Side Menu

Partagez | 
avatar
雷 | Kumo no Jônin

雷 | Kumo no Jônin
Yotsuki Mitsui
Messages : 158
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 19
Localisation actuelle : Kumokagure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 408
Expérience:
157/300  (157/300)

When two Sadist are both.    Jeu 14 Juil - 0:01
When two Sadist are both..

feat Zenzo Yaksha
• Salut, J. Raikage-sama veut te voir maintenant.

Mitsui se promène en ville, comme d'habitude. Elle est très pensive. "Tss... Okay, je l'ai déçu, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Mais là, il dépasse les bornes. Demander à quelqu'un de réparer MON erreur, à ma place... Je suis vraiment vexée. Je n'irais dans son bureau que quand il en aura besoin. Bref, quelque chose pour me détendre, un verre de sake, mon punshing-ball, mes victimes à interroger... Bon, s'il peut y avoir autre chose qui me permettrait de me calmer..."

La belle femme, impressionnante rien qu'en marchant d'une manière droite, dominatrice, passe dans les rues, tranquillement, en se demandant en quoi elle peut se racheter auprès de son boss. "Si durant la prochaine mission que je ferais, je fais plus que prévu, ce sera bien, non? Bref, on verra."

• Salut, mon ptit Blacky.

Son chat noir la suit, tranquillement lui aussi, il passe devant elle pour réclamer des câlins. Elle le prend dans ses bras. "Le ciel est bien dégagé, je vais pouvoir passer l'aprem dehors en attendant que j'arrête de faire le boudin." Elle pose son chat par terre, qui part pour jouer avec des chats errants traînant devant chez elle.

Quant à Mitsui, elle passe devant des appartements. "Rien à faire, ça m'énerve. Je ne vais pas interroger tout de suite ceux que j'ai arrêté, ils n'ont pas été assez longtemps enfermés dans le noir dans leur prison. Il faudrait que quelqu'un me remonte le moral, entendre Bee chanter par exemple. Bref." Mitsui se retourne pour voir le bâtiment du Boss au loin. "Vous ne m'en voudrez pas si je deviens trop sadique avec n'importe quelle personne que je ne connais pas."

inaliastrid

____________________________________________



Dernière édition par Yotsuki Mitsui le Sam 16 Juil - 22:35, édité 2 fois
avatar
雷 | Kumo no Chûnin

雷 | Kumo no Chûnin
Zenzo Yaksha
Messages : 12
Date d'inscription : 09/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
0/300  (0/300)

Re: When two Sadist are both.    Jeu 14 Juil - 22:16

Citation :
Les mots entre " [] " (Crochets) et en gras dans les phases de paroles représentent la voix de Yaksha dans sa tête en parallèle de ses paroles à voix haute.

Réparateur de toit – La jeunesse de Kumo hein … Avec toi, elle est complètement foutue.

Yaksha – Hé, ne soit pas si vulgaire vieux corbeaux ! Mon horoscope disait ce matin que je passerai une bonne journée avec plein de succès. Pas que je passerai mon temps à surveiller je ne sais quoi je ne sais où ! Maudit Ryuji …

Sous le claquement régulier du marteau et la mélodie des tuiles se profilaient deux silhouettes ombragées par l’intensité du soleil tapant. D’un côté, un homme de métier visible à sa tenue de fonction reparait lentement les défaillances d’un toit malmené. L’autre, en la personne de Yaksha, se tenait en tailleur, l’air bien ennuyé avec ses jumelles de vue moyenne collé au nez. Les deux individus avaient pris place au-dessus d’un bâtiment de taille moyenne, situé en plein centre-ville. Même dans son jour de congé, notre bon à rien de ninja devait encore et toujours se taper du travail.

Yaksha – Sérieux … Pourvu qu’il se passe quelque chose …. Je suis sûr que cette enflure m’a encore refilé une vieille mission de rang D !

Mais comment s’était-il retrouvé dans cette situation ? Nul besoin de chercher bien loin. Son vieil ami Ryuji l’avait simplement acheté avec …. Trois briques de lait fraise et un parfait au chocolat !!! Malheureusement, le pauvre ne pouvait rien contre le sucre. Ainsi ce Chunin crédule scrutait bêtement toute l’allée devant lui pendant que son collègue devait vagabonder après je ne sais quelle femme. Pas le choix, il fallait faire avec. De sa voix nonchalante et piquée du nez, Zenzo martelait bruyamment toutes les remarques cyniques au sujet des passant tous plus étranges les uns que les autres. Cela sans même calculer les plaintes du pauvre homme coincé avec lui. Là, un mec essayait de rattraper sa petite amie en larme … Du moins, si l’on s’accordait à nommer cette face de vieille sorcière de « petite amie ». De l’autre côté, des gamins essayaient d’arnaquer un marchand de glace avec une stratégie bien farfelue. Et par ici …

Yaksha – Hoooo ! C’est qui ça ? Woooh ?

Les jumelles du permanenté restèrent bloquées sur une paire de jambe inconnue aux formes extrêmement féminines. La puissance attrayante de cette vue se remarquait aisément grâce à une concentration quadruplée sur cette vision, l’ayant même forcé à lâcher sa brique de lait fraise. Lentement, l’image ovale délimitée par la forme des jumelles remonta le long de ces courbes moulées à l’extrêmes, bien trop pour être ignorés … Les mollets, les cuisses, puis … Sa sensibilité aux femmes le foudroya subitement.

Réparateur du toit – Hein quoi ? Qu’est-ce que t’as trouvé ? Laisse-moi voir aussi !

Yaksha – Retourne à ton travail le vieux ! Je m’étonnais juste devant autant d’oiseau migratoire à Kumo, n’est-ce pas intriguant hein ? (Le ciel était totalement vide d’oiseau) [B-B-B … Bombaaassse !!! Une bombasse !] Tu sais, les gens de ton âge devraient  regarder plus de documentaires. [Cet arrière train, ohoho ! Ce ventre plat !] C’est important pour Kumo les oiseaux tu sais ? [90 B !! 90 B !!! AAAAAAAH, je vais mourir ! Mais qui est ce ???]

Réparateur du toit – Fait pas genre gamin ! Ton nez saigne comme une fontaine !

La gueulante de l’artisan prenait tous son sens au vue de l’assurance déployée par le ninja pour l’embobiner dans une autre histoire, le nez plein de sang. Depuis les jambes de la mystérieuse demoiselle, ses yeux avaient parcouru l’ensemble des traits de son corps jusqu’à stagner un peu sur le haut, au niveau de la poitrine. Malgré toute la force du monde, impossible de ne pas mater …

Cependant, il y avait deux choses que Yaksha ne voyait pas :

D’une, le reflet des jumelles provoqué par le soleil éblouissait vers l’extérieur, de sorte à ce que n’importe qui puisse repérer sa position. De deux, le fait de fixer une personne précise concentrait à l’aide des verres optiques un trait de lumière qui trainait directement sur les vêtements de la jeune femme. Un peu comme si un fusil sniper visait sa cible avec le point du laser rouge …

Yaksha – Are ? Uuuh ? …

Quelque chose n’allait pas alors que l’image remontait peu à peu en direction du visage appartenant à cette beauté …
avatar
雷 | Kumo no Jônin

雷 | Kumo no Jônin
Yotsuki Mitsui
Messages : 158
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 19
Localisation actuelle : Kumokagure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 408
Expérience:
157/300  (157/300)

Re: When two Sadist are both.    Sam 16 Juil - 22:12
When two Sadist are both..

feat Zenzo Yaksha
Mitsui pose son regard séducteur et froid à l'endroit où elle a entendu une gueulante. Un réparateur de toit qui enguirlande quelqu'un. "Ce n'est pas un voyeur discret. La lumière sur ses jumelles donne sa position, et le trait de lumière indique qu'il me fixe." Calmement, elle avance vers le voyeur, qui.. Saigne du nez? La poitrine de la jeune femme est si imposante que ça? Oui, parce que sa tenue moule son corps de rêve. "Il a l'air beau gosse, malgré ses cheveux en bataille. "

• Salut.

Mitsui se trouve maintenant sur le toit, debout, en face de l'homme qui se rinçait l'oeil. Oui, ça l'amuse de voir des hommes perdre leur sang-froid en matant les femmes aux formes généreuses. Elle sourit gracieusement. "Enfin quelqu'un pour me remonter le moral. J'adore quand ça essaye de cacher le fait de regarder les belles femmes alors que le nez dit le contraire."

• Un petit bémol: de ta position, n'importe quel imbécile saurait que tu l'espionne à cause de la lumière sur les lentilles de tes jumelles.

Une femme normale pourrait facilement coller une beigne aux voyeurs. Mitsui s'en fiche, ils font ce qu'ils veulent; du moment qu'ils n'utilisent que leurs yeux. D'autant plus qu'elle pose pour des magazines conçus pour ce genre d'homme. Ce serait bizarre pour elle de frapper quelq'un qui peut la mater dans ces magazines pour pervers. Cependant, elle n'a fait que de lui reprocher son indiscrétion. Elle lui tend également un mouchoir.

• Je suis devant toi, tu peux retirer tes jumelles pour en profiter. Et puis, prend un mouchoir pour arrêter de saigner du nez.

inaliastrid

____________________________________________

avatar
雷 | Kumo no Chûnin

雷 | Kumo no Chûnin
Zenzo Yaksha
Messages : 12
Date d'inscription : 09/07/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
0/300  (0/300)

Re: When two Sadist are both.    Dim 17 Juil - 21:05

Citation :
Les mots entre " [] " (Crochets) et en gras dans les phases de paroles représentent la voix de Yaksha dans sa tête en parallèle de ses paroles à voix haute.

Yaksha – Hmm ? Qui a éteint la lumière ?

Lui qui allait enfin découvrir le visage de cette mystérieuse inconnue. Lui qui se demandait quelle femme pouvait le mettre dans cet état. En réalité, le Kumojin métissé avait entraperçu l’espace d’une fraction de seconde ces fameuses pupilles félines. D’ailleurs, l’orientation de ce regard lui décocha un élan de doute, croyant que sa « victime » venait de localiser sa position. Cependant, cette inquiétude naissante laissa rapidement place à l’étonnement puisque l’image sur ses jumelles venait de virer vers le noir total.

Yaksha – Quoi, tu ne répares plus le toit ? Les oiseaux t’intéressent tant que ça ? Ecartes-toi de là, je ne vois plus rien !

Le jeune homme semblait tellement frustré d’avoir été coupé qu’il ne fit pas gaffe au « Salut » filant dans l’air. Impossible de s’imaginer le scénario attendant son heure juste devant lui … L’arrêt subit des coups de marteaux et du claquement des tuiles présageait une déduction bien plus plausible et surtout préférable. Ainsi, pensant avoir affaire à l’artisan, Yaksha rabattit son bras libre vers l’avant à l’aide d’un mouvement circulaire juste après avoir rempli sa bouche d’une gorgé de lait fraise. Il comptait dégager le gêneur vite fait bien fait quand tout à coup … Hmm ? Une sensation très surprenante parcourue sa main au contact d’un mollet étrangement bien modelé.  Musclé, courbé, fémini … Noon. Pas ça, qui oserait y croire ? Pourtant, cette découverte l’empêcha même d’avaler le lait au sein de sa bouche, donnant à ses joues l’allure d’un ballon de baudruche.

Yaksha – [C’est quoi ça, ce mec vient de faire 20 000 squats ou quoi ?]

Les jumelles toujours collées à ses yeux, sa main remonta un peu plus haut à tâtons. Cette fois, la partie explorée se méprenait à une cuisse presque divine, au point de glisser littéralement sous sa paume. La texture et les contours de cette zone éveillaient en lui des frissons dont la nature se bataillait entre le plaisir et … La peur terrible. Ses gestes étaient saccadés et rapides, une allure propre au silence généré par son absence de réponse face aux paroles de la jeune femme. En effet, voyeur ne calculait plus vraiment les éléments autour de lui, cela risquant de résonner dans son esprit bien trop tard. Mais le plus gros venait juste après. Finalement, la main du bon à rien de Chunin se posa sur une boule de chair élancé parfaitement en dessous d’une cambrure masquée. Ni trop mou, ni trop ferme … L’interpellation fut telle qu’il en vint à tâter à plusieurs reprises l’objet mystérieux en l’empoignant entre ses doigts. Cela devait être un arrière tr … Un postér …

Yaksha – Uh ?? What ?

Impossible. La paire de jumelle tomba immédiatement. La, la … La femme d’en bas, juste devant ! Le choc s’avéra sans précédent, au point de lui faire recracher l’ensemble du lait dans sa bouche sur la tête et les vêtements de l’inconnue.

Yaksha – GWWHAAAAAAAAAA ??? NAAANDAAAAA ???? Whaat the fuuuu ??? [C’est elle, c’est eeeelllllleeee, aaaah !! Elle va me tuer, c’est sûr, elle va me tuer ! Hein ? En plus je l’ai peloté, impossibbble, mais quel imbécile !!!]

D’un léger le recul latéral, le visage de Zenzo se déforma littéralement pour bien marquer la panique instantanée le traversant, comme si un éclair foudroyait l’arrière-plan. Sa silhouette ne mit qu’une seule seconde pour filer en arrière à l’aide de ses bras et jambes avec l’agilité d’une araignée. Il ne parvenait pas encore à digérer … Mais là, des mots comme « Profiter », « Devant toi », « Mouchoir » et autres résonnèrent dans son esprit avant de prendre la forme de souvenirs. Son esprit s’éveillait tout juste à la tirade de l’invitée mystère pourtant effectuée avant le crachat de lait.

Yaksha – Tatatatata … Ce n’était pas fait ex-ex-ex-prés … Mais ... quoi ? Profiter, devant toi, tomber amoureux, sortir ensemble ? (Elle n’avait même pas dit ça, totalement inventé !!) Hoy, hoy doucement, tu sors d’une revue echii ou quoi ? Tu sais avant tout ça, il faut aller au cinéma, manger une glace, prendre un verre, ce genre de choses, tu vois le genre ? Ah au fait, tu vas avoir besoin du mouchoir aussi.

D’un naturel et d’une fluidité incroyable, le voyeur venait de passer d’un bégaiement  hésitant et incrédule à une assurance et un faux sérieux sidérant. Était-ce pour nier la réalité ? Masquer sa peur ?
avatar
雷 | Kumo no Jônin

雷 | Kumo no Jônin
Yotsuki Mitsui
Messages : 158
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 19
Localisation actuelle : Kumokagure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 408
Expérience:
157/300  (157/300)

Re: When two Sadist are both.    Mar 19 Juil - 22:48
When two Sadist are both..

feat Zenzo Yaksha
"Il n'ose pas, me peloter? Sérieux? Restons calme, on ne frappe pas un camarade, on ne le frappe pas. Même s'il a craché son lait sur moi. C'est bon? Il a fini de paniquer? Il raconte quoi là? Mais je n'ai rien dis... Je ne sais pas quoi répondre à ça." Mitsui s'essuie le visage avec un mouchoir. Elle soupire.

• Hey, calme toi. D'accord, le fait de me peloter me gène. Mais le fait de t'imaginer que je veuille sortir avec toi me dérange davantage. Surtout pour l'instant.

Un silence de Mitsui. "C'est vrai, je ne pourrais pas sortir avec quelqu'un alors que Ritsu est mort il n'y a pas longtemps." Elle se remet à parler, en accentuant sa question, pour que l'interlocuteur se tienne droit.

• Tu entend? J'ai juste dis tout à l'heure que tu peux profiter de la vue sans tes jumelles, maintenant que je suis là.

Mitsui marque une pause. "Aie aie aie, il devrait respirer un peu. Il a peur que je le frappe, mais ça va arriver."

• Tu paniques comme si j'allais t'en coller une...

Mitsui sort une cravache et elle lui donne un petit coup sur le visage. Elle le range puis elle reprend la parole, calmement.

• C'est pour m'avoir sali avec ton lait. Bref. Oui, j'avoue, je pose dans ce genre de magazine quand j'ai du temps libre, pour me faire de l'argent.

Mitsui réfléchit deux trois secondes. "On ne peut pas tomber amoureux maintenant. Mais on pourrait se faire ami. J'espère l'avoir calmé, mais j'espère que je n'y suis pas allée trop fort. Enfin, il va bien finir par me pardonner."

• Désolée si j'ai été bourrin tout à l'heure avec ma cravache. C'est bon? Tu t'es calmé?

inaliastrid

____________________________________________


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Team Sadist
» Boys versus girls
» La complainte du videur (pv Alys)

Sauter vers: