Side Menu

Partagez | 
avatar
水 | Kiri no Genin
水 | Kiri no Genin
Takagi Yoshihaki
Messages : 102
Date d'inscription : 08/12/2015
Age : 26

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 718
Expérience:
112/300  (112/300)

Entraide aux Tourbillons     Dim 5 Juin - 15:03



Mission de rang B

Entraides aux Tourbillons



Après sa convocation au bureau de la Mizukage, Yoshihaki est repartie chez lui afin de se préparer pour cette mission. Cette fois, il n’était pas question d’une petite mission dans les environs du village où un groupe de Kirijin entraîné pouvait venir en aide, non. Pour la première fois de sa vie, le jeune garçon allait sortir du pays de l’eau. En rentrant chez lui, il se mit tout de suite à la recherche de son grand-père pour lui demander des conseils. Le Genin ne savait pas vraiment quoi prendre, à quel point il était utile de se charger pour un tel périple et d’autres questions plus d’ordre relationnel car les personnes avec qui il était en équipe pour cette mission lui était inconnues.

Pendant la petite heure qui lui servait à se préparer aussi bien matériellement que psychologiquement, une nouvelle missive était arrivée chez lui. Plus exactement c’est son père qui la lui apportait. Elle venait directement du bureau des affectations, cette lettre expliquait qu’il était affecté officiellement dans une équipe. Le père du garçon ne comprenait pas pourquoi le nom de sa Sensei était celui-ci, ça devait être une erreur expliquait-il à son garçon. Cela dit, pour ce qui est de sa partenaire, les choses étaient bien faites. Il s’agissait de Fûma Nishiki, c’est-à-dire l’une de ses coéquipières du jour pour cette mission.

Fin près, Yoshihaki prit la route pour le point de rendez-vous, les portes du village où l’équipe devait surement l’attendre. Il espérait ne pas être en retard, la première impression était importante. En fin de compte, il était le premier arrivé, un sentiment de solitude remplie le cœur du jeune homme, il s’était dépêché pour rien. Heureusement, il y eut peu d’attente car quelques secondes après son arrivée, la jeune femme avec qui il formait une équipe se présenta. La première qui vint à l’esprit du jeune garçon c’est… qu’elle n’était pas désagréable à regarder. Yoshihaki alla à sa rencontre dans le doute qu’elle ne l’est pas aperçue ou reconnu.


Yoshihaki – Salut ! Tu es Fûma Nishiki c’est ça ? Je n’étais pas sûr d’avoir bien entendu Godaime quand elle t’a présentée tout à l’heure. Je m’appelle Takagi Yoshihaki, si comme moi tu avais peur d’avoir mal entendu. Je ne sais pas si tu as reçu la missive mais il semblerait que nous soyons coéquipiers… Enfin officiellement, pas que sur cette mission. J’espère ne pas t’être un poids mort haha.

Le garçon essayait d’être le plus amical possible avec la jeune femme. Il n’avait pas encore l’habitude de faire équipe avec d’autre ninjas, c’était surement le point le plus important qu’il voulait développer durant cette mission, créer des liens. Surtout avec sa coéquipière, si c’est pour faire équipe pour un certain temps autant faire en sorte qu’ils s’entendent bien.

Yoshihaki – Tu connais notre Sensei ? Mon père a eu une réaction bizarre en voyant son nom… Enfin, ça fait longtemps qu’il n’est plus vraiment… peu importe. Et les ninjas qui nous accompagnent, tu as déjà eu affaire à eux ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Takagi Yoshihaki le Dim 3 Juil - 14:36, édité 3 fois
avatar
水 | Kiri no Genin ▬ Administratrice
水 | Kiri no Genin ▬ Administratrice
Fûma Nishiki
Messages : 864
Date d'inscription : 05/04/2015
Age : 27

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 1463
Expérience:
61/200  (61/200)

Re: Entraide aux Tourbillons     Mar 7 Juin - 22:41

Entraides aux Tourbillons


Coéquipiers ?!

Feat. Yoshii', Shishii', Emii', Ushii' et Nikii'




Je me réveille lentement, péniblement. Mon dos me fait encore un peu mal, ma nuque est un peu rouillée. Je jette un œil à droite, à gauche, mon oreille se fit au silence. Soramaru, Chûtarou et les autres ont l'air d'être déjà sur le pied de guerre, attaquant leur journée comme d'habitude avec entrain. Je suis, une fois n'est pas coutume, seule en me levant. Étrangement, cela ne me dérange pas aujourd'hui, contrairement aux autres jours. Je ne ressens pas la solitude lié à leurs absences. Les garçons, les Kumo, sont comme une famille d’accueil et j'ai toujours sur moi l’œil bienveillant de Shirasu, mon frère, vivant lui aussi sous le même toit. Toutefois, la personne la plus importante pour moi est ailleurs, marquant la distance, m'étouffant par son silence. Cette personne, c'est ma sœur, Shiki. J'ai l'habitude qu'elle soit froide et peu encline à montrer ses sentiments. Mais cette fois-ci, c'est un black out total, je ne ressens qu'à peine sa présence. Se murant seule dans un coin de notre âme, me laissant pleinement possession du corps. Cela fait deux jours que l'on ne sait pas parlé, qu'elle ne m'a pas adressé la parole. Et pourtant, je n'ai pas vraiment le temps de m'en plaindre ou d'essayer une énième fois de lui parler. Aujourd'hui, je dois rejoindre les portes du villages, une mission m'a été assignée.

Je l'ai déçue, je le sais. Et pourtant, je pensais du fond de mon cœur bien faire. Cette violente dispute que nous avons eu est bien la toute première de notre existence. Jamais encore nos querelles n'avaient été à ce point sérieuses. Est-ce cela passer à l'âge adulte ? Devoir révéler ses secrets, se montrer tel qu'on est ? Ma sœur et moi sommes liées depuis toujours, depuis le jour de notre naissance. Nous avons grandit dans le même corps, partager les mêmes mains, les mêmes yeux. Les mêmes anniversaires, les mêmes joies et les mêmes peines. Jamais je ne pourrais partager tout cela avec quelqu'un d'autre. Elle était là au commencement et sera là à la fin. Je suis elle et elle est moi. Mais aux yeux de tous, je me dois d'enfiler le costume de Nishiki, une fois de plus. Nishiki, c'est nous, notre identité pour le village. Personne ne sait réellement ce que nous cachons, bien que certains élus ont eut la possibilité de voir nos deux personnalités, les deux sœurs. Je m'habille machinalement, un peu comme un robot. J'ai la tête ailleurs, je traîne des pieds dans les rues de Kiri. J'en oublis même de me perdre et arrive par je ne sais quelle force obscure au bon endroit. Même mon mauvais sens de l'orientation qui me caractérise, mon côté gaffeuse, semble n'être pas d'humeur à jouer avec mes nerfs. Mon habituel enthousiasme est terni par ces pensées, ce manque, cette tristesse même qui m'envahit.  

D'ailleurs, j'aime être la première arrivée au point de rendez-vous et cette fois, je ne le suis même pas. Un garçon semble m'attendre. Je m'approche de lui. Il a l'air d'être un peu plus jeune que moi mais la différence ne m'a pas l'air si frappante que cela. J'ai tout de même une petite tête de plus que lui, on dirait. A croire qu'il me dépassera bien vite avec le temps. Je n'ai pas encore fini ma croissance, mais cela est bien connu : les hommes grandissent d'un seul coup. Je ne sais pas pourquoi je me suis faite à cet instant cette réflexion, comme si j'avais deviné instinctivement que ce ne serait pas la dernière fois que je le verrais. Un sentiment étrange de vertige, celui du déjà-vu, comme si quelque chose était déjà écrit. Je ne suis pas vraiment d'humeur à sourire à mon approche alors qu'habituellement, j'aurai réagit presque bêtement, en lui en adressant un plein de vie. Je ne dois pas être très présentable. Tiens, je me soucis de mon apparence maintenant ? Sur mes joues, pansements, ma nuque et mes épaules, un bandage. Mes cheveux sont en bataille, légèrement bouclés mais toujours aussi parfaitement scindé entre le noir et le banc. Le retour de ma mission et l'affrontement avec ma sœur ont laissés leurs traces. J'espère que cela ne sera pas trop un handicap pour cette mission. Une fois de plus je m'égare, écoutant à peine ses paroles. Il me donne son nom et confirme mon identité par la même occasion avant de me signaler que nous serions équipiers. Équipiers ? Oui, mais de façon permanente. Dans l'équipe que nous formerons à trois avec Misaki-san comme Senseï. Je reste presque sans voix, ne sachant que dire.

"Coéquipier tu dis ?"

Je n'ai pas le temps de réagir plus qu'il me devance, beaucoup plus rapide et bavard que moi. Non, décidément, ce n'est pas mon jour, cela ne me ressemble pas du tout. Si Shiki me voyait, elle serait probablement en train de prendre notre température pour vérifier si nous ne sommes pas malade. Oui, c'est étrange comme concept pour quelqu'un qui ne partage pas son corps avec sa jumelle. Puis, finalement, quelque chose me décroche un sourire. Lui, parle de poids pour l'équipe ? Je me suis toujours vue comme un boulet, ralentissant ma sœur et les équipes dans lesquelles j'ai été affectée. Pas de danger pour cela, avais-je envie de crier haut et fort. Mon sourire se renforça lorsqu'il évoqua la réaction de son père en parlant de notre professeur. La blanche vénéneuse était une sacrée Kunoïchi et une très belle femme, extrêmement dangereuse de plus. Je voulais à mon tour en placer une, fermant légérement les yeux vairons en m'adressant à lui. Avant de les rouvrir aussitôt.  

"Ne t'en fais pas ! Nous ferons de notre mieux tout les deux. J'ai encore beaucoup de choses à apprendre, moi aussi. Misaki-Senseï est formidable, tu verras. C'est elle qui m'a accueillie dans ce village. Elle est un peu particulière mais je pense que c'est ce qui fait son charme. En ce qui concerne les autres, non, je n'ai jamais entendu parler d'eux … Je ne suis ici que depuis une année seulement, si tu veux tout savoir. Je pense qu'on aura le temps de faire plus ample connaissance par la suite … N'est-ce pas ?"

Ma main se posa sur le fourreau de mon katana et le serra entre mes doigts, quelque peu nerveusement. J'étais à la fois heureuse de rencontrer mon futur coéquipier, mais également inquiète de ce que cela donnerait par la suite. Est-ce que Shiki-chan l'aimerait ? Devrait-on lui parler de notre secret ? Comment réagirait-il face à notre différence ? Voilà un tas de questions que je me posais et qui se mélangeaient dans ma tête. Pas le temps toutefois de me torturer, quelqu'un d'autre arrivait déjà à notre rencontre.


____________________________________________

avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Wuzuki Emiko
Messages : 129
Date d'inscription : 04/01/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 330
Expérience:
116/300  (116/300)

Re: Entraide aux Tourbillons     Mer 8 Juin - 21:04
... ... ...
Feat Kiri Gang




∞ Le rendez-vous



Confortablement installée sur son siège rouge favori, Emiko travaillait au sein de son laboratoire. La scientifique experte en poison du pays de l'Eau mettait actuellement au point un nouveau composé redoutable. Elle avait hâte de pouvoir le tester sur le terrain. Malheureusement, pour le moment, elle avait encore bien du travail à faire pour le perfectionner. Soupirant, elle se mit à penser au talent de sa jeune cousine: Dokusei Yuki. Celle qu'on appelait Misaki était sans nul doute la membre la plus puissante du clan, à côté d'elle, Emiko faisait pâle figure. La veuve blanche l'enviait énormément. Qu'avait-elle de plus ? Rien. Elle n'était qu'une kunoichi scientifique experte en poison, mais pas la plus douée de Kiri, ce titre revenant à sa cousine. Certes, le patrimoine de la Firme Wuzuki faisait d'Emiko une femme riche, mais cela s'arrêtait là. Elle voulait plus, bien plus... C'est alors qu'un genin vint frapper à la porte du labo, tirant la femme hors de ses pensées. Il lui remit une missive. Après une rapide lecture, elle comprit qu'il s'agissait d'un ordre de mission.


* Se débarrasser de nukenins ? D'accord. Mais protéger des genins ne me plaît guère. J'ai assez de travail ici pour ne pas avoir à jouer les nounous. *


* Certes. Cependant, Emiko, pensez à une chose. Nous parlons ici d'Uzushio et du pays des Tourbillons. Sa destinée funeste est légendaire, je suis sûr qu'il y a de nombreuses choses à apprendre de cette mission. Protéger une bande de jeunots sera une bien maigre rétribution pour de si précieuses informations. *


* Pour une fois Raison a raison HAHAHAHAHA. *


* Très spirituel Désir... *


* N'est-ce pas ? En plus, Emi' le but même de la mission est génial. Y'a du nukenin à virer du pays. Comme tout le monde le sait, un bon nukenin étant un nukenin mort, ce travail est un magnifique moyen de faire couler le sang. Et on sera payés en plus ! C'est pas génial ça ? Aller ma belle, je veux leur sang, donne-le-moi. J'en ai besoin... *


* Hum... Oui, vous avez raison tous les deux. Très bien, je m'y résous donc. *



Convaincue par ses personnalités multiples après cette brève conversation intérieure, Emiko rangea calmement ses affaires. Elle allait partir, mais rien ne pressait. De toute manière, si par inadvertance, elle rangeait mal un poison et qu'un quidam perdait la vie en le respirant, on le lui reprocherait, chose dont elle avait horreur. Après avoir rangé et fermé son laboratoire, la veuve blanche de Kiri se rendit chez elle. Elle fut accueillie dans son grand manoir luxueux par un domestique à qui elle demanda de faire préparer son sac de voyage. N'ayant à s'occuper de rien d'autre que de s'habiller pour la mission, l'empoisonneuse aux cheveux blancs ne fut pas longue. Une fois fin prête, elle s'en alla en direction du point de rendez-vous. Sans surprise, il s'agissait des portes du village. Sur le chemin, elle prit le temps de relire plusieurs fois la missive et le nom de ses équipiers. Seulement deux lui disaient quelque chose, mais elle avait un doute. Avançant lentement dans les rues du village, la kunoichi s'arrêta même pour acheter une boite de sushis. C'était là un coup de Façade, il désirait faire d'emblée un petit cadeau aux jeunes pour faire bonne impression. Emiko trouvait cela sans intérêt, mais Façade était l'expert en relation sociale alors elle le laissait décider. Finalement, c'est la boite sous le bras qu'elle arriva à destination. Elle y vit deux jeunes genins qui devaient très certainement être ses partenaires de missions. En un regard, elle les reconnut.


* C'était bien ce que je pensais. Fûma Nishiki et Takagi Yoshihaki, je les connais. Ces noms me disaient quelque chose. Ces genins sont les élèves de cette chère Misaki. *


* En effet Dame Emiko. Ce sont bien les protégés de votre cousine. Je ne pense pas qu'ils soient au courant de votre lien de parenté avec leur sensei cependant. Façade, tu penses qu'elle doit le leur dire ? *


* Oh euh... Eh bien c'est que... Je ne sais pas bien. C'est vrai que cela pourrait aider à les amadouer. D'un autre côté, je ne sais pas si les gens doivent forcément savoir que vous êtes du même clan. *


* J'ai besoin d'une réponse claire. *


* Oh, oui. Je... Pardon, Emiko. Eh bien, je pense que tu dois le garder pour toi. Offre-leur simplement les sushis comme je te l'ai conseillé et puis tente de rester discrète. N'attirons pas l'attention, le but, c'est surtout de les protéger. *


* Je me moque de les protéger, ce ne sont que de vulgaires genins sans importance à mes yeux. Tout ce que je veux c'est des informations sur Uzushio et la mort des cibles. Rien de plus. Compris Façade ? *


* Oui... Je... Pardon... *


* HAHAHAHAHA !!! Voilà, ça c'est l'Emiko que j'adore ! *



Tandis qu'ils discutaient entre eux, la veuve blanche s'approcha calmement de ses deux équipiers. Une fois arrivée au niveau du garçon, elle lui offrit la boite de sushis. L'acte n'appelait aucun refus. Respectueusement, Emiko s'inclina face à eux en guise de salutation. Un sourire bienveillant aux lèvres, elle prit la parole d'une voix douce et réconfortante. Cette apparence de façade dont elle avait tant l'habitude de faire usage était redoutable.


- Wuzuki Emiko. Je vous accompagnerai durant cette mission. N'ayez donc aucune crainte, je veillerai sur vos arrières. Le temps que les autres arrivent, mangez donc quelques sushis. Je suis désolée, il n'y en avait qu'au thon, je n'ai pas trouvé de saumon. Par contre, soyez gentils de ne pas tout avaler, peut-être nos compagnons auront eux aussi un petit creux avant de partir.




© .JENAA

____________________________________________

Légende couleur des personnalités :

Spoiler:
 
avatar
水 | Kiri no Chûnin
水 | Kiri no Chûnin
Shiroi Kôtora
Messages : 246
Date d'inscription : 13/02/2016

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 727
Expérience:
25/200  (25/200)

Re: Entraide aux Tourbillons     Lun 13 Juin - 11:26

Ushio & Yoshii’

Nishii’ & Emiko

Entraide aux Tourbillons
Sans avoir eu le temps de réaliser, je venais d’être assignée à une mission d’une importance certaine. Une grande responsabilité pesait sur mes épaules. En effet, en plus de cette mission, je devais être le leader de l’équipe. Je n’avais jamais fait ça auparavant et je sentais monter en moi les prémices du stress. Pourquoi ça devait être moi ? Diriger une équipe devait surement revenir à un ninja de rang supérieur, et de ce que je savais, j’étais accompagnée de deux genins et d’Ushio. J’étais heureuse que mon coéquipier soit avec moi sur le coup, je me sentais déjà plus rassurée. Si j’avais besoin d’aide, je savais que je pourrais compter sur lui. Stoppant là mes pensées et reprenant le contrôle sur mon stress, je préparais des affaires de rechanges dans un sac, pris mon katana que je laçais à ma hanche, enfilais ma tenue typique des ninjas de Kiri et descendais les escaliers vers la cuisine pour prendre un petit déjeuner rapide.

Je m’élançais dans les rues du village caché de la brume vers le point de rendez-vous fixé. Il n’y avait personne à qui je devais dire au revoir, de fut donc silencieusement que je parcourais le chemin. Je repensais à ce qu’il m’était arrivé pendant cette dernière année. Mes premières missions, Asyiah ma sensei, Ushio mon partenaire, les amitiés et autres connaissances que j’avais pu faire de par le monde. Il s’en était passé des choses et je souris à l’évocation de mes souvenirs. Moi qui n’avais plus de famille, je m’estimais vraiment chanceuse d’avoir fait autant de rencontres.  

L’heure matinale n’avait pas eu l’air d’arrêter les habitants de Kiri qui s’activaient. Certains montaient leurs échoppes, d’autres prenaient déjà le thé entre voisins. J’aimais cette animation de bonne heure, la ville s’éveillait. Pour ne pas arriver trop en retard, j’accélérais le pas et ne ralentis uniquement que lorsque les majestueuses grandes portes entrèrent dans mon champ de vision.  Je n’étais pas la première arrivée, deux jeunes ainsi qu’une jeune femme plus âgée patientaient en mangeant des sushis. Je supposais que c’était mon équipe et me dirigeais vers eux, un sourire un peu crispé dessiné sur les lèvres. Je n’imaginais pas devoir veiller sur autant de personnes et le stress repris sa place dans mon esprit. Pendant que j’avançais, j’examinais chacun d’eux. Le jeune garçon, semblait enjoué, je sentais qu’il voulait montrer de quoi il était capable. La jeune fille avec qui il discutait semblait plus tranquille, sereine mais je remarquais dans ses yeux une lueur de tristesse. Ce qui me frappa le plus fut la couleur de ses cheveux, scindée au milieu par une ligne invisible parfaite, son coté gauche était blanc immaculé et le droit, était d’un noir d’ébène. Il me semblait avoir déjà eu vent de rumeur concernant cette caractéristique mais je n’eu pas le temps de m’attarder. J’observais la troisième personne qui faisait partie de notre groupe. Une jeune femme, plus âgée que moi, cheveux blancs, visage fermé mais mon intuition me dit qu’elle n’était pas facile à cerner. Complexe même. Je m’approchais d’eux et me lançais.
Bonjour, bonjour. Je suis Shiroi Kôtora et je serais avec vous pour cette mission à Uzushio. Je pense qu’il nous manque juste une personne et nous serons donc au complet. Comment allez-vous ? Nous allons faire en sorte que notre mission soit un succès et nous reviendrons sains et sauf au village.

Je me voulais rassurante et pleine d’assurance. Si je voulais qu’ils aient confiance en moi et qu’ils me considèrent comme leur meneur, je devais faire bonne impression. Ne pas m’imposer à eux et les diriger trop brutalement mais rester ferme malgré tout. Mon stress s’était envolé, je me sentais prête à effectuer cette mission mais ce qui m’importait le plus c’était que mes protégés rentrent au bercail sans blessures.


____________________________________________

avatar
水 | Kiri no Genin
水 | Kiri no Genin
Takagi Yoshihaki
Messages : 102
Date d'inscription : 08/12/2015
Age : 26

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 718
Expérience:
112/300  (112/300)

Re: Entraide aux Tourbillons     Mar 21 Juin - 17:55

Mission de rang B

Entraides aux Tourbillons



Alors que le jeune garçon, benjamin de l’équipe, dégustait les sushis que la Junin de l’équipe avait offerts, la capitaine se présenta à eux. Il s’agissait d’une Chuunin, Shiroi Kotora. Une jolie jeune femme qui ne paraissait pas encore à l’aise avec son rôle dans cette mission. Elle semblait toutefois déterminée à la réussir. Alors que les coéquipiers temporaires, sauf dans le cas de Yoshihaki et Nishiki, attendaient le dernier membre, un messager du palais arriva à leur hauteur. Il expliquait que le Chuunin Dongsu Ushio avait été appelé à la dernière minute sur une autre mission. Ainsi, le groupe était au complet et paré à partir pour le pays des tourbillons.

Depuis les portes du village, ils se rendirent au port situé légèrement en contrebas des enceintes. Un navire marchand les attendait. Le capitaine du bateau faisait escale pour le pays des tourbillons, c’est pourquoi son vaisseau maritime avait été choisi. Les présentations avec l’équipage furent rapides et banales. Ce n’était pas prévu que les ninjas de Kiri et les marins se recroisent un jour. Le quartier-maître leur fit une visite des lieux et leur déclara que le voyage prendrait deux jours. Yoshihaki pensait qu’il avait donc deux jours tranquilles pour faire connaissance avec ses coéquipiers.

Chacun avait obtenu une cabine individuelle, l’hospitalité des marins ne manquait pas de rappeler le jeune Genin de les remercier pour le service rendu au village caché de la brume. Le garçon se mit en quête de sa coéquipière, Nishiki. C’est alors qu’une vague fit tanguer le navire, perdant pratiquement l’équilibre le ninja parvint à se stabiliser mais la secousse avait fait naître un sentiment que le garçon n’avait jamais expérimenté. Il se mit à courir en direction du pont afin de… libérer son estomac de la nausée dirons-nous.

Son ventre calmé, pour le moment, il aperçut Nishiki sur le pont, Yoshihaki se demandait si la secousse avait provoqué le même effet sur elle ou si elle n’était là que pour observer l’horizon. Essayant de reprendre constance, il se mit en route pour aller lui parler lorsque le bateau se mit à tanguer de nouveau… la suite était prévisible. Atteignant les hautes mers, le navire n’avait pas cessé de se balancer de droite à gauche… ou de bâbord à tribord, ou l’inverse ou bien ça tournoyait pour ce qu’en savait Yoshihaki. Alors qu’il espérait prendre ce temps pour faire connaissance avec son équipe, le garçon est resté deux jours durant de sa cabine avec un seau à portée de main.


Enfin arrivé à bon port, le Genin pouvait enfin marcher droit et surtout ne pas ressentir de nausée. L’air frais lui faisait un bien fou, à vrai dire, il ne manqua pas un instant pour sauter dans l’eau, qui lui avait fait tant de misère durant la traversée, afin de se rafraichir et se laver un peu avant que ses compères ne remarquent son état lamentable. Il essayait de trouver un mensonge à leur dire par peur de passer pour le maillon faible de l’équipe, qu’il était surement, après tout il était le plus jeune et donc le moins expérimenté. En observant autour de lui, alors que ses camarades d’infortune descendent du mastodonte des mers, il voyait ce pays légendaire. Il y avait peu de relief pour ce qu’en voyait le garçon, il voyait des recoins boisés au loin sinon il s’agissait surtout de champ et de prairie. À l'horizon, Yoshihaki aperçut un semblait de construction humaine, sans compter le simulacre de port dans lequel ils avaient amarré avec les baraquements commerciaux. Rassemblé avec l’équipe, il ouvrit la discussion.

Yoshihaki – Bonjour à vous tous. Vous avez passé un bon voyage ? Moi j'ai… j'ai dormi tout du long héhé…. J'espère que je ne vous ai pas manqué haha... La mer était agité je crois. *Se tourne vers Kotora* Alors capitaine, quelle est la marche à suivre ?

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Istwa lang kreyol lakay ak devlopman gramè a
» Le PAS en action: rehabilitation de route a Delmas 24
» Topic pour films
» Yon lot bon kou Polis Nasyonal kont malfrendeng kidnapè
» La Maison Eclipse

Sauter vers: