Side Menu

Partagez | 
avatar
火 | Konoha no Genin
火 | Konoha no Genin
Hyuga Yume
Messages : 385
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 19
Localisation actuelle : Dans le village

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 200
Expérience:
125/200  (125/200)

Goodmorning Princess    Lun 18 Avr - 21:24
Mon père était de retour de mission. Autant vous dire que pour moi et pour Nyuuwa ce n'était mais alors pas du tout une bonne nouvelle. Cela voulait dire adieu les soirées tranquilles et les matinées de travaille avec ma mère. Alors autant dire qu'on filait rapidement le matin, très tôt, une bonne demie heure avant notre lever habituel pour pouvoir être tranquilles. Ma mère nous avait discrètement laissé des bentos pour la journée sur la table ainsi qu'une petite somme d'argent pour nous que nous nous achetions un petit déjeuner digne de ce nom. On filait discrètement en quatrième vitesse hors de notre quartier. Aujourd'hui Nyuuwa avait cours, sinon elle venait avec moi aux terrains d’entraînements. Je la laissais devant l'académie avec un petit pincement au cœur

-A ce soir Me-nee ! Me lança-t-elle après avoir escalader la grille du terrain d’entraînement de l'académie et avant de filer son bento à la main

Si ma sœur m’appelait Me-nee alors qu'elle savait parfaitement mon nom, c'était un tic qui lui était resté de son jeune âge lorsqu'elle ne pouvait pas encore dire mon nom. Les seules fois où elle m'appelait « Yume-Nee-chan » c'était lorsqu'il y avait du monde à la maison. Mais sinon c'était « Me-nee ». Moi ? Où j'allais ? Aux terrains d’entraînements dans les bois. J'ignorais si mon père le savait mais je m'en fichais. Il n'était jamais venu, et de toute façon je m’entraînais, c'était bien ce qu'il voulait non ? Avant l’entraînement , je passais toujours par la même boulangerie où je m’achetais toujours un petit pain au melon pour mon petit déjeuner. La vendeuse m'offrit pour ma fidélité un paquet de caramel. Miam ! J'adorais ça ! Je filais juste après au terrain d’entraînement situé dans les bois. Au moins là bas , j'avais la paix et les oiseaux pour unique compagnie.

Je m'installais sous les arbres et posais ma boite à repas entre les racines de l'arbre avec les caramels pour le dessert et j'eus une pensée pour mes camarades d'équipe. Si jamais ils avaient besoin de moi, j'allais les faire courir ! Enfin, ils savaient que j'aimais bien les bois, contrairement à mon père. J'engloutis mon pain encore tout chaud d'être sortit il y a peu du four. J'avalais malgré tout une gorgée d'eau avant de me lever et de commencer à m'échauffer. Je préférer m'échauffer plus longtemps que m’entraîner vraiment mais me blesser n'était pas encore au programme de ma journée.

Il était près de huit heures trente lorsque je finis l'échauffement que j'avais commencé il y a plus de deux heures. J'avais de la chance qu'il fasse jour tôt, je n'avais pas besoin de lampe comme ça. Même si je pouvais me servir de mon Byakugan, mais pour un simple échauffement c'était bête. J'ôtais ma veste bleu foncé que je posais au sol, près de mon déjeuner avant de commencer à m’entraîner après avoir activé mon Byakugn. Je n'avais pas oublié aujourd'hui mon bandeau frontal. Même si je doutais de croiser un membre de la branche principale ici, on ne savait jamais pour les autres membres du clan, et du village surtout.

A dix heures trente je fis une pause. Je commençai à fatiguer et je préférais faire une pause que de me blesser bêtement à forcer pour rien. Mais j'étais contente j'avais bien travailler ce que je voulais et mes paumes étaient douloureuses d'avoir frappé sans douceur ni répit pendant deux heures le troncs dur d'un chêne. Alors que je m'essuyais le front avec la serviette que j'avais pris avec mes affaires ce matin j'entendis du bruit sur ma droite. Je fronçais les sourcils. Qui pouvait donc venir ici ? Je me relevais en essuyant les paumes de mes mains sur mon pantalon couvert de poussière. J'aperçus enfin la personne qui marchait vers moi et quand elle entra dans la clairière je tombais à genoux et posais mon front contre terre entre mes mains pour saluer la jeune femme, aux longs cheveux bleus noirs et aux yeux blanc, qui était d'une grande beauté. Hinata no Hime. Première née du chef de mon clan. Honnêtement je l'admirais sans aucun détour même si c'était de loin. Elle qui avait été écarté du pouvoir et d la succession par son père elle n'avait pourtant jamais cessé de progresser. Et pour moi, c'était elle la vraie héritière du clan, et non sa petite sœur. Hinata-sama était plus âgée que moi de trois ans et était déjà chunin. Je ne m'attendais pas à la voir un jour de si près. J'avalais ma salive avant de balbutier

-B… B… B… B… Bon… bonjour… H… H … H… Hinata ... n… N… No … No Hime.

Oui, je sais c'est pitoyable de se mettre à genoux comme ça. Mais ce n'est pas parce qu'elle est de la branche principale, elle pourrait être de la secondaire j'agirais de même. C'est sa personne que je respect et non son rang. Ce n'est pas du tout la même chose. Je sentais mon cœur cognait de toute ses forces contre mes côtes tandis que le silence s'éternisait un peu . Avais-je commis un impaire ? J’espérais que non ! C'était une chance unique de voir la princesse des Hyuga aussi près, sans être dans une cérémonie. Ou juste la voire dans la rue, ou entendre parler de ses exploits. Je restais immobile , à genoux face à elle en contemplant les feuilles mortes qui étaient au sol. Le chant des oiseaux avait reprit au milieux du silence qui durait toujours. Ou alors il n' avait eut qu'un silence de quelques secondes mais j'avais l'impression qu'il durait des siècles. C'était à voir, ainsi que la réaction de la princesse

____________________________________________


Merci Aimi !

Spoiler:
 

avatar
火 | Konoha no Chûnin
火 | Konoha no Chûnin
Hinata Hyuga
Messages : 35
Date d'inscription : 10/04/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
0/300  (0/300)

Re: Goodmorning Princess    Jeu 21 Avr - 18:33
Une rencontre inattendue...
Les rues de Konoha respiraient toujours la joie et la convivialité, on entendait les cris joyeux des enfants qui s'amusaient, ou les adultes qui discutaient entre eux. C'était un petit village chaleureux, et c'était ce qui faisait le charme de Konoha.
Comme chaque jour, Hinata prenait le chemin qui la mènerait tout droit au terrain d'entraînement. N'y avait-il pas une seule journée où la jeune Hyûga ne s'entraînait pas ? Certainement pas. Non pas qu'elle était jalouse à l'idée que ce soit sa sœur cadette, Hanabi qui devienne l'héritière du clan Hyûga, pas du tout, ce n'était pas dans sa nature d'être ainsi, elle qui avait toujours été aussi innocente et qui ne cessait de voir le bien partout. Non. Hinata ne cessait de s'entraîner car elle ne souhaitait qu'une seule chose : pouvoir marcher aux côtés de Naruto, le garçon qu'elle avait toujours admiré, qui lui avait montré qu'un ninja, peu importe son niveau, n'abandonne jamais et ne se laisse jamais abattre quoiqu'il puisse arriver.
Autrefois, elle ne faisait que pleurer sans cesse et baisser les bras à la première difficulté. Mais c'était Naruto qui l'avait aidée à rentrer dans le droit chemin. Son sourire, sa volonté, sa force, tout en lui inspirait confiance. Et c'était grâce à lui que Hinata avait trouvé sa voie, et maintenant qu'elle l'avait trouvée, elle ne la lâcherait sous aucun prétexte.  

Hinata passa juste devant le stand de ramens d'Ichiraku, où elle ralentit légèrement. Et si...s'il était là ? Elle savait que c'était l'endroit favori de Naruto. D'un côté, elle aurait vraiment voulu le voir, mais d'un autre, elle avait conscience que si elle le voyait, elle passerait encore pour une abrutie-timide.

« Oy, Hinata ! »

Évidemment. C'était SA voix. Cette voix pleine de joie et d'enthousiasme !
Il se trouvait juste en face d'elle.
Elle sentit le feu lui monter au crâne, si bien qu'elle pensait qu'il ne tarderait certainement pas à exploser. Ses jolies petites mains tremblaient et son visage était devenu encore plus rouge qu'une tomate. Quelle idée saugrenue avait-elle eue de s'arrêter devant ce stand ?

« B-bonjour, N-Naruto-Kun ! »
« J'allais chez Ichiraku, et je cherchais justement quelqu'un pour m'accompagner ! Tu viens avec moi ? »

C'était trop pour seulement deux ou trois minutes. Le feu qui lui était monté au crâne lui brûlait tous ses neurones et l'empêchaient de réfléchir à quoique ce soit. Elle tenta de construire une phrase, mais il est inutile de préciser que ce fut un échec lamentable. Elle ne parvenait qu'à balbutier quelques mots incompréhensibles.

« J-je...e-en...je d-dois...D-d-désolée ! »

Sur ces derniers mots, elle s'enfuit en courant, comme elle avait si bien l'habitude de faire lorsque Naruto lui adressait la parole.
C'était mieux que de s'évanouir, sans doute.

Arrivée au terrain d'entraînement, haletante et pleine de sueur, Hinata peinait à retrouver une respiration normale. Elle tentait de faire disparaître ce teint rouge qui s'était emparé de son visage et de se remettre les idées en place.
Alors qu'elle se dirigeait vers un coin où elle pourrait s'entraîner tranquillement et -peut-être- oublier sa rencontre désastreuse avec Naruto, une personne attira son attention. Une jeune fille...aux yeux blancs ? Une Hyûga. Il lui semblait qu'elle l'avait déjà vue lors d'une réunion rassemblant tous les membres de son clan, mais d'après ses souvenirs, elle avait pour habitude de rester très discrète.
Elle avait l'air épuisée, celle-ci n'avait pas l'air de l'avoir vue. Elle se dirigea alors d'un pas léger vers elle, essayant de ne pas trop la surprendre. Mais ce fut sa réaction qui la surprit. À peine l'avait-elle vue qu'elle s'était déjà agenouillée, posant complètement son front contre le sol.

«… B… B… B… Bon… bonjour… H… H … H… Hinata ...N.. N… No … No Hime.»

Hinata sentit ses joues s'empourprer violemment de nouveau. Elle n'avait jamais été confrontée à une telle situation ! Comment pouvait-on être aussi mal à l'aise devant une fille aussi timide que Hinata ?  Mais dans un certain sens...cette petite lui ressemblait étrangement.
Un long silence s'éternisa sur la vaste plaine. Sans savoir que faire, la jeune Hyûga l'observa longuement, cherchant une solution pour détendre l'atmosphère. Ses mains étaient écorchées et ses vêtements sales, elle devait s'entraîner très durement, cette petite.
Ne sachant que répondre fasse à une salutation aussi formelle, Hinata s'agenouilla juste en face de la jeune fille, de façon à ce qu'elles soient face à face. Elle lui posa une main amicale sur son épaule.

« T-tu...tu n'es pas obligée de t'agenouiller ainsi ! » lui dit-elle, toujours aussi rougissante.

Lorsqu'elle avait enfin relevé la tête vers elle, Hinata laissa apparaître sur ses lèvres un joli sourire. Elle jeta alors un autre coup d'œil à ses mains qu'elle prit entre les siennes, elle sortit son onguent du clan Hyûga.

« Yume-Chan, c'est cela ?  Tu dois beaucoup t'entraîner pour te retrouver dans un tel état. » lui dit-elle d'une voix douce tout en appliquant délicatement la pommade sur ses mains endolories.


« Tu viens souvent ici ? »



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

____________________________________________



Dernière édition par Hinata Hyuga le Mar 28 Juin - 23:08, édité 4 fois
avatar
火 | Konoha no Genin
火 | Konoha no Genin
Hyuga Yume
Messages : 385
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 19
Localisation actuelle : Dans le village

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 200
Expérience:
125/200  (125/200)

Re: Goodmorning Princess    Jeu 21 Avr - 21:33
Allo ? allo ? Houston, je crois qu'on a perdu le cerveau là ! Houston appelle cerveau, cerveau répondez ! Répondez cerveau ! On va quand même pas tomber dans les pommes devant la princesse des Hyuga ! Cerveau ! Reprenez contrôle c'est un ordre !

Vous l'aurez devinez, il me fallut une bonne dizaines de secondes pour reprendre mes esprits lorsque Hime ni Hinata s’agenouilla face à moi tout en me posant une main sur l'épaule et en me demandant de me redresser. Euh ... Les feuilles étaient très jolies à fixer d'aussi près ? Comment ça c'était pas une bonne excuse ! Mais elle était excellente au contraire ! OK. Elle était minable. Je relevais alors lentement la tête pour voir  Hime no Hinata me sourire. Je me redressais jusqu'à être à genoux face à elle, mais j'avais encore les yeux rivés sur mes  mains qui étaient pleines d'écorchures. J'essayais de les cacher, mais la princesse fût plus rapide que moi et me les attrapa délicatement entre les siennes. Elle sortit son onguent du clan . Elle ... Elle ... Elle savait mon nom ?! Comment c'était possible ? Enfin, jamais je n'étais allé chez eux. Peut-être mon père c'était rendu chez eux une ou deux fois. Mais de la à ce qu'elle connaisse mon prénom. Non, c'était étrange ! Enfin, c'était la princesse des Hyuga, je ne devais pas chercher à comprendre ! Elle devait savoir beaucoup  plus sur la branche secondaire que ce que je pouvais penser. Je restais un peu la bouche ouverte avant de me secouer et d'essayer de parler. Si je m'entrainais beaucoup ? Euh ...  Pas plus que la moyenne non, je ne pensais pas. Est-ce que avoir un père qui vous réveille à l'aube pour vous entrainer compte dans beaucoup d'entrainement ? Et si je venais souvent ici ? Euh .. Pour échapper à mon père ? Bon, d'accord ce n'était évidement pas des réponses que je pouvais fournir à l'héritière de mon clan. Enfin, la princesse de mon clan ! Je secouais la tête pour repousser en arrière mes cheveux qui me tombaient dans le visage avant de me mordillais la lèvres. Bon, je devais parler,e t ne pas rester immobile comme une idiote. J'ouvris la bouche puis la refermais avant de la rouvrir

-... J ... ... J... je ne .. sais pas  si ... on peut vraiment .. dire que je m'entraine beaucoup ... J ... j ... C.. C'est dans mon ... mon devoir de protéger ... Le clan ... E.. E.. Et je viens ... souvent ici oui ... J... jje . je vous remercie pour la pommade.

Je retenais ma langue de rajouter un "quand il y avait mon père". Je doute que la princesse ne veille entendre ce genre de chose. Je notais une rougeur sur les joues de la princesse. Elle était aussi timide que moi ? Je la savais très timide envers Naruto-sama, mais avec les autres personnes, surtout de son clan et de la branche secondaire. Je dois avouer que je ne savais pas trop quoi faire ou quoi dire. J'avais bien des caramels près de mon bento. mais les lui donner comme ça ce n'était pas très logique. Euh .. Entrainement ! Voila l'entrainement au Juken ! C'était une bonne idée

-.... V.... V... vous... Venez souvent ... ici pour vous entrainez Hinata no Hime ? Si ... Si .. si ... je vous dérange ... dans votre entrainement .... J... je .. je partirais .. Bien évidement ...

Je ne voulais surtout pas gêner la princesse dans son entrainement. Si elle le voulait elle pouvait prendre le terrain sans aucun problème. J'irais ailleurs. Près de la rivière par exemple. Je gardais les yeux rivés sur mes genoux et mon pantalon couvert de saleté et de poussière. Vous parlez d'une tenu pour rencontrer la princesse du clan ! Je serrais mes mains l'une contre l'autre gênée de me trouver en face d'une personne aussi importante dans un état aussi pitoyable.

____________________________________________


Merci Aimi !

Spoiler:
 

avatar
火 | Konoha no Chûnin
火 | Konoha no Chûnin
Hinata Hyuga
Messages : 35
Date d'inscription : 10/04/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
0/300  (0/300)

Re: Goodmorning Princess    Ven 29 Avr - 0:59
Une rencontre inattendue...
Un long silence suivit sa question.
Il fallait croire que si, il y avait bien une personne sur terre aussi timide que Hinata. Et cette personne était cette petite Yume qui se tenait juste en face d'elle, le regard toujours rivé sur les quelques feuilles qui jonchaient le sol. Décidément, elle n'était pas décidée à la regarder dans les yeux, malgré le fait que la princesse au Byâkugan lui parlait avec douceur, Yume avait vraiment l'air intimidée. Mais Hinata ne pouvait s'empêcher de se retrouver en cette jeune fille au visage empourpré et à la voix aussi douce que le miel. En l'observant un peu plus, elle remarqua qu'elles avaient presque les mêmes cheveux, et son regard incertain lui rappelait étrangement le sien.

Le temps de réponse de la Genin fut assez long, son regard inquiet se baladait sur tout le terrain d'entraînement, exactement comme si sa vie en dépendait.
Après plusieurs minutes, Yume brisa le silence pour lui expliquer qu'elle s'entraînait car il était dans son devoir de protéger le clan.
Protéger le clan. Ces mots résonnèrent dans l'esprit d'Hinata comme un écho. Yume était de la branche secondaire et pourtant, elle avait l'air de vouloir préserver le clan plus que n'importe qui. Son état en était la preuve, elle avait l'air de s'entraîner très dur pour atteindre ses objectifs et c'était également la raison pour laquelle laquelle Hinata se voyait en cette petite. Car elle avait un objectif et elle était déterminée à l'accomplir peu importe ce que cela pouvait coûter.
Son état pitoyable à cause de ses entraînements lui rappelait le sien, lorsque Naruto était parti durant trois longues années avec Jiraya. Alors qu'elle regardait le ninja aux cheveux orangés s'éloigner petit à petit, elle se donna un objectif qu'elle n'avait pas abandonné le long de toutes ces années :

« Naruto-Kun...lorsque tu reviendras, je serai devenue plus forte. Et je pourrai marcher à tes côtés. »

Elle s'entraînait chaque jour avec son frère Neji, dans le but de devenir plus forte. Elle se retrouvait toujours dans un piteux état, mais elle avait toujours la sensation de s'être améliorée. Et c'était probablement pareil pour Yume.
Perdue dans le passé, Hinata n'avait pas senti ce léger sourire qui s'était dessiné sur son joli visage. La douce voix de la Genin la ramena à la réalité.

« .... V.... V... vous... Venez souvent ... ici pour vous entraîner Hinata no Hime ? Si ... Si .. si ... je vous dérange ... dans votre entraînement .... J... je .. je partirais .. Bien évidemment ... »

La princesse lui adressa un nouveau sourire, elle se leva et d'un petit geste de la main, elle l'invita à en faire de même.

« Tu ne me déranges pas, Yume-Chan. Dis-moi, à quoi t'entraînes-tu en ce moment ? »

Elle n'avait jamais entraîné de Genin, mais elle était à l'aise avec elle.
Peut-être allaient-elles pouvoir en apprendre un peu plus l'une sur l'autre, et qui sait...devenir amies ?


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

____________________________________________



Dernière édition par Hinata Hyuga le Mar 28 Juin - 23:08, édité 1 fois
avatar
火 | Konoha no Genin
火 | Konoha no Genin
Hyuga Yume
Messages : 385
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 19
Localisation actuelle : Dans le village

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 200
Expérience:
125/200  (125/200)

Re: Goodmorning Princess    Ven 29 Avr - 9:27
La princesse des Hyugas s’était relevé et m’avait invité à faire de même. Ce que je fis lentement. Par contre elle me prit un peu au dépourvu lorsqu’elle me demanda de lui dire ce que je faisais avant son arriver. Euh …. Yume, on rebranche son cerveau , et on réfléchit deux secondes. Voir moins, tu n’as pas à gâcher le temps précieux de Hime no Hinata,  donc tu te bouge de réfléchir pour trouver ce que tu faisais, il n’y a pas même pas dix minutes. J’adorais ma conscience, vraiment. Mais elle avait raison. Je me forçais donc à réfléchir. J’avais surtout réviser les coups de bases du Juken tout en cherchant comment créer une technique puissante avec les pieds. J’en avais profité aussi pour réviser les impacte des 64 points du Hakké. On ne sait jamais. Cet entraînement expliquait  l’état désastreux de mes mains et de ma tenue. Hime no Hinata semblait patiente, elle avait un léger sourire sur les lèvres. Du peu de ce que je voyais. Mon regard étant toujours rivé sur le sol, enfin sur les pieds de la princesse. J’eus soudain un éclair de génie, enfin d’invention pardon, pour la technique que je voulais inventer ! Il fallait juste que je frappe un adversaire, ou même que je le frôle, avec mon pied pour lui envoyer une décharge de chakra avec mes tenkestus. Je pourrais provoquer des dégâts internes, quelque soit la fonction dont je touchais mon adversaire ! Avec le talon ou avec le dessus du pied, les dommages serait là, de manière internes et externe si je le frappais réellement . Pas contre pour la mise en oeuvre, enfin pour réussir à faire cette technique ça promettait d’être long. Euh … La princesse ! Oui ! Je devais répondre à la princesse !

… J … Je révisais … des … Des techniques de bases…. Et les soixante quatre points du Hakké… E … E … Et je réfléchissais … P… Pour une techniques … De cou de pied  …. Compatible avec le Juken … Finis-je par dire lentement

Ce n’était pas que je ne trouvais pas le Juken complet, on avait même des techniques d’attaque à distance alors que nous étions les spécialistes du corps à corps, en cela je disais vive le byakugan et vive le chakra. Enfin, on en possédait pas tellement que ça de techniques de ce genre, On en possédait deux. La paume du Hakké et sa version évolué. Je pensais qu’on devait aussi pousser dans ce sens pour élargir notre panel de techniques. Penser à la paume du hakké me fit penser aussi à la formation de mon équipe de genin, il y a deux ans. Mais ce n’était pas le propos. Je devais continuer, enfin essayer de continuer, la conversation avec la princesse.

J… J… je pense . Qu’on n’a j...jamais assez de .. Technique … dans le juken …. Bien qu’il soit très puissant ! Mais … Il faut continuer … De l’améliorer, ...Pour protéger le clan et le … Village … Non ?

Yume, parfois tu me désespéré, mais on y peut rien. Tu as du froisser la princesse en disant que tu croyais que le juken n’était pas complet. Elle va partir et ça serra bien fait pour toi. … C’est officiel je hais ma conscience. Mais elle avait raison ! J'avais peut-être rendu furieuse la princesse en disant cela. Je me tendis un peu guettant la réaction de cette dernière.

____________________________________________


Merci Aimi !

Spoiler:
 



Dernière édition par Hyuga Yume le Dim 3 Juil - 15:17, édité 1 fois
avatar
火 | Konoha no Chûnin
火 | Konoha no Chûnin
Hinata Hyuga
Messages : 35
Date d'inscription : 10/04/2016
Age : 19

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
0/300  (0/300)

Re: Goodmorning Princess    Mer 29 Juin - 15:13
Une rencontre entre deux anges...
Décidément, la jeune Yume semblait être une fille pleine d'ambition. Hinata fut agréablement surprise lorsque celle-ci lui avait annoncé qu'elle réfléchissait à une technique de coup de pied compatible avec le Jûken. Il s'agissait là d'une remarque très pertinente car la maîtrise du Poing Souple permettait de libérer une grande quantité de chakra par les mains et les pieds. Les plus expérimentés avaient la capacité de dégager de grandes quantités de chakra par n'importe quelle partie de leur corps.
Son frère Neji en faisait partie.
Hinata se contenta d'opiner et d'un signe de tête, elle invita ensuite la jeune Genin à marcher un peu avec elle, toujours avec son doux sourire étirant délicatement ses lèvres.

« Tu as raison, Yume-Chan, commença-t-elle d'une voix douce. Je suis sûre que si tu continues à t'entraîner ainsi, tu réussiras à parvenir à tes fins. »

Oui, l'entraînement était la clé du succès. Elle répéta une fois de plus que son but était de protéger le clan, et en s'exerçant ainsi, elle serait très probablement capable de faire de grandes choses plus tard.
Le regard de la princesse se porta sur le ciel parsemé de nuages. On pouvait apercevoir le soleil qui se levait à l'horizon et qui projetait ses magnifiques rayons orangés sur l'ensemble du village. Une brise légère faisait voleter les longs cheveux des deux jeunes Hyûga tandis qu'elles continuaient à avancer sur le terrain d'entrainement désert. Il y régnait une ambiance calme et apaisante, comme si elle reflétait le caractère doux et agréable des deux jeunes filles.
Une rencontre entre deux anges.

« Moi aussi je veux protéger quelqu'un...mais pour cela il faut que je devienne plus forte. Je ne veux pas être un fardeau pour l-... »

Prenant alors conscience de ce qu'elle allait dire, Hinata se stoppa immédiatement. Son visage s'empourpra violemment, elle était devenue presque aussi rouge qu'une tomate !
Penser à Naruto sans rougir ? C'était là une mission impossible pour elle. Elle se mit à balbutier des mots incompréhensibles, essayant de former une phrase sensée.
Tout le monde à Konoha savait qu'elle était amoureuse du ninja orangé, mais elle ne pouvait pas non plus le dire haut et fort !

« E-enfin...c-c'est important de vouloir protéger l-les...les êtres qui n-nous sont chers ! »
dit-elle en agitant nerveusement ses mains devant son visage.

Son regard restait fixé sur l'horizon, ne pouvant regarder la jeune Yume après cette scène particulièrement stupide. Elle inspira une goulée d'air frais et expira longuement tout en fermant les yeux, dans le but de reprendre le contrôle de ses émotions.
Son rêve le plus cher était qu'elle puisse un jour se battre aux côtés de Naruto, mais elle voulait aussi que les membres de son clan remarquent ses efforts et qu'elle ne soit plus vue comme la petite fille faible d'autrefois. C'était la raison pour laquelle elle s'entraînait aussi durement avec Neji, elle voulait faire ses preuves et elle était certaine qu'un jour elle y parviendrait.  

« Toi et moi semblons avoir le même but, Yume-Chan. »chuchota-t-elle, ayant enfin reprit ses esprits.



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

____________________________________________

avatar
火 | Konoha no Genin
火 | Konoha no Genin
Hyuga Yume
Messages : 385
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 19
Localisation actuelle : Dans le village

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 200
Expérience:
125/200  (125/200)

Re: Goodmorning Princess    Mer 29 Juin - 16:14
Goodmorning Princess

J'étais fière que la princesse au Byakugan m'encourage elle-même pour mon entrainement. J'avais plus de motivation ! Et comme dirait Gai-Sensei, j'étais rempli de la fougue de la jeunesse ! Je retiens un rire en voyant le visage tout rouge d'Hinata lorsqu'elle commença à parler de Naruto. Ce n'était un secret pour personne que Hinata-sama veuille marcher près de Naruto-sama. Oh non ! Et tout le monde le savait dans le clan et dans le village. Mais qu'elle ne puisse même pas y penser sans rougir était vraiment comique. Pour les êtres qui nous sont chers j'étais d'accord. J'irais jusqu'à donner ma vie pour protéger Nyuuwa. Ma petite sœur pouvait facilement être comparée comme un peu le centre de mon monde. J'avais un lien vraiment étrange avec elle. Je n'étais pas sa mère, ça non, mais en même temps je m'en occupais tellement souvent que parfois je me sentais plus comme sa mère que comme sa sœur. Enfin, ce n'était pas le moment de penser à ça. Je fixais la princesse Hyuga, qui était tranquillement entrain de regarder l'horizon. Elle devait être gênée de son bafouillage. La pauvre, je la comprenais. Combien de fois avais-je bafouillai et rougis devant tout le monde ? De trop nombreuse fois pour toutes les compter.

Je dus tendre l’oreille pour comprendre ce que me disait Hinata no Hime. Nous avions le même but . Peut-être je ne savais pas trop. Surement. Mais elle voulait protéger tout le monde et Naruto. Pourtant Naruto était capable de se défendre seul. Même s'il avait besoin de soutien, lui pouvait se défendre seul. Mais ma petite sœur avait vraiment besoin d'être protégée. Elle était inoffensive et une proie idéale pour ceux qui lui voulait du mal. Je ne dis rien et me mordillai l'ongle du pouce en réfléchissant à ce qu'elle avait dit. De plus si Nyuuwa était faible, un jour elle ne le serait plus. Alors que certaines personnes le seraient encore chaque jour de leur vie. Ce n'était pas uniquement des personnes qui m'était cher, mais le clan aussi, bien que je ne connaisse pas tous les membres comme de véritable frère ou de véritables sœurs. Le village aussi je l'adorais. Mais je ne pouvais choisir entre mon clan, le village et ma sœur. Les trois prenaient la même place dans mon cœur. Ou presque, puisque Nyuuwa avait toujours un avantage certain.

Je hochais donc lentement la tête sans trop savoir quoi répondre, la tête toujours baissée, mon regard fixant le sol. La brise était agréable c'était vrai. J'avais moins chaud maintenant que j'avais arrêté l'exercice. Je levais lentement les yeux pour regarder les feuilles tombaient lentement au-dessus de moi. Je m'avançais un peu, inspirée par la mouvance des feuilles. J'activais mon Byakugan et me concentrais, oubliant ce qu'il y avait autour de moi. Lentement, je me mis en garde, mon attention rivée sur les feuilles. Je visualisais les soixante quatre impactent et exécutaient la technique en frappant dans les feuilles avec de minuscule impacte de chakra. Je respirais un grand coup et arrêtais les flux de chakra au niveau de mes yeux avant de sourire timidement à la princesse.

"-Avez vous déjà essayé de faire les soixante quatre paumes du Hakke sur des feuilles ? Mon père me l'a souvent fait faire pour ma précision ...

C'était sans doute présomptueux de ma part de lui parler d'entrainement et de techniques puisqu'elle était ma supérieure par le clan et par le grand ninja lui-même. Mais je ne savais pas comment continuer la conversation, et je voulais poursuivre mon entrainement malgré des douleurs dans les muscles déjà bien présents. Tant pis ! Cela faisait partie du jeu.

Codage by Hyûga Kayate

____________________________________________


Merci Aimi !

Spoiler:
 


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Sauter vers: