Side Menu

Partagez | 
avatar
土 | Iwa no Chûnin
土 | Iwa no Chûnin
Byakko Hibiki
Messages : 33
Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 26
Localisation actuelle : Ronflant sous sa couette

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 44
Expérience:
8/500  (8/500)

[Solo] Amertume.    Sam 28 Mai - 3:36



♫ : Gabriel Thorn - Tear Drop





En contrebas, le village d'Iwa brille de milles feux, ponctuant l'azur mordoré de cette soirée d'une teinte orifère tandis que dans l'horizon, l'astre des jour tire sa révérence, laissant son rôle à sa soeur sélène. La Tigresse, vaquant à ses occupations, observe cette vie qu'elle mène aujourd'hui d'un oeil circonspect. Les tours du village de la Terre brillent de mille feux dans la teinte azurée d'un soir d'été tandis que de sa position surélevée, l'on peut voir, au loin, les shilhouettes de ces habitants ; regagnant leur masure suite à une monotone journée où ils auront une fois encore fait ce que leur devoir attendait de leur.r personne.

De sa position, Hibiki pouvait observer le forgeron, rejoignant femme et enfant après sa journée de labeur. L'homme sourit, les affaires vont bien. Les ninjas et les notables s'empressent dans sa forge, quémandant ça et là une pièce d'équipement griffée de ces armoires. Celui là à réussit, et il voit sa réussite dans le reflet du regard de ceux qui acquièrent ces oeuvres. L'artiste ouvre son coeur, quelque soit son domaine de prédilection. Il montre à ceux qui refusent de voir ... ou ont peur de voir. Il guide les âmes vers leur propre reflet.

Mais sous la cape de la notoriété et son revêtement de richesse s'amassent les doutes. L'artiste est doué et il le sait. Son art est envié, ses créations disputées, et tous connaissent son nom par delà les murs de son village. D'une certaine manière, sa renommée équivaut celle du vieillard dirigeant ce villlage. L'or, l'argent et l'ivresse emboîtent son pas. Femmes, conquêtes, richesse et gloire enivrent ces sens dans une cacophonie harmonieuse où ses désirs les plus prononcés et les plus sombres se font réalité.

Et pourtant. Et pourtant en ce soir, alors que la brise emporte au loin les réminiscences de sa journée;  Et pourtant en ce soir où tous lui ont voué un véritable culte pour son savoir faire; Et pourtant en ce soir, il se sent vide. Ce soir, la glaciale brise emporte au loin ses rêves et ses réussites en une pirouette indécente dans la clarté du crépuscule. Et pourtant ce soir, il voit le gouffre qui s'étend devant ces pieds. Le forgeron n'est qu'un artiste, balloté par les caprices divers de son inspiration, tourmenté par son lendemain incertain

Il se tient aujourd'hui au bord d'un vide insondable et pourtant inévitable que la fatalité et la technologie ont construit à sa propre dérision. Certes, le monde d'aujourd'hui, si avancé, si profondément ancré dans la recherche du progrès et la progression en tous sens sont une source de bien être et d'insouscience. Mais dans son regard, l'inquiétude se fait maîtresse. Aujourd'hui, son monde est égal à son rêve. Mais demain, son rêve équivaudra-t-il son monde ? Demain, sa place ne sera sans doute plus. Demain, il ne serait sans doute plus que le souvenir d'une époque révolue. Lointaine et dépassée, celui qui était sur un piédastal ne serait plus qu'une épave. Une loque dépassée par le temps et l'espace, incapable de s'adapter dans un monde qui n'aurait plus besoin de lui. Un monde où il ne serait plus qu'un souvenir triste et attardé d'une époque révolue.

Mais il tourne au bout de la rue, le regard perdu dans le vide. Et voit la raison de ces soucis. Sa raison gambade gaiement vers lui, bras tendus. A sa vue, le forgeron revoit cette lueur douce et colorée, emplissant l'avenir et ses propres pensées d'une teinte douce et chaleureuse. Sa raison, à peine agée de deux ans, gambade à qui mieux mieux en sa direction tandis que le regard de sa génitrice, restée quelques mètres en retrait, couve sa progéniture d'un oeil maternel et protecteur. Le forgeron s'enorgeuillit de ce monde qu'il trouvait alors d'une amertume certaine, embrassant- le sourire au lèvres et le coeur léger  - ce pourquoi sa vie se dédie. Il les rejoint et, d'un mouvement imperceptible, se félicite d'un monde qui lui sieds. Un monde où sa propre vie est dévouée à celle de deux autres.

Et au loin, perchée sur un clocher, une Tigresse se questionne sur cette scène. Impassible et glaciale, elle a vu son regard et compris ses peines. Une Tigresse n'est qu'un outil pour faire avancer sa propre société. Cette Tigresse est une arme mortelle et impitoyable. Mais toute lame s'émousse lorsque le temps fait son office. Demain, serait elle adulée comme aujourd'hui, telle une bête dévouée à son monde ? Ou demain serait elle une créature damnée par sa destinée?

Seule et sans attache. La Tigresse, solitaire et acide, se complait dans un monde libertin et froid ; où ne subsistent que ces désirs égoïstes et les volontés caduques d'un monde à l'agonie du changement. Un monde où le solitaire n'est qu'une variable. Où celui qui s'isole est voué à observer à travers une vitre sans teint le monde qui s'étend sous son regard incrédule. Cherchant l'échappatoire à la cellule que représente son propre être, il se perd dans les excuses et les rejets. Dans les faux semblants et l'hypocrise.

Puis finit par servir ce monde qu'il ne comprends pas avec une amertume que seule la chaleur d'une personne ne saurait jamais apaiser... au moins pour un temps.

____________________________________________

avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
Correcteur
Messages : 179
Date d'inscription : 15/05/2015


Re: [Solo] Amertume.    Lun 30 Mai - 17:26

Correction de Hibiki

Positif


Ohayo Hibiki,

Texte très agréable à lire, des mots bien choisis, une plume efficace qui nous laisse songeurs.


Négatif


Rien à signaler de ce côté là, méfie toi simplement des répétions de mots qui peuvent alourdir le texte.  


Gains


8 PE


Cordialement Asyiah
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» La bourse ou la vie (Solo Rang B)

Sauter vers: