Side Menu

Partagez | 
avatar
忍 | Nukenin de Kiri
忍 | Nukenin de Kiri
Ichimaru Akame
Messages : 38
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
35/300  (35/300)

Criminal's story ! [PV Geki]    Sam 2 Avr - 19:28


Criminal's Story!

Rencontre / Feat. Gekitsu Kyoshi

La vie d’un renégat n’est pas toujours aisée, ça je l’ai bien compris, les Oï-nin de Kiri ne sont pas facile à distancer, ils ne sont pas les seuls à me vouloir du mal. Les villages et leurs agissements ne sont pas toujours très clairs et de nombreux renégats sont amenés à s’entre-tuer pour gagner leur vie. Certains m’ont déjà dans leur collimateur, je suis la proie dans dangereux criminels, cela dit, je suis aussi une prédatrice pour eux. L’un d’entre eux particulièrement, le prix de sa capture mérite que l’on s’y intéresse. Je ne suis pas la seule sur ce coup, j’ai remarqué une autre personne cherchant des informations sur ma cible. Le ninja recherché est un renégat de la pierre, seulement le prime ne vient pas de son village, ce qui est d’autant plus intéressant. Le commanditaire est un parrain de la pègre bien connu dans le milieu criminel, toutefois, les informations sur lui sont minces. Le fait est qu’il a de l’influence et qu’il pourrait être bon pour moi d’effectuer quelques tâches pour son compte. Il faut dire que l’appât du gain est très alléchant, particulièrement quand cet homme met un contrat sur la tête de quelqu’un. Pourtant, d’après les dires, il semble insaisissable, enfin tant qu’il me paie correctement sa réputation m’importe peu !

J’ai suivis la trace de l’homme qui traque me cible jusqu’à la frontière entre le pays du Feu et celui de l’Eau. Quand j’ai commencé à me concentrer sur lui, il semblait en savoir bien plus que moi au sujet de notre proie ; Attori Akainu. Jusqu’ici, je pense avoir eu une bonne intuition en le suivant, car je l’ai entendu parler d’un endroit dans lequel le Akainu en question pourrait avoir trouver refuge. L’homme que j’observe depuis un bon moment me paraît étrange, c’est un renégat d’Iwa également et il a l’air d’avoir quelque chose à cacher. Venons-en au fait, cet inconnu porte un armement très léger et à manger pour nourrir quatre personne pendant quelques jours. Il me semble assez faible, assez loin du niveau de celui que l’on recherche. Soit il est fou, soit il ne lui veut aucun mal, la réponse arrive rapidement. Perdu dans l’épaisse forêt du pays du Feu, l’homme s’approche d’une grotte camouflée par les arbres, à l’abri des regards indiscrets. Il s’arrête et attend quelques choses, il fait quasiment nuit, je bien du mal à distinguer ce qu’il fait. Je m’approche discrètement afin de mieux entendre, une heure passe… Il ne bouge pas, je commence à perdre patience, j’ai la furieuse envie de la décapiter sur le champ ! Mais soudain un homme surgit de la grotte et se présente à l’autre renégat.

-« Mon frère… Enfin je te retrouve ! »

-« Cela fait longtemps que j’attendais ton retour petit frère ! »

-« Je suis venu te parler d’un truc important! Je suis allez au marché noir et…»

-« Pourquoi es-tu aller là-bas ?! Je l’avais interdit ! Tu es bien trop faible pour fréquenter un endroit pareil ! Imbécile ! »

-« Ecoutes-moi ! Seifukusha a mis un contrat sur toi ! Il y a beaucoup d’argent à la clef, les autres vont te traquer maintenant ! »

J’en ai assez entendue ! Perché sur un arbre, camouflées dans l’obscurité je déclenche un brouillard épais qui envahit la zone en un clin d’œil, c’est le moment, j’entends la respiration du pays frère d’Akainu s’accélérer, il commence à avoir peur ! Je pourrais le tuer en une seconde, pourtant je préfère m’occuper de son frère qui est bien plus puissant. Voyant son frère paniqué, le renégat d’Iwa commence à s’inquiéter également, il est sur ses gardes, mais il s’inquiète pour son cadet. L’occasion se présente, je me présente face à lui, il est surpris, d’un geste vif je lui tranche le bras gauche. Il se tord de douleur, l’autre est comme figé. Je lui offre un spectacle horrifiant, en assénant à son frère plusieurs coup de sabre, le sang coule à flot, Akainu tombe à terre. Il ne peut plus marcher, Murasame à trancher les tendons de ses chevilles. Il est à genou, je le frappe au visage, je suis pleinement épanouie ! Il tombe pourtant je ne m’arrête pas et le frappe encore et encore. Il a le visage en sang et complètement cabossé ! Son sang coule le long de ma joue, je porte mon regard sur son jeune frère, il ne bouge toujours pas. Un large sourire parcoure mon visage angélique comme dirait Raijin.

-« Tu es dans un sale état Akainu-san ! » Dis en ricanant. «  Je vais m’occuper de ton petit frère maintenant ne t’inquiètes pas, j’aimerais tant que tu voies ça… Mais tes yeux… Ils sont dans un sale état… »

Cela à durer un petit moment, j’ai la fâcheuse tendance à m’amuser un peu trop quand il s’agit de massacrer quelqu’un. Il est vrai que j’y prends un certain plaisir et son petit frère a pu le constater de bien de manière. Après cela, je me suis rendu à l’endroit prévu pour la livraison d’Akainu, un homme que l’on nomme Ginkousha attendait là depuis un moment. Une scierie désaffectée, un endroit idéal pour ce genre de deal. Raijin-sama est silencieux pour le moment, j’applique ses conseils en montrant à mes employeurs qu’il vaudrait mieux pour eux que la transaction se passe bien. Je lui présente sa cible, dans un sale état, le commanditaire est calme et silencieux même s’il ne le montre pas je sens déjà qu’il est surpris de voir dans quel état je l’ai mis. Une petite fille à l’allure frêle avec un aura démoniaque, sanguinaire, cela en avait déstabilisé plus d’un je ne suis donc pas surprise. Mais afin de bien lui faire comprendre je lui ai apporté une petite surprise.

-« Je suis navrée Ôji-san, je l’ai un peu amoché, il peut parler je l’assure, pour ce qui était de marché je ne suis pas sur… Pour me faire pardonner je t’ai apporté quelques choses de très spéciale ! » Dis-je en ouvrant un petit sac. « Je te présente le petit frère d’Akainu-san, où plutôt sa tête ! Suis-je pardonnée Ôji-san ? »


@ Gumi



____________________________________________

avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Gekitsu Kyôshi
Messages : 1531
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation actuelle : Partout.

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 687
Expérience:
772/500  (772/500)

Re: Criminal's story ! [PV Geki]    Lun 4 Avr - 7:53





Wanna be my friend?
宅配Karma is a bitch






Attori Akainu. Cet homme, ou cette pourriture, devrais-je dire, est un ancien ninja d'Iwa no Kuni. Membre prometteur de cette force militaire, il fut expulsé du village suite à de maintes fautes de comportements, entre autre à cause de ses relations avec des personnages peu recommandables. Attiré par l'appât du gain, il vendait des informations à diverses personnes en échanges d'argent. Lui et son petit frère magouillait de la sorte depuis quelques années. À la suite de la découverte de leur petite affaire, ils furent expulser du village, radier des forces du pays. Échappant de peu à la mort grâce à l'incroyable générosité d'une dame sans nom, ils avaient ainsi lancé leur carrière de criminel à temps plein. Petite frappe, le duo prenait tout ce qui passait afin de pouvoir vivre correctement. Certes efficace, merci à leur entraînement ninja, il pouvait s'occuper de maints contrats relativement aisément. Ayant eu vent de leur réputation, je les avais engagé, pour un vol d'un tableau, d'un grand artiste, qui manquait à ma collection et que je désirais grandement avoir. Cependant, ils ont foiré. Ils ont tué les propriétaires de la maison où se trouvait le tableau. Un vieux couple sans histoires. Pauvres eux. L'infamie ne s'arrête pas là. Suite à leur échec, ils se sont évaporé dans la nature, puis se sont mis à parler de moi, de ce contrat, se vantant d'avoir travaillé pour le grand Seifukusha, omettant, bien sûr, de parler de leur lamentable échec. Ils avaient commis plusieurs erreurs qui allaient leur couter cher: échouer un contrat et, pour rajouter à l'affront, parler de moi. Voilà, pourquoi, j'avais mis un contrat sur le chef du duo. De plus, ils auraient assurément des informations sur Iwa qui me seraient fortes utiles.

Que faire quand je voulais retrouver la trace d'un tel homme, qui, malheureusement pour lui, m'avait fait faux-bond? Rien de plus simple. Je lançais une armée de personnes comme lui, mercenaires et renégats en tout genre, à ses trousses. Mon réseau de contacts était faramineux, je connaissais des personnes à travers le monde. Le monde interlope était le mien et j'avais la main mise sur lui. Quiconque tentait de jouer contre moi découvrirait bien assez rapidement qui dictait les règles du jeu. Faisant courir le mot à travers les différents repaires de bandits, je savais que son temps était compté. En effet, il n'avait pas fallu grand temps avant qu'un piranha ne morde au morceau de viande que je tendais au-dessus de cet océan de prédateur. Le colis allait donc être en chemin bientôt. Excellent. J'allais donc l'attendre au lieu de livraison avec quelques amis, afin de préparer une fête d'accueil digne de ce nom pour le vilain garçon qui avait osé me jouer u tour. Pauvre lui.

Le point de rendez-vous? Une vieille scierie dont j'avais été fait l'heureux propriétaire. Listé comme appartenant à un certain Otaki Yodai, elle était abandonnée depuis quelques années, depuis la disparation de ce dernier. Le grand ne saurait jamais ce qui était arrivé à ce pauvre homme qui, malgré son noble métier, avait un vilain penchant pour les drogues durs. Malheureusement pour lui, il avait dû rembourser sa dette à mon égard avec sa vie et sa scierie, mais ça, c'est un secret, ne le dites pas à personne. Bref, cette scierie, depuis ce malencontreux évènement, m'appartenait. Tout comme une multitude d'endroit en ce monde, elle servait de façade pour un de mes repères. Cachette en cas de fuite, lieu de réunion ou entrepôt, ce genre d'endroit versatile m'était fort utile.

Mes éclaireurs ayant décelé l'arrivé de mon contractant ainsi que de, visiblement, Akainu, j'avais envoyé Ginkousha à leur rencontre. De mon côté, je restais à l'intérieur savourer un martini, nul besoin de sortir si cela n'en valait pas la peine. De plus, moi et Kichiku devions préparer quelques petites choses afin que lorsque note invité pénètre ces murs et prenne place sur son trône, tout soit parfait. Stoïque, comme à son habitude. Le Banquier attendait nos convives. Servant de première sécurité et de trie, il allait voir ce qui nous était proposé. Une jeune femme, jeune fille même, se présentait devant lui. Avec elle, mon colis. Ah, enfin, le voilà. Elle ouvrit alors sa bouche afin d'expliquer la situation, puis, un sac, qui, à ma grande surprise, contenait la tête du petit frère, pas mal. Elle gagnait des points cette petite. D'ailleurs, il n'avait pas fallu grand temps à Ginkousha pour mettre un nom sur ce visage. Vu son travail, il se devait d'en connaître un maximum sur un maximum de choses, et de personnes. Il reconnut donc cette femme, grande prêtresse d'un temple aux tendances féministes louangeant un certain dieu de la foudre, elle était grandement recherchée par les autorités de la brume pour différents crimes. Elle et son ordre avait été la cible du village et du prédécesseur du Mizukage actuel. Reconnu pour leur puissance, je fus bien heureux d'apprendre qu'elle avait exécuté ma mission. Ne bronchant pas d'un sourcil, mon fidèle acolyte prit alors la parole.

▬ Ichiru Akame. Je constate que votre mission est accomplie avec succès. Je tiens à vous féliciter au nom de mon patron. D'ailleurs, je crois que celui-ci aimerait vous rencontrer, bientôt, afin de discuter du paiement avec vous. Cependant, je vous prierais de l'attendre, il doit régler quelques petits détails avec votre nouvel ami. Je vous prierais de nous le rendre et de patienter quelques instants.


O
uvrant la porte menant au sous-sol de la scierie, Kichiku fit irruption, cette grande Brute qui me servait du garde du corps depuis maintenant longtemps prit possession du corps d'Akainu. Ginkousha restant à l'extérieur avec l'Ichiru, lui faisant la conversation.

۞۞۞


Je pouvais passer aux choses sérieuses avec notre ami. La scierie était peut-être abandonnée depuis des années, mais ses équipements étaient encore actifs. Prenant place sur une chaise devant le déserteur d'Iwa, je le fixais, souriant de mes grandes dents. Kichiku, lui, l'attachait sur un convoyeur menant à une scie énorme servant auparavant à fendre les troncs d'arbres. Réveillant notre homme d'une puissant droite Je me levais et prit la parole.

▬ Akainu! Mais quel plaisir de te revoir! Tu te souviens de moi? Assurément. Je suis déçu, tu pensais me faire faux bond.. Tu devais savoir que je te retrouverais. Tu sais très bien que tu vas mourir aujourd'hui, cependant, la façon que tu vas mourir t'appartiens. Je peux trancher chaque partie de ton corps doucement avec ces scies, ou je peux t'exécuter rapidement, sans douleur. À toi de choisir. Je sais que tu caches un registre de tes anciens clients quelques parts, avec un double des dossiers que tu leur as remis. Donnes moi l'endroit de cette cachette, et ta mort sera sans souffrance, ose me mentir ou me faire languir et je te promets que tu souffriras comme jamais tu n'as souffert. D'accord? Dis-je en finissant avec un sourire plus que diabolique.


▬  Humph.. Tu crois m'avoir avec de telles menaces? Tu te mets le doigt dans l'œil, Seifukusha.

▬ Tu l'auras voulu. Merci pour l'idée.

Kichiku ayant compris le message enfonça ses doigts dans l'œil gauche du Hattori. L'arrachant au passage, tirant un bout coup sur le nerf afin de lui faire complètement quitter son orbite.

▬  Alors, tu vas parler?

▬ AAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH! JJJJJJJEEEEEE!!!! VA TE FAIUREEEE FOOUUTTTRREEEEE! CHEZ MOI' CHEZ MOI!

▬  Où, chez toi? Dis-je, pendant que Kichiku faisait pression dans la cavité naissante que son œil avait laissée béante.

▬  eEhhahahhh.... Dans...aaaaaaggg..... Sous-sol...aaaaa...ffffff..... Chambre.... Frère....  Derrière... jlleeeeee.... caaaa...drrreee........ AAAHHhhn......

▬  Merci, c'est presque fini.


Ayant fini avec lui, l'information qu'il m'avait donné étant exact, selon mon expertise dans le sujet, je pouvais disposer de lui. Kichiku activa alors la grande scie et le convoyeur, qui peu à peu, s'occupa de fendre l'homme en deux, qui lui, mourrait dans d'atroces souffrances et crie de mort. Il était maintenant temps de rencontrer cette fameuse prêtresse. Kichiku alla ouvrir la porte, c'était le signal de Ginkousha.

▬  Madame, vous pouvez entrer, mon patron vous attend.

La laissa faire son chemin dans ce lieu peu commun, je l'attendais, sur ma chaise, martini à la main. Une fois que celle-ci avait pris place, je lui adressais la parole, afin de briser la glace.

▬ Ichimaru Akame. Merci pour le service rendu. Que puis-je faire pour vous, grande prêtresse?



Code by AMIANTE EDIT BY BIG'BOSS

____________________________________________

If you want to shine like sun first you have to burn like it

征服者 Seifukusha
avatar
忍 | Nukenin de Kiri
忍 | Nukenin de Kiri
Ichimaru Akame
Messages : 38
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
35/300  (35/300)

Re: Criminal's story ! [PV Geki]    Mar 5 Avr - 22:57


Criminal's Story!

Rencontre / Feat. Gekitsu Kyoshi

Rien, aucun frisson, pas même une once de surprise cette homme est-il insensible ? Alors que je remets la tête du jeune frère d’Akainu dans son sac, l’homme à l’allure de banquier prend la parole. Je commence alors à comprendre pourquoi il n’est pas surpris par mes actes, il a l’air de maîtriser son sujet et dans connaître un rayon sur moi, ce qui n’est pas vraiment pour me plaire, au moins il savait à qui il avait affaire. Enfin presque, j’ai beaucoup changée depuis l’époque du village, trois longues années passées à airer dans ce monde sans pitié. Et les Oï-nin ? Me direz-vous. Si je suis encore là c’est que les assassins de la Brume n’ont rien de plus sur moi qu’à l’époque de me désertion. Visiblement ce mystérieux criminelle au visage encore inconnu ainsi que ces hommes possèdes le bras long. Raijin, n’est pas encore réveiller, mais je suppose qu’il ne m’en voudra pas si j’en apprends plus sur eux. L’homme qui m’a accueilli me  demande de patienter quelques minutes afin qu’ils règlent leur problème avec Akainu, un nouvel arrivant surgis, il s’avance et s’incline légèrement devant moi afin de lui transmettre la « marchandise ». Je m’écarte et le laisse faire, il ne sort pas un mot et retourne de là où il vient. Ginkousha se tient debout devant la porte de ce qui semble être un sous-sol. Je m’assoie sur un petit banc collé à la petite bâtisse et m’empare de mes sucreries préférée, non loin de la porte.

« Tu en veux un Ôji-san ? »

« Akame que fais-tu ?! »

« Vous êtes réveillé Raijin-sama ! »

« Reste sur tes gardes, mais je suis fière de toi Akame tu as écouté mes conseils, cet homme il te sera utile ! »

« Vos paroles me rendent si heureuse Raijin-sama ! »

Ma conversation avec Raijin est soudainement interrompue par des cris ! Ils ne sont pas très fort, mais je peux les entendre, j’ai la forte impression que Akainu-san passe un sale quart-heure, là en bas. Ils durent un moment, puis ils se stoppent net ! Le supplice doit maintenant être terminé, Ginkousha, avec courtoisie me demande d’entrer afin d’y rencontrer son patron. Je suis impatiente voir à qui j’ai affaire, je rentre dans la pièce, je descends l’escalier qui mène au sous-sol. J’y croise l’imposant homme venu récupérer le corps, je n’ai pas oublié mon cadeau que je souhaite lui remettre en main propre. J’ai hâte de constater ce qu’il a fait à ce pauvre Akainu ! J’arrive dans une pièce qui en effraierait plus d’un, le sang de l’ex Iwajin recouvre le sol, il y’a un homme assis à une table, il sirote un verre et semble apaiser d’en avoir fini avec cet énergumène ! Il prend la parole, me remerciant pour le service rendu et me demande ce qu’il peut faire pour moi. Je prenais alors le sac dans lequel se trouvait la tête du jeune frère de notre victime du jour. Je la sors et l’affiche aux yeux de l’homme.

« Tout d’abord j’ai  un cadeau pour vous. Le petit frère d’Akainu-san m’a mené jusqu’à son frère alors je me suis dit qu’il serait gentil de les réunir pour l’éternité. » Dis-je en souriant.

Je jette la tête au pied de l’homme afin qu’il la contemple au mieux, je le lâche du regard, me mettant à marcher dans cette pièce, je l’observe brièvement laissant un silence macabre s’installer. Puis je me retourne à nouveau vers le criminel, je me dis qu’avec l’influence qu’il semble avoir il peut m’aider à atteindre mes objectifs, Raijin m’avait appris à agir habilement avec les mots j’espère pouvoir tirer avantage de cet entrevue avec lui.

« Je suis confuse, je ne sais quoi vous demandez… La question serait plutôt qu’avez-vous à m’offrir ? J’ai d’autres objectifs que le luxe et une paisible vie. »

@ Gumi



____________________________________________

avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Gekitsu Kyôshi
Messages : 1531
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation actuelle : Partout.

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 687
Expérience:
772/500  (772/500)

Re: Criminal's story ! [PV Geki]    Mer 6 Avr - 2:37





Wanna be my friend?
宅配Karma is a bitch





Y'a un truc que j'appréciais particulièrement chez les gens: la politesse. Le vouvoiement de ses supérieurs, les remerciements lorsque nécessaire, la bientraitance des dames, la galanterie et autres bonnes manières savaient faire mon plaisir. Non pas que j'exigeais de tels agissements, mais disons tout simplement que quelqu'un agissant avec diligence et bonnes manières gagnait inévitablement des points à mon égard. J'avais maîtrisé cet art essentiel pour les affaires et quand mes partenaires savaient ''danser'', j'en étais ravi. D'ailleurs, cette femme, Akame de son petit nom, démontrait de bonnes habitudes en m'offrant un cadeau de bienvenue. J'appréciais les présents, cela faisait preuve de respect des gens envers ma personne, qui était, en toute humilité, un poids lourd dans le domaine. De plus, son cadeau était des plus adéquats. Bien que j'aimais recevoir une bonne bouteille de vin ou une liasse d'argent, je n'allais pas me plaindre de ce cadeau qui sortait de l'ordinaire. Une tête. Et oui. La tête du jeune frère de ma dernière victime. Bien que mort il ne me servait plus à grand chose, il ne pourrait plus me nuire dans sa position actuel. C'est donc ainsi que leur bâtarde ligné venait de s'éteindre: sur le planché d'une scierie désaffectée. Pauvre eux. Personne n'allait pleurer leur sort, je crois que personne ne remarquerait même leur disparation. Et, de toute façon, lorsque je faisais disparaître u corps, il devenait introuvable, même pour le meilleur senseur du monde. Un cadavre brûlé, puis des os mit en cendre qui sont dispersé dans l'océan sont assez difficile à trouver, n'est-ce pas?

Alors, ce que je pouvais faire? Cette demoiselle serait grandement surprise de savoir l'étendue de mes capacités. Si elle voulait de l'argent, ce qui ne semblait pas le cas, je pouvais lui en offrir plus qu'elle n'avait jamais eu, même vu, assurément. Si elle voulait l'anonymat, disparaître, je pouvais le faire. Je connaissais des gens pouvant vous créer une nouvelle identité, avec les papiers allant avec, passant même par un changement de visage, gracieuseté de mon médecin privé. Je pouvais aussi l'aider à fuir, possédant des planques et des ''amis'' un peu partout sur le globe. Je pouvais lui avoir des informations sur quiconque, grâce à mon faramineux réseau de contact. Je pouvais, d'ailleurs, faire assassiner ces mêmes personnes. Je pouvais accomplir ses rêves les plus fous. Qu’ils soient bons ou mauvais, je n'y faisais aucune distinction, tant que le prix était conséquent, je ferais le nécessaire pour accomplir le désir de mes clients. Que voulait-elle alors? En tout cas, elle ne voulait ni le luxe, ni une vie paisible. Tant mieux, car une vie paisible pour celui s'ayant engagé dans cette voie n'est pas la plus simple chose à avoir. C'est alors que mon petit doigt me dit ce qu'elle voulait réellement.

Kiri. Elle voulait se venger. Plus je la regardais, plus cela crevait les yeux. D'ailleurs, ses pupilles rouges comme le sang semblaient réclamer vengeance. Elle voulait la mort de plusieurs personnes. Pour elle, le feu répondait au feu, ni plus ni moins. Et qui de mieux que quelqu'un dans ma position pour lui offrir une Vendetta digne de ce nom? Je voyais enfin clair. M'apportant la tête de cet homme puéril elle voulait me prouver, que ça soit inconsciemment ou pas, qu'elle pouvait se battre, et tuer. Elle ne voulait pas m'aider, elle voulait que je l'aide. Tout ça, n'était en réalité qu'un préambule à quelque chose de bien plus gros. Du moins, je l'espérais. Rarement je me trompais, et je suis persuadé que cette femme à des ambitions meurtrières, elle dégage une de ces énergies qui ne mente pas. Elle respirait le sang. Si cela était bel et bien l'objet de ses convoitises, je lui offrirais avec le plus grand des plaisirs. Avant d'aller valider ses suppositions, j'allais tout d'abord remercier comme il se doit ma convive. Terminant un gorgé de ce délicieux martini, je lui adressais la parole de nouveau.

▬ Ah! Merci bien pour ce présent. Dis-je en prenant la tête dans ma main afin de l'examiner. Me promenant avec elle, la pendant par les cheveux, je poursuivais. Voilà une bonne chose de faite, je n'aurai pas à mettre un contrat sur sa tête, je l'ai entre les mains en ce moment même! Puis, regardant dans les yeux le défunt que j'agrippais, je le lançais sur le convoyeur qui s'occupa de faire son boulot, soit, déchiqueter cet amas de chair. Sur ce magnifique spectacle, je poursuivais. Vous me semblez un brin nerveuse? Pourquoi marchez-vous tant, il n'y a rien à craindre ici. Dis-je, en retournant m'assoir, reprenant un verre de martini avant de poursuivre mon discours. Cessons de tourner en rond. Vous voulez la vengeance, cela crève les yeux. Vous réclamez que le sang soit versé. Heureusement pour vous, je peux vous l'offrir. Alors, parlez-moi en davantage. Ah et, si vous en voulez, ces martinis sont exquis! Dis-je, en lui présentant un plateau sur lequel se trouvaient plusieurs de ces délicieuses boissons.

Code by AMIANTE EDIT BY BIG'BOSS

____________________________________________

If you want to shine like sun first you have to burn like it

征服者 Seifukusha
avatar
忍 | Nukenin de Kiri
忍 | Nukenin de Kiri
Ichimaru Akame
Messages : 38
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
35/300  (35/300)

Re: Criminal's story ! [PV Geki]    Sam 9 Avr - 21:56


Criminal's Story!

Rencontre / Feat. Gekitsu Kyoshi

Seifukusha, un homme des plus intéressants, nous nous ressemblons sur quelques points, je l’ai deviné au premier regard. Le sang, tout comme moi, ne semble pas le répugner bien au contraire, il semble prendre un malin plaisir à massacrer comme il se doit ses cibles. La dépouille de ce pauvre Akainu est là pour en témoigner, tout comme le léger sourire qui apparaît sur le visage du criminel. Pour autant il ne me ressemble pas en  tout point, son ambition démesurée semble bien au-delà de mes aspirations personnelles. Ceci ne m’intéresse pas vraiment à vrai dire, une seule chose me préoccupe, Kiri et ceux qui y soutiennent l’actuelle leader du village. La vengeance ? Non tout ceci n’est que foutaises ! La justice me semble un mot plus judicieux pour qualifier mes désirs. Je dois jouer finement les choses, de nombreuses idées naissent chaque jour dans mon esprit. Des jeux dangereux évidemment, mais qui en valent le coup ! Je suis quasiment certaine qu’il me rejoint là-dessus, après tout avec la vie qu’il a l’air de mener, il ne peut qu’aimer les jeux dangereux.

« Nerveuse ? Vous ne pouvez imaginer ce qu’il faut pour que je sois nerveuse monsieur.» Dis-je calmement en regardant mon vis-à-vis. «Je suis curieuse voilà tout.»

Nous nous trouvons dans une pièce macabre c’est certain, mais de là à me faire faire flancher, il est loin du compte. Nous sommes à des années lumières de la nervosité que j’ai pu ressentir lors de la démonstration de puissance de Yagura-sama dans notre temple. Encore plus loin des souffrances morales et physiques que m’on infligées la captivité dans les bas-fonds de la brume. Il a certainement vécu beaucoup de choses, je le conçois parfaitement, mais ceux qui n’ont pas vécu le règne de mon maître ne peuvent comprendre ce qu’il s’est passé là-bas. Il ne peut savoir… Peut-être que je dois lui dire, lui apprendre qui était mon maître et pourquoi je l’admire à ce point. Non, ce n’est pas nécessaire, il n’est qu’un jouet que j’utiliserai pour arriver à mes fins.

« La vengeance hein… ? Est-ce votre proposition ? M’offrir la vengeance que je cherche à obtenir. »

Il y a une chose dont je suis sûr, cet homme est loin d’être stupide ! Mesure-t-il seulement les conséquences de ses mots ? Son aide me serait précieuse c’est certain, mais ce que l’on s’apprête à entreprendre est bien plus dangereux que tout ce qu’il a pu faire jusqu’à maintenant. Il est facile de vouloir se venger, il est bien plus difficile de réaliser ce désir profond sans y perdre la vie. Mon ennemi est fort et en nombre, j’ai l’avantage de passer pour un simple renégat voulant à tout prix survivre. Je suis pour le moment loin d’être une menace pour eux, ils n’imaginent pas ce qu’il les attend. Bientôt ils paieront pour leurs crimes et justice sera rendu Yagura-sama !

«Vos ambitions sont grandes Seifukusha ! Mais mesurez-vous l’étendus de ma haine ? Jusqu’où êtes-vous prêt à m’aider ?! J’ai de grands projets pour mon ancien village, si vous vous joignez à moi vous prenez le risque de tout perdre… Alors avez-vous toujours envie de m’offrir un bain de sang ? »


@ Gumi



____________________________________________

avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Gekitsu Kyôshi
Messages : 1531
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation actuelle : Partout.

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 687
Expérience:
772/500  (772/500)

Re: Criminal's story ! [PV Geki]    Lun 11 Avr - 15:17





Wanna be my friend?
宅配Karma is a bitch





Je ne pouvais pas imaginer ce qu'il fallait pour qu'elle soit nerveuse. Ah oui? Laissez-moi en douter. J'ai vécu un tas de situations qui ferait faire une crise cardiaque au plus serein des hommes. C'est alors qu'un léger sourire des plus inquiétants se dessinait lentement sur mon visage. Cette petite incise à mon égard me rappelait des anecdotes... Je me souviendrai toujours d'être rentré chez moi, cette soirée-là, et d'avoir remarqué que l'entrée avait été forcée. D'avoir remarqué le désordre, puis d'avoir vu ma mère, kunai sous la gorge, étant menacé de mort par une pourriture. Ça, c'est de quoi rendre nerveux un homme. Ah oui, et cette fois-ci, quelques part dans un marais de Mizu no Kuni, quand j'étais resté couché dans une mixture de merde, de sang et de je ne sais quoi afin d'échapper aux oinins qui avaient tué mon équipe suite à une embuscade, et ce pendant des heures et heures, sans broncher. Le moindre geste, le moindre souffle trop fort, la moindre émanation de chakra m'aurait valu la mort. Ah, et n'oublions pas cette séance de torture à Kaminari no Kuni! Oui, celle durant laquelle j'ai vu mon fidèle ami, mon confident, mon cher Kichiku se faire taillader pendant que je refusais de parler, et que lui aussi se taisait, car un groupe de criminel voulait avoir des infos sur nous. Chaque lame transperçant son corps me fendait en deux. Nul besoin de vous parler quand c'était à mon tour de subir les sévices de ces brutes idiotes. Ai-je besoin de vous rappeler le poids que je devais transporter chaque jour sur mes épaules? Celui d'un Empire criminel d'une telle envergure? La nervosité de savoir qu'un jour, le secret sur ma mère pourrait être découvert? Dire que je ne pouvais pas imaginer tel scénario était un pure mensonge. Je le pouvais aisément. Ma vie était une succession de moments nerveux qui saurait faire blasphémer le plus pieux religieux.

Me levant de mon siège, je savourais une gorgée de cet exquis martini avant de prendre la parole afin d'exprimer cette pensée à mon interlocutrice.

▬ Je suis prêt à parier que je suis en mesure d'imaginer ce qui pourrait vous rendre nerveuse, mademoiselle. Ne sous-estimez pas un esprit comme le mien.

Avais-je dis sur un ton calme mais inquiétant qui aurait su faire frissonner un brave guerrier. Non pas comminatoire, ni même doté d'une quelconque méchanceté. Le tout n'étant qu'une réplique avertissant de la présente. À comprendre au bon vouloir de celui, ou celle, qui la recevait. Bref. Elle voulait la vengeance. Heureusement pour elle, j'offrais ce service depuis longtemps et j'en étais un maître. Chaque jour, des gens m'imploraient de leur venir en aide. De tabasser un mari infidèle, un patron abusif, un pervers; parfois même de tuer un gars qui en avait trop dit, un compétiteur ou même leur propre enfant. Je voyais de tout, j'entendais de tout. En matière de représailles, je savais y faire. Une partie de mon Entreprise reposait sur les représailles. Je devais faire comprendre aux gens du milieu qu'on ne devait pas rigoler avec moi, de même qu'à mes employés. Voilà donc pourquoi que sous mes ordres, bons nombres de personnes ont été pendus, découpés en morceaux, noyés.. Que plusieurs repères ont été incendiés, vandalisés, cambriolés... Je ne vous parlerai même pas quand la vengeance devenait personnelle. Bref, tout ça pour dire, que oui, elle était au bon endroit si elle aspirait sincèrement à la vengeance.

Reprenant mon petit rituel, je buvais le reste de mon verre quasi déjà terminé avant de reprendre en m'arrêtant et la fixant, mon incise à son égard:

▬ C'est exact. Je vous offre la vengeance à laquelle vous aspirez.

De grandes ambitions? Tout perdre? Oui. Non. Définitivement, cette femme semblait posséder d'excellentes qualités qui nous seront fortes utiles dans un avenir rapproché, mais elle n'avait aucune idée de qui j'étais, définitivement. Dire que j'ai de grandes ambitions relève de l'euphémisme. Je suis un mégalomane en puissance. Je vise haut, très haut. Aucun projet n'est trop gros pour moi. Quand je m'embarquais dans quelque chose, j'étais gagnant d'avance. Tout comme aux échecs, je planifiais toujours plusieurs coups d'avance. Parfois je laissais croire à mon ennemi qu'il pouvait gagner avant de l'achever brutalement, le laissant périr dans sa stupéfaction. Pour ce qui en est de tout perdre, je crois que vous avez déjà votre réponse avec les précédentes lignes. Mon Empire était solide. Un pilier pouvait s'effondrer qu'il ne chambranlerait même pas. Au pire, certains de mes hommes mourront, ils sont remplaçables. De mon côté, je prenais toujours les mesures afin de rester en vie, et cela n'était même pas prêt de changer. Certes ces projets étaient colossaux, je ne pouvais le nier, tout de même. Mais penser que cela l'était trop pour moi était se mettre un doigt dans l'œil. Cependant, il fallait maintenant s'assurer du sérieux de sa démarche, de vérifier si cela n'était pas trop pour elle.

▬ Vous, Akame, mesurez-vous l'étendu de mes ambitions? Je suis prêt à aller jusqu'où l'étendu de votre haine peut vous mener. Sachez, d'ailleurs, que c'est vous qui vous joignez à moi, et pas le contraire. Je n'ai rien à perdre de mon côté mais tout à gagner. Vous, du votre, devez réaliser ces mêmes questions que vous me posez. Une fois engagé dans un tel chemin avec un homme comme moi, vous ne pourrez plus faire demi-tour. Votre route sera parsemée de cadavre, de sang et de souffrance. Si vous êtes prêt à faire les sacrifices nécessaires, je suis prêt à vous offrir ce qui sera nécessaire pour que votre bain de sang ait lieu et que vous soyez l'instigatrice de ce massacre tant attendu.


Code by AMIANTE EDIT BY BIG'BOSS

____________________________________________

If you want to shine like sun first you have to burn like it

征服者 Seifukusha
avatar
忍 | Nukenin de Kiri
忍 | Nukenin de Kiri
Ichimaru Akame
Messages : 38
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
35/300  (35/300)

Re: Criminal's story ! [PV Geki]    Lun 11 Avr - 16:06


Criminal's Story!

Rencontre / Feat. Gekitsu Kyoshi

Quelle arrogance ! Me faire flancher, moi ? Il en a l’air si certain… Que peut-il savoir ? Que peut-il avoir vécu de pire que la monstruosité de mon maître ? J’ai baigné dans le sang et les sacrifices depuis que je suis en âge d’ouvrir les yeux. La souffrance, la haine, la vengeance sont les émotions qui m’ont guidé durant toute ma vie. Tant de personnes sont tombés sous mes yeux que je ne saurais compter le nombre de cadavre que j’ai pu voir. Quand j’ai vu ma grand-mère tombé sous le poison, j’étais nerveuse, quand les miens se sont entretués et que j’ai vu ma propre mère mourir, j’étais nerveuse. La fois où Yagura-sama et ses sbires sont venu détruire mon temple et tous ceux qui s’y trouvait, encore une fois j’étais nerveuse. Ne parlons pas de la prison du Yondaïme, cet homme n’a pas idée de ce que j’ai vécu, enfin je ne suis pas venu à sa rencontre pour parler de mon triste passé, quoiqu’il serait certainement surpris d’en connaître les plus sombres passages. Il me sourit, un sourire malsain, je lui souris à mon tour.

« Je ne vous sous-estime pas, je suis sincère avec vous. Croyez-moi, vous préféreriez ne pas savoir. »

L’homme est sérieux, je peux le lire sur son visage, le mien est paraît apaiser, heureux, je le regarde toujours en souriant. Un faux-sourire ? Non je ne sais pas faire ça, je suis vraiment contente d’avoir affaire à ce genre de personnage. Raijin me dit souvent que c’est ce qu’il y a de plus déstabilisant en moi, le fait de ne dégager aucuns mauvais sentiments alors que mon cœur en est rempli ! Je souris naturellement, sans me forcer. Est-ce qui me rend dangereuse comme le croit mon Dieu ? Peut-être, pourtant, il me semble qu’il en faut plus pour déstabiliser Seikufusha ! Cela dit, je l’avertis sur ma vraie nature, une adolescente sans scrupule, imprévisible et totalement déséquilibrée ! Je vous surprends peut-être à parler de moi de cette façon, pourtant sachez que je suis parfaitement consciente de ma folie ! Et ça je dois lui faire comprendre…

Me joindre à lui ? Cela me surprend de sa part… Il ne m’a décidemment pas comprise… Qu’avais-je à perdre à part la vie ? Rien, absolument rien ! Lui avait bâti tout un empire du crime autour de sa personne. J’ai sacrifiés de gens durant toute ma vie, je me suis engagé dans cette voix depuis bien longtemps, le sang et la mort… Tel est mon destin, vivre dans le sang et la mort, répandre ma haine sur les usurpateurs de la Brume, rien ne peut m’arrêter ! Je fixe Seikufusha d’un air bien plus sérieux et bien plus sombre !

« Je vous arrête tout de suite Seikufusha ! Je me moque de vos ambitions ! N’inversez pas les rôles, vous avez bâti un empire du crime, nous n’aurions pas cette discussion si vous n’aviez pas une telle influence ! Moi j’ai déjà tout perdu, qu’aurais-je à perdre ? La vie ? Il y a bien longtemps que celle-ci est en danger, vous le savez aussi bien que moi, la vôtre l’est à chaque instant. Je ne travaille pour personne et vous ne travaillerez pas pour moi non plus, mon projet va au-delà de tout ceci. Je vais détruire Kiri et massacrer tous ceux qui soutiennent de près ou de loin l’actuelle Mizukage ! Aucun de nous ne seras au-dessus de l’autre ! Je vous aide à atteindre vos objectifs, vous m’aider à atteindre les miens voici mes conditions. »

[/color]

@ Gumi



____________________________________________

avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Gekitsu Kyôshi
Messages : 1531
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation actuelle : Partout.

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 687
Expérience:
772/500  (772/500)

Re: Criminal's story ! [PV Geki]    Mar 12 Avr - 7:43





Wanna be my friend?
宅配Karma is a bitch





J'adorais jouer. Je suis méchant. J'avais joué avec elle. Un peu, certes, mais tout de même. Je lui avait tendu une perche, je lui avait fait le rôle du type prétentieux pensant tout savoir. Ah mon grand damne, je ne savais pas tout, et en effet, je ne doute pas une seconde que cette femme avait vécu la pire merde que ce monde pouvait offrir. Au vent de ce que j'avais eu comme information relativement au massacre des siens, elle avait probablement vu des choses horribles. Avant de me lancer dans une quête d'une telle envergure, je me devais de savoir si sa haine était véritable et aussi profonde qu'elle le laissait transparaître. Et oui. Elle ne mentait pas, c'était viscéral comme truc. Sachant pertinemment l'influence que j'avais, elle osait même être un brin condescendante à mon égard. Définitivement, elle avait des cojones. J'aimais ça. Se tenir debout est une grande qualité en ce monde de faible. Si elle tenait tête à ma personne ainsi, sachant très bien que je pouvais la faire tuer sur le champ, ou même l’exécuter moi-même démontrait des choses qui me faisait acheter son récit. Elle n'avait pas peur de la mort, c'est évident. Voilà qui prouvait qu'elle n'avait rien à perdre, qu'elle allait être prêt à tout ce qui allait se démontrer nécessaire afin de parvenir à ses objectifs. N'ayant plus rien, plus de famille, plus d'amis, plus de raison de vivre hors l'élimination des ses ennemies, elle pouvait complètement s'y consacrer. Elle était prête à y mettre le ''prix'', elle avait donc cogné à la bonne porte.

Kiri. J'aimais bien ce village, j'aimais encore plus ses environs. Ses nombreuses îles cachait maintes secrets à celui osant s'y attarder. Repaires de bandits, laboratoires clandestins, cachettes, entrepôts, hôtels, il y avait de tout pour faire plaisir à un homme de ma trempe. J'y avais, en effet, maintes intérêt. Pour ce qui à trait au village en tant que tel et surtout son état-major, je m'en foutais royalement. Étant peu impliqué dans mes affaires, je n'oserais pas une seconde à trancher moi-même la tête de cette Mizukage si le jeu en valait réellement la chandelle. Bien évidemment, j'allais laisser ce plaisir à Akame qui semblait ne vivre que pour ça. On ne refuse pas son dernier souhait à une mourrante.

Voilà, je l'avais maintenant analysé à ma convenance, j'allais pouvoir lui réveler quelques petits détails de plus, oui, j'aimais les laisser aller au compte-goutte, contrôlant chaque once d'information que je donnais à autrui.

▬ Vous avez passé le test, félicitation. Je constate que vous êtes pleinement dévoué pour votre cause et que votre haine est sincère. Ne vous méprenez pas de mon petit jeu, j'ai pleinement saisi l'ampleur de vos paroles. Dis-je en laissant mon verre de coté, me focusant totalement sur mon interlocutrice, avec qui je m'apprêtais à passer un marché unique qui en ferais trembler plus d'un, et tomber plus d'un d'ailleurs. Comme je vous ai déjà fait part, je peux vous aider à assouvir vos pulsions, vos ambitions. Je ne serai ni votre patron, ni votre coéquipier, ni même un ami. Je serai cependant le metteur en scène d'un merveilleux carnage dont vous serez la personnage principal. Pour ce faire, vous allez devoir écouter mes conseils, autant que cela vous déplaise. C'est nécessaire. Alors, nous avons un deal? Dis-je en lui tendant la main.

Hrp: Voilà, j'ai rep avec un peu de retard x) Il y a une AC par mesure de sécurité. J'espère que tu vas aimer (=
C"est court, certes, mais ça va au but, ça couvre l'essentiel. Tu peux finir le rp si tu veux avec ton post, afin qu'on puisse passer à la ''suite des choses''. Sinon, on peut continuer, as you wish.


Code by AMIANTE EDIT BY BIG'BOSS

____________________________________________

If you want to shine like sun first you have to burn like it

征服者 Seifukusha
avatar
忍 | Nukenin de Kiri
忍 | Nukenin de Kiri
Ichimaru Akame
Messages : 38
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
35/300  (35/300)

Re: Criminal's story ! [PV Geki]    Dim 24 Avr - 1:19


Criminal's Story!

Rencontre / Feat. Gekitsu Kyoshi

Les choses avancent dans mon sens, je sens que mon interlocuteur me prend enfin au sérieux. Je l’ai vu lorsque je l’ai provoqué, cette surprise dans les yeux, elle ne dure qu’une demi-seconde pour ceux qui parviennent à se contrôler. Il est ce genre d’homme, le genre d’homme dont on doit se méfier, mais il est également une pièce essentielle pour mes objectifs personnels. Son réseau me sera utile afin de trouver des informations sur mes prochaines cibles, il m’aidera à les trouver, je saurais faire le reste moi-même. Nous avons attendu cette opportunité depuis longtemps Raijin-sama et moi, l’heure est venu pour nous d’actionner notre plan. Bientôt bon nombre de cadavre joncheront le sol de la Brume, mais pour cela je dois devenir plus forte et affaiblir mon village natal en assassinant les cibles répertoriées dans mon précieux livre.

Un léger silence s’installe, il finit tranquillement de siroter son verre. Il dit m’avoir fait passé un test afin d’être sûr de l’étendue de ma haine. Décidemment il ne manque pas de culot, je devrai être celle qui vérifie la sincérité de ses paroles et non le contraire, toutefois, je me contente du silence afin de ne pas perturber l’avancer des discussions. Je le laisse volontiers penser qu’il a le dessus, il a l’avantage de toute manière. Je suis relativement calme, je sens que je me contrôle de mieux en mieux. Malgré tout je ressens de plus en plus l’envie de tuer toute les personnes présentes dans cette pièce sombre et propice à un massacre dans les règles de l’art. Ce n’est pas le moment de penser à ça, je dois conclure ça au plus vite avant de tout foutre en l’air.  

Je le regarde sans dire un mot, mon visage ne laisse toujours pas transparaître ma soif de sang. Il parle encore et encore, je préfère ne pas écouter. Plongée quelques secondes dans mes pensées je repense à la dernière fois que j’ai vu Yagura-sama, rapidement le souvenir de son radieux visage m’apaise et je parviens à contenir mon envie de tuer.  Je reprends rapidement mes esprits… « C'est nécessaire. Alors, nous avons un deal? » Demande Seikufusha en tendant sa main vers moi. Laissant son verre de côté, son regard devient bien plus sérieux. Je lui serre la main afin de sceller cette alliance.

« Deal. »

Je lui tourne le dos, reprenant le chemin de l’escalier par lequel je suis descendu pour venir ici. L’homme que j’ai vu en premier lorsque j’ai ramené le corps d’Akainu, il se trouve devant et me laisse passer lorsqu’il me voit approcher. Il me salut d’un signe de tête, je fais de même, puis m’engage vers l’escalier. Avant de disparaître complètement de sa vue, je dois m’excuser auprès de Seikufusha de partir précipitamment.

« Pardonnez-moi, j’ai beaucoup à faire nous nous reverrons bientôt, ne mourrez pas pendant ce temps Seikufusha. »

Je suis certaine que nous nous reverrons rapidement, mais avant je dois abattre un nouveau traitre ! Il se trouve du côté de Nami no Kuni je le trouverai, je le tuerai et bientôt je reviendrai pour tout de prendre Terumi Mei !


@ Gumi



____________________________________________

avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
Correcteur
Messages : 179
Date d'inscription : 15/05/2015


Re: Criminal's story ! [PV Geki]    Mar 10 Mai - 14:24

Correction d'Akame

Positif


Ohayo Akame,
Un texte agréable qui se laisse lire facilement, on en demande d'avantage !


Négatif


Malgré un texte agréable, des répétitions à certains endroit vienne perturber la lecture, des petites erreurs sont également à noter pour le reste tout est cohérent.  


Gains


35 PE


Cordialement Asyiah


Correction d'Kyôshi

Positif


Ohayo Kyôshi,
Des textes toujours aussi agréable à lire, du Don Geki tout craché.


Négatif


Toujours des petites erreurs malheureusement, relis toi feignant :huhu:  


Gains


28 PE


Cordialement Asyiah

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maple story
» Love et Story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !
» World Wrestling Entertainment [ EWR Story ]

Sauter vers: