Side Menu

En terrain neutre [Feat: Shiroi]
Partagez | 
avatar
土 | Iwa no Chûnin
土 | Iwa no Chûnin
Ônamuchi Izumo
Messages : 144
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 22
Localisation actuelle : Dans mon laboratoire, mais ce ne sont pas vos affaires

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 976
Expérience:
49/300  (49/300)

En terrain neutre [Feat: Shiroi]    Dim 8 Mai - 23:39
«Je te charge de remettre cette missive à l'équipe Tsume de Konoha. Elle t'attendra sur la place principale de Tanzaku dans 4 jours. […] Je te conseille de partir dans le quart d'heure si tu veux être sûr d'honorer ta présence à ce rendez-vous en temps et en heure...Tu peux disposer.»  

Comme à son habitude, Izumo quitta le bureau de son Kage et les portes de son village avec un mauvais ressentiment. L'aigreur de devoir tolérer sans arrêt l'accent froid de son chef à la main de fer. Peut être Izumo était il un ninja trop idéaliste, peut être oubliait il qu'un ninja était un instrument de guerre et non pas un simple diplomate. Respectueux de la hiérarchie, et encore bien trop jeune et inexpérimenté pour apprendre son travail au Shinobi le plus puissant du village des roches, le chuunin n'avait d'autres choix d'accepter la politique de ce dernier et d'obéir disciplinairement aux ordres.

-------
-------

Le Pays du Feu, un pays continuellement gorgé sous la chaleur réconfortante et protectrice du soleil, envahit d'une végétation riche et luxuriante. Tant d'aspects positifs rendaient le pays incomparablement plus agréable à vivre que le village quotidiennement assombrit par la hauteurs des montagnes le recouvrant. Tanzaku, en pleine journée, représentait parfaitement la notion de chaleur et d'état d'esprit positif, dans le feu de l'animation et autres nombreux échanges. Tout semblait n'être que florissant autour du ninja étranger. Ce dernier constatait cependant un hic dans toute cette perfection...tout le monde semblait être atteint d'une vanité particulière. Une petite tâche dans un décor harmonieux, si tel était le prix à payer, Izumo se sentait parfaitement capable d'en payer le prix.

Après avoir observé brièvement la ville dans sa traversée, Izumo trouva finalement l'équipe Tsume. C'est avec facilité, sans embûche ni malentendu, que la mission de l'Iwajin fut menée à bien. Le trajet espaçant la petite bourgade du Village Caché des Roches était de plusieurs jours, et le chuunin se sentait bien de rester dans le secteur une nuit ou deux. A vrai dire, Izumo se sentait bien en ces lieux. Étant de nature apaisée, l'ambiance collait parfaitement à ses besoins fondamentaux.

Premièrement, le ninja, désormais présent en tant que visiteur chaleureux, alla se mêler aux civils, en quête d'un restaurant de bonne renommée parmi les habitants du village. Quant à la nuit, à passer, avec la chaleur présente, Izumo pensa la passer à la belle étoile, dans un coin de nature appelant à la musique et à la méditation. Mais l'heure n'était pas au repos, elle était à la becquetance!

Reniflant l'air légèrement à la porte du restaurant de son choix, Izumo entra. Le senseur sentait qu'il allait profiter d'un bon repas et passer un moment dans cet endroit. Sans attendre, il prit place et s'occupa de don flair plus que de ses compétences de lecture pour choisir sa commande. Les émanations de fumée de ramens bouillant et de thé vert se démarquèrent dans les narines de l'Iwajin, son choix était fait.

Après trois bols et deux tasses de thé, Izumo constata qu'il avait fait un bon choix. A sa dernière gorgée de thé vert, profitant une dernière fois de l'odeur et de la chaleur se dégageant de la tasse, il la vida de sa contenance d'une traite. Repu, étanché de sa soif, Izumo n'avait plus que faire des odeurs émanant du restaurant. Inconsciemment, c'est ainsi une nouvelle senteur que vient capter l'attention du senseur, un doux parfum fleurit et fruité, éradiquant alors toute présence de friture et de grillades dans la pièce.

Curieux de connaître la source de cette information, Izumo ne tarda pas à remercier et récompenser le restaurateur d'un pourboire avant de quitter les lieux, se rapprochant ainsi de cette émanation si particulière aux sens du ninja. A la sortie de l'enseigne, faisant aveuglément quelques pas sur sa gauche, il coupa la route et bloqua le pas à une jeune fille à la chevelure rose et à la taille enfantine.

Oh..! Pardonne moi jeune fille. Je ne regardais pas où j'allais. Je devais même sacrément rêvasser pour ne pas remarquer cette éclatante chevelure sur mon passage!

D'abord gêné de son manque d'attention, Izumo finit par prendre son erreur avec légèreté, laissant bien sur la place à la jeune fille de circuler.
avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Shiroi Kôtora
Messages : 246
Date d'inscription : 13/02/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 727
Expérience:
25/200  (25/200)

Re: En terrain neutre [Feat: Shiroi]    Mer 11 Mai - 22:12
En terrain neutre
Ft. Ônamuchi Izumo



Enfin trois jour de repos. Après plusieurs missions et beaucoup de péripéties, Shiroi allait pouvoir souffler un peu et prendre du bon temps pour se remette de ses émotions. Les dernières semaines n’avaient pas été calmes, bien au contraire. Entre tout cela, elle avait bien besoin de penser à se relaxer. Laisser à son corps et son esprit de quoi s’octroyer un peu de tranquillité. Et quoi de mieux que de partir, voir d’autres horizons et surtout oublier les obligations quotidiennes. Pressée, la jeune fille courra dans sa chambre avec l’intention de faire son sac. Une tenue de rechange, juste au cas où, ses économies, quelques armes, parce qu’on ne sait jamais ce qui peut se passer. La kunoichi s’habilla d’un short léger ainsi qu’un t-shirt tout ce qu’il y avait de plus simple, laissa sa longue crinière rose tomber en cascade le long de son dos et enfila ses chaussures avant de se diriger vers la porte d’entrée. En route vers…

Tanzaku ! Luxuriante et verdoyante verdure, un soleil de plomb qui caressait sa peau, une journée dans cette ville lui permettrait surement de recharger mes batteries. Les habitants étaient souriants, ils donnaient l’impression que le temps s’était arrêté, nous plongeant dans un rêve éveillé où le reste du monde n’existait pas et où les conflits se résumaient à marchander au comptoir d’une échoppe. Shiroi sentait que cette journée allait lui faire le plus grand bien !!

La jeune fille avait passé quelques heures sur le bateau faisant route vers le pays du feu. Son estomac toujours sensible, elle n’avait rien su avaler avant de faire le trajet. Ce fut donc affamée que la ninja arriva dans la ville de Tanzaku. Sans attendre, elle repéra un restaurant et entra à la recherche d’un plat qui pourrait stopper les cris incessants de son ventre. Elle commanda un bol de ramen ainsi qu’un bol de nouilles. Elles étaient délicieuses et une fois repue, la demoiselle régla l’addition avant de repartir, le sourire aux lèvres et l’abdomen prêt à exploser.

Une promenade digestive s’imposait. L’adolescente allait commencer sa marche quand son regard fut attiré par un magasin d’armes. Déformation professionnelle, même en vacances elle restait une kunoichi. Sans faire attention, elle continua sa balade et aveuglée par le soleil, bouscula quelqu’un. Ignorant pourquoi, ce fut l’inconnu qui s’excusa en premier.

▼ Oh..! Pardonne moi jeune fille. Je ne regardais pas où j'allais. Je devais même sacrément rêvasser pour ne pas remarquer cette éclatante chevelure sur mon passage!


Ne lui laissant pas le temps de repartir, la jeune fille répondit en l’observant et analysant sa remarque sur ma chevelure.

४  Non, c’est à moi de m’excuser. C’est de ma faute, je vous ai bousculé. Pardonnez-moi. Le soleil m’a aveuglé et je ne vous ai pas vu sortir.

C’était un jeune homme grand, à l’allure élégante et distinguée. Il arborait de longs cheveux noirs attachés en catogan ainsi qu’un kimono. Ce fut les uniques choses que les yeux roses pu voir. Il devait surement être pressé car il lui tournait déjà le dos. Reprenant sa marche, elle fit les boutiques pendant la majorité de la journée.

Le ciel se teintait de rouge, signalant que le soleil se couchait pour laisser la place à l’astre lunaire. L’adolescente, éreintée, ramena ses paquets à l’auberge où elle allait passer les deux prochaines nuits et fit un récapitulatif. Après plusieurs minutes, la faim se manifesta et il était temps d’aller se repaitre de victuailles dans un restaurant. De nouveaux dans les rues de la ville, la kunoichi déambula entre les dernières personnes présentes. Soudain, elle recroisa le jeune homme vu plus tôt dans la journée. Avec audace ou simplement parce que c’était mieux de partager un repas, la jeune fille se dirigea vers lui.

४ Bonsoir, je suis désolée de vous aborder comme cela, je suis la jeune fille de cette après-midi. Pour me faire pardonnée de ma bousculade, j’aimerai vous inviter à manger, enfin s cela vous convient.

En attente d’une réponse de sa part, elle se demandait si sa phrase ne le mettrait pas mal à l’aise. La kirijin lui proposait simplement un repas en guise de pardon et puis être seule à table, elle l’était déjà assez à la maison.

Code by AMIANTE
avatar
土 | Iwa no Chûnin
土 | Iwa no Chûnin
Ônamuchi Izumo
Messages : 144
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 22
Localisation actuelle : Dans mon laboratoire, mais ce ne sont pas vos affaires

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 976
Expérience:
49/300  (49/300)

Re: En terrain neutre [Feat: Shiroi]    Ven 13 Mai - 21:42
Abandonnant rapidement la jeune fille, après un échange d'excuses et de regards analytiques, Izumo respira une dernière fois le parfum qui la suivait, lui conférant comme une légère sensation de liberté, d'évasion en milieu amical et bienveillant. Profitant une ultime fois de cette agréable sensation accaparant son sens olfactif, Izumo revint alors à la réalité, récupérant l'usage équilibré de ses sens. Ayant suffisamment abusé de ses sensations primaires, Izumo poursuivit sa route en direction de la bibliothèque, dont il comptait bien exploiter le savoir jusqu'à sa fermeture.

L'Iwajin parcouru l'humble collection de livres au travers des allées, se réunissant un petit stock de livres à ouvrir. S'asseyant sur une table accotée à un mur, Izumo démarra sa lecture, dans le plus grand des calmes. La biographie d'un civil de Tanzaku attira particulièrement l'attention du ninja, remettant en cause les Shinobi et leur rapport entre eux, avec les civils en dehors des guerres et des villages cachés...de son rapport personnel avec les Shinobi. Hormis le fait que cette lecture impacta Izumo dans sa lecture, elle eu aussi remis en mémoire à l'Iwajin l'attitude de la jeune fille qu'il croisa plus tôt. Un habillement et un comportement de civil, mais...une forte attitude de ninja dans le détail. Peut être y avait-il raison de s'inquiéter de la présence d'une kunoichi visiblement démunie de son équipement et de la gravure de son village, peut être pas.

Lorsqu'Izumo abandonna la propriétaire des lieux ainsi que sa collection d'ouvrages, l'ombre de la nuit dominait déjà la ville. L'ambiance était désormais beaucoup plus calme, le rythme nettement moins soutenu. Dans cette ville presque entièrement endormie, le jeune homme de la Terre ne voyait rien de mieux à faire que de parcourir les rues désertes de la ville afin d'admirer le paysage urbain sous la vivacité des torches et la clarté de la nuit avant d'aller finir sa nuit sous le feuillage sauvage hors de la cité.  

Durant son parcours de tranquillité au travers des rues et ruelles de Tanzaku, une odeur de sucre et de nature parcourue les narines du senseur. Cette même senteur qui habillait la jeune fille à la chevelure rose. Izumo sentit sa présence se rapprocher, puis finit par la voir venir vers lui avant de l'aborder. Dès qu'il la remarqua s'approcher, Izumo arbora un léger sourire accompagné d'un regard plein de sympathie.

Bonsoir. Pour ma part, je suis heureux de vous revoir et ravi que vous soyez venu m'aborder comme cela. C'est pourquoi je crains devoir refuser votre invitation à dîner. Puis, sans vouloir sembler vicié par l'orgueil...

L'Iwajin fit alors tinter son bandeau frontal contre son ongle avant de poursuivre.

...ma condition de ninja m'encourage à décliner votre offre. En plus de ça, sans vouloir paraître trop fidèle à ma condition, j'aurais aussi dû faire attention à votre présence et ne pas vous couper la route tout à l'heure, qui que soit lequel de nous deux qui ait bousculé l'autre...et je persiste à dire et penser que c'est de mon fait et dû à mon manque d'attention. Autrement dit, je vous propose une contre-offre non négociable qui est de vous inviter à manger où vous le désirez ce soir, n'ayant en réalité pas d'attentes gustatives à l'instant. Et si ça vous semble injuste, considérez que c'est pour gratifier votre extrême savoir vivre et votre bonne éducation, qui à votre âge me semble se faire de moins en moins répandus.


Comme à son habitude, Izumo parlait beaucoup. Et bien que pouvant s'en empêcher, il espérait que cela ne nuirait pas au bourgeon de sa relation avec la jeune fille, qui, malgré son évident caractère éphémère, paraissait à l'Iwajin pouvoir être fort captivante.
avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Shiroi Kôtora
Messages : 246
Date d'inscription : 13/02/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 727
Expérience:
25/200  (25/200)

Re: En terrain neutre [Feat: Shiroi]    Jeu 19 Mai - 20:41
En terrain neutre
Ft. Ônamuchi Izumo



A sa réponse négative, Kôtora fit la moue. Elle aurait voulu se faire pardonner de son inattention et espérait qu’il accepterait son invitation. Dans son impatience, elle allait insister mais le jeune homme poursuivi en tapotant son bandeau frontal au sigle du pays de la terre. Il ne déclinait pas l’invitation de la jeune kunoichi, il acceptait mais seulement si c’était lui qui offrait le repas. Il la complimenta également de son savoir vivre et sa bonne éducation. Il était vrai que de nos jours, peu de jeunes gens avaient encore ces principes. Le vent s’engouffra dans la chevelure rose et une mèche vint chatouiller son visage. Souriante, elle le regarda et lui répondit.

४  Et bien, je ne suis pas contre votre contre offre. Au contraire, je l’accepte même si je persiste à dire que c’est de ma faute. Cependant, ce débat pourrait tourner en rond car je sens que ni vous, ni moi n’allons laisser la responsabilité de ce fait à l’autre. Je propose donc que nous fassions moitié-moitié et que nous goûtions à plusieurs plats. Je vous avoue que mes attentes culinaires sont vastes et je ne sais pas choisir. Alors qu’en pensez-vous ?

Les yeux roses, assombris par la basse luminosité du ciel, cherchèrent dans les alentours, un restaurant proposant une diversité de plats. Les odeurs alléchantes vinrent titiller les sens olfactifs de la jeune fille et ce mélange lui fit tourner la tête. Un ramen ? Non, un yakisoba ! Oh non un sukiyaki ! Le choix était trop dur et elle souhaitait gouter à tous ces plats sans exception. La chaleur de l’après-midi faisait place à la fraicheur de la soirée et le vent se leva légèrement faisant frissonner la jeune Shiroi.

Le guidant vers les premiers restaurants, la kunoichi s’arrêta devant une enseigne des plus simples mais son intuition lui dit que c’était là qu’ils mangeraient le mieux. Bon son estomac aussi, lui, réclamait sa pitance et il n’aurait su attendre plus longtemps. Elle entrait en écartant les pans de tissus obstruant l’entrée et se dirigea vers les chaises hautes, invitant son nouvel ami à la rejoindre.

४  J’espère que tu ne m’en veux pas d’avoir choisi ce restaurant, je sens que c’est ici que nous allons manger à notre faim et qui plus est sans se ruiner.
Dans l’attente de faire notre choix, la jeune fille se faisait curieuse. Elle se posait plusieurs questions et voulait des réponses. Sans entrer dans l’indiscrétion bien sur, elle respecterait ses silences sur certains points.

४   Que vient faire un Iwajin à Tanzaku ? La terre alentour se faisait trop oppressante et il vous fallait revenir dans un lieu plus verdoyant ?  

Kôtora lança la conversation, les relations entre Kiri et Iwa étaient tendues mais elle ne voulait pas croire que tous les habitants du pays de la terre cautionnaient cette pseudo guerre. De plus il avait l’air cultivé et cela le rendait mystérieux.

Code by AMIANTE

____________________________________________


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rendez - vous en terrain neutre
» Rendez en terrain neutre
» Fanmi Lavalas veut occuper le terrain, en attendant Obama...
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» terrain enneigé

Sauter vers: