Side Menu

Partagez | 
avatar
水 | Kiri no Genin
水 | Kiri no Genin
Tokugawa Toshimetsu
Messages : 10
Date d'inscription : 05/06/2016
Localisation actuelle : Mizu no Kuni

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 220
Expérience:
18/200  (18/200)

La traque    Jeu 16 Juin - 18:47

Entraides aux Tourbillons
MISSION DE RANG C - [0% effectué] Disponible

Je suppose que vous n'aurez pas de problème à régler le problème que voici. Il y a à l'ouest du village une créature sauvage qui ravage depuis peu l'une des zones rocheuses où nous projetons d'effectuer l'une des épreuves. Il n'est pas certain que ce soit l'endroit que nous choisirons mais nous ne pouvons effectuer de simulation tant que la bête n'a pas été annihilée. Nous n'avons pas de détails à son sujet, à vous de mener l'enquête. C'est l'occasion parfaite de chaperonner votre petit protégé.

Objectif : Retrouvez et débarrassez-vous de la bête.
Objectif secondaire : N'intervenez ni dans l'enquête, ni dans la méthode d'élimination de la créature que votre genin adoptera.







«En route vers l'examen Chuunin ! »


- Mais qu’est-ce que je fous là ?!

♦ Ce fut la première chose qui vint à l’esprit de notre protagoniste lorsqu’un messager, à la solde du Mizukage, énonça l’ordre de mission qui déciderait si, oui ou non, Toshimetsu possédait le bagage nécessaire pour devenir Chuunin. En effet, le tout récent shinobi pensa d’abord que cela était une plaisanterie. Si oui, elle n’était pas du tout amusante et pourtant…

♦ La jeune personne, arborant l’emblème du village, semblait très sérieuse quant à l’originalité du document qu’elle venait de lire à voix haute. Il affirma que cette missive, tamponnée d’un kanji « urgent », lui avait été remise par le Tsuchikage lui-même après une discussion avec Wuzuki Emiko.


- Wuzuki Emiko ?! Mon sensei adorée hein…   , lança Toshimetsu avec sarcasme.

♦ Au début, Tosh ne comprit pas pourquoi on lui attribuait à lui, une quête de ce type pour prouver sa valeur de ninja. Le noiraud comprit tout de suite que seul son infâme professeur pouvait l’envoyer dans cette aventure soit disant importante pour l’examen Chuunin organisé par Kiri. Une partie de chasse dans un lieu plutôt glauque d’après ce qu’avait compris le Tokugawa. N’ayant pas vraiment le choix, il dut se résoudre à accepter l’ordre, saisissant la dépêche des mains du ninja qui le lui avait apporté.

♦ Toshimetsu, passa chez lui récupérer son équipement de mission et fila vers les portes du village de Kiri qui était le point de rendez-vous prévu pour y retrouver son senseï. Ne pas pouvoir sortir seul du village lorsque l’on est Genin était une plaie dont Toshimetsu se débarrasserait bientôt en devenant Chunin.

♦ Tosh ne ressentait pas de crainte non ; il était un brin calculateur, un apôtre de la précision. Une telle mission, pour sa part, contenait beaucoup trop d’inconnues pour qu’il s’y engage sans réfléchir un minimum. Le kirijin savait qu’il lui faudrait lire les agissements de cette créature, observer ses habitudes, l’analyser et la décrypter pour enfin la capturer… ou la tuer.

♦ Quand notre épéiste arriva enfin au point de rencontre, il remarqua que son senseï était déjà là. N’attendant pas plus, il alla directement lui parler.


- Bonjour Emiko-sensei, en cette belle matinée, un messager est venu me livrer l’ordre de ma " mission-test ". Je ne suis pas fan des parties de chasses, mais j’accepte de relever ce défi ! Le statut de Genin et toutes ces missions ingrates, commencent à m’ennuyer et je serais enfin débarrassé de vous.   , dit Toshimetsu avec un peu de désinvolture..

♦ Les portes du village s’ouvraient, tandis que Toshimetsu et son maître conversaient. Quand ils eurent terminé, ils s’élancèrent hors du village direction : le territoire de la mystérieuse créature


____________________________________________

avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Wuzuki Emiko
Messages : 129
Date d'inscription : 04/01/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 330
Expérience:
116/300  (116/300)

Re: La traque    Sam 18 Juin - 12:44
... ... ...
Feat Toshimetsu




∞ Chasser la bête



Emiko sortait de la tour de la Mizukage. Après un bref entretien avec cette dernière, elle s'était vu accorder le droit d'emmener son protégé en mission afin de pouvoir tester ses aptitudes. La veuve blanche cherchait à savoir si son élève était de taille pour l'examen chuunin qui aurait lieu d'ici peu de temps. De son point de vue, la tâche qu'ils allaient mener ne serait qu'une formalité. Toshimetsu n'était certes pas un ninja parfait, mais il se débrouillait suffisamment bien pour évoluer en grade, nul doute quant à cela. L'empoisonneuse aux cheveux blancs fit donc appel à un messager pour remettre l'ordre de mission au genin. Pendant ce temps, elle partit chercher ses affaires de voyage et son nécessaire à combat. Cela terminé, elle alla attendre son protégé aux portes du village. Quand Toshimetsu arriva, il brilla par son habituelle façon de parler. Instantanément, Désir se mit à voir rouge.


* Tue le... *


* Non, hors de question. *


* Il s'agit tout de même de son élève Désir, ne dis pas n'importe quoi. *


* Et alors ? C'est qu'un pauvre genin de merde. Moi, je propose de lui couper la gorge pendant la mission. On dira que c'était un accident, que la bête l'a tué. Aller !!! *


* Hum, oui, c'est envisageable... Mais... Non. Nul besoin d'attirer l'attention sur moi pour ce peigne-cul. *


* Frappe le au moins !!! Je veux son sang. SON SANG ! *


* Euh pardon, je... Désolé du dérangement, mais, enfin, vous voyez, c'est pas très bien vu pour un sensei de frapper sur ses élèves. Je pense que ça ferait tache, on se ferait remarquer et j... *


* Ta gueule minus ! Bordel pourquoi on écoute ce mioche là ? *


* Parce qu'il permet à notre cher Emiko de ne pas se faire découvrir. C'est lui qui lui permet de ne pas être aux yeux de tous ce qu'elle est: une psychopathe schizophrène. *


* Mais on s'en tape de ça. Pourquoi on n'assume pas ce qu'on est à la fin ?!? *


* Pour vivre heureux, vivons cachés. Ne connais-tu pas cet adage ? *


* Allez tous vous faire voir. *



Mettant fin à son monologue intérieur, Emiko fit taire ses apparitions. Son élève face à elle la toisait. Alors que les portes s'ouvraient, les deux se mirent en route. Un grand sourire aux lèvres et d'une voix douce, elle s'adressa à son genin personnel.


- En route Tokugawa-kun. Le chemin ne devrait pas être bien long, mais il faut tout de même partir de suite. Oh, au fait, même si tu deviens chuunin, tu ne seras pas si vite débarrassé de moi hi hi hi.


Au pas de course, les deux shinobis partirent ainsi en mission. Leurs pas les menèrent jusqu'au territoire où devait sévir la bête dont il avait pour but de prendre la vie. Emiko n'aimait pas cette mission. Tout ce qu'elle allait devoir faire serait d'attendre. Le but était de tester son élève, si par mégarde, elle intervenait, tout serait faussé. Quelle barbe pour elle que de devoir se contenter de regarder. Tout cela n'était au final rien de plus qu'un boulot de garde-chiourme. Maintenant qu'ils avaient atteint leur destination, Emiko sortit de sa besace une gourde et commença à boire. Sans regarder Toshimetsu, elle parla à voix basse.


- Nous y sommes. Dorénavant, c'est à toi de jouer. Je serai là pour te protéger si la situation dégénère. En dehors de ça, tu es seul à présent.


Faisant suite à ses mots, la veuve blanche disparut du champ de vision de son genin et alla se cacher. Elle se contenterait de l'observer de loin. Nul besoin de rester à ses côtés. Cette mission était celle de Toshimetsu, à lui de faire ses preuves.




© .JENAA

____________________________________________

Légende couleur des personnalités :

Spoiler:
 


Dernière édition par Wuzuki Emiko le Ven 1 Juil - 19:06, édité 1 fois
avatar
水 | Kiri no Genin
水 | Kiri no Genin
Tokugawa Toshimetsu
Messages : 10
Date d'inscription : 05/06/2016
Localisation actuelle : Mizu no Kuni

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 220
Expérience:
18/200  (18/200)

Re: La traque    Ven 1 Juil - 1:40



« Plus dur que prévu...  »


-Nous y sommes. Dorénavant, c'est à toi de jouer. Je serai là pour te protéger si la situation dégénère. En dehors de ça, tu es seul à présent.

♦ Les mots d'Emiko sonnèrent dans l'oreille de Toshimetsu comme une douce mélodie. En effet le tout récent kirijin détestait son grade pour une raison très simple : il détestait être "materné" en mission. Ce n'est pas le fait d'avoir un sensei qui le dérangeait mais plutôt l'implication de cette dernière dans les missions. Emiko était une kunoichi très spéciale, mais forte et dès qu'une situation tournai au vinaigre pour la Team Emiko, elle "sortait les griffes" sans retenue et réglait tous les problèmes.Tosh' savait bien que dans la hiérarchie shinobi, le membre le plus fort et le plus important devait prendre ses responsabilités, mais le jeune adolescent de 16 ans pensait autrement. Être trop souvent en retrait, nuisait à sa croissance et ce n'était pas de cette manière qu'il accomplirait ses objectifs.

♦ La femme Wuzuki avait complètement disparue, abandonnant Toshimetsu à l'extrémité d'un ponton avec vue sur un magnifique...brouillard. Pour rejoindre le village de Karasu - l'endroit où la bête sévissait - il fallait emprunter la voie marine sur une petite barque que l'on devait soi-même manier. A l'époque, un imposant navire assurait le transit entre Karasu et le reste de Mizu no kuni, mais depuis l'apparition du monstre, le tourisme ne marchait plus très fort et petit à petit, le bateau laissa la place à cette pitoyable embarcation faisant face à notre Genin.




♦ Après une petite demi-heure de traversée à la rame, Tohimetsu arriva à destination...




- Je sens que je vais me plaire ici...   , lança Toshimetsu lorsqu'il saisit la nature de l'endroit.

♦ L'endroit était glauque à souhait, l'épais brouillard caractérisant la région donnait à ce petit village de pêcheurs montagnards, un aspect assez terrifiant. Cet endroit était vraiment le refuge parfait pour une créature du mal ! 2 personnes attendaient le ninja envoyé par Kiri pour régler leur problème : le chef de la communauté et son second. Le chef - Komamura Izushi - était un vieil homme trapu ayant une soixantaine d'années. Il était né dans ce village et y avait passé toute sa vie, sans jamais le quitter. Son bras-droit - Onizuka Saru quant à lui, approchait sûrement la trentaine et semblait beaucoup moins "rustique" que son supérieur. Contrairement à Komamura, Onizuka n'était au village que depuis quelques années.

- Euh...et bien... BIENVENUE A KARASU frère du Pays de l'Eau !   , commença Onizuka.

♦ Les deux natifs de Karasu, étaient surpris de l'apparence de Toshimetsu. En effet, le vieux sage du village, n'avait toujours pas prononcé le moindre mot, se contentant d'observer le jeune kirijin.

- Komamura-sama ne parlent que très rarement aux étrangers au village, mais il tenait quand même à être là au moment de votre arrivée.

- Merci, pour votre accueil, mais venons en très vite à la raison de ma venue dans votre si charmant village. Vous aviez demandé à ce que j'arrive en début de soirée pour la discrétion et me voilà.  

♦ Toshimetsu n'avait pas de temps à perdre et plus vite l'histoire était réglée et plus vite, il pourrait retourner à Kiri. Le jeune Tokugawa, s'entretint pendant une bonne heure avec le bras droit afin d'en savoir plus sur sa traque. Poids et taille supposée, zones d'attaques, méthodes de destruction, etc. Toutes ces données étaient importantes pour Tosh'. On ne part pas chasser un animal sans rien savoir sur ce dernier. Le genin remarqua après une longue réflexion que toutes les apparitions du monstre se trouvaient à équidistance d'un point : le pic du corbeau.


- Hum...les empreintes correspondent apparemment. Les descriptions connues relataient un animal bipède, munis de griffes accérés et mesurant plus d'un mètre quatre-vingt. Je ne suis plus très loin de son repère, je pense.

♦ Toshimetsu avait débuté son investigation depuis plus de quatre heures. Le soleil ne tarderait pas à se lever, le temps était donc compté. Il avait fait plusieurs fois le tour du pic du corbeau et n'avait toujours pas trouvé l'antre de la bête.

- J'ai trouvé de nombreuses traces de pas, mais aucune entrée... comment est-ce possible ?! Je ne peux pas être passé à côté d'une bestiole de la taille d'un ours quand même... réfléchis...réfléchis...

♦ Une phrase du rapport lui revint à l'esprit...

*** Avant chaque apparition de la créature, une légère explosion se faisait entendre ***



A SUIVRE

____________________________________________

avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Wuzuki Emiko
Messages : 129
Date d'inscription : 04/01/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 330
Expérience:
116/300  (116/300)

Re: La traque    Ven 1 Juil - 19:05
... ... ...
Feat Toshimetsu




∞ Chasser la bête



Tandis que Toshimetsu avançait à terre, sa sensei le suivait, mais dans les arbres. Sans se faire repérer, elle le gardait toujours à portée de vue. Son chemin s'arrêta lorsque le genin monta à bord d'une petite barque de fortune. Il s'agissait de l'unique moyen de rejoindre l'île où la mission avait lieu. Du moins, pour des civils ou bien des ninjas ne sachant pas encore marcher sur l'eau. Après que son élève eut quitté la berge depuis quelques minutes, Emiko emprunta donc elle aussi la voie maritime. Grâce à l'épais brouillard, auquel elle était habituée, elle pouvait suivre Toshimetsu de près, sans pour autant se faire voir de lui. Comment un simple genin aurait-il pu repérer une jônin expérimentée après tout ? À son arrivée sur le plancher des vaches, le kirijin commença à s'entretenir avec les deux figures dirigeantes du village. Quand ils s'enfermèrent dans la maison du chef pour que le genin puisse en apprendre plus sur la situation, l'empoisonneuse monta sur le toit et tendit l'oreille pour saisir l'essentiel. Manifestement, Désir s'ennuyait.



* Emikooooooo, t'es sûr qu'on peut pas tuer quelqu'un ? Regarde-le-lui, là, près du puits. Avec sa bonne tête de mange-couilles il ferait une bonne victime, tu crois pas ? *


* Merde Désir t'es gonflante j'essaie d'écouter ce qui se dit ! C'est pas vrai je peux jamais avoir la paix ? *


* Dame Wuzuki est dans le vrai, ce n'est ni le lieu ni le moment... *


* Tu veux jouer avec moi connard ?!? Approche, je te défonce !!! *



Folle de rage, Désir se jetta sur Raison. Les bras dégoulinant déjà de sang, elle se mit à le frapper au visage. Ses coups étaient si puissants qu'Emiko pouvait entendre les os du vieillard se briser les uns après les autres. Insensible au sort de l'homme, la veuve blanche continuait de tendre l'oreille. Par moments, elle regardait tout de même l'état du vieux sage. Plus les minutes passaient, moins son visage ressemblait à celui d'un humain. Désir continua à le mitrailler ainsi de ses poings jusqu'à ce que finalement Toshimetsu, ne ressorte. L'air blasée et en soupirant, Emiko s'adressa à elle.



* Je suppose que maintenant tu es défoulée. On peut y aller ou tu préfères détruire tous les autres aussi ? *


* Hum hum. Non, en fait, ça va mieux, merci de t'inquiéter gamine. *


* Je ne m'inquiét... Oh, puis zut. On y va, maintenant. *




Sans un regard vers Raison, l'empoisonneuse continua de suivre son élève. Ses pas le menèrent rapidement vers un endroit que l'on nommait le pic du corbeau. Il se mit à y chercher la moindre trace de l'animal. Au loin, Emiko continuait de l'observer. Le vent frais fouettait son visage et le brouillard ne semblait pas vouloir s'en aller. Aux côtés de la veuve blanche, Raison fit son retour, le visage miraculeusement intact. Un petit sourire aux coins des lèvres, Emiko le railla légèrement.



* Alors, on se remet de la branlée de tout à l'heure mon cher ? *


* Ma Dame, à quoi bon répondre à la violence de cette forcenée ? Vous me savez, je pense, au-dessus de tout cela. *


* Oh, ça je n'en doute pas. Cependant, je pense qu'on ne peut pas mettre de côté le fait que tu as un corps de lâche et la puissance d'un enfant de huit ans. N'est-ce pas ? *


* Un point pour vous Ma Dame. Fort heureusement, je ne suis là que dans le but de vous servir avec mon cerveau. Il est d'une aide bien plus précieuse que les incessantes fulminations d'une folle sanguinaire. *


* Généralement, oui. Parlant de ton intelligence ô combien supérieure, où se trouve donc ce foutu animal ? Cela fait des heures que Toshimetsu cherche après lui. Je ne vois rien moi non plus. *


* Eh bien, j'ai une théorie en tête. Souvenez-vous d'un détail. Il nous a été affirmé qu'à chaque apparition de la bête une explosion la précède. *


* Tu penses à... Serait-ce possible ? *


* Oui, tout à fait, un kuchyose, en effet. J'admets volontiers que cela peut sembler tiré par les cheveux, mais Dame Wuzuki, aucun animal ne sait produire d'explosion. Du moins, aucun animal que l'on retrouve dans la nature. Je pense donc qu'il s'agit bien d'une invocation. Peut-être l'héritage d'une des grandes guerres ninja ? *


* Mais enfin, comment cela serait possible ? Ne faut-il pas un homme pour invoquer la bête en question ? Quelqu'un aurait forcément remarqué un si gros détail ! *


* Pas nécessairement. Il peut s'agir d'un vieux piège. Quelque chose l'aura fait se réactiver pour une raison où une autre. Il est fort probable que ce pic du corbeau soit la clé, qu'un sceau s'y trouve. Peut-être que la présence d'être vivants à ses alentours invoque la bête qui attaque alors à vue. *


* Possible oui, mais comment savoir ? *


* Rien n'est plus simple. Si ma théorie s'avère exacte, alors votre élève se fera attaquer d'ici peu de temps, j'en suis sûr. *


* Et je devrais alors intervenir, je ne pense pas que Toshimetsu soit de taille, seul face à une invocation. *


* On s'en branle laisse le crever ! *



Levant les yeux au ciel, Emiko ferma son esprit aux divagations à venir de ses hallucinations. Dorénavant, son esprit à l'affût était prêt à la faire intervenir si la situation échappait subitement à son genin. Seul le temps allait le dire.




© .JENAA

____________________________________________

Légende couleur des personnalités :

Spoiler:
 
avatar
水 | Kiri no Genin
水 | Kiri no Genin
Tokugawa Toshimetsu
Messages : 10
Date d'inscription : 05/06/2016
Localisation actuelle : Mizu no Kuni

Fiche Shinobi
Rang: C
Ryos: 220
Expérience:
18/200  (18/200)

Re: La traque    Ven 1 Juil - 21:55



« Épilogue »



♦ La lune brillait particulièrement, illuminant  ce ciel, plongé dans les ténèbres de la nuit depuis à peine quelques heures. Un silence de mort prédominait malgré les bourrasques de vent.  Leurs souffles étaient assez puissants pour faire plier les branches et agiter les feuilles des arbres bordant la région.

- C’est l’heure du repas, je ne peux réfléchir le ventre vide   , lança Toshimetsu.

♦ Le kirijin ne se doutant de rien, alluma un petit feu de camp, en utilisant du bois sec provenant  des alentours. Cela lui servirait  de chauffage, mais aussi à cuire un sanglier récemment tué.

♦ Une silhouette, que dis-je, une ombre passa à une allure folle ne laissant derrière Toshimetsu qu’une légère  brise ;  impossible à repérer, par quiconque de non initié aux déplacements furtifs et silencieux d’un ninja.  Cette  obscurité sembla ensuite se diriger vers un petit tas de buissons qui se trouvait non loin de notre personnage. Le regard de l’observateur, toujours dissimulé dans la broussaille, se porta vers le propriétaire de ce festin rural qui semblait ne pas l’avoir repéré…du moins pour l’instant.  Arrivée à une distance raisonnable pour ne plus être vue ou entendue par les gens qui passerait dans le coin, l’être mystérieux arrêta enfin de se mouvoir.


- - Après un repas, le sang présent dans tout l’organisme se dirige vers le système digestif afin de se charger en nutriments permettant le fonctionnement des muscles.  Cette digestion consomme beaucoup d’énergie et a pour conséquence la « mise  en veille » de nos autres organes notamment le cerveau. Cela entraîne fatigue, étourdissement, perte de concentration, d’efficacité et donc de temps ! C’est l’un des meilleurs moments pour assassiner une cible et donc le pire pour engager un combat.  Sors de ta cachette… , dit Toshimetsu.

- Depuis quand as-tu remarqué que je te suivais ? Tu es moins bête que tu en as l’air bravo ! , commença Onizuka.

- La mystérieuse créature est à vous n’est-ce pas ?! Le bruit d’explosion avant chaque attaque c’est la détonation d’un Kuchiyose no Jutsu et qui dit invocation, dit invocateur. Le seul moyen possible pour un animal de cette taille d’apparaitre et disparaitre était d’avoir un complice. Dans cette traque je n’étais plus le chasseur, mais la proie j’ai donc feinté de ne plus poursuivre mon enquête afin de vous attirer ici. , répondit Toshimetsu.

- Hahahahahaha ! Assez brillant dans l’ensemble mais tu te trompes sur le point le plus important… la bête et moi ne faisons qu’un ! , rétorqua Onizuka.


♦ Onizuka sorti un rouleau de sa poche et se mit à y lire des incantations. A la fin de ce rituel inconnu, une petite détonation se fit entendre et un  nuage de fumée luminescent entoura complètement le corps du bras droit de Karasu. Toshimetsu ne semblait pas perturbé par la scène, il se contenta simplement de sortir son arme favorite : Sora. Il se retrouvait à présent face à la bête…




- - Il y’a bien longtemps… un kirijin s’est servi d’un puissant chakra maléfique pour jeter un sort à mon clan. J’ai parcouru les nombreuses régions du pays de l’Eau jusqu’à Karasu. Cet endroit était parfait pour m’y installer, isolé, mystérieux et effrayant. Kiri ne s’est jamais soucié de mon cas mais, il aura fallu qu’une idiote de Kage pense à cet endroit pour son examen débile !

- - Tsssss… épargne moi tes longs discours et finissons-en.

♦ Onizuka fort de sa nouvelle apparence, fonça sur Toshimetsu et lui assena un coup de patte qui l’envoya valdingué en direction d’un gros rocher. Sur le trajet de son envol, le kirijin avait arraché quelques arbres et l’impact sur le rocher le fit cracher une quantité de sang non-négligeable avant de rester inerte sur le sol. Il n’y avait pas eu de match…

- Hahahahahaha, c’est ça le futur de Kiri ?! Des espèces de zombies écervelés qui ne sont même pas assez intelligent pour mettre des chaussures ! Je vais te démembrer et dissimuler ton corps pour que personne ne le retrouve. , gloussa le bras droit.

♦Onizuka ne le savait pas encore, mais il venait de sceller son sort…

- Tu sais pourquoi les mecs de ton genre n’arriveront jamais loin ?  


♦ Toshimetsu était en train de se relever, la bouche pleine de sang et le corps rempli d’échardes. D’un shunsui, il disparut et réapparut derrière Onizuka qui s’écroula sans rien comprendre, son sang s’échappant de plusieurs blessures.


- C’est parce qu’ils n’ont aucun respect…  

♦ Le genin avait utilisé une de ces techniques d’immobilisation préférée pour mettre fin rapidement à son combat. Scrutant tout autour de lui, il prit une bonne inspiration avant de crier.

- - HEY ! LA VIELLLE…. MISSION ACCOMPLIE !

♦ La mission semblait, en effet, être achevée. Le jeune Tokugawa traina le corps d’Onizuka jusqu’au village et balança une dernière tirade à son chef qui semblait être médusé par la situation.

- - La prochaine fois, éplucher mieux le CV des mecs qui bossent pour vous !

♦ Ce fut ainsi que Toshimetsu sauva Karasu de la bête…




FIN


____________________________________________

avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
Correcteur
Messages : 179
Date d'inscription : 15/05/2015


Re: La traque    Sam 16 Juil - 13:36

Correction de Toshimetsu

Positif


Plop Toshimetsu ,
Belle mission, très prenante !! Même si elle était courte, je ne m’attendais pas à ce que la créature soit le second du chef de Karasu !! J’aime ta façon d’écrire et visuellement tes postes sont très agréables.


Négatif


 Quelques petites fautes mais rien de grave, juste un peu de chipotage. Et juste une petite incohérence je pense… Tu parles à un moment du Tsuchikage et j’ai pas bien compris ce que le papy faisait là xD


Gains


18PE  + 220 Ryôs




Correction d’Emiko

Positif


Plop Emiko ,
Alors bien que tu n’interviennes pas, j’ai beaucoup aimé te lire. Tu as une écriture fluide et agréable et tes nombreuses personnalités sont amusantes bien que je n’aimerais guère rencontrer Désir !!!


Négatif


Honnêtement, je n’ai pas remarqué de grosses fautes, ni d’accords ! Rien à dire de ce côté !!


Gains


18 PE  + 220 Ryôs


Shishi

Contenu sponsorisé


Re: La traque    
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Chasse, traque et discussion. [PV Knurgaod]
» La traque des preneurs d'otages
» La Traque. (Quête)
» JOUR ET NUIT, JE TRAQUE LES ÉPIPHANIES.

Sauter vers: