Side Menu

[Mission de Rang B] Là où pousse la Mandragore. [PV : Sasuke]
Partagez | 
avatar
忍 | Nukenin

忍 | Nukenin
Yukimura Tsukiyo
Messages : 825
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 24
Localisation actuelle : Oto

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 134
Expérience:
107/500  (107/500)

Spoiler:
 



« Là où pousse la Mandragore. »
❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄


.....:: D'un pas lasse, la jeune Yukimura observa les branches d'arbres danser sous le rythme du vent avant de déposer son regard bleu océan sur le dos de son coéquipier de mission. L’emblème de son clan fièrement brodé sur son kimono. Le clan Uchiha. Elle avait vaguement entendu parler de ce clan. Un clan puissant et prestigieux originaire de Konoha. Comme son clan, il fut décimé il y a quelques années. Cependant elle ignorait par qui. C'était la première fois qu'elle rencontrait le dernier survivant de sa lignée depuis son arrivée à Oto. Toutefois, elle avait beaucoup entendu parler de lui. Il fallait dire que sa parler beaucoup dans le repaire depuis son arriver. Malgré les nombreuses absences de la jeune fille elle put en avoir quelques échos. Comme celle qui dirait qu'il serait le nouveau favori d'Orochimaru, mais surtout son prochain réceptacle.
« Si quelqu'un a une envie de se mettre le vieux serpent à dos, il aurait juste à tuer l'Uchiha pour obtenir l'effet escompté », songea la jeune fille.
Heureusement pour le porteur du Sharingan, Tsukiyo ne faisait pas partit de ces personnes qui pourrait ressentir ses envies meurtrières. Bien qu'enquiquiner son entourage était sa spécialité, elle n'y avait aucun intérêt. Elle ne portait aucune affection pour le Sanin, certes, mais elle lui était tout de même fidèle pour l'avoir sauvé étant plus jeune. C'était pour elle une dette qu'elle devait lui rembourser, elle ne pleurerait pas sa mort et ne risquerait pas inutilement sa vie pour lui. Sous leurs pas en direction du pays du feu elle se remémora la scène qui avait eu lieu quelques minutes plus tôt au bureau d'Orochimaru.

• Flash Back •
.....:: Tsukiyo voulut sortir de la pièce pour accomplir son devoir quand la porte s'ouvrit manquant de lui faire perdre son équilibre. Un jeune homme de son âge était posté à l'encadrement de la porte. Les traits de son visage n'affichèrent aucun rictus de surprise à la vue de la jeune fille, il était froid et ses yeux ternes. Cette dernière l'avait maudite sur le coup pour lui avoir manqué de la faire tomber en avant. Mais son calme légendaire lui évita d'en faire une histoire et elle laissa passer ce dernier lui cédant le passage. Curieuse, elle stoppa son pas et se retourna restant posté à l’entrebâillement de la porte pour observer quelques secondes de plus ce jeune homme qu'elle n'avait jamais vu jusqu'à maintenant, mais qui dégageait une aura très puissante.
Ce dernier aussitôt entré, demanda une mission au Sanin qui semblait réfléchir. Ne pouvant se permettre de jouer les curieuses plus longtemps, la jeune Yuki s'apprêtait à sortir de la pièce quand la voix du serpent la retint. N'ayant pas de mission à confier au jeune homme, il lui proposa de partir avec la blonde à Tanzaku, chercher les médicaments dont il avait besoin. Les gestes de cette dernière manquèrent de trahir son mécontentement. Elle c'était brusquement retournée un inaudible « hein ? » sortit de sa bouche. Elle n'aimait pas faire équipe avec quelqu'un, encore moins quand elle ne connaissait pas la personne. Personne n'aimait faire équipe avec elle en fait à cause de son comportement solitaire et surtout pour sa franchise légendaire et ses taquineries parfois blessantes. Pourtant, elle n'avait pas le choix, les ordres étaient les ordres...
Soupirant, elle avait accepté sans adresser un moindre regard au jeune homme ni même une parole. Ce dernier en avait fait autant. Au moins leurs caractères semblaient similaires se dit-elle. Elle ne serait pas dans l'envie de couper la langue d'un coéquipier trop bavard.
• Fin Flash Back •

.....:: C'était ainsi que c'était produit leur premier face à face. Et déjà qu'il partait devant sans prendre l'avis de la jeune fille malgré qu'il était sous son autorité comme l'avait précisé Orochimaru. Cette mission promettait d'être fortement constructive en matière de dialogue avec ses deux là. Tsukiyo se fichait de ce qu'il faisait et voulait faire, elle n'avait ni le courage, ni l'envie de lui indiquer son plan une fois là-bas. De toute façon elle n'en avait pas encore. Elle était le genre de personne qui décide de ses actions à la dernière minute.
Ils devaient se rendre à Tanzaku pour rentrer en contact avec un célèbre apothicaire afin de récupérer des herbes très rares pour soulager la maladie d'Orochimaru. Enfin, maladie était un grand mot. Il s'agissait plutôt d'un rejet de son âme par le corps qu'il avait choisi. Bienfait pour lui aurait-elle eut envie de dire la blonde. Ça lui apprendra à mener toutes ses expériences folles sur son propre corps. Quoiqu'en soit la raison, Tsukiyo s'exécuta et se dirigea vers cette grande ville du pays du feu. Il voulait que l'Otojin s'assure du silence de ce vendeur, certainement parce que les herbes recherchées étaient des drogues illégales non vendues dans son étalage. Sasuke et elle allait devoir forcer la main du vendeur pour qu'ils leur vendent ses produits illicites. Heureusement, l'intimidation était l'une des spécialités de la jeune fille, elle avait déjà -malgré son jeune âge- beaucoup de fois torturées des innocents pour les faire parler.

.....:: Leur voyage dura une journée entière, Tanzaku ne se situant pas à la porte d'à côté du repère où ils étaient plantés il y a des heures avant ça. Évidemment leur voyage s'était déroulé dans le plus grand des silences. Ils ne c'étaient que vaguement parler pour se donner leurs prénoms ou quelques indications. Ils arrivèrent bientôt aux portes du village vêtu de leur longue cape, capuchons relevés sur leurs têtes pour éviter de percevoir leurs visages. Ils étaient tous deux des déserteurs recherchés après tout, en particulier Sasuke qui était connu comme déserteur au pays du feu. Tsukiyo, contrairement à son partenaire, elle pouvait se permettre de se la jouer moins discrète, n'étant pas très connu dans ce pays.
Le soir commençait à tomber. Les deux jeunes gens marchaient dans les rues de Tanzaku. Les regards n'arrêtaient pas de se poser sur eux. Peut-être à cause de leurs capes qui les rendaient suspects ? C'était certainement cela, pensa la jeune fille. Pourtant ils ne pouvaient pas se permettre d'être visage découvert, surtout Sasuke. Elle regarda autour d'elle et son regard s'arrêta soudainement sur un marchand de masque. Une idée brillante lui vint alors à l'esprit. De plus, son esprit taquin allait pouvoir commencer ses dégâts. Se tournant vers l'Uchiha, elle lui indiqua de l'attendre dans la ruelle déserte qui se trouvait un peu plus loin, qu'elle allait rapidement le rejoindre. Ce dernier lui obéit sans rechignait pour son plus grand étonnement. Devant le magasin de masque elle sourit sournoisement au vendeur lui montrant du doigt deux masques :

▬ J'aimerais acheter ses deux masques là, s'il vous plaît.

.....:: Le vendeur fit la transaction et Tsukiyo retourna au prêt de l'Uchiha. Une fois à ses côtés, elle réfléchit au déroulement de la mission avant de lui tendre les masques. Le magasin de l’apothicaire se situer dans les rues commerçantes du village. Ils pourraient s'infiltrer dans sa chambre la nuit pour le menacer, mais c'était le genre de village touristique aussi animé la nuit comme le jour. Si ce dernier criait, ils seraient tous deux rapidement repéré par les ninjas de Konoha, hors, le serpent avait été clair là-dessus : il ne devait y avoir aucun témoin et surtout pas de ninja de Konoha. De plus il lui était également interdit de tuer la cible. Or, le menacer de jour était tout aussi dangereux, car il pourrait y avoir encore plus de témoin dans le magasin. En temps ordinaire Tsukiyo ne se serait pas posé autant de questions et aurait pris l'option de nuit pour en finir au plus vite, mais cette fois-ci elle n'était pas seule et devait prendre l'avis de son partenaire. C'était une mission qui demandait beaucoup de discrétion après tout, elle ne pouvait se permettre de laisser chacun faire ce qu'ils souhaitaient.

▬ Soit nous débarquons chez lui maintenant et nous le forçons à nous donner les herbes médicales, il sera endormi avec personne autour de lui et l'effet de surprise le fera parler, mais le calme de la nuit pourrait aussi nous trahir s'il crie. Soit nous attendons le jour, les rues seront animées, il sera dans son magasin, il nous suffira de l'attendre derrière son magasin pour le prendre par surprise et le forcer à nous donner les herbes, mais nous pourrions nous faire prendre plus facilement... Personnellement j'adopterais l'option de nuit pour en finir au plus vite, qu'en penses-tu ? Le questionna-t-elle en se retournant vers lui.

.....:: Ils étaient actuellement postés dans une rue déserte du village, à l'ombre des regards. Tsukiyo ne pouvant se permettre de dévoiler le visage du jeune homme dans ses rues encore bondées à ses heures tardives. Ce dernier devait penser la même chose qu'elle. Ainsi, le dos posé contre un mur, les bras croisés, face au Uchiha, elle le fixa attendant un avis de sa part. Cependant, avant qu'il n'ouvre la bouche elle rajouta :

▬ Oh ! J'avais oublié, lequel préfères-tu ? Questionna-t-elle en tendant deux masques devant lui.

.....:: L'un était un masque de lapin, l'autre un masque de Tengu. Évidemment ses masques étaient dans le but de cacher leurs visages, mais ce choix était par pure moquerie. Voir un être aussi glaciale que ce garçon avec soit un masque de lapin tout mignon soit un masque de Tengu, souvent usé pour des boutades perverses ne ferait que satisfaire le sadisme de la jeune fille.



© Codage par Prismatic


Dernière édition par Yukimura Tsukiyo le Dim 20 Sep - 16:51, édité 5 fois
avatar
忍 | Nukenin de Konoha

忍 | Nukenin de Konoha
Uchiha Sasuke
Messages : 55
Date d'inscription : 01/05/2015

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 3654
Expérience:
361/500  (361/500)

Une histoire de cambriolage
MISSION DE RANG B - OTO NO KUNI



Vivre et mourir. Tel le jour et la nuit. Le Sannin luttait à l’heure actuelle pour que jamais la nuit noire et froide ne se pose sur son destin. Une véritable bataille qu’il menait de tout bord contre la faiblesse de son corps, devant subir une lente agonie jusqu’à pouvoir être capable de prendre un nouveau corps de sustentation. Alors que sa faiblesse devenait une véritable aubaine pour le plus jeune des frères Uchiha, l’ironie le chargea de s’occuper de penser les plaies du serpent. Kabuto lui-même, le jeune bras droit du Kage semblait également inquiet de ne pas lui-même se rendre au pays du Feu ne serait ce que pour être certain d’obtenir la précieuse mandragore du camelot. Car oui, voilà où nous en étions. Devoir récupérer une plante afin d’aider Orochimaru à se maintenir envie. Cette pensée le faisait toujours frémir de dégout, bien même après qu’il se soit mit en route. Il pouvait bien crever, cela lui était totalement égal. Sasuke n’avait aucune once de compassion envers son pseudo maitre. À aucun moment le jeune homme ne s’était attaché à cet homme dont il n’éprouvait rien d’autre que du mépris. Une sorte de faux génie exubérant dont le monde se passerait bien. Un dieu pour nous, hein ? La bonne blague, pensa-t-il si fort qu’il faillit laisser échapper un rictus contrarié. Il n’a de dieu que pour celui qui craint la mort. Celui qui n’a plus rien à perdre ne craint pas dieu.

Nous ? Oui, Sasuke n’était pas seul. Il devait accompagner un autre jeune membre du cercle privé qu’étaient les disciples d’Orochimaru. Plus précisément une jeune fille aux cheveux très clairs qu’il allait devoir accompagné dans cette mission. Le travail d’équipe n’était pas vraiment son fort et il eut un réel moment de déprime quand il comprit qu’il allait devoir faire la route avec quelqu’un. Pourvu qu’elle ne me ralentisse pas, pensa Sasuke. Pourvu qu’elle ne me gonfle pas de questions ou qu’elle soit du genre de Naruto, à bondir dans tout les sens. Cela n’était pas vraiment étonnant de la part de ce jeune homme solitaire et taciturne. S’il y avait bien un domaine dans lequel il n’excellait pas, c’était les relations sociales. Il préférait plutôt ne compter que sur lui seul plutôt que de devoir faire appel à de l’aide extérieur. Toutefois, pour retrouver rapidement la trace d’Itachi et défier ses comparses de l’Akatsuki, il allait sans nul doute devoir faire équipe avec d’autre Otojin. Une pensée qui ne le réjouissait guère plus.

Toutefois, contre toute attente, la jeune Tsukiyo ne le dérangea pas vraiment durant la route. Le peu de parole qu’ils échangèrent furent ce de leur prénom et ce fut très bien ainsi, pensa-t-il. Marchant toujours un peu plus en avant que sa collègue, il n’avait pas vraiment l’envie de discuter ou de savoir qui elle était. Cela ne l’intéressait tout simplement pas. Il n’avait rien d’un curieux dans l’âme et n’avait nullement l’utilité de créer des liens avec d’autres personnes. Ces quelques mots lui serviraient uniquement pour la mission. Le Pays du Feu était enfin à leur portée et ne tardèrent pas à rejoindre  à la nuit tombante le village de Tanzaku. Sasuke ne put s’empêcher de penser qu’il n’était pas très loin de sa terre natale. Le village de Konoha, le clan Uchiha … Tout cela semblait si près en distance, mais si loin dans son cœur. À milles lieux de ses préoccupations actuelles. Est-ce qu’il y retournerait un jour ? À l’heure actuelle, il n’y pensait pas vraiment. C’était peut être la première chose qu’il ferait après avoir abattu son frère, qui sait.

Lorsqu’ils furent finalement dans le village, affublé de cape pour ne pas que l’on distingue qu’il s’agissait du descendant du clan Uchiha, les deux jeunes Shinobi allèrent à la recherche de la petite boutique. Cependant, Tsukiyo se fit entreprenante et lui exposa un plan, tout en revenant avec deux espèces de masques, l’un de lapin, l’autre de Tengu. L’idée n’était pas totalement sotte, cela lui permettrait de se mouvoir sans jamais se faire reconnaitre. Il soupira toutefois, lançant un regard désabusé dans les deux perles bleues qui lui servait d’yeux. Avant de saisir entre ses mains le masque de Tengu. Ce n’était pas anodin ou le hasard fait bien les choses pour qu’elle ait choisit ce type de déguisement. Mais les Tengu étaient également le symbole des démons rapaces … Un peu à son image et régulièrement reprit dans le folklore des Uchiha.

- J’ai également une préférence pour la nuit. Pour ce qui est des cris … Il n’eut qu’un battement de cil pour le Sharingan de Sasuke s’illumine dans l’obscurité de la petite ruelle. [/color][/b]    Je me servirais de mes pupilles pour le faire tomber dans un Genjutsu.

Les deux collègues se dirigèrent alors vers la boutique de ce fameux marchand. Ils n’eurent pas de grosses difficultés à crocheté la serrure. Et telle deux cambrioleurs affublés de leur masque, ils entrèrent, Sasuke prenant soin de laisser la jeune femme pénétrer seule pour la couvrir et s’assurer que personne ne les suivraient. Une fois dans la chambre, il allait pouvoir préparer leur intimidation. Quand soudainement, le marchand se réveilla en sursaut, il croisa immédiatement le regard flamboyant du Sharingan au dessus de son lit.

*Début du Genjutsu*


Dans un abime totalement désert, sombre où seul restait le lit et deux ombres face au camelot, Sasuke pouvait à sa guise manipuler la réalité. Profitant du calembour de Tsukiyo, il fit apparaître aux yeux de l’homme une monstrueuse lapine, mi-femme, mi-rongeur aux longues oreilles et à ses côtés un effrayant Tengu. Les deux proférèrent une menace cinglante d’une même voix :

« Où se trouve les médicaments à base de Mandragore ?! Tu ne veux pas mourir par la main de deux démons, n’est-ce pas ? »

*De retour dans la réalité*


Sasuke reprit la parole, conservant le pauvre homme totalement hébété, les yeux et le corps paralysé dans le Genjutsu.

- Bâillonne-le. Dit-il sur un ton sec et directif. [b][color=#164757] Une fois fait, je le libérerais et il nous donnera tout ce qu’on souhaite sans poser de problèmes.

Sasuke soupira. Cela été trop facile jusque là. L’homme était totalement mort de trouille et suppliait qu’on l’épargne dans l’illusion crée. Il n’avait plus aucun contrôle sur la réalité et sur son propre corps, totalement hors jeu. Cela allait être du gâteau, pensa-t-il … À moins que ?


[HS : Que faisons nous ? Nous devons attendre un PNJ ?]

avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
PNJ
Messages : 81
Date d'inscription : 16/05/2015



Halte là !



Tsuki & Sasu & Sana


La nuit, tous les chats sont gris. Mais pas uniquement. Lorsque le rideau sombre, glacial et malsain se dressait contre notre Hélios transbahuté dans le char féérique de ce bon vieil Apollon, les Hommes dont l’esprit n’était correctement constitué avaient tendance à agir à l’opposé de l’intérêt général, pour les leurs. Un état d’esprit égoïste omniprésent faisait alors surface pour s’emparer de leur bon sens, les obligeant à commettre différents méfaits. Certains agissaient pour des convictions propres – bien que peu louables – tandis que d’autres agissaient pour… Pour une raison inconnue mais particulière. Il était d’ailleurs préférable qu’aucun de nous ne veuille savoir ce qui se tramait  lorsque leurs cellules grises se connectaient entre elles afin de corréler leurs différents desseins.

Malheureusement, ces actes néfastes et perfides se perpétraient de plus en plus. Les criminels, toujours à l’affût de la moindre bêtise aux conséquences plus ou moins dramatiques, avaient la fâcheuse manie de toujours déloger cette colombe au blanc immaculé qui siégeait dans son havre de paix, amenant quelques branches ci et là au fil des années.
Ici, à Tanzaku, la garde avait été augmentée. Ces pauvres marchands qui n’avaient rien demandé se faisaient piller sans cesse, non sans violence. Ce manège sempiternel ne daignait s’arrêter et il fallait pourtant bien y faire quelque chose. De nombreux Konohajin avaient donc été dépêchés dans les coins les plus sombres et secrets de cette petite ville, non loin du village caché de la feuille. S’ils s’en prenaient à Tanzaku, il serait aisé pour les différents Shinobi de transmettre leurs informations et autres rapports à l’actuel Hokage afin qu’il adopte les meilleures mesures de défense ou d’attaque. Personne n’était sûr de rien, à plus forte raison durant cette ère pacifique. Le plus imbécile des Hommes serait le premier à vouloir déloger ce précieux volatile qui planait au-dessus de leurs têtes, alors pourquoi pas le plus malin d’entre eux ?  

Mugi Sanada, très fort Shinobi aux sens surdéveloppés et aux capacités légèrement supérieures à la moyenne, guettait le quartier Est de ce petit hameau, lieu où se trouvait un marchand de masque ainsi qu’un apothicaire dont les concoctions pourraient très probablement servir le plus vil Homme de la nuit. Ayant masqué son chakra, il était impossible de le surprendre ici. C’est Jiraiya qui aurait aimé être ainsi !
Deux jeunes gens finirent par se montrer, au loin, achetant deux masques. Sanada ne les quitta pas des yeux. Ils s’approchèrent ensuite de la maison de l’apothicaire… dans laquelle ils entrèrent par effraction. Cela n’allait pas se passer comme ça ! Masquant toujours son chakra, le trentenaire se mit à l’entrée, au niveau de la porte, tapi dans le noir. Le jeune homme portait un kimono avec un éventail rouge brodé. Ce signe n’était pas anodin… L’Uchiha qui avait été épargné par son frère il y’a quelques années.
Le Mugi était, certes, un as du Kenjutsu – ce qui lui permettrait de rivaliser face à un autre homme sabré – aidé de ses différents affinités, il ne pourrait probablement pas faire grand-chose face à un possesseur du Sharingan aux illusions les plus puissantes. Il allait donc devoir se battre yeux fermés pour éviter de croiser son seul regard. Par chance, il pouvait capter le chakra et les différentes personnes ici présentes avec une certaine facilité. Le noiraud sorti de cette entrée et lança quelques Kunais & Shurikens afin de faire diversion et utilisa une le Shunshin no Jutsu afin de s’emparer du corps absent de l’apothicaire. Il le cacha derrière un arbre dans la forêt alentour et se rendit aussi vite sur le toit de l’habitation.

« Uchiha Sasuke… je ne pensais jamais te revoir ici. »

Récap':
 

Technique utilisée:
 

(c) AMIANTE

avatar
忍 | Nukenin

忍 | Nukenin
Yukimura Tsukiyo
Messages : 825
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 24
Localisation actuelle : Oto

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 134
Expérience:
107/500  (107/500)



« Là où pousse la Mandragore. »
❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄



.....:: Sasuke approuva le plan de la jeune fille activant son Sharingan afin de lui faire comprendre la manière dont il allait assurer le silence du camelot. Cette dernière fut d'abord surprise du changement de couleur dans ses yeux, mais également curieuse. C'était donc ça le fameux Sharingan, pensa-t-elle. C'était un regard rouge comme le sang et éblouissant comme les flammes de l'enfer, un regard à la fois hypnotisant et effrayant. Ironique, dirait-on, puisqu'il s'agit là du pouvoir principal de ses yeux. De plus, affublé du masque de Tengu, ses pupilles rouge mise en valeur, le faisaient davantage ressembler à un démon... Revenant à la réalité, Tsukiyo approuva sans rien dire la tactique de l'Uchiha. Elle était elle-même une utilisatrice du Genjutsu, mais il fallait avouer que le Sharingan était un Dojutsu vraiment utile et puissant, tellement qu'elle en serait presque jalouse et envieuse. Sans plus de discussions, la nuit tombée, ils entrèrent dans la demeure du gérant. La Yuki en première, Sasuke assurant ses arrières. Le vieil homme se réveilla et à sa suite Sasuke le plongea dans son Genjutsu. Ce n'était pas normal, pensa Tsukiyo. La mission était évaluée de rang B et pourtant c'était trop facile. La blonde n'avait même pas eu à lever le petit doigt. Un apothicaire aussi célèbre possédant des drogues aussi puissantes et illégales sauf pour la vente en milieu hospitalier, devait forcément avoir des gardes pour sa boutique la nuit.

.....:: La blonde s'apprêtait à fouiller la maison pour essayer de repérer une quelconque présence humaine, mais le favori d'Orochimaru l'arrêta dans son élan lui donnant l'ordre de bâillonner la cible. Cette dernière se retourna vers le taciturne lui lançant un regard qui en disait long sur son mécontentement des ordres qui lui donnaient. Ça ne la dérangeait pas de recevoir des ordres, en revanche cela la dérangeait d'en recevoir sur ce ton de supériorité. Elle allait lui exclamer sa manière de penser lorsque soudain ils furent attaqués par surprise par des kunai lancer sans précision, ayant pour seul but de les séparer de quelques mètres de l'apothicaire. Les deux jeunes Otojin les évitèrent sans mal et leur attaquant profita de leurs inattention pour s'emparer du corps encore sous le choc du vieil homme et utilisa une technique de téléportation pour le cacher ailleurs. L'homme réapparut sur le toit, Sasuke le joignant sans le faire attendre. De son côté, la blonde était restée dans la chambre. Jugeant son partenaire de mission largement capable de rivaliser avec ce Konohajin sans son aide. Elle se posta sur l'appui de fenêtre examinant les alentours. La technique utilisée par ce Shinobi n'avait pu cacher le corps du camelot bien loin. Elle observa que des maisons et des ruelles autour de la demeure, au loin l'entrée d'une forêt. Il y avait donc deux solutions, soit il l'avait caché dans une ruelle sombre avec beaucoup de cachette potentielle, soit il l'avait caché dans la forêt. Au bruit des entrechoquements de lame, Tsukiyo devina que le combat avait commencé entre les deux shinobi. Elle ne s’inquiétait pas pour l'Uchiha en revanche il ne devait pas rester là-haut sur le toit, d'autres Shinobi pourrait venir en renfort et ils devaient se faire remarquer le moins possible. Son observation et évaluation de la situation terminé, elle rejoignit le possesseur du Sharingan sur le toit lui exposant son plan :

▬ Sasuke, je vais te laisser t'occuper de lui, pendant ce temps je vais chercher le vieil homme et l'interroger, commença-t-elle, en revanche tu ne devrais pas rester ici, d'autres Shinobi pourrait venir en renfort, essaie de l'attirer dans la forêt, finit-elle dans ses explications avant de disparaître dans un bon.

.....:: Fouiller les rues allait prendre trop de temps, il y avait beaucoup trop d'endroits où se cacher. De plus l'obscurité de la nuit et la foule y circulant n'allaient pas aider. Elle risquait de perdre trop de temps ici et si l'apothicaire se trouvait dans la forêt il aurait le temps de se réveiller et de fuir. Ainsi, sans plus tarder, elle composa plusieurs mudras pour utiliser la technique de clonage, faisant apparaître deux clones d'elle. Les deux clones fouilleront la ville pendant que le vrai corps fouillera la forêt. Tsukiyo sauta de toit en toit tout en observant les alentours avant d'entrer dans la forêt. Du côté des clones, l'un d'eux fouiller les ruelles, pendant que l'autre fouillait les rues principales et les bars où il pourrait se rendre s'il se réveille. Sur l'instant la jeune fille se maudissait de ne pas être un ninja sensoriel, si ça avait été le cas elle aurait déjà trouvé ce vieux débris rapidement. En attendant elle devait faire preuve d'intelligence, d'observation et de logique. Mais la technique utilisée ne laissait aucune trace de passage juste une certitude sur la zone à fouiller. L'utilisatrice du Hyouton se posa sur une branche d'un haut sapin à l'entrer de la forêt observant les alentours.

▬ Peut-être que finalement j'aurai dû rester avec Sasuke pour finir ce Shinobi de Konoha le plus rapidement possible et le forcer à nous dire où il cache ce vieux vendeur de drogue, cela m'aurait évité de chercher..., se plaignit la jeune fille. 

.....:: Alors qu'elle était entrain de se plaindre à voix haute, son regard fut attiré par le bruit de voix dont la distance l'empêchait de comprendre la conversation. Curieuse, elle sauta sur les branches en face d'elle continuant sa course suivant la direction des voix jusqu'à se trouver au-dessus de leurs possesseurs. Elle n'en croyait pas ses yeux. Au-dessous d'elle se trouvait, quatre hommes entourant le corps du vieux camelot toujours endormi contre le tronc d'un arbre. Elle fit un signe afin de faire disparaître les deux autres clones. Ces quatre hommes étaient en train de fouiller le vieil homme cherchant sans doute quelconque argent ou objet de valeur, malheureusement pour eux, ce dernier était en tenue de nuit et n'avait donc rien. Ne voulant pas prendre le risque que ses hommes ne le réveille, la blonde sauta de sa branche, s'interposant face à eux. Les voleurs furent surpris par la soudaine présence de la Yuki qui leur demanda bien gentiment de déguerpir d'ici. Évidemment « gentiment » est ironique, Tsukiyo ne connaît que rarement la gentillesse.
Toutefois, n'aimant pas qu'une gamine leur manque de respect, l'un d'eux lui empoigna le bras la menaçant de la frapper pendant qu'un autre, pervers, lui caressa le visage déclarant à ses camarades qu'il serait dommage d’abîmer un si joli minois, qu'il serait d'abord préférable de s'amuser avec elle. Ne pouvant en supporter davantage, la blonde empoigna le poignet du pervers le serrant très fort puis lui retournant jusqu'à entendre l'os craquer signalant une fracture. L'autre ne tarda pas à recevoir un sors similaire. Pour lui un simple coup de pied dans le visage suffit à l’assommer et le faire valser plus loin. Quant aux deux autres, effrayé par le regarder noir que leur lancer la jeune fille, épaulèrent leurs deux amis blesser et fuirent plus loin lançant des injures incompréhensibles à la jeune fille. Cette dernière soupirant les regarda fuir au loin avant de se retourner vers le corps endormi du vieil homme qui commençait à se réveiller.

▬ Bien dormis ?

.....:: Ce dernier fut effrayé par la blonde qui avait pris le soin de remettre son masque de lapin. Il se leva pour fuir, mais elle l'en empêcha avec un simple croche pied. Il la supplia de ne pas lui faire de mal. Elle en sourit derrière son masque et s'accroupit à son niveau d'une voix qu'elle voulait rassurant, mais qui en était effrayante accompagnée des mots qu'elle sortait :

▬ Restez tranquille je ne vais pas vous tuer, en revanche si vous ne me dites pas ou vous cachez la mandragore je ne vous promets pas de vous ramener chez vous en un seul morceau..., le menaça-t-elle, vous comprenez ce que cela veut dire ? 

▬ J-Je ne peux pas vous la donner ! Je n'en ai qu'une et je la garde pour une commande de l'hôpital ! Expliqua le camelot.

▬ Eh bien il vous suffira d'en chercher une autre... non ? 

▬ C'est une plante très rare et très cher ! Je ne peux pas me la procurer aussi facilement ! s'énerva le vieil homme.

▬ Je comprends mais voyez-vous je suis pressé alors je n'ai pas le temps d'écouter vos plaintes...

.....:: Elle se leva et composa plusieurs mudras. De la glace sortie du sol enveloppant le corps du camelot ne laissant que sa tête hors de la glace. Il s'agissait du Hyoro. Une technique permettant souvent d’immobiliser son adversaire. Dans le cas présent, sa victime n'étant pas un Shinobi, il ne pouvait aucunement s'en défaire. Ce dernier fut pris de panique la suppliant de ne pas le blesser à la vue du kunai que sortait la Yuki. Elle posa le kunai sur sa gorge répétant une nouvelle fois de lui dire où se trouve la mandragore. Ce dernier s'imaginant malin, lui dit qu'elle ne pouvait de toute manière pas lui faire du mal où elle ne pourrait jamais le savoir. Souriant derrière son masque elle approcha ses lèvres de son oreille et lui dit :

▬ Je ne peux serte pas vous tuez, en revanche je peux vous faire connaître la définition de la douleur et du désespoir, finit-elle dans un murmure avant de reprendre, sachez que cette glace ne va faire que se renforcer et devenir de plus en plus froide jusqu'à ce que vous ne sentiez plus vos membres. Je pourrais ensuite la briser et vous coupez les doigts, vous ne sentirez rien au début, mais lorsque votre hypothermie sera fini vous sentirez toutes vos douleurs en un seul coup et je serais là pour vous empêcher de vous évanouir.

▬ D-D'accord arrêtez ! Je vais vous le dire, mais par pitié ne me faite pas de mal !Supplia-t-il en larmes, dans la cave de ma maison... il y a un coffre, la clef se trouve dans la caisse du magasin, je vais vous donner le code.

▬ Bien, vous allez venir avec moi, mais je veux que sur le chemin vous votre faite le plus discret possible... ou sinon... 

.....:: Pour finir sa phrase, elle posa la lame de son kunai sur son cou, ce dernier confirma sa coopération et la suivit sans broncher. Ils se dirigèrent alors vers le magasin de l'apothicaire. Tsukiyo espérait que Sasuke en avait fini avec son combat et c'était éloigné comme elle lui avait demandé...



Spoiler:
 


© Codage par Prismatic


Dernière édition par Yukimura Tsukiyo le Dim 20 Sep - 17:06, édité 2 fois
avatar
忍 | Nukenin de Konoha

忍 | Nukenin de Konoha
Uchiha Sasuke
Messages : 55
Date d'inscription : 01/05/2015

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 3654
Expérience:
361/500  (361/500)

Une histoire de cambriolage
MISSION DE RANG B - OTO NO KUNI



Soudainement, un élément perturbateur vint troubler la mission de nos deux jeunes cambrioleurs. Sasuke ne put s'empêcher de lâcher un autre soupire de frustration. Se retournant vivement, il comprit rapidement qu'il y allait avoir un peu d'animation. Son Sharingan toujours actif, il n'eut aucun mal à esquiver les quelques Kunaïs qui d'ailleurs n'avaient probablement pas la vocation de blesser les deux comparses. Le temps de battement suffit à l'homme pour disparaitre et emmener le marchand. Le mouvement n'avait pas été très difficile à voir pour l'Uchiha, qui comprit qu'il s'agissait d'un déplacement instantanée. Il ne put malheureusement pas le suivre, car lui même en mouvement pour esquiver les kunaïs. Il fronça les sourcils. L'homme ne devait pas être si mauvais pour se mouvoir et avoir le temps de préparer une telle diversion. Mais le jeune ébène effaça bien rapidement cette pensée pour se concentrer sur la suite des événements. Il avait réussit une chose : les séparer. Et il avait réussit. Tsukiyo donna alors quelques ordres, proposant de chercher le camelot pendant qu'il s'occuperait du Shinobi. Il lâcha simplement :

- Compris. C'est bien ce que je comptais faire. Dit-il d'un ton tout aussi froid et détaché.

Finalement, la jeune fille se révélait elle-même un semblant caractérielle. Il avait bien remarqué que le ton qu'il avait employé précédemment lorsqu'il lui ordonna de bâillonner l'homme ne lui avait pas vraiment fait plaisir. Elle l'aurait peut être même fait remarqué si elle n'avait pas été coupé subitement par le Shinobi voleur de victime. Elle n'était peut être pas si inintéressante que cela. Sasuke ne prit pas vraiment le temps de trop y penser, il allait avoir à nouveau de la compagnie. Il sortit et vit que son adversaire l'attendait en haut du toit. Son regard se faisait sombre et luisait dans l'obscurité. Il n'avait pas l'intention de plaisanter, il voulait en finir rapidement.

- Tu ne me reverras pas de si tôt si tu reste dans le coin.

Aussitôt dit, aussitôt l'action démarra. Sasuke fit un grand geste ample du bras, d'une rapidité effrayante, relâchant une bonne vingtaine de "Chidori Senbon", de fines aiguilles aussi rapides et meurtrières que la foudre. Il prit appui rapidement sur ses pieds et sauta immédiatement vers le toit, d'un bond léger et rapide, dégainant son sabre et le suivant grâce à la pupille rouge. Profitant de la déstabilisation de son adversaire, le jeune Uchiha bondit sur son adversaire et usa d'un combo de Taïjutsu qu'il n'eut aucun mal à exécuter, fracassant de ses coups de pieds et genoux son adversaire. Tel un véritable lion, il fit un puissant geste du corps, expulsant vers la forêt juste derrière la maison le malheureux Shinobi. Aussitôt exécuté, il le suivi de nouveau à la trace, le retrouvant au pieds des arbres, probablement salement amoché.

- Tu as deux options. La retraite ou poursuivre cette affrontement perdu d'avance.

Techniques employées :

Spoiler:
 

avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
PNJ
Messages : 81
Date d'inscription : 16/05/2015



Halte là !



Tsuki & Sasu & Sana


Sanada fixait la multitude de Senbon aux couleurs bleutés qui se dirigeaient vers lui, avec des yeux ébahis. Il tenta d’esquiver le plus rapidement possible les aiguilles de Raiton envoyées par Sasuke. Malheureusement, il ne put toutes les éviter. L’une d’elle se planta dans son épaule droite tandis qu’une autre s’était logée dans sa cuisse. Sa course ralentit. Ses blessures l’avaient déstabilisé et l’électricité de ses senbons lui avait engourdit les muscles touchés. Il était pris au piège. Le ténébreux profita de l’occasion pour se rapprocher de lui et lui assener plusieurs coups avant de le terminer par une dernière frappe encore plus violente qui le fracassait contre le sol quelques mètres plus loin. L’homme n’avait même pas eu le temps de réagir, ni de parer les attaques tellement l’Uchiha était rapide et il n’était pas un expert en Taïjutsu.

Malheureusement, ces actes néfastes et perfides se perpétraient de plus en plus. Les criminels, toujours à l’affût de la moindre bêtise aux conséquences plus ou moins dramatiques, avaient la fâcheuse manie de toujours déloger cette colombe au blanc immaculé qui siégeait dans son havre de paix, amenant quelques branches ci et là au fil des années.
Brutalement, le Shinobi s’écrasa au sol. Il était salement amoché, recouvert de poussières, de coups et de sang à quelques endroits. Quelques os étaient fissurés, peut-être même cassés mais l’adrénaline qui se rependait dans son cerveau lui faisait oublier la douleur pour le moment. Il tentait de se relever, difficilement. Il s’aidait de l’arbre afin de se mettre debout, tandis que l’Uchiha s’approchait de lui.

Tu as deux options. La retraite ou poursuivre cette affrontement perdu d'avance.

L’homme du pays du Feu le regardait droit dans les yeux. Il ne voulait pas perdre la face devant lui mais ne souhaitait pas péril aujourd’hui non plus. Il lui répondait d’abord par un sourire. Un sourire qui cachait de bien sombres désirs.

Tu es fort, je dois l’admettre. Mais je ne te laisserai pas partir vivant. A un de ces jours, Sasuke.

Sanada souleva sa cape sous laquelle était dissimulé une dizaine de kunaï munit d’une multitude de petits sacs renfermant des petits sceaux explosifs. Il les envoya sur Sasuke, libérant ainsi des confettis explosifs autour de lui. Il dégainait enfin un dernier kunaï avec un grand parchemin explosif dans sa tempête et s’enfuit aussitôt avec une technique de déplacement, à quelques mètres plus loin seulement afin d’éviter l’explosion. Il courait, afin de ne pas être rattrapé par l’homme aux Sharingans. Il était bien trop amoché pour continuer ce combat. Un souffle bruyant et brulant se propagea ensuite derrière lui, en cadeau à Sasuke.

Récap':
 

Technique utilisée:
 

(c) AMIANTE

avatar
忍 | Nukenin

忍 | Nukenin
Yukimura Tsukiyo
Messages : 825
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 24
Localisation actuelle : Oto

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 134
Expérience:
107/500  (107/500)



« Là où pousse la Mandragore. »
❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄ ❄




.....:: Elle marchait sur le chemin en direction du magasin, le camelot à ses côtés dont la sueur coulait de ses tempes, preuve de son stresse et de sa peur. Elle lui tenait discrètement mais fortement le bras afin de s'assurer aucune fuite de sa part. Arrivé devant le magasin, le visage de la Yuki se leva en direction du toit, là où avait lieu l'affrontement entre les deux natifs de Konoha. Le combat semblait calme, l'Otojin en conclu que son partenaire de mission en avait certainement déjà fini de son adversaire. Elle allait retourner à ses occupations, mais releva soudainement le visage à la vue de plusieurs petits sacs que venait de lancer le Shinobi de Konoha. Il tenait maintenant en main un kunai dont un parchemin explosif y était rattaché. Tsukiyo devina immédiatement les intentions du Shinobi, ignorant si Sasuke avait dans sa manche une technique capable de contrer ça, elle préféra accourir pour lui venir en aide afin de ne pas devoir se coltiner un blessé. Lâchant le marchand, elle composa plusieurs mudras invoquant un clone d'elle dont elle ne prit pas la peine de lui expliquer son travail, il était une partie d'elle après tout alors il savait très bien ce qu'il avait à faire. C'est-à-dire amener le camelot à l'intérieur et récupérer la mandragore.

.....:: Pendant ce temps, avec une grande vitesse Tsukiyo enchaîna un bond sur le toit pour se tenir au côté de Sasuke tout en composant de nouveaux mudras pour invoquer cette fois-ci un dôme de glace dont l'épaisse couche les protégea de l'explosion qui leur aurait été fatale s'ils ne l'avaient pas esquivé. Au contact de l'explosion la glace fondue légèrement à certains endroits, mais leur avait évité tous dégâts aux deux Otojin. Le Shinobi de Konoha en avait profité pour prendre la fuite usant de la même technique de déplacement qu'à son arrivée. Tsukiyo hésita un instant à le suivre. Il ne devait être pas bien loin, de plus avec ses blessures il devait certainement se déplacer moins vite, mais récupérer la mandragore au plus vite était leurs priorités. Elle se tourna vers Sasuke le fixant droit dans les yeux d'un regard mécontent. Elle ne comprenait pas pourquoi ce dernier ne l'avait pas tué. C'était un déserteur de Konoha, en le laissant partir ainsi il allait certainement faire son rapport à l'Hokage et ce dernier enverra d'autres Shinobi pour retrouver sa trace. Avait-il de la pitié pour ses adversaires ? Avait-il oublié se qu'était un ninja ? La pitié ne devait aucunement avoir lieux dans nos missions. Elle allait lui demander des explications :

▬ Pourquoi ne l'as-tu pas tué avant ?! Il va maintenant faire son rapport à l'Hokage et elle enverra certainement une équipe de pisteurs pour nous traquer... Ce qui veut dire que nous allons devoir nous dépêcher pour qu'ils ne montent pas jusqu'à nous, bon sang…, se plaignit-elle n'ayant aucune envie de se hâter sur le retour, tu es un Shinobi, oublie la compassion si tu ne veux pas mourir…, ajouta-t-elle dans un ton froid, mais cachant une certaine amertume.

.....:: Oui, les Shinobi ne doivent pas faire preuve de quelconque émotions ni de pitié. Même si cela pouvait être dur, même si cela était injuste, même si cela semblait inhumain, c'était un enseignement auquel ils avaient tous eurent le droit. Tous Shinobis savaient depuis leur enfance qu'ils seraient avant tout des armes et une arme n'a pas besoin de sentiment.... Sans écouter son avis elle sauta du toit pour rejoindre son clone. Pendant cette intervention, son clone était devant la caisse du magasin surveillant chaque faits et gestes du commerçant qui entrer le code pour y sortir une petite clé. Soupirant se dernier lui ouvrit le passage jusqu'à la cave, ouvrant la trappe en bois, il prit une lanterne et descendit l'échelle suivi de près par le clone. Ils arrivèrent devant un coffre incrusté dans un mur. Le commerçant resta pointé devant immobile pendant plusieurs secondes avant que Tsukiyo lui rappel de son kunai menaçant dans le dos qu'il ne pouvait plus faire marche arrière. Grimaçant il entra la clé dans la serrure ouvrant la porte suite au petit son d'ouverture. Il en sortit un sachet dont la mandragore se trouvait à l'intérieur :  

▬ Voilà, c'est la mandragore que vous désiriez... Maintenant promettez-moi que je ne vous verrais plus ici !Dit-il dans une intonation furieuse.

▬ Si vous me promettez de garder le silence vous êtes certain de ne plus me revoir, en revanche...,son kunai se posa sur la chair du cou du commerçant et elle poursuivit,si j’entends que vous avez été trop bavard, vous êtes certain de me revoir et de mourir... Mais peut-être devrais-je vous couper la langue et les mains pour m'assurer de votre silence...

▬ Non ! Je vous le jure je ne dirais rien, alors ne me faite rien par pitié !

.....:: À ce moment-là, Tsukiyo entra dans la pièce suivi par Sasuke ordonnant à son clone d'arrêter ça avant de le faire disparaître. Cette dernière s'avança vers le commerçant s'abaissant pour ramasser le sac qui était tombé au sol. Elle fixa longuement son contenu, la plante semblait bien ressembler au schéma que lui avait montré Kabuto. Le marchand semblait avoir été honnête. Cela allait lui éviter des menaces beaucoup plus sanglantes. Elle regarda le camelot et sans un mot de plus elle lui infligea un coup violent et rapide à la nuque dans le but d’assommer ce dernier. Elle se retourna et passa à côté de l'Uchiha pour monter l'échelle et sortir du magasin. Ce dernier la suivit et ainsi, ils quittèrent le village de Tenzaku.

.....:: Pendant le chemin, la blonde admira encore une fois la plante qui allait soi-disant soulager les blessures du vieux Sanin. Tout ce chemin et ses efforts juste pour ça... Elle en soupira de lassitude. Elle contempla ensuite le dos de Sasuke. Ce garçon l'intrigué... Voulait-il réellement donner son corps à Orochimaru ? Pour quelle raison ? Il gagnerait pourtant rien à faire ça... Son corps sera serte toujours en vie mais son esprit ne sera plus de ce monde. De plus il semblait beaucoup plus gentil que l'homme-serpent... Décidément elle ne comprenait pas sa façon de penser. Il avait certainement autre chose derrière la tête, mais quoi ? Peut-être comme elle, cherchait-il seulement à profiter de l'enseignement de l'homme-serpent pour devenir plus fort ? Elle voulait lui poser la question mais cela ne la regardait pas. Elle était beaucoup trop fière pour montrer de l'intérêt aux gens dont elle méprise le comportement. Ainsi le retour se fit dans un silence comme à l'allée, mais de manière beaucoup moins tranquille. Ils avaient dû se dépêcher afin de ne croiser aucun Shinobi de Konoha.



Spoiler:
 


© Codage par Prismatic


Dernière édition par Yukimura Tsukiyo le Dim 20 Sep - 17:14, édité 2 fois
avatar
忍 | Nukenin de Konoha

忍 | Nukenin de Konoha
Uchiha Sasuke
Messages : 55
Date d'inscription : 01/05/2015

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 3654
Expérience:
361/500  (361/500)

Une histoire de cambriolage
MISSION DE RANG B - OTO NO KUNI



Comme le jeune membre du clan Uchiha aurait pu le prévoir, le combat s'acheva bien vite et leur assaillant n'eut vraiment aucune chacun face à toute la férocité que Sasuke venait d'employer en quelques instants. Cela pouvait peut-être paraître beaucoup contre un Shinobi de sa classe, mais il ne fallait mieux ne pas être trop prudent et en terminer rapidement. Car au delà d'un simple combat, il ne fallait pas rameuter tout le quartier. C'est pour cela qu'il voulait faire ça vite et bien, emmenant le type dans la forêt, un peu à l'écart de Tanzaku. Ce qui marchait à merveille jusque-là. Le jeune ébène se tenait donc face à celui qu'il aurait pu achever d'un simple coup de son katana ou en lui planta un seul kunaï entre les deux yeux. Mais était-il là pour cela ? Pour tuer un innocent protégeant son pays ? Certainement pas. Et c'était pour cette raison là qu'il lui proposer de s'enfuir ou bien poursuivre un combat qu'il était sûr de perdre. Car si Sasuke pouvait être clément sur ce coup là, il le serait moins si le Shinobi continuerait à chercher à atteindre à sa vie. Mais l'être humain est sournois, lâche et faible. Sasuke, encore pur et noble, ne le sait encore que trop peu. Et lorsqu'il laissa entrevoir une porte de sortie au Konohajin, ce dernier n'eut d'autres réponses que de balancer une technique contre lui, envoyant une multitude de sac et de kunaï explosifs, près à déchaîner une belle déflagration sous le nez de l'Uchiha. Le sharingan de garçon toujours actif lui permit sans grand mal de prévoir sa retraite. Il avait en réalité une multitude de choix pour se dégager de cette situation … Mais le destin en décida autrement, du moins, sa partenaire.

Alors qu'il bondit en arrière pour prévoir sa retraite, Tsukiyo apparut dans son champ de vision et l'ébène la laissa faire sa technique, semblant savoir ce qu'elle faisait pour le protéger de l'explosion. Soudainement, c'est un formidable mur de glace qui émergea de terre, semblant sortir de nul part. Bien vite, ce dernier devint un véritable bouclier, dôme de glace qui les protégea tout les deux. L'explosion ne fit que peu de mal à cette défense. Sasuke était surpris. Ces pouvoirs là, il avait déjà pu les rencontrer et les voir en action. Il s'agissait du même kekkei genkaï, technique héréditaire, que possédait le jeune Haku lors de leur mission contre Zabuza. Une puissante affinité qui avait bien faillit leur coûter la vie tellement l'arsenal de techniques étaient impressionnant et terriblement mortel. L'estime que Sasuke portait jusque là à la jeune fille semblait soudainement remonter. Elle était en réalité comme lui, certainement l'une des dernières de son clan à posséder ce genre de capacité. L'Uchiha se souvenait parfaitement des mots de son ancien Senseï : le clan Yuki avait été décimé durant la période de la brume sanglante de Kiri et rares étaient les survivants. Orochimaru avait donc réussit à mettre la main sur un pouvoir rare, une fois de plus. Sacré Serpent, ne s'arrêtait-il donc jamais de profiter des capacités des autres ? Mais bien vite, cet estime se tarît lorsqu'elle grogna et râla contre lui. Elle se demandait pourquoi Sasuke ne l'avait pas tué, pourquoi il avait tant de compassion, cette même compassion qui pourrait un jour lui être fatal.

Avait-elle raison ? Avait-il tord de ne pas le tuer ? Sasuke n'avait pas vraiment de réponse claire à lui apporter. C'est certain, en le laissant filer, il allait certainement prévenir ses supérieurs et les traqueurs seraient bien vite à leur trousse. Mais après ? Cela été vraiment une raison de tuer quelqu'un de son ancienne patrie ? Probablement pas. De plus, de quoi aurait-il l'air pour quelqu'un cherchant à tuer le meurtrier de ses parents ? Jusque là, Sasuke n'avait pas été réellement embêté par le village de Konoha, il n'était qu'un petit Genin n'ayant commis comme seul crime le fait de quitter sa nation. Il n'avait pas vraiment de justification au déploiement d'une véritable armée à ses trousses. Et puis, s'il avait décidé de quitter le village sans demander son reste, l'Hokage n'était probablement pas dupe : Personne ne pourrait le faire revenir de son plein grès, il s'échapperait encore et encore. Il n'était une menace que pour lui-même en fait. Alors devenir un véritable criminel et tuer un Shinobi, cela n'était pas du tout dans ses plans, il réservait cela plutôt à son grand frère. Lui n'était là que pour une seule et unique chose : Se venger de son frère. Ce jour là, il n'aurait aucune compassion, aucune pitié. Mais en attendant, il se refusait à tuer qui que ce soit si cela n'était pas réellement nécessaire. Et là, c'était loin d'être nécessaire même si cela compliquerait la suite de leur aventure à Tanzaku. C'était son nindo : rétablir l'honneur du clan Uchiha en tuant Itachi et ne jamais lui ressembler, ne jamais être une honte pour ses parents, pour redonner les lettres de noblesse au clan de l'éventail. Jusqu'à ce qu'il y arrive, il continuerait à se fixer ces principes là.

La fin de leurs péripéties s'acheva avec la récupération de la mandragore. Sasuke laissa la jeune Tsukiyo s'occuper de menacer le marchand pour obtenir ce qu'ils avaient besoin. Et il n'eut guère besoin d'intervenir à aucun moment, elle savait très bien ce qu'elle faisait et il eut tout le loisir de constater qu'elle n'avait aucun mal à récupérer et intimider le camelot. Bien vite, ils eurent ce qu'ils étaient venus chercher à Tanzaku et repartir, laissant l'homme inconscient et se dépêchant de regagner les terres du pays du Riz pour délivrer la fameuse plante. Le retour fut aussi silencieux que l'allée. Notre jeune ébène passa devant et tout deux prire le soin de laisser de temps en temps de fausses pistes, créant des clones pour disséminer leur odeur vers plusieurs chemins différents, ce qui feraient probablement l'affaire contre les escouades de chiens, à moins qu'il n'ait réellement prit l'alerte du Shinobi au sérieux. Ils arrivèrent finalement non loin du repaire. Et finalement, c'est Sasuke qui brisa la glace, laissant une explication à la jeune Tsukiyo :

- Cet homme, je n'avais aucune raison de le tuer. La seule personne que je veux voir gisant à mes pieds, c'est Uchiha Itachi, mon frère aîné, l'homme qui a assassiné la totalité de mon clan. Ma présence ici n'est qu'une quête de pouvoir que seul Orochimaru pouvait me donner dans un laps de temps très court, chose que Konoha ne pouvait me donner. Mais je ne ferai en aucun cas la sale besogne du Serpent et je ne tuerai personne d'autre que pour mon propre compte ou qui viendrait se mettre en travers de ma route, cela est valable même pour le Sannin. Cela est mon Nindô, en quelque sorte. 

Cela était dit, elle était à présent au parfum. Sasuke ne cachait nullement ses intentions, celle-ci savait désormais tout de ce pourquoi il était là. Et il n'était sûrement pas là pour se laisser destitué de son propre corps. Son aversion pour Orochimaru était grande et il le soulignait indirectement dans ses propos. Pourquoi lui faisait-il une telle confidence ? Probablement l'avait-elle finalement séduite par ses capacités et que le jeune ébène avait d'autres plans en tête. La route du Serpent n'était pas éternel. Tôt ou tard, il devrait la quitter pour s'échapper des sentiers battus et affronter un tout autre monde. Celui de l'Akatsuki. Ce jour, il aurait peut être besoin de Shinobis de talent.

avatar
水 | Kiri no Genin
水 | Kiri no Genin
Suishi Tarou
Messages : 2852
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 25
Localisation actuelle : Kiri Kiri Kiriiiiiii

Fiche Shinobi
Rang: D
Ryos: 1838
Expérience:
4/100  (4/100)

http://peak-of-shinobi.forumactif.org/
Correction de Tsukiyo



Positif,

Hiiii ça m'a fait plaisir de te relire ! Je suis toujours heureux d'avoir tes RP sous les yeux, ils sont toujours pleins d'actions surprenantes, de revirements, d'imagination. Il y a de la sensibilité aussi, tu sais décrire les sentiments, les sensations... Je suis très content ^^




Négatif,

Bon, tu te laisses toujours emporter par le fil de la plume au point de faire des fautes assez gênantes et je sais que tu en connais une majorité puisqu'on en a déjà parlé alors bon... Relis-toi mieux si tu peux, please =)


Récompense PE pour mission en équipe : 60 PE
Récompense Ryos pour mission en équipe : 450 ryos
Bonus objectif secondaire 1/2 : 6 PE et 45 ryos

Correction de Sasuke



Positif,

Bon bon bon, c'était la première fois que je te corrigeais et la lecture de ta présentation remonte à une époque qui n'appartient plus à ma mémoire donc je considère ça comme ma grande première x) C'était super agréable de te lire, tu connais ton personnage du bout des ongles, tu sais très bien simuler ses réactions et tu décris très bien les combats ** C'était vraiment bien =)




Négatif,

Des fautes un peu gênantes aussi en revanche, rien de difficile à corriger toutefois. Attention aux -é / -er / -ait (de même pour Tsuki d'ailleurs si tu lis ça). Sinon tout va bien, vous avez formé un bon duo de RP =)


Récompense PE pour mission en équipe : 60 PE
Récompense Ryos pour mission en équipe : 450 ryos
Bonus objectif secondaire 1/2 : 6 PE et 45 ryos

Peak of Shinobi
ÉDIT : J'ai ajouté le bonus pour l'un des deux objectifs secondaires (ne pas tuer l'apothicaire).

____________________________________________


Merci Belle Gosse ♥️

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Sauter vers: