Side Menu

Formation d'une équipe 2.0 PV Yuki Kazuya / Kôtora Shiroi
Partagez | 
avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Uesugi Asyiah
Messages : 415
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 29
Localisation actuelle : Kirigakure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 359
Expérience:
180/300  (180/300)

Cela fait maintenant trois longues semaines que je suis parti en mission. Le retour se fait attendre et pourtant, enfin cette longue route sinueuse s'offre à moi. L'archipel regroupe bon nombre d'îles où des seigneurs ventripotents quémande une protection contre la piraterie. Cette mission à long terme était une sinécure, éprouvant bien plus la patience que mes compétences. C'est sur le navire du retour, ballotté par les vagues du large que je trône maintenant. Adossée à des caisses de marchandises, une cigarette se consumant entre mes lèvres. Je fixe le large de mon regard azur, laissant un fumet grisâtre s'échapper de mon incandescente. Pure spéculation, je me pose la question de savoir si la situation au village avait changé. Sans doute que non, les tentions entre Iwagakure et Kiri restent vives. Cela ne va sans doute pas s'arranger sur le tas. Écoutant les marins beugler leurs directives ou leurs blagues salaces histoire d'animer le voyage. Je reste pourtant impassible, perdu dans mes pensées. Appuyée sur le bastingage, ma chevelure ébène caressée par la douce bise marine. Fixant les flots imperturbables se briser contre la coque de ce navire. Le voyage dura tout de même plusieurs heures. Je suis bien heureuse d'avoir regagné ma patrie d'adoption. Mon sac sur le dos je pris mon élan pour rapidement regagner le village.

Croisant çà et là quelques marchands poussant leurs charrettes sur le chemin de terre qui desserre les petites localités adjacentes. Saluant les gardes de la porte principale d'un geste de la main qui se veut agréable et sincère, je poursuis mon chemin dans les ruelles, poussant un soupire de soulagement d'être enfin arrivé. Après quelques heurs passés à me prélasser sur mon canapé, il est plus que temps que je remplisse mon rapport de mission. Chose que j'attaque sans grande conviction. Laissant la pointe de mon stylo parapher le moindre de mes actes de ces trois dernières semaines. La joue posée sur mon poing, un large bâillement vient briser le silence monotone qui s'est installé. Terminant après une bonne heure de travail et une douche revigorante, il ne faut pas longtemps pour que ma solitude salutaire ne vienne être perturbée par l'apparition d'un malandrin de compatriote qui frappe à ma porte. Débraillée, les cheveux encore en bataille, j'affiche une mine patibulaire au moment de lui ouvrir. Visiblement gênée de me voir si peu accueillante, je reste agréablement surprise néanmoins du fait qu'il s'agissait d'une collègue Kunoichi. Un brin de douceur qui s'offre volontiers à mon regard, écoutant ses propos avec attention, je comprend rapidement de quoi il s'agit. Une équipe ? Chef ? La confiance de la Mizukage semble s'être grandement intensifiée. Cette idée n'est pas si mal après tout. Cela me sortira sans doute de mon individualisme chronique. Prenant le parchemin contenant les détails de ma nouvelle affectation, je laisse repartir ma délicieuse collègue en lui adressant un sourire. Déchiffrant les donnés, je constate que l'équipe ne sera pas composée de genins. Cela m’arrange en quelque sorte, je me vois mal enseigner à des jeunes sans expérience. Peut-être que j'estime ne pas avoir la maturité ou l'expérience suffisante pour une telle entreprise. Certainement car j'ai appris à être humble, je n'en sais rien tout compte fait. L'équipe serait constituée de Chuunin d'un niveau tout à fait convenable. J'ai le dossier sous les yeux et plus je le feuillette, plus je me dis que ces jeunes gens m'ont l'air fortement compétent. Une jeune fille et un jeune homme. Me grattant le menton tout en déroulant le parchemin je me décide à aller préparer quelques affaires et passer une tenue convenable. Il faut que je les rencontre dans un premier temps.

Nouer des liens avec ses futurs équipiers me semble important et c'est moi qui dis cela, où va le monde. Est-ce que je m’assagis avec les années ? Après avoir passé ma tenue de tous les jours, mon katana à la ceinture, je donne rendez-vous aux deux personnes concernées aux terrains d'entraînement. Je dois d'abord passer voir une personne qui m'est chère. Ma petite Misaki-Chan, cela fait longtemps que je n'ai pas pu la serrer dans mes bras. Partant vers le quartier où habite la petite, je traverse les rues animées, les bons effluves de nourriture chatouillent mes narines. Attise mon envie carnassière de déguster une viande savoureuse. Pourtant ce sentiment de faiblesse ne doit pas me détourner de ma voie. Gagnant les appartements de la famille de la petite, je suis accueillie comme à mon habitude. D'une excellente manière, je n'ai certes pas énormément de temps, mais je profite pour saluer tout le monde et discuter quelques instants. Étreignant la jeune fille qui se précipite dans mes bras, ce contact agréable m'arrache un profond sourire. Un sentiment agréable qui parcourt mon échine et qui rend cette journée un peu moins fade. Je plonge volontiers mon regard dans le sien, observant sa moue heureuse et ses petits bras autour de mon cou. Ce moment est bien court à mon goût pourtant je dois me rendre aux terrains d'entraînement, tourner une nouvelle page. Il ne me faut pas longtemps pour m'y rendre. Assise sur une souche, je savoure une nouvelle cigarette, fixant un point dans l'horizon, toujours aussi pensive et curieuse de savoir quel genre de personnes va se manifester.
«».

____________________________________________

avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Shiroi Kôtora
Messages : 246
Date d'inscription : 13/02/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 727
Expérience:
25/200  (25/200)

Formation d’une équipe 2.0
Ft. Uesugi Asyiah & Yuki Kazuya



La journée était déjà bien entamée lorsque je relevais mon nez du bouquin passionnant que je dévorais littéralement. J’en avais même oublié de prendre mon repas de midi et je m’empressais de remédier à cela immédiatement. Mon estomac réclamant la nourriture pendant que je préparais un plat des plus simple m’obligea à abréger mon temps derrière les fourneaux pour le passer devant la table. Je ne pouvais pas dire que je mangeais mais plutôt engloutissais les aliments sans mâcher correctement et manquais avec ça de m’étouffer plus d’une fois. Une fois mon repas terminé, j’entamais la vaisselle pour éviter de devoir la faire plus tard quand la paresse aurait pris le dessus. La cuisine propre et rangée, je pris la décision de sortir. A trop rester enfermée, j’allais perdre mes muscles et je ne serais d’aucune utilités lors de missions. Il fallait que je fasse un décrassage pour me remettre en forme.

Prête et habillée en tenue d’entrainement, je me dirigeais vers ma chambre de quoi prendre mes senbon, shuriken et mon sabre. Mes armes sur moi, je fonçais vers la porte d’entrée, dernier obstacle entre le terrain d’entrainement et moi. Ouvrant, franc battant, la porte, je me stoppais nette en découvrant un jeune ninja, le poing levé prêt à toquer. Surprise, je reculais doucement en demandant simplement ce qu’il voulait.

▼ Et bien, je venais juste vous dire que vous avez été affecté à une équipe et qu’une rencontre à été prévue avec votre sensei au terrain d’entrainement. Je … euh non, il vous est donc demandé de vous y rendre dans les plus brefs délais.


Sans attendre de réponse de ma part, il disparu. Haussant les épaules, je fermais la porte de la maison. De toute façon je devais me rendre au terrain d’entrainement alors ça ne changeait pas mes plans. Attachant mes longs cheveux roses en queue de cheval lâche, je démarrais. Rapide comme l’éclair, je traversais le village esquivant les passants et lorsque je leur rentrais dedans, toujours délicatement, je m’excusais et repartais encore plus rapidement. Le terrain n’était plus très loin et je ralentis le pas pour reprendre mon souffle. Pas que j’étais fatiguée mais ce serait bizarre d’arriver essoufflée et m’asseoir pendant 10 minutes avant de commencer. Je prenais cette petite course comme échauffement.

Arrivée à destination, je cherchais après une jeune kunoichi qui aurait pu être mon nouveau sensei. Je ne voyais que des jeunes ninjas s’entrainant et puis je la vis. Des cheveux noirs comme l’ébène, une peau blanche et un visage camouflé par des volutes de fumée. Une cigarette coincée entre les lèvres, elle était assise sur un rocher patiente et stoique. Ca devait être elle, surement. J’allais donc me présenter et m’approchais doucement.

४ Bonjour, je me nomme Kôtora Shiroi. Si je ne m’abuse, vous devez être mon nouveau sensei. Enchantée !

Enthousiaste et souriante, j’attendais quelques secondes une réponse ou un signe de sa part montrant que je ne m’étais pas trompée.

Code by AMIANTE

avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Yuki Kazuya
Messages : 495
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 28
Localisation actuelle : Kirigakure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 288
Expérience:
36/300  (36/300)

▬ Kazuya Yuki ▬
Formation d'une équipe


- Kazuya-sama, on m'a chargé de vous dire que vous avez été sélectionné pour faire partie d'une équipe. Vous devez vous rendre à, c'est coordonné au plus vite, ils vous attendent là-bas.

- Comment ? J'avais pourtant précisé que je ne voulais pas d'équipe... Bon, je n'ai pas trop le choix visiblement, donnez-moi ça. Alors, je dois donc me rendre au terrain d'entraînement, très bien, vous pouvez disposer.

Moi faire partie d'une équipe ? Je savais qu'un jour cela arriverait, mais au fond de moi, je voulais reporter cette possibilité aussi longtemps que possible. Cette fois-ci, aucune échappatoire, je n'ai plus qu'à me rendre sur place pour voir de quoi, il en retourne. Je suis quand même curieux de voir qu'elle genre d'équipier, je vais y trouver, je suis plutôt solitaire à la base donc je n'ai pas rencontré grand monde dans ce village. Ce n'est pas pour rien que, je ne voulais pas d'équipe vue que, j'évite de trop me rapprocher des gens alors que dans une équipe, nous devons travailler ensemble, mais, avec quelqu'un de mon genre ne s'est pas gagné. Bon avant d'arriver là-bas, je dois d'abord passer chez moi pour prendre mes affaires vu que cette histoire, m'a prix au dépourvu, je n'avais rien préparé.

Une fois arrivé chez moi, je pris le nécessaire de ce que j'avais besoin, il ne faut pas que j'oublie de prendre Yoshiyuki et Yunalesca mes deux fidèles épées. Ces noms avaient beaucoup d'importance pour moi chacun avait une signification, j'avais donné le nom de Yunalesca à la mémoire de la femme qui m'avait à la fois sauvé la vie et tout appris, sans elle, je ne serais plus de ce monde depuis longtemps. Yoshiyuki fait honneur à mon clan maudit dont les survivants ce compte sur les doigts d'une main, personne ici à part Mizukage-sama ne connaît mon véritable nom, je ne suis connu que sous le nom de Kazuya Tanaka dans ce village. Bon sang si, je fais partie d'une équipe, il me sera difficile de garder secret mon appartenance au clan de la glace bien longtemps. Je pense que j'ai tout ce dont j'avais besoin en route vers le lieu de rendez-vous.

Le terrain d'entraînement, un lieu dont, je n'avais pas l'habitude de me rendre à vrai dire, je pense même que c'est la première fois que je viens ici depuis que je suis arrivé dans le village il y a deux ans. Arrivé sur place, je n'avais plus qu'à retrouver mon équipe et en finir avec cette histoire. Il y avait deux silhouettes de femme un peu plus loin, je ne les avais jamais vu auparavant, enfin, je pourrais dire la même chose sur nonante pour cent de la population de ce village. N'ayant pas d'autre choix, je m'approchai alors de ses deux silhouettes histoire de commencer les présentations pour vite en finir avec cette réunion.

- Je suppose que c'est vous mes équipières ? Je suis Kazuya Tanaka.



° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


____________________________________________

avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Dongsu Ushio
Messages : 54
Date d'inscription : 02/05/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 129
Expérience:
0/300  (0/300)

Formation d’une équipe 2.0

Feat: Asyiah/Shiroi/Kazuya




On a tous des mâtinées qui nous paraissent parfaites, celles où vous êtes encore dans votre lit entre le rêve et le conscient. Celles qui vous murmurent que vous vous êtes bien reposé et que vous allez pleinement profiter de flâner toute la journée ! Ushio serrait son oreiller de toutes ses forces contre lui pour s'étirer et commencer à sortir peu à peu de son sommeil. Après un long soupir sans empreinte de motivation, il se repositionnait sur le côté pour se rendormir. Ses paupières à demi closes, une brutale sonnerie le fit sursauter hors de son lit pour se retrouver fesses à terre les yeux écarquillés. Il n'était toujours pas habitué à vivre hors de son temple, où les seuls bruits ambiants étaient les chants des moines adressés aux divinités qui bordaient ses nuits. Il grommela farouchement et se dirigea, sous-vêtement débrayés, vers la porte pour accueillir le visiteur. Il ouvrit la porte d'un coup sec et appuya sa tête contre l'encadrement de cette dernière.

« Hm ? »

Un homme se présentait à lui, une enveloppe portant un sceau officiel à la main. Ushio la saisi puis claqua la porte au nez de son visiteur qui venait seulement de débuter l'introduction de son discours. Il la regardait de face à arrière sans l'ouvrir à la recherche d'un indice concernant le sujet de la lettre. Il la déposait près de la cafetière qu'il allumait au passage, avant d'aller faire sa toilette du matin.

Il y a une habitude commune à tous les villageois qui habitent au-dessus d'un commerce de restauration, celle de toujours avoir le frigo vide ! Ushio ne faisait pas exception, tout juste après avoir glissé le message dans sa poche et réajusté son pourpoint de Chuunin, il accourut dans les escaliers pour rejoindre son restaurant favori. Cette journée démarrait sur les chapeaux de roue et il était encore loin de se douter quel tournant elle allait prendre ! Comme toujours, il commanda un énorme bol de riz, des œufs brouillés mélangés à une petite cuillère de sauce tomate. Savourant chaque allé retour de l'assiette à sa bouche, il planta avec énergie ses baguettes dans son bol de riz pour sortir la fameuse enveloppe de sa poche et l'ouvrit.
Citation :

M. Dongsu Ushio,

Nous avons le plaisir de vous annoncer votre répartition au sein de la Team Kirifukurou Naya, nous vous prions de vous rendre au terrain d'entraînement afin de rencontrer vos équipiers et ainsi concrétiser la formation de ladite équipe.

La direction administrative de Kiri

Cette courte lettre semblait bien formelle, pourtant l'excitation de cette nouvelle nouait l'estomac du jeune ninja. Perdu dans ses pensées et le stress d'une première rencontre, c'est la spatule du cuisinier qui s'abattit sur son front et le ramena à la réalité.

« Non mais ça ne va pas de laisser ses baguettes plantées à la verticale dans le riz dans mon restaurant ?!  Tu souhaites ma mort c'est ça ? On ne t'a jamais dit que ça rappelait l'encens brûlé pour ceux qui sont partis ? »

La trace de l'ustensile imprégné sur le front, Ushio joint alors ses mains priant le gérant de bien vouloir l'excuser de ses maladresses. Dans un même élan, il prit ses affaires se dirigeant l'estomac lourd vers la sortie et demanda au vieil homme de bien vouloir mettre son repas sur son ardoise.

« De… Mais depuis quand tu as une ardoise chez moi ?! »

La première impression est très importante dans une relation, c'est elle qui va déterminer quel rôle chacun tiendra sur la durée. Ushio n'est pas très attaché à l'image qu'il peut véhiculer, mais il tient à montrer son professionnalisme à ses futurs coéquipiers. L'humidité de l'air mêlée à sa nervosité commençaient à lui donner des sueurs. Il sortit une cigarette pour se calmer et s'aventura de plus en plus loin dans le terrain d'entraînement jusqu'à deviner trois silhouettes à travers un léger brouillard. Pour ne pas changer, il était le dernier arrivé et ça s'annonçait mal.

La première personne qu'il vit était un homme un peu plus âgé, il semblait fier et taciturne. Pas le genre avec qui on pouvait blaguer. Ushio se demandait s'il était lui aussi nerveux ou tout simplement agacé. Il le salua alors d'un léger hochement de tête en toute virilité. Son regard se portait ensuite sur une jeune fille au sourire rassurant, il inspira alors sa fumée de travers et fut pris d'une quinte de toux. Il avait déjà rencontré cette Kunoichi à l'examen des Chuunins, il la salua d'un air un peu idiot à l'attente d'une réponse. Et enfin, assise sur une souche d'arbre, le regard observateur, une Kunoichi au charisme naturel. De toute évidence la future responsable de ce petit monde.

« Je suis Dongsu Ushio, ravi de vous rencontrer, ensemble faisons de notre mieux ! »

Le jeune Chuunin n'était pas coutumier des conventions hiérarchisées. Il s'inclina le plus bas possible en guise de respect.
Code by AMIANTE

____________________________________________

なあ -- 俺  英雄 に なれたかな
avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Uesugi Asyiah
Messages : 415
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 29
Localisation actuelle : Kirigakure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 359
Expérience:
180/300  (180/300)

<>

Formation d'une équipe 2.0 FT Kôtora Shiroi / Yuki Kazuya / Dongsu Ushio
C'est ici, où les jeunes pousses du village et les vétérans viennent se perfectionner. De mon regard azur je contemple alors ses jeunes gens donnés de leurs personnes pour progresser à la sueur de leurs fronts. J'apprécie de voir que dans cette nation réside un certain sens du dépassement de soi. Je ne suis pas déçue d'être venue m'installer ici. Je comprends le sens des paroles de ma sensei avant sa mort. Encore mieux aujourd'hui qu'à mon arrivée il y a de cela quelques mois. L'esprit de changement du pays qui souhaite s'ouvrir sur une autre image de lui-même. N'aspirant plus à cette réputation sombre qui le ternissait jadis. Vous me manquez Asaka-Sensei, vous et votre vision pure de votre Kiri natal. Enfin devrais-je dire tu. Agrippant le morceau de cuire qui me serre de veste, frappé du signe de ton clan. Je peux en un geste simple, humer ton parfum résiduel qui subsiste encore sur cette matière. Que de doux souvenirs, que celui de ce bain, où nos lèvres se frôlèrent et que tu me disais ses quelques mots. Les souvenirs m'assaillent et tu as donné ta vie pour moi. Sache que jamais je ne l'oublierai. Les joues légèrement rougies, un sourire timide naissant sur cette souche où je me tiens. Battant des jambes sous l'effet de l'impatience, ma cigarette se consume entre mes lèvres. Alors qu'une première silhouette se dessine. Une jeune fille, semblant timide, mais vive et pleine d'entrain. Sa crinière rose me tape à l’œil immédiatement, me rappelant la robe luxueuse d'un cerisier en fleur.

Sa jeunesse est rafraîchissante, un souffle bienfaisant de légèreté et de nouveauté. Affichant un moi-même un sourire en réponse à sa salutation, j’entrouvre mes lèvres pour répondre alors qu'un autre intervenant fait son apparition. Détournant le regard pour l'observer avec plus d'intérêt. Un jeune homme cette fois, qui se rapproche sans doute bien plus de mon âge que la première. L'air qu'il dégage est moins avenant, sans être réprobateur. Sa présence m'intrigue, l'aura qu'il dégage est particulière. Sans m'en rendre compte, j'analyse grandement les personnes qui se présente à moi, rien que par leur aspect extérieur. On ne lit pas une lettre à son enveloppe, mais à son contenu. Certes, pourtant cela nous donne une brève idée de ce que pourrait être ce qui se cache à l'intérieur au moment de notre premier coup d'oeil. Je me dis enfin que je peux me présenter . D'une voix franche, je me racle légèrement la gorge avant d'entamer mon petit discours.

- Je m'appelle Ue...

Sans avoir le temps de poursuivre voilà que le troisième larrons s'invite à la fête, dans un sens ce n'est pas plus mal. Roulant légèrement des yeux, je l'observe arriver d'une manière précipitée. Un brin maladroit, il semble gêné d'être le dernier arrivant. Un bon boute-en-train visiblement, cela va mettre sans doute de l'animation dans cette équipe. Je peux enfin constater, en pleine possession de tous mes moyens, les futures personnes avec qui je vais passer passablement de temps. Alors qu'autour de nous la vie se poursuit, le cri des enfants s'entraînant résonne toujours. Un moment de flottement, pourtant cette fois je peux enfin entamer mon petit discours de bienvenue.

-Vu que tout le monde semble arrivé, je me présente, je me nomme Uesugi Asyiah, comme vous l'avez sans doute deviné je serai votre Sensei et chef d'équipe à partir d'aujourd'hui. Vous n'êtes plus des genins depuis un certain temps, c'est un faite. Je ne vais donc pas vous traiter comme tels, mais bien en tant que collègues. Cette équipe a été mise sur pied pour répondre à un besoin donné . Celui d'effectuer des missions d'un certain niveau pour le village. Dans un premier temps, je souhaite en apprendre un peu plus sur vous, vos compétences pour mieux coordonner nos futures actions.

Reprenant brièvement mon souffle. Je laisse choir ma cigarette sur le sol avant de l'écraser d'un mouvement ample du pied. Cette rencontre éveille en moi une certaine impatience. Une découverte est une nouvelle aventure à vivre.

____________________________________________

avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Shiroi Kôtora
Messages : 246
Date d'inscription : 13/02/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 727
Expérience:
25/200  (25/200)

Formation d’une équipe 2.0
Ft. Asyiah & Ushio & Kazuya



Peu de temps après m’être présentée, j’entendis des pas sur les gravillons du sentier et une voix, que je sentais légèrement agacée. Je me retournais pour faire face à celui que je supposais être un nouveau membre de l’équipe et le saluer gentiment. Un sourire sur les lèvres, je lui fis un petit signe de la tête et l’observais. Il était assurément plus âgé que moi et plus grand aussi. Des cheveux noirs en bataille et le visage fermé, il ne m’inspirait pas grand-chose. Ce n’était pas méchant, mais je ne savais pas comment l’aborder, ni comment débuter une conversation avec lui. Peut-être que je me faisais des fausses impressions, le temps nous le dira et puis, c’était bien connu, on ne juge pas un livre à sa couverture.

Sans m’en rendre compte, je fus surprise par quelqu’un prit d’une quinte de toux. Je sursautais doucement, et tournais mon regard dans la direction de la dite toux. Je ne l’avais pas entendu, ni même senti arrivé et lorsque je posais mes yeux sur lui, il me fit un signe de la main timide souriant doucement. Il semblait me connaitre et j’avoue qu’il me disait quelque chose mais impossible de revenir sur le moment où nous nous étions rencontrés. J’essayais de me remémorer l’endroit où je l’avais vu mais impossible. Je devais trouver sinon j’allais être obnubilée par ça et je ne supportais pas oublier quelqu’un. Je lui rendis son sourire et lui fis un geste de la main mais le cerveau toujours en ébullition pour enfin reconnaitre cet inconnu. Il semblait assez mal à l’aise mais me donnait l’impression d’être un fameux phénomène. Je pense qu’il allait mettre de l’animation dans notre groupe.

Nous étions tous arrivé, notre équipe était donc au complet et ce dut ce moment que choisit notre sensei pour se présenter à son tour. Elle se nommait Uesugi Asyiah et serait notre chef d’équipe qui nous guiderait lors de missions ou autres tâches qui nous effectuerions. Je l’observais rapidement, cheveux noirs d’ébène, peau laiteuse, élancée. Sa voix semblait claire et emplie d’assurance, je sentais qu’elle avait déjà vécu beaucoup de choses et pas que des moments positifs. Ce n’était que des suppositions mais je suivais mon intuition et il ne se trompait quasi jamais. Elle reprit en nous demandant nos compétences. Sans m’imposer, je pris la parole en premier.

४ Alors Pour reprendre avec tout le monde, je suis Kôtora Shiroi et je suis ravie de faire partie de cette équipe. En ce qui concerne mes compétences, je me suis focalisée sur le ninjutsu élémentaire ainsi que le kenjutsu. J’ai déjà effectué une mission dans le pays du feu et c’est là que s’arrête mon tableau.

Elle s’était levée et avait laissée tomber sa cigarette avant de l’écraser du bout du pied. Je m’étais tournée vers mes coéquipiers afin d’entendre leur réponse respective et pouvoir les connaitre un peu plus. Je ne doutais que nous allions passer beaucoup de temps ensemble et que nous allions développer une relation d’amitié mais il fallait tout d’abord en apprendre un peu plus sur chacun de nous.

Soudain, un souvenir rapide, comme un flash s’imprima dans mon esprit. Je me souvenais enfin où j’avais rencontré Ushio. Lors de l’examen Chuunin ! Nous l’avions passé au même moment mais je n’avais pas eu le loisir de le côtoyer très longtemps, juste le temps d’échanger nos noms et de parler avant d’être, chacun à notre tour, appelé dans l’arène. Revenant à la réalité, je me tournais vers le jeune homme avec un grand sourire plaqué sur les lèvres et me rapprochais doucement de lui. Il allait peut-être me prendre pour une folle mais qu’importait, je m’étais souvenue de lui et ça me faisait drôlement plaisir d’apprendre qu’il avait réussi l’examen. Je voulais discuter avec lui mais je me doutais que notre équiper Kazuya Tanaka allait prendre la parole. J’attendrais donc la fin de nos présentations pour dialoguer avec mon ancien camarade.

Code by AMIANTE

avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Yuki Kazuya
Messages : 495
Date d'inscription : 13/12/2015
Age : 28
Localisation actuelle : Kirigakure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 288
Expérience:
36/300  (36/300)

▬ Kazuya Yuki ▬
Formation d'une équipe


Regarder moi tout ce petit monde, si ce n’est pas mignon tout ça… Bon sang qu’est-ce que je fais ici moi, j’étais loin d’imaginer ma journée se dérouler de cette manière en me levant ce matin. J’avais en face de moi deux, non trois personnes ayant un look et des âges différents, l’un d’entre elles devait avoir plus au moins mon âge, c’est déjà ça au moins je ne suis pas entouré que de gamin. Une fille à la chevelure rosette qui contrairement à moi avis le sourire aux lèvres, était-elle heureuse de venir ici ? En voyant son regard emplit de motivation la réponse était évidente. L’autre personne était un homme un peu plus âgé que cette fille mais beaucoup plus jeune que moi, à peine arrivé qu’il avait marqué sa présence par une quinte de toux due à la fumée de la cigarette entamée par le dernier membre de l’équipe. Lui aussi avait l’air d’être content d’avoir été choisis pour faire partie de l’équipe des Hiboux de ce village, je suis le seul à me demander ce que je fais là ?Le dernier membre de cette équipe était une femme ayant mon âge avec une chevelure noir ébène se présentant sous le nom de Uesugi Asyiah ainsi comme étant la capitaine de cette équipe, au moins celle qui allait me donner les ordres était une adulte et pas un gamin ou une gamine qui ont encore leur couche. Je suis peut-être un peu méchant, mais c’est la vie que j’ai dû endurer qui m’a rendu comme ça.

Nous traiter comme des collègues ? Cela m’arrange en réalité, j’ai du mal avec les formalités, je n’étais pas du genre à m’incliner devant quelqu’un aussi facilement que cet Ushio qui à peine arriver, c’était incliné devant nous comme si nous étions des dieux. En apprendre plus sur moi ? On n’est pas à un salon de rencontre ma grande, j’ai autre chose à faire que de raconter ma vie à des étranger même si ceux-ci font partie de mon équipe. Mes compétences ? J’ai passé ma vie à cacher mon affinité à la glace, ce qui m’avait certainement sauvé la vie à plusieurs reprises, et même si les temps sombres du village bleu était depuis longtemps terminer, je ne vais pas baisser ma garde si facilement. Il n’y a qu’une personne dans tout ce foutu village qui s’avait la vérité sur mes origines, c’était la Mizukage. Éventuellement, je peux faire une démonstration de mes talents aux sabres et de mon niveau de Ninjutsu mais, c’est trop simple à mon goût.

La jeune femme aux cheveux rose, comment elle s’appelle déjà ? Shir… Shir… Shiroi voilà. Elle prit alors la parole pour décrire ses compétences comme l’avait demandé notre capitaine d’équipe. Ce qui avait demandé à certain plusieurs années d’entraînement pour construire ses capacités était servie sur un plateau d’argent. À ma grande surprise, elle avait les mêmes capacités que les miennes, maitrisant le Kenjutsu ainsi que le Ninjutsu. C’était même plus drôle, ou était le fun de découvrir les compétences de chacun par la parole ? Je préfère apprendre ce genre de choses sur le terrain en combat, mais, bon ce n’était pas à moi de décider ici. Bien que, je n’avais pas très envie de dévoiler mes compétences de cette manière, je n’avais pas d’autre choix, mais, j’avais l’intention de dévoiler le strict minimum, garder quelque secret pour moi est toujours utile, on verra si avec les temps, ils méritent dans savoir plus sur ma personne.

- Mes compétences ? Je possède les mêmes que la gamine rose… Comment tu t’appelles déjà Shira ? Sinon le reste ne vous regarde pas…

Pourquoi elle avait parlé de sa mission qu’elle avait effectuée au pays du feu ? Elle t’avait demandé de décrire tes compétences pas de raconter ta vie. Après avoir dévoilé mes compétences de manière ridicule, je me dirigeai vers un des arbres de la zone pour y déposer mon dos en attendant que le dernier membre de cette équipe dévoile tous ses secrets en espérant que celui-ci ne nous raconte pas sa vie lui aussi.





° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


____________________________________________

avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Dongsu Ushio
Messages : 54
Date d'inscription : 02/05/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 129
Expérience:
0/300  (0/300)

Formation d’une équipe 2.0

Feat: Asyiah/Shiroi/Kazuya





Le ton était donné, celle qui se faisait appeler Uesugi Asyiah n'était pas là pour la cueillette. Des participants à cette réunion, elle était celle qui savait déjà ce qu'elle attendait de nous et ne manquait pas de le souligner. Le manque d'expérience ou à cause de mon caractère, je ne savais pas, je me sentais rigide, comme si je n'avais pas ma place ici. Je cherchais parmi mes coéquipiers un regard en guise de soutien. Mes yeux se portèrent d'abord sur Kazuya qui n'avait pas l'air si méchant. Il semblait avoir suffisamment de confiance en lui pour trouver que ce que je ressentais était futile.  Je tournais rapidement ma tête vers la jeune demoiselle qui me répondait par un grand sourire. La sincérité qu'elle dégageait dans ses yeux me libéra entièrement de la pression.

Elle fut la première à répondre à notre supérieur, j'étais étonné de voir avec quelle facilité elle pouvait se dévoiler. Mais au final n'étions-nous pas là aussi pour ça ? Créer un lien avec une personne est déjà difficile, je vous laisse imaginer ça avec quatre personnes en même temps. Je ne cachais pas mon envie d'en apprendre plus que de simples formalités militaires à leur sujet. Kazuya prit le relais et il n'était guère plus bavard si ce n'est moins que Shiroi. Soyons lucides, cette équipe bien que nouvelle présentait déjà de grosses lacunes relationnelles. Au temple, on vous apprend à accepter les autres tels qu'ils sont. Que les actions de chacun ont une raison, que le bien et mal sont des notions bien subjectives. Mais voir ce type prendre congé près de son arbre sans même attendre que tout le monde ne se soit exprimé avait le don de m'irriter. Je pris une profonde respiration saccadée pour tempérer ma frustration.

« Comme je le disais je suis Dongsu Ushio, j'étais destiné à être moine au temple de Kiri. Les circonstances ont fait que j'ai dû m'orienter vers de nouvelles perspectives de vie. » Je laissais un bref silence avant de me diriger vers Kazuya.  « A propos de mes compétences… »

Je ramassais un caillou de la taille d'une pomme, mon bras était tendu vers mon coéquipier masculin. Je lui lançais un regard provocateur, car c'était la seule chose qu'il semblait comprendre. Une légère pression sèche sur la pierre la réduisit en miette dans mes mains.

« Je suis essentiellement quelqu'un de costaud… Et le Ninjutsu ne m‘est pas non plus inconnu. »


Inutile d’aller plus loin dans les détails, le message était passé. Mon visage se détendait drastiquement pour laisser place à une rangée de dents amusées. Je m’étais mis à sourire, car l’idée d’une saine rivalité m’avait traversé l’esprit. J’attendais une réaction de sa part, il fallait bien briser la glace d’une façon ou d’une autre. Mon oncle disait que même les mules les plus tenaces finissent par avancer. Toujours avec cette même expression, je retournais auprès de mes deux autres camarades frottant avec énergie mes mains contre mon pantalon pour les débarrasser des résidus de poussière. Je prenais place sur le sol même, les jambes détendues et entrecroisées. J’étais incapable de me débarrasser de ses yeux rieurs. Après tout, autant être tel que j’étais, j’ajoutais alors.

« Et toi sensei, c’est quoi ton histoire ? »

Je relançais Kazuya de regards, l’invitant à nous rejoindre que l’on puisse vraiment entrer dans le vif du sujet.


Code by AMIANTE

____________________________________________

なあ -- 俺  英雄 に なれたかな
avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Uesugi Asyiah
Messages : 415
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 29
Localisation actuelle : Kirigakure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 359
Expérience:
180/300  (180/300)

<>

FORMATION D'UNE ÉQUIPE 2.0 FT KÔTORA SHIROI / YUKI KAZUYA / DONGSU USHIO
Une petite jeune, une forte tête et un rêveur. Cela me semblait être une sacrée équipe que m'avait trouvée la Mizukage. Écoutant les discours de chacun, il était clair que Shiroi avait plus d’aisance à se confier sans langue de bois. Malgré sa timidité elle ne se démontait pas face à ses camarades et moi-même. Cette peut être ce côté enthousiaste qui me plaisait chez la jeune demoiselle. Me rappelant moi à une époque. Pleine de doutes, mais bâtie sur une certaine forme de joie de vivre qui nous poussait à aller sans cesse de l'avant. Faire confiance à une personne peut bien souvent nous conduire à nous dépasser. Elle démontrait qu'elle débutait en tant que Chuunin, je m'en serais douté, mais si pour d'autres cela aurait posé problème, pour moi ce n'était pas le cas. Kazuya quant à lui semblait totalement désintéressé. Ne respectant pas ses camarades, sans doute la différence d'âge. Il me semblait être la seule qui bénéficiait un tant soit peu de son respect. Cette attitude me dérangeait dans un premier temps. Je ne souhaitais pas diriger une équipe qui peine déjà à se construire simplement car l'un des membres est une forte tête. Il ne semblait absolument pas intéressé, on pourrait même croire qu'il estime que sa présence est une vaste blague ou erreur. Affichant une mine légèrement agacée j'écoutais ses propos sans y porter beaucoup d'intérêt. Croisant les bras sur ma poitrine en soupirant lorsqu'il s'éloignait alors.

Je reportais mon regard sur le second jeune hommes. C'était au tour d'Ushio de se présenter, le rêveur. Pourquoi rêveur ? Je ne savais pas, une intuition, son visage, sa gestuelle, son apparence de manière générale me faisait penser à quelqu'un qui passe bien du temps dans sa mémoire. Statuant sur des principe moraux, dans les méandres d'une pensée créative et critique. Détaillant alors à son tour ses capacités. Je remarquais rapidement qu'il fixait notre ami le solitaire. Brisant une pierre de sa main, et lui lançant ouvertement un défi. Je ricanais quelque peu. Les mâles auront toujours besoin de s'affirmer entre eux c'est bien connu. Après une rapide constatation et prenant un instant de réflexion. Je remarquais que nous étions tous relativement similaire en matière de capacités. En soi ce n'était pas un mal, mais la diversité est toujours plus louable dans une équipe. Enfin, je ne spéculais pas sur les capacités de Kazuya vu que le jeune homme a quelque peu refusé de se livrer. Pour le peu que j'avais pu en déduire cela se tenait à une grande similitude. Ushio avec une certaine légèreté me demandait à la suite de raconter moi-même mon histoire. Il fallait s'y attendre en toute logique. Replaçant une mèche de ma chevelure ébène derrière mon oreille droite, je venais récupérer une nouvelle cigarette dans un endroit quelque peu insolite. Triturant dans mon décolleté généreux avec mes doigts fins. Je venais récupérer le dit avant de sortir un briquet de ma poche. M'y prenant à plusieurs reprises pour qu'une flamme naissait sur mon dispositif, je venais laisser la flamme consumer les premières parcelles de mon tabac dans un léger crépitement. D'un geste ample pour éteindre la petite flammèche, je me raclais la gorge avant de débuter mon petit monologue.

- Pour être brève, je suis orpheline de la troisième Grande guerre ninja, je suis originaire d'Amegakure. Après de nombreuses péripéties je suis devenue mercenaire, formez par mon ancienne Sensei qui m'a recueillie, elle était Kirijin. Par la suite, lassée par une vie d'errance j'ai décidé de rejoindre le village de ma défunte Sensei, tuée lors d'un contrat. Je suis à Kiri depuis quelques mois maintenant. En ce qui concerne mes capacités, je me suis spécialisé dans le ninjutsu élémentaire Suiton ainsi que le Kenjutsu.

Je n'ai certes pas tout révélé, ayant fabulé sur un ou deux points même si la véracité dès mes dires pouvait aisément se vérifier. Certaines choses ne méritaient pas d'être dites ou évoquées.
Prenant une bouffée de mon indéhiscente, je relâchais quelques volutes de fumée au gré du vent. Je pensais que mon exposé suffirait à arrondir les angles de cette première approche quelque peu biscornue. Soufflant légèrement, je posais une main sur ma hanche, me questionnant sur la meilleure façon de procéder. Une idée me venait, vu l'esprit compétitif et un peu brute de mes deux nouveaux élèves masculins, j'allais les faire s'affronter dans une petite joute amicale. Tapant dans mes mains à plusieurs reprises, je me reculais de quelques pas auprès de Shiroi avant de prononcer.

- Messieurs, vu votre dose de testostérones en ce moment, je pense qu'un petit affrontement amical ne sera pas du luxe. Pas d'armes, ni de jutsu excessif, je ne voudrai pas que vous vous blessiez inutilement j'espère que je me suis bien faite comprendre .

____________________________________________

avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Shiroi Kôtora
Messages : 246
Date d'inscription : 13/02/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 727
Expérience:
25/200  (25/200)

Formation d’une équipe 2.0
Ft. Asyiah & Ushio & Kazuya



Notre équipe, bien que naissante, peinait déjà à se construire. J’avais remarqué, dés son arrivée, l’attitude froide et solitaire de Kazuya et il confirmait mon intuition en racontant de manière évasive ses compétences avant d’aller se poser contre un arbre, à l’opposé de notre groupe. La réaction d’Ushio me fit plus rire qu’autre chose. Ce besoin de provocation pour faire réagir le mal luné et ainsi faire en sorte qu’il participe, ce n’était pas une mauvaise idée. Si le seul moyen de parler à Kazuya était la provocation alors, je n’hésiterai pas le moins du monde et je m’en ferai une joie d’en profiter.

Notre sensei nous raconta son histoire. Son enfance commençait comme la mienne, orpheline. Elle avait du traverser tellement de choses, et pas des plus agréables. Je la fixais, avalant son récit un air compatissant sur le visage. Puis elle coinça sa cigarette entre ses lèvres et aspira ce poison. Absorbée par mes deux coéquipiers se toisant du regard, elle eu l’idée de les faire se battre l’un contre l’autre. Comme elle le disait, la testostérone se faisait ressentir par tous les pores de leur peau. Je me rapprochais du petit mur en pierre et m’assis dessus, j’allais les regarder combattre amicalement. Mon tour viendrait peut-être mais étant la benjamine du groupe, je doutais que j’ai à me battre contre notre sensei. Je ne voulais pas que l’on me sous estime et fit donc une moue légèrement agacée d’être ainsi mise de côté.

J’en profitais pour regarder autour de moi, les jeunes ninjas s’entrainaient encore mais étaient intrigués de voir notre petite troupe. Ils devaient se douter que quelque chose allait se passer et nous jetaient des coups d’œil insistants. Asyiah, notre chef, se rapprocha de moi et j’allais en profiter pour lui parler mais me repris en comprenant qu’elle jouerait l’arbitre. J’attendais donc, levais le visage vers le ciel en attendant que ce petit combat entre mes camarades prenne fin. Soudain, une idée me vint à l’esprit et je la mis à exécution.

४  Aller Ushio, vas-y !! Montre lui de quoi tu es capable !!

J’avais déjà pu voir le jeune homme se battre lors de l’examen Chuunin et il n’y avait aucune raison que la différence d’âge joue sur les capacités de combat. Je ne tenais pas à ce que l’un ou l’autre gagne, mais Kazuya avait besoin de prendre conscience que nous n’étions pas des bébés et que nous étions tout aussi capable que lui de nous battre et surtout de vaincre.
Code by AMIANTE

____________________________________________


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formation d'une équipe ténèbre
» Équipe Canada Junior Édition 2010-2011
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Formation professionnelle: 30000 jeunes cibles

Sauter vers: