Side Menu

Chasseuses & Chassé (PV Ichimaru Akame)
Partagez | 
avatar
Invité
Invité


Chasseuses & Chassé (PV Ichimaru Akame)    Sam 16 Avr - 23:18

L'Ange

La Mercenaire

Chasseuses & Chassé

La fumée retombait lentement sur le sol meurtri, de minces cratères ornaient le nouveau paysage que la rencontre passionnée des deux individus enfanta. Les souffles étaient saccadés et gisant haut dans le ciel, le buste hautain d'une femme aux cheveux azurs, surplombait avec mépris ce nouveau champ de bataille, ses yeux fixaient avec intensité le corps allongé et inerte reposant au creux d'un gouffre nourrit aux explosions. Ses mouvements étaient lents, son allure légère, le vent caressait cette insaisissable beauté qui peu à peu perdait son altitude.

L'Ange foula du pied le sol ferme, s'approchant sans crainte de l'homme touché par l'illuminante grâce bienfaitrice du divin. Il n'était pas mort, non, ses blessures demeuraient assez importantes pour rendre ce chien aux crocs acérés aussi inoffensif qu'un chiot apeuré. Le combat avait été intense, surtout pour l'individu qui, surpris par un assaut aérien, avait essuyé rapidement quelques dégâts, empressant sa chute.

Konan n'avait pas quitté son village par simple fantaisie et devait, par obligation, retrouver ce ninja de Kiri possédant certaines informations cruciales à la réussite de l'Akatsuki. Rien n'était sûr et l'organisation ne pouvait pas se permettre d'envoyer un autre duo se charger de l'affaire, tous étaient assignés à des missions bien plus importantes.

Glissant jusqu'au malheureux, l'Ange admirait dans sa plus détestable magnificence le simple mortel rampant difficilement. Ses prières ne trouveraient aucune oreille attentive, ses confessions ne lui accorderaient aucune rédemption mais seraient la clef certaine d'un trépas bref. Plus aucune feuille de papier ne volait, seule l'enveloppe charnelle bordée de la reconnaissable tunique noire aux motifs rouges, accompagnait ce corps en peine et cette âme empoisonnée.
Tu as perdu ce combat, parle maintenant...

Son ton demeuré aussi insensible que détaché. L'échange serait concis et la jeune femme n'hésiterait pas à ramener ce cadavre décharné à Ame, Nagato fouillerait dans ses entrailles, se heurterait à son esprit, fracasserait ses entraves psychiques pour découvrir le moindre de ses secrets. Admirant cet oiseau blessé, elle s'enlisa dans un long silence, laissant à son hôte le temps de méditer sur le triste sort que lui réservait cet orgueilleux destin.

avatar
忍 | Nukenin de Kiri
忍 | Nukenin de Kiri
Ichimaru Akame
Messages : 38
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
35/300  (35/300)



Chasseuses & Chassé

Rencontre / Feat.Konan

- Prochaine cible sur la liste Takama Saito. Âge 42ans, Juunin de Kiri. Crime, trahison ! Tu sais ce qu’il te reste à faire Akame !
- C’est bien lui Raijin-sama. Attends-moi Saito-san, je viens te chasser !

Nami no Kuni, voilà jusqu’où nous avait notre petite enquête et après d’intensives recherches je trouve enfin ma cible. La proie se savait traquer, mais par qui ? Il ignore tout de moi, il sait pourtant que j’observe depuis un moment. Son cœur s’accélère, la peur gagne peu à peu tout son corps, ma fréquence cardiaque augmente également rapidement, mais c’est bel et bien l’excitation de voir le corps refroidit de se traitre. J’ai cette sensation à chaque que massacre un, pourtant il n’est qu’une étape ! Du menu fretin comparé aux épreuves qui m’attendent dans un avenir proche, mes cibles sont fortes, très fortes. Saito-san n’est qu’une brebis se sachant prise au piège dans la gueule d’un loup affamé. Cette brebis n’a toutefois pas perdu espoir, il s’enfuit et court aussi vite qu’il le peut.

-Tu l’as perdu Akame.
-Il peut courir autant qu’il le souhaite je le tuerai quoiqu’il arrive.

En effet cet abruti de Saito d’après ce que je sais de lui est un homme qui a le don pour se mettre en danger. De sourdes explosions retentissent non loin de là, qu’a-t-il pu arriver ? Je l’ai quitté des yeux cinq minutes… Il ne me faut pas longtemps pour comprendre que je ne suis pas la seule à en vouloir au shinobi de Kiri. Je m’approche discrètement, la fumée des explosions masque ma vision. Ce qui s’apparente à un ange vient de mettre une sacrée raclée à ma proie, je commence à trembler ! Comme ose-t-elle ? Oui cet ange est une femme, elle a dangereuse je l’ai vu au premier coup d’œil. Je m’avance vers eux, finalement je suis forcée de constater que cette femme ma mâché le travail, mais aussi qu’elle a gâché mon plaisir.

Je ne la regarde pas, mes yeux sont rivé sur ce traître déjà à moitié mort, je continue d’avancer en silence. Le regard vide j’observe encore et encore cette pauvre brebis apeurée, se sentant prise au piège. Je sais ce qu’il se passe dans la tête de cet homme, il a ces yeux ! Les yeux de ceux qui savent que quoi qu’ils fassent ils sont condamnés ! J’entends que Raijin tente de me dire quelques choses, je ne l’écoute pas, je n’ai plus qu’une chose en tête, tué le rebelle qui a contribué à la chute de mon maître bien-aimé ! Il ne me reste plus que quelques pas à faire… Je dégaine Murasame sans faire attention à cette femme qui pourrait potentiellement me tuer dans la seconde. Qu’importe ! Tant que je peux prendre la tête de ce type !

-Saito-san… Pour avoir trahi Yagura-sama je te condamne à mort !

Un coup sec et Murasame tranche la carotide du ninja de Kiri… Son sang vient recouvrir une partie de mon visage… Je jette enfin un regard à cette femme, je reste de d’abord silencieuse..

-Fais attention Akame, elle est dangereuse !
-Merci, j’espère que vous n’aviez plus besoin de lui, si c’est le cas veuillez m’excuser, mais je devais l’abattre !


@ Gumi



____________________________________________

avatar
Invité
Invité


L'Ange

La Mercenaire

Chasseuses & Chassé

Une terrifiante audace pousserait sans vergogne ses pactisants vers un trépas, patient et accueillant, ceux et celles qu'elle possèderait. L'effroyable assurance d'une enfant vint bouleverser sa mission et dans un regard glacé, débordant d'étonnement et d'incompréhension, Konan scruta ce corps frôlant presque sa personne, lame à la main, elle trancha sans sentiment celui qu'elle venait de balayer. Son geste déraisonné ne visait pas la jeune femme directement, ses mirabelles s'étaient fourvoyées face à la vue trépidante du gibier blessé, priant pour sa vie, et sa folle soif de vengeance la poussa à agir.

Une enfant inconsciente de plus foulant cette terre souillée. Konan recula de quelques pas, saisissant dans l'air le nom du Yondaime Mizukage : Yagura-sama, avait-elle dit. Une fidèle de cet ancien régime, une dévouée du décédé despote désirant étancher sa faim lacérante de vengeance. Ce garçon avait réussi a empoisonner les esprits des plus faibles, agenouiller les plus téméraires, supprimer les plus forts. Le village de la Brume Sanglante avait enfanté des monstres et aujourd'hui encore, quelques-unes de ces créatures façonnées de toute pièce, parcouraient le monde pour faire perdurer cette glaçante frayeur, ravivant sa mémoire et son nom dans de barbares massacres, proclamés juges et bourreaux du défunt hôte de Sanbi.

Sa mission était un échec, l'homme avait emporté avec lui de précieux secrets. L'Ange détourna les yeux de sa victime pour venir transpercer la jeune fille, inexpressive et partiellement masquée par le haut col de sa tunique, elle scruta de longues secondes cette prétentieuse mercenaire. La délicate beauté d'une fleur du temps se heurtait à la corrosive noirceur d'une rose empoisonnée :
Merci ? — dit-elle dans un souffle lent et détaché.

La surprise envahit subitement Konan, l'attitude de l'enfant reflétait une cruelle naïveté et une effroyable folie. Le sang perlait sur la visage de son interlocutrice et marqua indubitablement sa passion dévorante pour le tyran de Kiri : cette gamine avait déserté son village, chassant ses semblables, elle s'aventurait dans un sombre chemin, vers d'effroyables quêtes qui la conduiraient peu à peu vers les tumultueuses rives de la mort. La belle ne serait pas celle qui la conduirait dans les bras de la faucheuse, du moins pas aujourd'hui, son précédent combat ne lui permettait pas d'affronter aussi rapidement une autre ninja.
Le Yondaime est mort, pourquoi lui restes-tu fidèle ?

Kizame l'avait servi par le passé mais ne semblait pas attaché à sa mémoire comme cette enfant et la curieuse envie d'en apprendre plus, l'obligea à juger cette étrange loyauté.

Spoiler:
 

avatar
忍 | Nukenin de Kiri
忍 | Nukenin de Kiri
Ichimaru Akame
Messages : 38
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
35/300  (35/300)



Chasseuses & Chassé

Rencontre / Feat.Konan

Pourquoi est-ce que personne n’arrive à me comprendre ? Cette vision que j’ai de mon maître, pourquoi ne voient-ils pas en lui ce que j’arrive à discerner clairement ? Ils ne le voient que comme une bête sanguinaire et avide de pouvoir, comme un adolescent déséquilibrer n’apportant que souffrance et désolation partout où il passe. Que savent-ils de lui ? De sa souffrance ? Je sais pourtant que je ne suis pas la seule à connaître la véritable Yagura. Ils pensent tous que je suis folle et que j’ai subis un lavage de cerveau, ils ne peuvent pas comprendre… Ils voient que le mal et les choix difficiles qu’il a pu faire pour maintenir son village à flot. Des choix qu’aucun d’eux n’auraient pu faire, ils appellent ça la folie, j’appelle ça du courage. Qui sont-ils pour juger un homme qui n’a eu de cesse de vouloir les protéger ? Ô mon bien-aimé, qu’est ce qui nous est arrivé ? Pourquoi m’avoir abandonné dans ce monde si pervertie par la haine et la souffrance ? Pourquoi ne pas leur avoir montré le chemin comme vous me l’avez montré ? Je suis si malheureuse, si seule sans vous… Je vais faire payer à tous ces traîtres de vous avoir enlevé à moi ! Je leur rendrais le malheur qu’ils ont causé au centuple !  

Cette femme est comme les autres… Je le vois dans son regard, je peux voir l’incompréhension qui règne dans son regard. Elle ne saisit pas ce qui peut me pousser à risquer ma vie pour laver la mémoire d’un proche disparu. Des yeux méprisant, comme ceux de tous ceux que je croise ! Ceux qui ne comprennent pas ce réfugie dans la haine envers ceux qui sont incompris, je le sais depuis longtemps maintenant. Je ne lui en veux pas, que peut-elle savoir de moi et mes convictions ? Une tension s’installe peu à peu entre l’ange et moi, je l’observe quelques secondes. Cette femme est d’une beauté peu commune, elle est sûre d’elle bien qu’un brin surprise par la tournure des évènements. Sa posture presque divine me rappelle celle de mon défunt maître, elle me montre toute l’étendue de sa puissance en un seul regard. Je comprends vite à qui j’ai affaire, de plus son accoutrement trahit son identité, un long manteau noir avec des nuages rouges. Je suis tombé sur l’Akatsuki ! Cette organisation composée de criminelle mondialement recherchés, je suis en mauvaise posture assurément, toutefois elle ne me semble pas hostile bien qu’elle n’ait pas l’air enchantée de m’avoir vu prendre sa proie. Peu à peu la tension retombe d’un cran, la pluie s’invite à notre petite entrevue, l’ange délie enfin sa langue.

Pourquoi suis-je fidèle à quelqu’un qui a depuis longtemps disparu ?

« Il m’a sauvé… Qu’importe ce que je vous direz, vous êtes comme tous les autres vous ne pouvez comprendre le lien qui m’uni à lui… »

Je repense souvent à ce que je serais devenu si Yagura-sama n’avait pas détruit mon temple. Que serait-il advenu de moi si jamais il avait encore été à mes côtés. Au lieu de ça j’air dans ce monde ne ressentant que haine et souffrance. Je sens que les larmes commencent à mouiller le bord de mes yeux, pourquoi cela me fait-il tant souffrir ? Je ne pourrais jamais leur pardonner ! Le long et dangereux chemin que j’entreprends est la seule chose qui me raccroche encore à la vie. Suis-je pour autant une folle ? La folie, ceux qui ont autant souffert que moi sont les seuls à pouvoir me comprendre, voilà pourquoi jusqu’ici je n’ai pu croiser personne capable de le faire.

« Ils me l’ont enlevé… Pourquoi ne comprenez-vous pas ? Personne ne peut comprendre, ma souffrance est bien trop grande pour être comprise… »



@ Gumi



____________________________________________

avatar
Invité
Invité


L'Ange

La Mercenaire

Chasseuses & Chassé

Aussi belle puisse être une fleur, lorsqu'elle se teinte d'une peine plus aiguisée que l'acier, elle voit sa fraîcheur si vaillamment acquise, s'émousser contre l'amère nostalgie du passé. Le regard insensible de la belle se heurta à la fragilité de cette âme, exposant sous ses mirabelles arrogantes l'immensité du chagrin l'habitant. Son explication semblait empli d'une sincérité et d'une simplicité que peu pourrait se vanter d'entendre. Une passion qui guide un corps, des envies qui dallent un chemin, des tourments qui forgent un caractère, des cicatrices qui éveillent les sens, des pulsions qui fendent les âmes, un chagrin qui souille le cœur, des larmes qui bâtissent des ponts, un amour qui entre en guerre...

De simples paroles qui atteignirent l'Ange et, depuis ses cieux célestes, perdit un instant cette étrange carapace qu'elle endossait au regard du monde. Le temps se couvrait et mêla sa peine à celle de ses enfants qui, se faisant face dans un funèbre silence, ne pouvaient pleinement prendre la mesure des maux qu'elles pouvaient partager. Remarquant sans mal les gouttes cristallines venues tatouer le visage de la jeune fille, Konan arbora malgré elle un faciès plus compréhensif, sa légendaire froideur laissa place à une mine compatissante, attentive. Cette fille du monde n'était qu'une enfant de plus essuyant les blessures offertes par les puissants de ce monde, elle représentait très probablement ce à quoi elle fut exposée durant de longues années, ce pour quoi elle se battait aujourd'hui.

La jeune femme ne pouvait sûrement pas saisir cette relation si intime, si particulière, qu'elle eut avec son défunt Maître, elle ressentait simplement l'intensité des émotions transmises avec magnificence, partageant sans mal cette chaîne reliant son cœur à l'esprit décharné d'un amour, d'un maître, décédé. Une fine pluie commençait à s'abattre, l'Ange leva son regard vers les cieux et songea quelques instants à Yahiko : lui aussi pleurait-il ? Admirait-il la souffrance peuplant ces enveloppes charnelles meurtries ? Il lui manquait, la nukenin ravivait malgré elle, son souvenir et ce pourquoi l'Akatsuki existait.  
Non, — son regard se perdait dans la noirceur du ciel — je ne peux pas comprendre le lien qui t'unissait à Yagura... Tout comme toi-même tu ne peux pas comprendre la souffrance qui habite chaque personne... — ses yeux se déposèrent sur la jeune fille.

La quête du pouvoir enfantait des monstres vindicatifs, Madara fut le premier chéri d'une interminable ligné, vaillamment suivi par les membres de l'Akatsuki et par tant d'autres nukenins avant eux. Les deux jeunes femmes n'étaient rien de plus que deux créatures aspirant à une nuisible vengeance.
Même si ta peine est immense, sache que tu trouveras toujours quelqu'un pour l'entendre et la comprendre...

Elle se souvenait de ce sentiment de solitude, de cette éternelle peine dévorant ses entrailles, du bonheur et de la joie qu'elle avait senti naître lors de sa rencontre avec Yahiko et Nagato, du regain d'espoir l'ayant habité le jour où leur sensei, Jiraya, leur apprit le ninjutsu. L'impression d'être comprise, le sentiment de ne plus être abandonnée, d'être aidée et épaulée... Cette inconnue aidait Konan à se remémorer des souvenirs trop longuement enfouis, péniblement occultés pour avancer. Et si aujourd'hui c'était elle qui devait tendre l'oreille, écouter des peines, tendre la main ?

avatar
忍 | Nukenin de Kiri
忍 | Nukenin de Kiri
Ichimaru Akame
Messages : 38
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
35/300  (35/300)



Chasseuses & Chassé

Rencontre / Feat.Konan

Comprendre la souffrance des autres ? J’ai mes propres problèmes les autres ne m’intéresse en aucun cas. Pourquoi faire ?! Ont-ils essayé de me comprendre ? Non personne n’a voulu me tendre la main, je ne suis pas amère, je suis difficile à saisir je le conçois. Il est désormais trop tard pour qu’ils réagissent, je trancherai leur main s’ils me la tendent ! Ce sont des pensées terribles n’est-ce pas ? Ce sont les miennes, je suis empli de haine et de rancœur envers ce monde et encore plus envers mon village natal. La brume mérite de ce prendre ma fureur en pleine figure. Cette femme essaye sans doute de comprendre, comprendre ce que je suis. Ai-je, à une époque était une petite fille pleine d’innocence et de bonté ? Est le Mizukage qui m’a rendu ainsi ? Elle ne peut trouver la réponse à ces questions qu’elle se pose sur moi.

J’ai vécu dans la haine et le sang, les complots et les sacrifices ont marqué chaque jour de mon enfance. J’étais destinée à vivre cette vie, à répandre le sang et la mort partout où je passe. Je n’ai aucune chance de revenir des ténèbres que j’ai créées autour de moi, je ne veux pas revenir vers la lumière. Ma vie est ainsi, elle ne changera jamais jusqu’au jour au je rejoindrai ma mère et Yagura-sama.

« Je ne cherche pas à comprendre les autres et j’ai depuis longtemps abandonné l’idée d’être comprise ! J’ai des objectifs, je ne vis que pour les atteindre ! »

Elle vient de l’organisation criminelle qui commence à se faire un nom dans le monde entier, l’Akatsuki ! Pourquoi prendre ce malheureux Saito pour cible que pouvait-il bien savoir de si intéressant ? Cette femme à l’allure d’ange à l’air de posséder une puissance phénoménale, devrais-je faire amie-amie avec elle afin qu’elle serve mes objectifs ? « Je ne sais pas Akame, tu devrais faire attention à ces gens ! Si tu vois que ça devient trop dangereux enfui toi immédiatement ! Ne cherche pas à les combattre ! » Très bien Raijin-sama je ferais attention ne vous en faites pas.

« Qui êtes-vous ? J’ai entendu parler de vous, je n’aurais jamais pu imaginer que vous existiez vraiment ! »

Ces ninjas de l’Akatsuki m’intéressent ! Je l’ai déjà dit, je vis pour atteindre mon but, s’ils sont tous aussi puissant de quoi sont-ils capable tous ensemble ? Quels sont leurs objectifs ? Il faut que j’en sache plus, je ne vais pas me priver d’une telle force si celle-ci veut bien me venir en aide ? Cela me parait compliqué, mais si elle délit sa langue j’aurais fait une partie du travail !

« Vous avez l’air de connaître la souffrance… Que vous est-il arrivé ? »

Spoiler:
 

@ Gumi



____________________________________________


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]gin ichimaru (terminé)
» Akame [Libre] [I]
» Dragon chasseur... ou dragon chassé ? [Kay Fernis]
» ♣ évènement 015 ; Chasse à l'homme dans la forêt interdite
» Chassé-croisé et potins de couloirs.

Sauter vers: