Side Menu

Partagez | 
avatar
Invité
Invité


Une alliance tumultueuse !     Lun 10 Aoû - 1:52

Une alliance tumultueuse !






Alliance avec Konoha : Chasse au Nukenin
MISSION DE RANG A - [0% effectué] Disponible
Minimum 2 Shinobis


Grâce à la relation que nous entretenons actuellement avec Konoha, nous avons la chance de pouvoir collaborer avec eux. Un membre de leur force spéciale travaillera avec vous sur cette mission. Je compte sur vous pour qu'il y ai une bonne entente afin que cela ne nuise pas à la relation entre nos deux villages. Un Nukenin de Kiri a été repéré aux alentours de Konoha. Rejoignez le territoire, rencontrer votre nouvel équipier et tuer l'ennemi.

Objectif principal : Vous rendre sur place, faites équipe avec le Konohajin pour combattre ce Nukenin (PNJ disponible)
Objectif secondaire : Tuer le déserteur et faites disparaitre son corps immédiatement.


L'entrevue avec Meï fut très brève. Quelques mots échangés, un sourire c'était tout. La Mizukage lui avait tendu un parchemin et elle lui avait expliqué de quoi il retournait. Shin, en sa condition d'ANBU chasseur de déserteurs, avait été assigné à une mission spécialement faite pour sa fonction : Traquer et tuer un Nukenin. Une mission comme il en avait fait plusieurs fois, mais une particularité le fit tilter : Il devrait faire équipe avec un membre des forces spéciales de Konoha, puisque le Nukenin se trouvait sur leur territoire mais aussi pour resserrer les liens entre les deux nations. Pourquoi était-il obligé de faire équipe avec une autre personne, non pas qu'il n'appréciait pas la compagnie d'autrui mais, il n'était pas bavard et souhaitait surtout que son partenaire temporaire était professionnel, même si normalement ce serait le cas puisque ce dernier faisait parti de l'ANBU du village caché de Konoha.

En moins d'une seconde, cette réflexion était passée et il repartit du bureau de la Mizukage, direction son petit appartement afin de récupérer quelques affaires avant de partir en mission. Un ANBU lui remit une missive avec l'endroit où il devrait retrouver son coéquipier temporaire dans le village de Konoha. Après cela, il retraversa le village rapidement, sautant de toits en toits afin d'arriver chez lui. Son équipement ne fut pas compliqué à trouver puisqu'il n'y avait presque rien en dehors de ce qui l'intéressait dans le pièce. Il enleva sa veste qui tomba par terre dans un bruit sourd, à cause de la plaque de métal qui y était cousue, enfila le haut de son uniforme d'ANBU, attacha son katana représentatif des forces spéciales mais aussi plaça l'Alligator au bas de son dos. Il enfila son masque ainsi qu'une cape afin de ne pas se faire repérer quand il voyagerait. Il était prêt, tout son équipement était là.
Il glissa le rouleau de parchemin dans une de ses poches puis ferma la porte et partit.

Il passa les portes du village de la Brume, en évitant la porte principale et regarda ces dernières devenir de plus en plus petites au fur et à mesure qu'il avançait pour ne devenir qu'une vague silhouette puis disparaître. Il quittait son village, ce n'était pas la première fois et sûrement pas la dernière, il devait exécuter les ordres des dirigeants pour pouvoir revenir. En partant, il ne pensait qu'à la mission qu'il devrait accomplir, rien d 'autre.
Il arriva rapidement à un village de pêcheur qui faisait souvent l'aller-retour entre le pays de l'Eau et celui du Feu, ce qui lui permit d'arriver au pays du Feu deux jours plus tard, après une escale sur une archipel d'une beauté époustouflante, qui mêlait habilement terre et mer, végétation et eau. Il put redécouvrir cette mer qu'il connaissait si bien, mais dont jamais il ne se lassait.

***

Après avoir débarqué le matin-même, traversé de nombreuses forêts qui oscillaient entre la lumière et l'ombre, il réussit à atteindre les portes du village caché de Konoha. Des portes immenses se dressaient alors face à lui, avec des remparts où des gardes faisaient leurs rondes ainsi qu'un poste de sécurité. Il se sentait insignifiant par rapport à ces immenses portes qu'il ne tarda pas à passer, en allant se présenter au poste :

"-Bonjour, je suis envoyé par le village de Kiri.

-Bienvenue à Konoha." répondit l'homme, un chunin probablement, après avoir inspecté l'ordre de mission que lui tendait Shin.

Ce dernier décida d'aller lui-même chercher la personne qui devrait l'accompagner, afin de ne pas perdre de temps inutilement, mais aussi pour apprécier la structure ainsi que l’architecture du village caché qu'il n'avait encore jamais vu.
Tout en se déplaçant à travers Konoha, il put découvrir les commerces, les enfants ainsi que les personnes âgées, des étudiants ninjas tout comme des shinobis confirmés. C'était un village chaleureux qui avait, tout comme Kiri, vécu des moments difficiles comme l'attaque du Bijuu à 9 queues. Toujours en mouvement, il analysait les points forts et faiblesses du village, même si les deux nations étaient en paix, c'était toujours un plus, au cas où. Grâce à cela, il repéra aussi rapidement l'endroit indiqué sur la missive remise juste avant son départ. Ce n'était pas trop compliqué à trouver, une grande place très arborée s'offrit à son regard quelques minutes après avoir passé les portes. Pour ne pas attirer l'attention des citoyens sur lui-même (un grand homme avec un masque d'ANBU étranger, une grande épée dans le dos cachée par une simple cape, c'est pas très discret) il décida de monter sur un arbre, observant les passants et attendant la personne qui devait le rejoindre.

© Imaginary pour Epicode
avatar
Invité
Invité


Re: Une alliance tumultueuse !     Lun 10 Aoû - 3:18


Associé Ne Veut Pas Dire Ami.


Feat Shin

Le cri des lames qui se fracassaient, fendaient le silence qui régnait dans le dojo. Reina s'entraînaient au combat rapproché avec l'un de ses camarades ANBUS. Armée d'un simple kunaï, celle-ci se mesurait contre un katana. Sa porté était plus courte ce qui l'obligeait à se rapprocher de son adversaire pour qu'il ne puisse utiliser sa force en la gardant à distance. La jeune femme n'hésitait pas à perturber sa garde en se collant contre lui pour le déstabiliser et le blesser si l'occasion se présentait. Leurs mouvements étaient rapides et leurs coups puissants. Une remarquable danse qui s'enchaînait parfaitement. Lorsque le combat s'avançait, celle-ci sortait un second kunaï pour continuer d'attaquer, mais cette fois plus rapidement. Le jeune homme qui l'affrontait arrivait à bloquer ses coups sans parvenir à en placer un pour lui répondre. Ses grognements amusaient la jeune femme qui continuait à le surcharger d'assauts agressifs. Encore quelques minutes s'écoulaient avant que la femme parvienne à le toucher. Sa lame déchirait son pantalon pour lui laisser une fine coupure sur la cuisse. Le contacte lui brûlait d'abord ce qui le forçait à se reculer avant de contre-attaquer. Reina n'était pas douée en taïjutsu, mais lorsqu'elle avait une arme entre les mains, c'était une toute autre histoire. C'est alors que la porte s'ouvrait derrière eux les forçant à s'arrêter aussitôt.

- Reina, rassembles tes effets, tu pars en chasse.

La kunoïchi hochait la tête avant de regarder l'homme qu'elle affrontait. Silencieusement, cette dernière le contournait en accrochant volontairement la blessure pour lui rappeler qu'elle l'avait eu. Celui-ci retenait son gémissement avant d'aller ranger son arme. Danzô qui l'avait tout juste informé de son aventure, se dirigeait vers Reina pour lui tendre la missive en question. Celle-ci était passée entre les mains d'un Chuunin qui s'était assuré de sa trajectoire vers l'ANBU. La Konohajin prenait le message pour le lire. Un déserteur de Mizu no Kuni serait sur le territoire d'Hi no Kuni, à ses trousses, un membre des forces spéciales de Kiri se joindrait à elle pour le capturer et le tuer. La jeune femme fronçait les sourcils. Allait-elle vraiment devoir faire équipe avec un ninja de Kiri afin que son village garde la face ? Pourquoi n'envoyaient-il pas un autre ANBU pour faire ce travail ? Celle-ci ne comprenait pas pourquoi Danzô souhaitait qu'elle s'y rende, il n'était pas dans ses habitudes de la mêler à ces histoires de politiques. Intriguée, cette dernière levait les yeux vers son maître qui lui souriait de façon mesquine.

- Contentes-toi de mener cette mission à bien, les gens commencent à avoir des doutes sur ton implication.

Bien entendu, maintenant qu'elle était un ninja à part entière de ce village, l'homme ne pouvait plus se contenter de l'utiliser pour ses quêtes personnelles, il devait la laisser s'impliquer pour le bien du village afin de n'éveiller aucun soupçon sur ce qu'elle fait. Il devait donc veiller à son activité afin qu'il n'y ait aucun doute, même si cela signifiait de surcharger Reina de missions pour qu'elle puisse fournir dans les deux camps. Cet emploi du temps laissait à la jeune femme peu de temps pour elle, mais ne s'en plaignait pas pour autant. Il n'était pas dans ses habitudes de glander ou même socialiser avec les autres habitants du village. En réalité, Reina était plutôt discrète et très peu sociable. La femme rendait alors le message à son maître pour se préparer. Elle ramassait rapidement son sac à dos qu'elle remplissait de shurikens, de kunaïs et de fils d'acier. Celle-ci y ajoutait trois fumigènes afin d'être sûre d'avoir l'effet de surprise à ses cotées que ce soit pour attaquer ou se défendre. Pour terminer, la femme retirait sa veste d'ANBU pour glisser sa main sur son tatouage afin de compter l'arsenal qui y était caché. Il manquait quelques shurikens pour que son sceau soit plein. Sans plus attendre, la kunoïchi composait une suite de mudra et collait contre sa peau les shurikens manquant. Le touché de sa main contre sa peau lui brûlait, mais elle devait attendre que le sceau se referme avant de la retirer et se rhabiller. Son sac sur son dos, la femme prenait son masque pour le placer sur son visage et quittait précipitamment le dojo.

La missive disait que le Kirijin l'attendrait à l'orée d'une petite forêt qu'il y avait dans le village, près d'un parc plutôt peu fréquenté. Surement pour limité les regards imprudents. Discrètement, Reina se déplaçait rapidement sur les toits et dans les arbres pour arriver jusqu'à sa destination. Il était très rare que celle-ci fasse équipe avec un ninja de son village et encore plus rare avec un ninja d'un autre Pays, cette dernière n'arrivait même pas à se souvenir de la dernière fois qu'elle s'était associée à quelqu'un pour acheminer une mission, surtout pour traquer un déserteur. En arrivant près de lieu de rendez-vous, la femme se concentrait afin de ressentir un chakra nouveau. Une odeur aigre et douce à la fois venait attiser sa curiosité. Une fine aura verte réfléchissait dans les arbres. Cet individu c'était donc caché en attente de sa personne ? Il ne souhaitait pas être découvert ? Reina allait donc le rejoindre dans sa cachette, soit pour le surprendre ou l'insulter, celui-ci le prendrait à sa guise. La kunoïchi arrivait silencieusement pour sauter dans cette forêt afin de se glisser entre les branches et les feuilles pour apparaître au-dessus de son futur associé. La femme prenait la liberté de l'observer brièvement. Il semblait grand et costaud, ses cheveux étaient blancs et sa peau avait un léger teint ce qui n'était pas commun chez un Kirijin, celui-ci devait donc voyager souvent pour ses missions.

Afin d'attirer l'attention. La femme laissait tomber une feuille en direction de l'homme avant de bondir sous un léger craquement pour disparaître une fois de plus entre les branches avant qu'il ne l'aperçoive. Debout en dessous de l'arbre, Reina regardait un bref instant autour d'elle s'assurant que la voie soit enfin libre et replaçait sa lourde tignasse rouge. Le soleil était à son zénith, une fine brise lui caressait la peau amenant avec elle quelques feuilles sur son passage. La journée s'annonçait confortable. Ils ne sauraient donc pas pris dans une tempête ou bien une averse violente lors de cette chasse. Une chasse qu'elle devrait partager avec lui. Cet homme l'avait peut-être déjà remarqué, mais nonchalante, l'ANBU ne daignait pas lui assigner un regard supplémentaire et se contentait uniquement de se présenter.

- Je serai ton partenaire de mission. Je m’appelle Reina du clan Saisoku. Lorsqu’elle terminait sa phrase, la femme glissait sa main dans ses cheveux pour les replacer.


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Balade tumultueuse à travers la Comté
» Yui S.Gâku, un vie tumultueuse~

Sauter vers: