Side Menu

Ne te tourne pas, le passé te doublera [Uzumaki Yato]
Partagez | 
avatar
雷 | Kumo no ANBU

雷 | Kumo no ANBU
Katō Yuriko
Messages : 17
Date d'inscription : 08/06/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)

Ne te tourne pas, le passé te doublera
Yuriko & Yato
Le voyage vers les ruines de l'ancien Village Caché des Tourbillons avait été assez simple. Certes, l'endroit était très éloigné de Kumo, mais je n'avais eu que quelques menus problèmes lors de mes déplacements. Principalement dû au fait qu'étant une femme solitaire, certaines personnes pensaient vraiment pouvoir s'en prendre à moi en toute impunité. Des idiots. Enfin, ça avait été divertissant, c'était toujours ça. J'en étais désormais à mon dixième jour de voyage et j'en voyais enfin le bout. En effet, les ruines s'étendaient désormais devant moi, vestiges d'une ancienne et puissante nation, pouvant rivaliser avec les cinq grands.

Pourquoi j'étais ici ? Pour des recherches, c'est tout. En effet, un endroit pareil devait regorger de moult trésors et parchemins secrets, surtout concernant les techniques de scellement. Autrement dit, ce serait un atout non négligeable pour le village si je réussissais à trouver quelque chose d'intéressant. Le temps, qui avait été assez clément jusqu'ici semblait se noircir un peu, avec des nuages ici et là qui faisaient penser à ce qu'un mauvais présage arrive bientôt. Par habitude, je vérifiais que je pouvais rapidement dégainer ma lame en cas de soucis, ce qui était effectivement le cas. Tant mieux.

Tandis que je me déplaçais entre les ruines du village, je ressentis une légère présence, non loin de ma position. Un pillard ? Sans doute pas, il se déplaçait trop bien pour que ça soit le cas. Peut-être un autre ninja ? Oui, c'était sans doute le cas. Dans tous les cas, s'il en voulait également aux secrets de ce village, il allait certainement falloir que l'on se batte. Tss, quelle plaie. Moi qui voulais éviter les incidents diplomatiques. Au moins, je n'avais pas mon bandeau frontal avec moi, aujourd'hui. C'était déjà ça...

Après quelques instants, je finis par repérer la personne en question, qui était à une bonne dizaine de mètres de moi, à l'ouest de ma position. Légèrement caché  dans la pénombre d'un mur, je distinguais néanmoins un visage ridé, emplis d'une sagesse et d'une expérience que seule un âge avancé pouvait procurer. Ce vieil homme était fort, je ne devais pas le sous-estimer. Prenant un air assuré avec un sourire que je savais sarcastique, je pris alors la parole, ayant e même la main sur le manche de mon katana.

- Hé bien, je ne pensais pas que cet endroit attirait ainsi les touristes. Vous êtes venus pour le climat exotique ou les ruines en elles-mêmes ?
avatar
風 | Suna no Jônin
風 | Suna no Jônin
Uzumaki Yato
Messages : 30
Date d'inscription : 04/06/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)






Ne te tourne pas, le passé te doublera

Il y a bien longtemps, plus de 30 ans ... Un village prospérait, ce village, était certes petits et pacifique, mais sa puissance égalé cinq des grandes nations, ce village, était réputé pour sa maitrise des sceaux, une maîtrise complexe et puissante, de nombreux ninjas de ce monde y était née : Mito Uzumaki, Kushina Uzumaki, et d'autre, tout aussi fort y été resté pour le défendre ... Le défendre d'une attaque lié à la peur, oui ... Trois grands villages avaient peur de la puissance de ce village ... Kumo, Kiri, Iwa, ils s'unissaient alors et détruisirent le village entièrement, exterminant toute la population de ce village ... Il y eu néanmoins des survivants ... La famille du chef du village, mais également le chef lui même ... ainsi que d'autres villageois ... Aujourd'hui ... le passé ressurgit ... ce chef en question ... membre des cinq sage du tourbillon, Yato Uzumaki, avait décidé de réveiller la puissance d'Uzushio, cela prendrait du temps ... Mais ça arrivera un jour ...

Il était donc partie, direction Uzu no kuni, et cette fois il parti seul, il avait refusé que quiconque vienne avec lui, le voyage serait long et il préférait le faire rapidement. Lors du voyage, il rencontra de petits bandits, du menu fretin qui pensait pouvoir surpasser les puissances d'antan, futilité ... Ils étaient né 100 ans trop tard ... Enfin bref, vous ce que je veux dire, au final, le voyage c'était bien déroulé en apparence. Des pensées l'assaillaient pourtant ... Il avait vu son village détruit et en cendre, et pourtant ... les générations d'aujourd'hui de Kiri et Kumo avaient changé ... En revanche ... Iwa .... Onoki ....

Arrivant alors au village en ruines, il vit de nouveau ces ruines ... Son visage ridé se crispa de haine, de tristesse, ceux qui avaient commis cet acte ne pouvaient pas être humains ... qui peut tuer Homme, femme, enfant sans distinction ? Qui peut raser un village entier sans ressentir de remords ? Le vieillard parcourut alors les ruines jusque une bâtisse détruite, l'ancienne tour des tourbillons, résidence des cinq sages ... Il revit alors toute sa vie dans ce village ... Rentrant entre les murs sans toi ... Posant les mains sur les pierres ... Il vengerait Uzushio et restaurerait tout, réveillant le passé et accablant le présent.

Puis il ressentit une présence, assez importante, mais rien de bien hostile, du moins ... pour l'instant ... entendant alors subitement une voix derrière lui, une jeune femme étant donné la voix douce et assez sûre d'elle, elle n'avait pas peur, après tout, de quoi aurait elle peur ? D'un ancêtre avec sa canne ? Sans doute pas.

- Hé bien, je ne pensais pas que cet endroit attirait ainsi les touristes. Vous êtes venus pour le climat exotique ou les ruines en elles-mêmes ?
 

 
- Le climat ou les ruines ? A-tu d'autre idiotie en réserve jeune fille ? Tout ses trésors sont sous ma responsabilité avant même ta naissance. Ce ne sont que des ruines, mais tu es ici chez moi. Qui es tu ? Un autre pillard ? Ou une touriste ?

Ainsi, le vieillard se tourna, regardant la jeune femme face à lui, révélant également le bandeau d'Uzushio, attaché autour de son bras gauche, côté coeur, jamais il n'avait renié son village, et cette fillette semblait être là pour autre chose que la conversation, après tout ... Elle avait sans doute un but pour être venue ici seule. Néanmoins, il est vrai que le climat exotique d'Uzushio était assez attirant pour les touristes, m'enfin, tourisme de quoi ? Il n'y avait plus que des ruines, et les trésors de ce village avait tous été scellé, seul cinq personne avait la clé pour desceller chaque trésor : les cinq sages. Tous mort lors de l'attaque, à l'exception d'un seul, Yato Uzumaki, alors qu'ils se servent, mais jamais ils ne pourrait s'en servir. Regardant alors la fillette précoce, les ninjas étaient de plus en plus jeune, bientôt ils sortiront à peine des berceaux avec un kunai. Son regard était sombre et ne laissait place à aucune gentillesse, en ces lieux une chose le submergeait, la colère. Et cette enfant n'y était peut être pour rien, mais quelle idée de parler d'Uzushio ainsi devant lui ? Folie ou ignorance ? Peut-être l'ignorance, mais qu'elle fasse attention à ses actes.

©Shishii'
avatar
雷 | Kumo no ANBU

雷 | Kumo no ANBU
Katō Yuriko
Messages : 17
Date d'inscription : 08/06/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)

Ne te tourne pas, le passé te doublera
Yuriko & Yato
Bien que le vieil homme en face de moi semblait si âgé qu'il possédait une canne pour le soutenir, je ne devais pas le sous-estimer. Que ce soit son maintien, son attitude ou la façon dont il me parlait, je savais qu'il était puissant et qu'il connaissait les lieux. Non, pas que ça, il agissait et parlait comme s'il en était le propriétaire. C'était un cas de figure envisageable, surtout étant donné les paroles qu'il prononçait. Beaucoup de questions se télescopaient dans mon esprit, tandis qu'il me montrait fièrement le bandeau frontal qu'il portait au bras, représentant un tourbillon. De plus, en comptant la colère froide qu'il émettait envers ma personne...

- C'est la première fois que je rencontre un membre du Clan Uzumaki. Mes respects, ancien...

Il n'y avait aucune trace d'ironie ou de malice dans ma voix. En effet, je connaissais ce Clan et savais de quoi il était capable, et également la façon dont il avait été anéantis par une alliance interpays. Hum... comment agir ? Je savais très bien que lui mentir ne servirait à rien, il avait bien trop d'expérience pour ça. De deux choses l'une, soit ce type était un ninja errant, soit membre d'un village. Autant dire que la deuxième option ne me plaisait guère étant donné que je n'avais nullement envie de créer un accident diplomatique.

Sortant mon paquet de cigarettes de la poche droite de mon blouson, au niveau de la poitrine, je m'en grillais une. Je ne fumais que très peu, uniquement quand je réfléchissais. N'en ayant même pas proposé une au vieil homme, car je savais qu'il allait refuser, je pris une bouffée de fumée avant de reprendre la parole. Autant jouer cartes sur table.

- Je sais ce que vous pensez et effectivement, je ne suis pas là pour le tourisme. J'ai quelques recherches à effectuer, avec la bénédiction de mon chef.

Toujours très calme en apparence, mon cerveau fusait. En effet, j'avais appris à masquer la moindre de mes émotions, lors de ma formation dans les forces spéciales. Il s'agissait d'un Uzumaki, donc il possédait une réserve de Chakra immense et des techniques de scellement puissantes. Probablement faible au corps-à-corps, bien qu'il fallait tout de même que je me méfie. Par contre, il risquait d'être très embêtant en cas de combat à longue-distance...

Tandis que j'écrasais ma clope par terre avec mon pied, je repris la parole, d'une voix assez ironique.

- Bon, on fait quoi ? Je me doute que vous ne risquez pas d'apprécier qu'une fouine traîne dans le coin et je ne compte pas rentrer bredouilles.

Le soleil se couchait petit à petit. Nous étions après tout en début de soirée le temps commençait à se rafraîchir, tandis que les nuages s'accumulaient de plus en plus. Il allait peut-être pleuvoir, qui sait ?

avatar
風 | Suna no Jônin
風 | Suna no Jônin
Uzumaki Yato
Messages : 30
Date d'inscription : 04/06/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)






Ne te tourne pas, le passé te doublera

Le vieillard avait vu juste, il s'était donc tourné et se trouvait bel et bien face à une jeune fille, sans doute jeune adulte, mais elle était encore bien inexpérimentée, enfin ... on ne pouvait lui en vouloir, à son âge, être envoyé en mission seule était déjà une prouesse en soit. Mais ça n'ôta guère sa pensée : Bientôt les mômes sortiront du berceau avec un kunai entre les paluches. La regardant alors calmement, attendant une quelconque réponse, Yato se doutait bien de la suite des événements et de la réponse de la jeune fille, il serait fortement surpris qu'elle lui réponde qu'elle se faisait une sortie culturelle, n'est ce pas ? Enfin, au moins elle rencontrait un premier Uzumaki, étant donné que c'était la première fois, chose dont l'ancêtre se fichait divinement. En revanche il fut exaspéré de la voir sortir un paquet de ces conneries futiles ... Ne disant rien et continuant de la fixer calmement, après tout, il n'était pas son père, et heureusement pour elle, sinon il y a longtemps qu'elle aurait jeté le paquet, enfin bref ... elle fut au moins franche, ce qui faisait grandement plaisir au vestige du passé.

- Je sais ce que vous pensez et effectivement, je ne suis pas là pour le tourisme. J'ai quelques recherches à effectuer, avec la bénédiction de mon chef.
 

Ainsi, tandis que le soleil se couchait, l'Uzumaki soupirait, las, après tout ... il s'en doutait déjà ... La regardant écraser sa clope sur les ruines, ce qui l'agaçait légèrement, mais même si c'était douloureux, au points où le village en était ... c'est pas un malheureux reste de clope qui allait aggraver les choses. Ainsi, tandis que le soleil se couchait, son chakra se fit plus oppressant, c'était une manière de lui faire comprendre qu'il ne la laisserait sans doute pas toucher à quoique ce soit ici.

- Bon, on fait quoi ? Je me doute que vous ne risquez pas d'apprécier qu'une fouine traîne dans le coin et je ne compte pas rentrer bredouilles.
 

 
- Je vois ... Tu m'en vois navré, néanmoins, tu repartira d'ici sans rien ... Je ne peux pas laisser nos secrets tomber entre les mains des grandes nations, comprends tu ? En clair ... Je t'en empêcherait

Les nuages se faisant plus menaçant, Yato ne bougeait pas d'un pouce mais il était prêt, il n'était pas venu se battre mais si il doit en être ainsi ... Les secrets des tourbillons étaient bien trop important pour les laisser entre les mains des autres villages, il savait qu'ils ne pourraient guère les ouvrir, mais il en aurait besoin ... Bientôt ... Alors hors de question de les laisser à une fillette étrangère au village, personne n'y touchera, pas de son vivant du moins. Regardant la jeune enfant, il attendait, patiemment, que le destin fasse son labeur, quel qu'il soit, même si l'ancêtre ne comptait certainement pas mourir aujourd'hui.

©Shishii'
avatar
雷 | Kumo no ANBU

雷 | Kumo no ANBU
Katō Yuriko
Messages : 17
Date d'inscription : 08/06/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)

Ne te tourne pas, le passé te doublera
Yuriko & Yato
Évidemment, qu'il allait essayer de m'en empêcher. Il voulait protéger son héritage, c'était normal et je réagirais de la même façon, si l'on essayait de percer le Secret de l'Acier de mon arme. Au moins, il n'y avait aucune ambiguïté concernant la suite des événements, c'était déjà ça. Maintenant, comment aborder le début de cet affrontement ? Temporiser avec mon Raïton ou directement venir à courte portée ? Dans tous les cas, je devrais utiliser ma vitesse afin de compenser la différence d'expérience. Honnêtement, mes chances de remporter cet affrontement devaient être de 50 %, plus ou moins. Très intéressant...

- Dans ce cas, nous devrions commencer sans plus tarder. Il est inutile de perdre plus de temps, ancien.

En position de Iai, j'avais décidé de le déborder directement avec mon sabre. Il fallait que j'impose mon tempo directement avec une attaque frontale, pour lui mettre la pression. Puis j'utiliserais des attaques à mi-distance pour le harceler et je le terminerais avec...

Un, deux, trois... six. Ils étaient six. Il y avait six personnes qui commençaient à encercler la zone. Ils étaient relativement discrets, prouvant qu'ils avaient une formation correcte. Des pillards, ninjas sans doute. Six personnes... Sans doute des combattants de niveau Chûnnin, avec peut-être un ou deux Jônin dans le tas. Les combattre toute seule devrait être faisable, néanmoins, je ne connaissais pas leurs capacités. Dans ce cas...

- Dos à dos !

Joignant le geste à la parole, je fis un saut en l'air, afin de me retrouver dans le dos de l'Uzumaki. Je savais très bien qu'il avait repéré les pillards et je me doutais qu'il voudrait leur donner une bonne correction. Quant à moi, je ne comptais pas affronter à la fois le vieil homme et ces types, je n'en ressortirais sans doute pas vivante. Nos intérêts concordaient et il le savait très bien. C'est pour ça que j'avais agi de la sorte.

- Hé bien, je ne pensais pas que je combattrais un jour aux côtés d'une personne comme vous... Katō Yuriko, Jônin de Kumo.

La moindre des choses était de me présenter. Et puis, j'étais assez curieuse. En effet, ma famille était la plus grande concernant la forge d'arme au Pays du Fer et pour qui s'y intéressait un peu, l'accident ayant impliqué la mort de mon père et notre exil était connu. Je me demandais donc si le vieil homme avait entendu parler de cette histoire. Enfin, c'était anecdotique...

En garde, j'observais encore un petit peu le ciel. Ces nuages étaient finalement un bon signe, me concernant. En effet, je pourrais utiliser mes capacités à leurs paroxysmes. Tant mieux.

- Ils arrivent !

avatar
風 | Suna no Jônin
風 | Suna no Jônin
Uzumaki Yato
Messages : 30
Date d'inscription : 04/06/2016

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)






Ne te tourne pas, le passé te doublera

Et bien voilà, un bel orage en prévision, c'était assez embêtant pour Yato ... Espérons que la pluie ne se fasse pas trop présente, même si au fond ça n'affectera pas trop l'issue du combat qui allait se dérouler. Le vieillard était assez confiant et sûr de lui et de ses capacités, alors autant dire qu'il n'était pas franchement inquiet, de plus, au vu du katana que portait la jeune fille, l'ancêtre n'eus guère de mal à définir une de ses capacités : le kenjutsu, enfin ... après ce n'était qu'une simple d
supposition, rien de plus, ni de moins. Enfin, la jeune demoiselle proposait donc d'entamer les hostilités sans perdre plus de temps, mais il ne bougea pas plus maintenant que précédemment.

Ils étaient six, le vieil homme avait ressentit six hommes, enfin ... six ninjas, rien ne précisait que c'était des hommes, néanmoins, deux d'entre eux semblait être plus puissant, sans doute les chefs de cette petite escouade. Yato souriait légèrement en voyant la réaction de la fillette, effaçant malgré tout bien vite son sourire d'ailleurs, entendant alors la petite idée de la kunoichi, cette dernière proposant de ce mettre dos à dos. Malgré son jeune âge elle semblait ne pas être trop naïve en espérant vaincre Yato ainsi que ces six inconscient. Il en fallait malgré tout bien plus pour le faire bouger, ce-dernier restant calme et immobile, droit sur sa canne qui lui donnait un air inoffensif.

- Hé bien, je ne pensais pas que je combattrais un jour aux côtés d'une personne comme vous... Katō Yuriko, Jônin de Kumo.
 

 
- Yato Uzumaki, dernier des cinq sage et chef de ce village. Ne te déconcentre pas petite.

Et c'est ainsi que le vieux vit arriver six ninjas, ils avaient pas l'air bien inquiet, ils n'affichaient aucune émotion, à part peut être la jouissance, apparemment ils cherchaient quelque chose ou savaient des choses à propos de Yato ou Yuriko, il est vrai que cet air attisait la curiosité de l'ancêtre, mais il n'avait pas franchement de temps pour de telles futilités idiote, regardant alors le groupe de ninja avec un air autoritaire, sans doute bien plus que leur propres pères, après tout ... Yato avait du se faire entendre pour être chef d'un village, alors l'autorité c'était pas un soucis, loin de là. Puis sans sommation, il tapa sa canne contre le sol assez fortement. faisant déferler une forte vague de chakra pure, inoffensive, mais lourde et oppressante.

©Shishii'

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.
» Il est de retour ... Mais que s'est il passé depuis 3ans

Sauter vers: