements n’avaient plus l’air d’être anodins. L’Akatsuki instauré la peur depuis la destruction du village caché du Sable, quand on sait que seuls deux ninjas avaient créé ce carnage, qu’est-ce qu’aurait donné la donne avec leur troupe au complet. Surtout qu’il ne fallait pas oublier la présence d’Itachi dans leurs rangs. Bien que je connaisse sa position réelle, je ne pouvais qu’espérer le voir périr lors d’un affrontement. La haine de Suna envers les nuages rouges pouvait être plus qu’intéressante.

« Ne vous méprenez pas, mon but est et sera toujours la survie et la protection de Konoha et ses villageois. Je peux vous assurer que je m’immolerai même moi au milieu du village pour être sûr que la flamme de Konoha soit toujours vive aux yeux de tous. Cependant, dans ma politique, quand on signe un traité de paix, cela signifie que je suis prêt à me sacrifier pour mes frères d’armes. Tel est mon nindô. »

Dans mes propos, il y avait de la vérité et des mensonges, sauf s’il possédait un Kekkei lui permettant de lire dans mes pensées ou de différer les mensonges de la vérité, il ne pouvait en être sûr. En tout cas, la conversation restait humble et conviviale, autant qu’elle pouvait l’être entre deux hommes aussi méfiant que puissant.  


Information RP

Récap':
 

Code - Sasuke (DAЯK's)

____________________________________________

avatar
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
Totoro Ikki
Messages : 133
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 24

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 258
Expérience:
242/500  (242/500)



Les hommes de l'ombre!

Rencontre / Feat. Shimura Danzo

Le monde shinobi recelait de personnages en tout genre, mais j’avais devant moi un homme bien différent des autres c’était une certitude ! Un homme aux ambitions démesurées, mais aussi un homme intelligent et aussi avec les mots qu’avec les armes, Shimura Danzo s’avérait être une personne plus que mystérieuse. Menace ou allié ? Je ne pouvais encore juger ses intentions, alors que j’avais pour habitude de facilement la vraie nature de mes interlocuteurs, je me frottais cette fois-ci à un adversaire d’un tout autre niveau. Il me montrait à quel point il était un expert dans l’art de la dissimulation et de la tromperie et je n’arrivais à discerner le vrai du faux. Pourtant je commençais à me faire une idée sur sa personne. Il commença alors à répondre à mes questions, commençant par le commencement, Reina ! Elle avait disparu depuis quelques temps et même s’il ne le disait pas clairement, je comprenais qu’elle avait périe de la main de la Racine. Elle était donc si gênante ? Je n’étais pas heureux de l’apprendre car malgré sa trahison, je m’étais efforcé de la sauver des griffes de l’Akatsuki en prenant le risque de me révéler à l’ennemi.

« Je suis navré de l’apprendre, si j’avais su je l’aurais tuée moi-même plutôt que de lui sauver la vie… Je constate qu’elle fut aussi gênante pour vous que pour moi. Quoiqu’il en soit je peux vous assurez que vous débarrassez de moi n’est peut-être pas aussi aisés que vous le pensez, mais nous ne sommes pas ici pour faire étalage de notre puissance n’est-ce pas Danzo-dono ? » Dis-je souriant en finissant mon verre.

Il ne fallait pas perdre la face devant un homme de sa trempe et lui montrer que la peur n’était pas un sentiment admis dans cette discrète réunion. Le chef de la Racine continua son discours lâchant quelques informations au passage, était-ce volontaire de sa part ? Possible, mais je n’en étais pas sûr. Je comprenais toutefois qu’il y avait des divergences chez les alliés de Suna, une nouvelle qui était loin de me ravir, mais qui m’en apprenait un peu plus sur le fonctionnement de la Feuille. Je ressentais chez mon interlocuteur une profonde dissidence avec son supérieur hiérarchique. Je ne pouvais discerner ses intentions et ses explications me donnaient plus de questions que de réponses.

« Votre discours n’est que peu rassurant Danzo-dono, vos conflits internes ne me regarde pas, mais je ne peux être rassuré en apprenant que les relations entre vous et votre supérieur sont tendues. Malgré tout je conçois que notre rôle d’homme de l’ombre nous oblige à cacher certaines choses à notre hiérarchie pour le bien de notre village. »

J’imposais mes opinions sans aucune craintes, à vrai dire ni lui ni moi n’avions intérêt à ce qu’un drame survienne lors de cette rencontre secrète. Bien au contraire, je voyais un potentiel allié, j’avais rapidement compris qu’il valait mieux ne pas en faire un ennemi. Il semblait avoir les mêmes intentions, imaginez l’influence d’une alliance entre deux hommes de l’ombres. Je savais qu’il allait m’être utile et que je lui serais utile en retour, l’union de nos forces aurait un impact fort et nous aurions les moyens de trouver bon nombres d’informations sur notre ennemi commun, Akatsuki ! Il y avait bien des choses sur lesquelles Konoha et Suna pouvaient s’entendre, je croyais dure comme fer que nous pourrions faire des merveilles. Je me devais de faire le nécessaire afin de ressortir gagnant de cette entrevue.

Ses paroles laissaient entendre qu’il désirait plus ou moins la même chose, seulement, je me demandais dans quoi j’allais m’embarquer, il fallait pourtant prendre des risques en ces temps si difficiles. Il était tant d’avancer mes pions.

« Vos équipes, on elles trouvées ce qu’elles étaient venues chercher ? Je vais parler franchement, je dispose d’informations sur l’Akatsuki qui seront grandement utile dans cette guerre qu’ils ont commencée. Je suis certain que ces informations vous intéresseront. Seulement suis-je prêt à vous faire confiance et vous dévoiler ses informations ? Je n’en suis pas encore sûr, comment en être sûr ? Après tout vous êtes tout comme moi un espion et vous êtes un expert de la tromperie, comment m’assurez que vos intentions sont bienveillantes ? Je ne veux en aucun cas vous manquez de respect, mais notre rencontre pourrait être une étape importante dans la chasse à l’Akatsuki et je suis certain que faire de vous un allié pourrait être utile aux deux partis, mais comment puis-je m’assurer que nous serons de fidèles alliés ? »


____________________________________________

avatar
火 | Chef de la Racine
火 | Chef de la Racine
Shimura Danzô
Messages : 164
Date d'inscription : 01/06/2015
Localisation actuelle : Iwagakure no Satô

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 676
Expérience:
58/1000  (58/1000)


Une rencontre fortuite... Ou presque.

La renommée d'un shinobi demeure dans sa capacité à survivre.



Les minutes s’égrenaient lentement lors de cette conversation, la tension était palpable et chaque homme présent était sur la défensive. Une chose était sûre, aucun des deux camps n’avait confiance en l’autre. Dans ces jours de deuil, cela n’avait rien d’étonnant, après un carnage comme venait de subir le pays du Vent, il fallait du temps et beaucoup de courage pour redonner une confiance envers qui que ce soit.
Durant notre discussion, j’avais délibérément transmis quelques informations sur notre village. C’était à mon opposant d’en faire bon usage, il pouvait divulguer ce qu’il voulait à ses supérieurs mais son but était tout autre. Il était vrai que la mort de Reina était une épine dans le pied de la racine, il était impensable que le village de Konoha apprenne qu’un membre de la Racine pouvait se retourner contre les siens. La vérité sur cette histoire était un peu plus complexe que cela, Reina avait été envoyé dans une mission à double tranchant, elle était en possession d’informations extrêmement importante et la laisser en vie état proscrit. Elle avait délibérément désobéi en s’attaquant au Sunajin, c’était une excuse parfaite pour la faire disparaître.

« Bien entendu… Nous travaillons dans le même concept tous les deux, nous connaissons les risques. Quoi qu’il en soit, je ne vois pas pourquoi notre entente devrait s’achever ici même, c’est une conversation amicale… » Répondis-je.

Ikki manifesta son étonnement ainsi que sa méfiance quant à mon discours au sujet de l’Hokage, il pouvait en penser ce qu’il voulait. La vérité était présente. La Racine avait toujours compté dans ses rangs les meilleurs ninjas en matière d’assassinats, d’espionnages et même de défenses. J’avais en ma possession une quinzaine de Shinobis prêt à aller secourir Suna mais je n’avais jamais eu le feu vert de l’Hokage. Certes, j’aurais sans doute pu prendre l’initiative d’envoyer des troupes mais à quoi bon . Si cette vieille bique voulait le poste d’Hokage, il devait s’en montrer digne et accepter les conséquences de ses choix. Il était également vrai que cette histoire était exagérée pour faire réagir le jeune homme et on ne pouvait pas dire que cela fonctionnait.

« Ce n’est un secret pour personne, nos opinions divergent depuis toujours. Mais je peux vous assurer que ma fidélité envers mon supérieur est intacte. Ses décisions, aussi stupide soient-elles doivent être respectées. Notre relation est basée sur la confiance mais il est vrai que notre statut impose une certaine partie d’ombre sur notre travail. »

« Je suis étonné que vous doutiez de notre soutien. En ce qui concerne l’Akatsuki, je ne serais pas assez stupide pour envoyer mes troupes au front. Ils ont dans leurs rangs, des ninjas d’une puissance hors du commun qui dépasse la plupart de nos recrues, j’en ai peur. Je connais personnellement l’un d’entre eux. Si nous devons affronter l’Akatsuki, ce sera l’œuvre de nos deux villages.
Mes troupes ont des pistes, bien entendu, nous savons des choses mais cela requiert une réunion qui dépasse de loin notre petit pique-nique. Personnellement, mon opinion serait de les laisser agir. Courir après des fantômes n’apporte rien de bon, croyez-moi. De plus, se retrouver face à la brochette complète de l’Akatsuki serait bien trop dangereux pour qui que ce soit, regardez ce qu’un homme a fait à votre cité.
Vous pouvez croire que j’ai peur, c’est votre droit, mais mes rides ne font pas seulement étalages de mon âge certain mais bien d’une vie de Shinobi rondement menée. J’ai une solution, un plan mais il serait mal vue par la plupart de nos supérieurs… »
Terminais-je.



Information RP

Récap':
 

Code - Sasuke (DAЯK's)

____________________________________________

avatar
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
風 | Suna no Jônin - Chef des Espions
Totoro Ikki
Messages : 133
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 24

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 258
Expérience:
242/500  (242/500)



Les hommes de l'ombre!

Rencontre / Feat. Shimura Danzo

Les discussions continuaient dans le calme, le débat semblait pourtant délicat, mais Danzo-dono et moi-même savions qu’il était dans l’intérêt de nos villages de garder notre sang-froid. Mon homologue le faisait à merveille, son expérience, ses connaissances, je respectais ce vieil homme. Malgré son côté conservateur un peu vieux jeu, cet homme m’était utile, de plus il était certain après ce petit échange que je devais l’avoir à l’œil. Les récents évènements m’avait forcé à le rencontrer, il avait pourtant mauvaise réputation auprès de nos dirigeants. Je veux dire par-là que les actes douteux de la Racine bien que jamais prouvé m’avait été chuchotée par le précédent chef des espions. Bien que les forces des espions de Suna ont aussi leur part d’ombre.

La situation du village était bien pire que celle qu’il imaginait, je ne pouvais tout lui dévoiler. Pourtant il apprendrait sous peu que le Kazekage avait trépassé et qu’aucun shinobi n’avait été nommé à sa place. J’étais en position de faiblesse, mais je voulais entendre son avis et observer sa réaction à cette nouvelle qu’il allait apprendre plus tôt que prévu. Il fallait qu’il réagisse !

Son discours ne collait pas avec ma vision des choses pourtant il en ressortait quelques expériences intéressantes. J’avais appris quelques informations délaissée au compte-goutte par mon interlocuteur. Il ne comprenait pas l’urgence de la situation préconisant d’attendre avant de passer à l’acte. Comment pouvait-il dire une chose pareille ?! Mon village avait été réduit en poussière et mon Kazekage tué par cette organisation terroriste. Mon point serrait fermement mon verre que je vidais pendant le discours de mon hôte. Je ne le lâchais pas du regard, lui faisant sentir mon désaccord en un regard, le sien était figé, froid et calme à la fois. Je lui faisais sentir l’intensité de ma haine envers l’Akatsuki. Je me resservais un verre, lui laissant le temps de finir ce qu’il avait à me dire.

« Ses fantômes comme vous dites, ont détruit mon village et tué le Kazekage ! Je suis abasourdi de vous voir prendre cette situation à la légère et j’espère que vous plaisantez Danzo-dono… Qu’adviendra-il de Konoha lorsque ces monstres de puissance viendront frapper à votre porte ? »

« J’ai affronté deux d’entre eux, je peux vous assurez que je mesure la puissance de ses traitres et il est certain que nous devons les traquer et les exterminer ! Je n’ai pourtant rien à y gagner mon village est en ruine et notre Kazekage… Nous les shinobis du sable ne sommes plus une cible pour eux, vous ne pouvez en dire autant ! Il va nous falloir bien plus que quelques pistes sans fondements pour les atteindre. Désolé Danzo-dono, mais je ne suis pas d’accord avec vos dires ! J’espérais que cette petite réunion soit un peu plus fructueuse, je vois seulement que le village de la feuille à un train de retard dans cette situation. »

« Je ne vois aucune peur en vous et c’est bien ce qui m’inquiètes, la mienne est bien réel ! Je suis curieux d’entendre votre plan après un tel discours de votre part. »



____________________________________________

avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
Correcteur
Messages : 179
Date d'inscription : 15/05/2015



Correction

Positif - Ikki


Le plus grand point positif de ce rp reste l'initiative elle-même. Ce rp est très intéressant, j'ai apprécié le lire. Je regrette juste qu'il n y ait plus de réponse de Danzo... j'était curieux de connaitre son plan ! Dommage.


Négatif - Ikki


Il va falloir faire plus d'effort en ce qui concerne l'ortho. J'avais relevé quelques fautes mais je les ai perdus, ça va me prendre du temps de les relever une seconde fois ^^' Mais le plus souvent, tu confonds les pronoms possessifs et les pronoms démonstratifs, en mettant souvent "ses" au lieu de "ces". Quelques fautes de conjugaison, de ponctuation aussi.



Gains - Ikki


+12 PE

Kirua~


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Les Hommes du Gondor

Sauter vers: