Side Menu

Un stage en RH [Mission rang B]
Partagez | 
avatar
忍 | Nukenin

忍 | Nukenin
Yukimura Tsukiyo
Messages : 825
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 24
Localisation actuelle : Oto

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 134
Expérience:
107/500  (107/500)

Un stage en RH [Mission rang B]    Ven 21 Aoû - 23:07
Spoiler:
 



Shukuba

A ta santé Jack.:: Poussée par le vent frais, la jeune fille aux long cheveux nacrés marcha sous les rayons étouffant du soleil. Il n'était pas rare de la voir ainsi marchait d'un pays à un autre cherchant un objectif. Mais lequel ? Elle même l'ignorait. Pour elle son seul objectif était de devenir plus puissante pour ainsi ne plus perdre les gens auxquels elle tenait et de pouvoir ainsi par la suite relever le blason de son clan. Mais y avait-il quelqu'un à qui elle tenait actuellement ? Y avait-il un autre survivant Yuki dans le monde ? Allait-elle relevée le blason seule ? Non, il n'y avait personne, dans sa vengeance elle n'avait pas laisser de place aux sentiments ni même pris le temps de connaître les personnes qui l'entourait, car pour elle, l'amitié et l'amour étaient une source de faiblesse qui lui fallait éliminée. Dans le cas présent il lui était impossible de rebâtir son clan, ses espoirs de trouver un survivant étant devenus très faibles. Ainsi elle avait rejoint Orochimaru dans l'espoir de devenir aussi puissante que ce dernier. Pourtant, elle détestait rester là-bas, aussi contradictoire soit-il. Le repaire était pour elle trop sombre, humide et ne montrait aucune chaleur qu'un foyer devrait avoir. Cela ne devrait avoir aucune importance pour elle qui avait abandonné sa liberté aux ordres, ses sentiments aux meurtres et sa bienveillance à la l'hostilité malgré ça au fond d'elle, son âme criait et réclamait le contraire. Ainsi elle réclama mission sur mission afin de sortir à la recherche de ce que son âme lui réclamait, une raison à son existence. Peut-être étais-ce son réel objectif ? Cependant, elle n'avait pas le choix, bien que pas très respectueuse envers ses supérieurs, elle obéissait aux ordres. Oto était sa seule maison, le seul endroit où revenir, la seule chose qu'elle pouvait rapprocher à un foyer. Toutefois, elle savait qu'elle ne devait pas ce méprendre. Elle tentait de se le convaincre chaque jour, la gentillesse et la chaleur d'un foyer n'était pas ce qu'elle recherchait, cela n'existait plus depuis longtemps pour elle. Elle n'était plus qu'un spectre errant retenu par un sombre passé.

.:: Sa mission aujourd'hui avait pour but de ramener une kunoichi pourtant comme surnom Tengu. Elle était une déserteuse de Konoha d'après les informations que lui avait donné Orochimaru. Malheureusement, elle n'en savait trop peu sur elle, elle ne connaissait même pas son vrai nom ni même son visage. Néanmoins, elle était certaine d'une chose, la chercher dans le pays du feu était inutile. Elle devait être particulièrement rechercher là bas, il serait fort étonnant qu'elle errait dans ce coin. En revanche, Tsukiyo pourrait trouver des informations sur la déserteuse près du village de la feuille. Les seuls villages potentiels de recueillir de bonnes informations était Tenzaku ou Shukuba. Le genre de village rempli par le vice, la luxure et l'avarice et donc par les mauvaises personnes, mais les bons informateurs. Tel fut sa direction et commença en premier lieux par Shukuba.

.:: Heureusement pour elle, le village n'était pas très loin d'Oto. Elle n'aurait donc pas à supporter cette chaleur cuisante bien longtemps. Tsukiyo détestait les grosses chaleurs, elle c'était tellement habitué à s'entraîner dans les montagnes au climat dépassant parfois les -10 degrés qu'elle avait fini par ne plus supporter les grosses températures. À cet instant elle se fixa un objectif, son prochain entraînement ne serait plus basé par ne faire qu'un avec le froid mais de résister à ses chaleurs insoutenables pour être certaine qu'un jour cela ne l'handicape pas lors d'un combat.

.:: Elle était arrivée à destination, Shukuba, un village fort bien dynamique, même trop dynamique au goût de la blanche qui détestait la foule. Elle parcourra le village à la recherche d'un bar remplit de têtes qui pourraient en dire gros sur leurs antécédents. Or, ses jambes s'arrêtèrent étrangement devant un restaurant de douceur ou la spécialité était bien sûr les sucreries : gâteaux, glaces, bonbons et viennoiseries. Tsukiyo adorait les sucreries et sous cette chaleur elle ne dirait pas non à une glace. Elle resta ainsi plantée devant l'enseigne pendant plusieurs minutes hésitant entre entrer à l'intérieur où poursuivre la mission qui était plus importante. Elle se fit alors violence, poursuivant sa mission souhaitant que le bar où elle entrera proposerait des glaces.

.:: Une bonne vingtaine de minutes passèrent et l'Otojin trouva son bonheur. Un bar situait dans une rue déserte mais pourtant remplit d'hommes aux regards pas très amicaux. Elle entra dans le bâtiment avec assurance, prenant place sur un tabouret face au comptoir sous les yeux curieux des personnes présentent certainement peu habitué à voir entrer une adolescente ici.

▬ Je n'aurais qu'une question à vous poser, commença-t-elle sans le moindre mot de politesse, connaissez-vous une personne qui pourrait posséder des informations sur les déserteurs de Konoha ?

▬ Ma p'tite demoiselle je ne sais pas ce que vous recherchez mais si vous voulez mon avis, le type là-bas au fond semble être le genre d'homme qui recherche l'information pour la vendre, vous devriez peut-être vous adresser à lui, mais ici vous n'aurez pas d'information sans argent ni sans pouvoir, alors faite gaffe !

▬ Ne vous inquiétez pas pour moi ji-san, apportez-moi plutôt un thé bien frais à sa table, commanda-t-elle avant de se lever de son tabouret.

.:: Elle se dirigea vers la table d'un homme d'apparence plutôt jeune, il avait des cheveux noir et ses yeux étaient brun, un regard arrogant. Elle prit place face à lui sans aucune gène ni sans attendre son autorisation, les coudes sur la table et les jambes croisées, elle maintenait sa tête avec sa main droite avant de s'adresser à l'informateur.

▬ Bonjour, j'ai entendu dire par le propriétaire que tu pourrais peut-être m'aider, je recherche une femme, une déserteuse de Konoha qui porte le surnom de Tengu, est-ce que tu connais ? L'interrogea-t-elle de sa voix calme.

.:: Au même moment, le serveur vint lui apporter sa boisson qu'elle ingurgita avec joie et empressement témoignant sa déshydratation causée par la chaleur. Elle reprit rapidement son sérieux, regardant dans les yeux le jeune homme face à elle. Elle ne témoigna aucune intimidation, aucune peur ni aucune soumission. Son regard était franc et froid. Elle ne voulait en aucun cas faire la causette avec lui, tout ce qu'elle désirait été des réponses et elle les obtiendrait par la force si c'était nécessaire.


____________________________________________



Dernière édition par Yukimura Tsukiyo le Dim 20 Mar - 21:13, édité 6 fois
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Gekitsu Kyôshi
Messages : 1531
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation actuelle : Partout.

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 687
Expérience:
772/500  (772/500)

Re: Un stage en RH [Mission rang B]    Mer 26 Aoû - 7:06





Everything has a price
命令形Feed Me





▬ Va me chercher un verre de rhum, Kodomo.
▬ Oui, boss, j'y go.


Shukuba, deuxième village non-ninja en importance derrière Tanzaku au pays du feu. Cette dernière était mon château-fort, j'avais cependant la main-mise sur beaucoup d'endroits et de secteurs. Shukuba n'y faisant pas exception. Afin de m'assurer de la pérennité de mon Empire, je passais de temps à autre dans chacun de mes repaires afin de vérifier de mes propres yeux comment les choses se passaient. Le Banquier faisait un travail impeccable, mais j'aimais m'assurer personnellement de l'état de mes actifs. Ce village étant un de mes bastions forts, je m'y rendais souvent afin de gérer mes affaires et y faire de nombreuses rencontres. C'était d'ailleurs un endroit de prédilection pour me reposer, tout simplement, car j'y étais en sécurité. La quasi-totalité des mercenaires et truands rodant dans les rues étaient sous mon contrôle dans ce secteur, je pouvais donc me prélasser paisiblement, sans craindre d'être attaqué. De plus, à l'intérieur même de l'édifice dans lequel je me trouvais, j'avais posé moult pièges et gardes afin d'être totalement tranquille. Feuilletant les derniers rapports de mes éclaireurs et parcourant les relevés des comptables, j'avais ordonné à un de mes sbires, le Kid (c'est lui, clic clic), un jeune garçon plein de potentiel, de m'apporter un drink, question de relaxer un peu. Je revenais d'une importante mission à Iwa, commandité par le Raikage en personne, je pouvais bien m'accorder un peu de repos, non ?

۞۞۞

L'adolescent sortait du bureau de son patron, mission en tête. Le boss avait soif. Il se dirigea donc vers le tenancier du bar dans lequel le caïd avait établi un de ses repaires. Il y avait beaucoup de gens ce soir, les profits allaient être bon, tant mieux, le boss serait content. Même si le jeune homme n'était pas très grand, tout le monde dans la place savait qui il était, et surtout, pour qui il travaillait. C'est donc ainsi que les gens au comptoir s'était tassé afin de laisser une place au jeune larbin. Une conversation entre lui et le tenancier avait suivi:

▬ T'veux quoi l'jeune?
▬ C'pas pour moi, le boss veut du rhum, donc plus vite que ça.

Le petit ne manquait définitivement pas d'audace, il savait qu'il devenait de plus en plus important dans le milieu. Il aimait donc prendre sa place et montrer qu'il avait des couilles, avoir un peu de respect quand toute notre enfance, on se fait chier, c'est cool. Pendant que le barman préparait la commande de son supérieur, Kodomo écoutait les conversations, accoté sur le comptoir. C'est alors que quelque chose était venu attirer son attention. Une jeune femme, aux allures inoffensives, mais qui dégageait une fausse arrogance avait une requête bien particulière pour le pourvoyeur d'alcool. Elle cherchait quelqu'un avec des informations sur les déserteurs de Konoha. Mais qui était cette fille ? Chevelure blonde et yeux azures, elle contrastait avec la clientèle de l'établissement. S'était-elle perdue ? Visiblement pas, elle savait même très bien ce qu'elle cherchait. Après avoir reçu sa commande, la jeune femme était partie s’asseoir en compagnie d'un homme. Le jeune, désirant impressionner son patron, décida d'aller jouer la commère et écouter les ragots. Le rhum du boss allait attendre un peu, le Kid était persuadé tenir quelque chose. Sa cible n'avait pas perdu de temps à dévoiler son jeu. Tengu. Elle voulait des informations sur la déserteuse de Konoha. Intéressant, vraiment intéressant. Le petit homme devait en parler à son boss. C'est donc ainsi qu'il quitta son siège avec le verre de rhum pour retourner parler au Don des récents événements.

۞۞۞

▬ C'était très long, Kodomo..
▬ Pardon boss... J'ai de quoi me faire pardonner. Y'a une fille bizarre qui veut des infos sur une certaine Tengu, désertrice de Konoha, elle est train de cuisiner un mercenaire au bar. On fait quoi?

Tengu? J'avais rencontré cette cannibale très particulière lors de mon voyage à Tsuchi no Kuni. J'en avais d'ailleurs appris pas mal sur elle. J'avais assurément quelque informations qui pourrait valoir chères à celui qui serait prêt à en payer le juste prix. Je devais en savoir plus sur la femme qui les demandait, je pourrais peut-être faire des affaires aujourd'hui. Même si je croyais relaxer, ce n'est pas mon genre de refuser une proposition intéressante. Je n'allais cependant pas me montrer la bine si ça n'en valait pas la peine, envoyons Kudomo, question de le tester et de le rendre utile. J'allais boire mon rhum en attendant d'avoir des nouvelles.

▬ Kodomo, vas voir qui elle est et si elle sérieuse, si le tout est valable, viens me revoir, sinon, vas récurer mes chiottes.
▬ D'accord, boss.


۞۞۞

▬ Yo, dégages, j'dois parler à la dame.

Le petit truand en puissance avait quitté le bureau du ponte du crime afin de se diriger vers la table ou se tenait la demoiselle et son pseudo-informateur à deux balles. Les clients du bar connaissant le Kid, il n'avait pas rechigné quand celui-ci lui avait demandé de se barrer. Un refus à cet ordre et il pouvait s'assurer de se faire passer à tabac par une bande de brutes. Il valait donc mieux pour lui de s'en aller poliment et de laisser la place au grand garçon. Prenant place devant la demanderesse d’information, il lui avait adressé les paroles suivantes :

▬ Yo, tu veux des infos sur Tengu? J'peux t'avoir ça. Avant tout, j'dois savoir qui tu es et pourquoi tu veux ça. Surtout, je dois savoir si tu as de quoi payé, et je ne parle pas nécessairement de pognon. Si tes réponses me plaisent, je t’amènerai voir quelqu'un qui pourra t'aider.

La balle était dans son camp, à elle de l'impressionner suffisamment pour avoir une audience devant le Big'Boss.

Code by AMIANTE EDIT BY BIG'BOSS

____________________________________________

If you want to shine like sun first you have to burn like it

征服者 Seifukusha
avatar
忍 | Nukenin

忍 | Nukenin
Yukimura Tsukiyo
Messages : 825
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 24
Localisation actuelle : Oto

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 134
Expérience:
107/500  (107/500)

Re: Un stage en RH [Mission rang B]    Mar 15 Sep - 16:58


Kodomo

A ta santé Jack.:: La blanche fut soudainement interrompue par un gringalet dont la prétention et l'agressivité se lisaient sur son visage. Tsukiyo ne l'aimait pas, ses gestes, ses mots, son comportement tout l'agaçait chez lui et ceux en quelques minutes seulement qu'il avait ouvert la bouche. Elle avait cette impression d'être face à un dealer qui voulait se faire un nouveau client. En fait elle n'était pas loin de la réalité, il s'agissait réellement d'un dealer, mais un dealer d'information. Elle détestait ses vermines là qui prenaient les autres de haut simplement parce qu'ils pensèrent avoir un peu soit peu d'influence dans un village où le pêcher est roi. Elle allait rapidement lui faire comprendre que son petit comportement d'assoiffer d'argent ne l'intéressait pas et qu'il s'adressait à la mauvaise personne.

▬ Écoute le nain... Avant de me demander mon nom commence d'abord par donner le tien, ensuite qui m'oblige à te croire ? Pour moi tu me sembles surtout être un bon manipulateur et un belle arnaqueur. Alors donnes moi plutôt des arguments qui me prouveraient que tu me dis vrai. Dit-elle en une traite avec une voix qui exprimait toute sa lassitude.

.:: Elle n'avait pas peur de ses petites racailles qui se pensaient être au dessus des lois grâce à un peu soit peu de monopole sur un village. La plupart n'étaient que des mercenaires malhonnêtes ne courant qu'après le butin, ils n'étaient rien face à des ninjas comme la Yukimura. Elle espérait simplement que ce déchet qui avait osé l'interrompre lui donne des bonnes raisons de l’importuner ainsi et qu'il possèdait réellement des informations sur Tengu.

.:: Toutefois, l'Otojin avait pu observer que les clients du bar semblèrent bien connaître ce jeune effronté, mais ils semblèrent surtout le craindre. Pas directement lui mais plutôt l'autorité qu'il servait, lui n'était certainement que le larbin de Sa Majesté du marché noir. Les déserteurs avaient souvent recours à ces personnes-là pour obtenir des informations, de l'argent, des papiers falsifiés et toutes sortes de choses illégales qui leur permettraient de parcourir le Sekai tels des fantômes malgré les récompenses misées sur leurs têtes. Alors peut-être ce gringalet pourrait réellement l'aider à obtenir des infos sur la déserteuse de Konoha .Toutefois elle n'était pas naïve, elle savait très bien comment fonctionnent ces personnes-là. Seul l'argent ou autres butin de valeur les intéressaient, ils ne donneraient jamais l'info gratuitement. Leurs but pourrait même être de la tuer si jamais ladite Tengu avait payé pour tuer quiconque chercheraient sa tête. Elle devait rester méfiante jusqu'au bout avec ces personnes-là, elle le savait. Heureusement elle-même était une parfaite manipulatrice qui avait plus d'une fois joué de ses jeux de l'innocence, de ses charmes et parfois même de l'intimidation pour obtenir ce qu'elle désirait. Mais surtout elle avait le don de l'improvisation.

.:: Elle leva la main, un signe afin d'appeler le serveur. Ce dernier vint rapidement vers elle et à sa suite elle fit une nouvelle commande : un thé ainsi qu'un saké pour le jeune homme, concluant qu'il devait certainement apprécier ce genre de breuvage.

▬ Je pense avoir remarqué ton influence dans le coin alors je veux bien t'écouter, mais si tu cherches à m'entourlouper, sache que tu le regretteras, vois-tu mon « patron » est certainement beaucoup plus effrayant que le tien...,
tenta-t-elle de l'intimider pour lui faire comprendre qu'il ne parlait pas là une simple kunoichi innocente sorti d'un village comme Konoha mais à une fille qui savait très bien comment fonctionne ce monde.

.:: Elle se rafraîchit la bouche d'une gorgée de son thé parfumant d'une délicieuse odeur de fleur qu'elle huma pour ne plus supporter l'odeur d'alcool qui l’entourait. Son regard perçant et menaçant se plongea ensuite dans les yeux du jeune opportuniste qui semblait enfin comprendre qu'elle n'était pas à prendre à la légère.


____________________________________________



Dernière édition par Yukimura Tsukiyo le Dim 20 Mar - 21:42, édité 5 fois
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Gekitsu Kyôshi
Messages : 1531
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation actuelle : Partout.

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 687
Expérience:
772/500  (772/500)

Re: Un stage en RH [Mission rang B]    Mar 15 Sep - 20:54





Everything has a price
命令形Feed Me



Verre de rhum à la main, je relaxais. Tranquillement assis sur ce divinement confortable fauteuil en cuir bourgogne, je profitais de ce moment de détente exquis. Ce verre était de la plus grande qualité, si je me souviens bien, ce rhum provient des mers avoisinant Kirikagure. Un riche marchand, avec qui j'entretiens souvent des échanges commerciaux, m'avait offert une bouteille provenant directement d'une distillerie illégale du pays de l'eau. Savoureux, riche et fort, ce rhum dont je me délectais était des plus apprécié après une telle escapade en territoire ennemi. C'est un peu ça être au pouvoir, je laissais agir mes subalternes pendant que moi, je trônais au sommet, profitant de leur travail et supervisant le tout. D'ailleurs, j'espérais que Kodomo s'en sortait bien avec cette dame.

۞۞۞

Le ''nain''. Elle avait osé l'appeler ''le nain'. Le jeune homme en avait été un peu offusqué. Il travaillait pour un des hommes les plus influents au pays du feu et parmi le milieu criminel. Tout ceux le connaissant lui vouaient un profond respect. Ou du moins, il démontrait du respect à l'égard de sa personne, même si fondamentalement, il se foutait de lui. Tout simplement, car, on ne s'en prend pas à un protégé d'un ponte du crime sans subir le courroux de ce dernier. Il était sous la protection du Seifukusha, cela valait de l'or. Il allait cependant devoir ravaler son orgueil et se contrôler afin de ne pas foutre une raclée à cette jeune prétentieuse. Son patron désirait en savoir plus et se mettre entre les plans du boss et lui, c'était une très mauvaise idée, très très mauvaise idée. Il allait donc mettre ses principes de côté et faire ce pour quoi il était payé et gentiment suivre les directives de son patron. Laissant faire les railleries de son interlocutrice, il écouta plutôt son message. Elle voulait des arguments et son nom. Le Kid avait que son poing gauche et son poing droit comme arguments. Mauvaise idée. Cependant, l’albâtre qui le supervisait avait des tonnes d'arguments. Donc pas de soucis de ce côté. Son nom ? Il allait répondre au désir de madame.

▬ J'mappel Kodomo. T'veux des arguments ? Moi, j'sais queudal. Mon boss, c'est LE gars si tu veux des infos, crois-moi. Vaut mieux pas le niaiser, j'te jure.

L'apprenti criminel avait été interrompu par le serveur. Sa compagne avait commandé des rafraîchissements. Malgré son jeune âge, il tolérait bien l'alcool. Pas le choix dans ce milieu, l'alcool coule à flot et on se fait souvent offrir des verres. De plus, les rencontres de type business et les négociations se passaient souvent autour d'un verre. Il prit donc son verre et le cala. Il apprécia le présent de son interlocutrice, la conversation pouvait donc continuer. Elle semblait lente en affaire, préférant prendre son temps, tout comme elle savourait son thé. Le jeune, lui, bah il aimait quand ça ne branlait pas trop. Il était un gars d'action, donc être assis comme ça, sans avancer, ça le gênait. Cependant, rapidement une info venue à son oreille. Le patron de la fille serait plus effrayant que le sien ? Ce mec devait être très important. Le Conquérant était tout un type. Jamais le jeune n'avait vu quelqu'un avec plus d'autorité et de charisme que ce gars-là. Il pouvait faire trembler un homme aguerri ayant déjà commis des atrocités. Il avait à sa botte un nombre faramineux de personne. Des rumeurs circulaient d'ailleurs sur son boss comme de quoi il aurait commis de ces choses.. Donc, plus effrayant ? Mais qui était son patron. Il devait le savoir, une bonne réponse à sa question et il pourrait l'amener devant le boss. Prenant la parole à nouveau, il adressa son interrogation à celle lui faisant face.

▬ Hey, j'veux pas t'entourlouper. Tu veux quelque chose, right? Bah on peut te l'offrir. Si tu es en mesure d'offrir quelque chose à ton tour. D'ailleurs, parles moi de ton patron. Ça pourrait être une raison suffisante pour que j'tamène voir le mien.

Une bonne réponse et elle passait plus proche de son but, une mauvaise et il devrait suivre les directives habituelles dans un tel cas...

Code by AMIANTE EDIT BY BIG'BOSS

____________________________________________

If you want to shine like sun first you have to burn like it

征服者 Seifukusha
avatar
忍 | Nukenin

忍 | Nukenin
Yukimura Tsukiyo
Messages : 825
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 24
Localisation actuelle : Oto

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 134
Expérience:
107/500  (107/500)

Re: Un stage en RH [Mission rang B]    Mer 16 Sep - 11:57


Who is your boss ?

A ta santé Jack.:: Le « nain » comme elle l'avait baptisé, cherchait à lui faire croire que ce surnom ainsi que son comportement moqueur n'avaient aucun impact sur lui, hors son corps et sa voix trahissaient son attitude. Ses poings étaient serrés, preuve qu'il se forçait à rester calme et sa voix quelque peu tremblante de rage. Détails qui ne passaient pas inaperçu aux yeux de la jeune fille, mais elle allait le laisser tranquille pour le moment et l'écouter bien gentiment.

.:: Il se présenta sous le nom de « Kodomo ». Ce nom fit immédiatement sourire la jeune fille. Kodomo signifiait « enfant » et quelques secondes plus tôt elle l'avait insulté de nain, mais qui aurait su qu'il portait un prénom qui lui correspondait parfaitement ? Elle bue une nouvelle gorgée de son thé un sourire narquois aux lèvres. La dernière des Yuki ne regrettait pas du tout d'avoir accepté cette mission, elle promettait d'être intéressante et distrayante. Elle allait encore s'amuser un peu avec ce larbin.

▬ Kodomo, hein…, dit-elle en ricanant, vois-tu Simplet* pour le moment c'est de toi que je veux des arguments pas de lui …

(* simplet : référence à blanche neige et les 7nains car elle le surnomme le nain)

.:: Kodomo semblait apprécier l'offrande de la jeune fille et cela lui fit oublier ses mauvais surnoms qu'elle lui avait donné buvant sans mal sa boisson alcoolisée. Comme le pensait la blanche aux yeux azure, il était habitué à ce genre de breuvage malgré son jeune âge.
Quelques minutes plus tard, son impatience se fit comprendre, il gigotait pas mal sur son siège ou tortillait ses doigts autour de sa boisson contrairement à l'Otojin qui restait parfaitement stoïque. Il était pressé et voulait qu'elle le suive au plus vite, c'était flagrant. Raison de plus pour prendre son temps. Elle adorait faire bouillir d'impatiente les gens, voir leurs visages colériques alors qu'elle restait de marbre était jouissif.

.:: L’adolescente ne l'écouta que d'une oreille constatant que sa tasse de thé était déjà presque vide et qu'elle n'avait même pas pu la déguster avec une bonne viennoiserie. Ce n'était pas le genre d'endroit qui offrait des sucreries après tout. Elle soupira posant sa tête sur sa main écrasant sa joue gauche dans une moue boudeuse. Filtrant les seuls mots importants qu'elle avait retenu du discours de Kodomo : échange et l'identité de son « patron ». Ce mot n'allait vraiment pas à Orochimaru. Personne ne l'appelait comme ça parmi ses fidèles, c'était toujours « maître » ou « Orochimaru-Sama ». Il était plus qu'un simple patron, la blonde le voyait plutôt comme un tyran. Elle posa sa main qui retenait sa tête sur la table pour se tenir droite et reprendre la conversation.

▬ Je ne vais pas dévoiler son nom aussi facilement, monsieur l’alchimiste d'état*, je ne suis pas folle, tout ce que je peux te dire c'est qu'il est fortement craint ici, au pays du feu. C'est un shinobi très puissant, cela te suffit ?

(* Alchimiste d'état : référence à Edward de FullMetal Alchimiste car il parle d'échange (donc échange équivalant) et qu'il est petit comme Edward. En imaginant qu'il s'agit ici d'un film populaire ^^)

.:: Tsukiyo n'allait pas sortir le nom d'Orochimaru dans un bar où les murs ont des oreilles, elle n'était pas suicidaire. Si elle prononçait ce nom ici des espions pourrait envoyer des Shinobi pour la capturer et l'interroger sur l'emplacement des repaires d'Orochimaru. Bien que mentalement forte, elle n'est pas invincible et surtout elle n'est encore qu'une enfant, qui sait jusqu'où la Yuki pourrait supporter la torture. Il était inutile de perdre plus de temps ici, même si cela ne la gênait pas d'attendre, l'Otojin n'aimait pas beaucoup cet endroit. Ce qui était sûr pour l'utilisatrice du Hyouton, c'était que ce garçon était bien naïf, elle pourrait lui raconter n'importe quoi et pourtant il semblait la croire...

▬ Bon j'accepte de voir ton patron, inutile de perdre plus de temps ici, mais je ne te fais pas confiance alors ne tente rien où tu le regretteras..., conclu-elle d'une voix menaçante dans cet avertissement.

.:: Elle se leva, posa l'argent sur le cendrier de la table pour se diriger ensuite vers la sortie, suivi de près par Kodomo. À l'extérieur du bar, elle fit un signe de la tête au jeune homme pour qu'il passe devant, préférant rester derrière lui afin d'être certaine qu'il ne tente rien de suspect. La Kunoichi restait concentrée surveillant bien autour d'elle qu'il n'y ait pas de personne qui les suivirent, prête à attaquer si ce dernier la trahissait.


____________________________________________



Dernière édition par Yukimura Tsukiyo le Dim 20 Mar - 22:31, édité 5 fois
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Gekitsu Kyôshi
Messages : 1531
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation actuelle : Partout.

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 687
Expérience:
772/500  (772/500)

Re: Un stage en RH [Mission rang B]    Jeu 17 Sep - 7:22





Everything has a price
命令形Feed Me



Buvant coup sec son verre, le prospect s'assurait ainsi de garder son calme. L'envie de punir cette jeune femme pour son insolence se faisait de plus en plus fort. Elle jouait à un jeu dangereux. Se pensant visiblement immunisée contre la mort, elle avait pénétré en ce lieu sans avoir la moindre idée qu'en sa vie n'était dorénavant plus entre ses mains. Ici, le Seifukusha était roi et maître. La majorité des personnes se trouvant dans cet établissement était reliée de près ou de loin au Conquérant. Le barman pouvait très bien empoisonner un verre à la demande de ce dernier. Tous les employés étaient ses yeux et des oreilles, attentifs à la moindre information pouvant servir leur patron. Ceux qui ne suivaient pas la ligne de conduire dictée était éliminé, tout simplement. Si elle croyait être en sécurité en ces lieux, elle se mettait un doigt dans l'œil. Elle voulait quelque chose qu'il pouvait lui offrir. Elle serait donc redevable. Il fallait donc lui laisser sa chance de montrer qu'elle pouvait payer. Sinon ? Si elle ne valait rien. Le petit Simplet se ferait un plaisir de lui arracher la tête avec amour et sérénité. Mais pour le moment, il luttait contre ses envies meurtrières, les ordres du boss priment sur tout. Si jamais il gâchait une possible bonne affaire pour son employeur, il savait très bien ce qui l'attendait...

Cette femme ne voulait rien dire. Obstinée, elle jouait à un jeu. Elle semblait s'amuser à narguer le Kid. Elle ignorait un paquet de trucs. Ce petit avait déjà commis bien des choses, malgré son jeune âge. Elle devrait le respecter au lieu de le taquiner de la sorte. Bref, elle avait mentionné que son patron était très craint au pays du fuel que celui-ci était un shinobi très puissant. Eh bien, visiblement cette dernière n'était pas du pays du feu. Elle ne figurais pas non plus dans le bingo book. Qu'est-ce qu'un homme important pouvait bien vouloir d'elle? Qu'avait-elle de spécial. D'ailleurs, quelle était sa définition d'important ? C'était certes peu d'informations, mais c'était déjà ça. Elle ne semblait pas encline à parler davantage. Il allait devoir s'y faire. Il ne pouvait pas non plus la frapper ou la torturer pour obtenir plus de renseignements, le Don ne serait pas content. Il serait cependant plus content en ayant connaissance de l'identité du patron de la demoiselle. Peut-être qu'elle ne semblait rien valoir de bon, elle pourrait assurément être l'intermédiaire de quelque chose de plus gros. Voilà, elle avait dit assez pour se mériter une audience, sans le savoir et indirectement, elle avait prononcé les bons mots, hormis ses références douteuses quant à l'âge et la taille du prospect du Kaibutsu. Time to play.

Enfin, elle en avait marre de jouer. Lui aussi. Tant mieux. Elle l'énervait et il l'énervait. Définitivement, ces deux-là ne feraient pas une bonne équipe. Elle se dirigeait vers la sortie, elle n'avait donc rien compris ? Le boss était sur place depuis le début, il ne voulait tout simplement pas se lever pour une fille qui n'en valait pas la peine. Il avait donc tout simplement envoyé un de ses hommes vérifier si celle-ci méritait un minimum d'attention. Il s'était avéré que oui. Heureusement pour elle. Prenant donc la parole pour la première fois depuis un moment, Kodomo, content de reprendre le dessus dans leur dialogue expliquait ce qui allait se passer à la dame.

▬  Yo, qu'est-ce que tu fous ? Arrêtes de jouer à ton petit jeu. Tu l'auras ton audience. Suis-moi. Le boss est ici même, dans cet établissement.

Prenant le rôle de guide, comme demandé par la demoiselle, il traversa le bar afin de se retrouver dans le "backstore". De là, ils étaient entourés de marchandise en tous genre, tout était légal, en façade. Elle devait penser qu'il se foutait de sa gueule, mais non. Donnant deux coups, toc toc, sur un coin de mur bien précis, une petite fente s'ouvrait à la hauteur des yeux. Puis apercevant Kodomo devant lui, le portier n'avait pas tardé pour ouvrir la porte. Révélant derrière celle-ci un tout autre endroit que celui que les deux aspirants fréquentaient il y a de cela quelques minutes. Un endroit incroyablement chic, luxueux. Mais qui dégageaient une aura malsaine. Des gens vraiment peu recommandables se terraient ici. Traversant la pièce, dévisagée par ses occupants, les deux jeunes êtres arrivaient finalement devant une dernière porte. Massive et ornée de prestigieux motifs, elle était gardée par nul autre que Kichiku. Le garde du corps personnel. Si le Kid semblait être un peu idiot et jeunot, la Brute, elle, était des plus sérieuse et menaçante. Son regard, à lui seul, suffirait à dissuader quiconque de s'en prendre à son maître. Sa taille était le reflet de sa puissance, énorme. Il était un vrai mastodonte, dépassant de plusieurs têtes les deux vermines lui fia dans face. C'est alors, que tour à tour, le Kid et la Brute adressèrent la parole à la jeune femme.

▬  Bon, pour moi, ça se termine ici. Tu as eu ce que tu voulais, now, tâche de pas merder. Tu m'as fait chier, je te l'avoue, je te conseille de pas le faire chier lui. Aller, je me casse.


▬  Tentes la moindre chose contre mon maître et je te tue.


Kodomo parti. Kichiku ouvrir la porte. Elle était venue ici dans le but d'avoir des informations sur Tengu. Elle allait en avoir, si elle était en mesure de payer, bien évidemment. La porte s'ouvrait cette fois-ci sur encore davantage de luxe. Une tapisserie et un mobilier digne des plus grands seigneurs. Une lumière si tamisée qu'elle ne pourrait pas clairement voir son futur interlocuteur. Que des yeux, rougeoyants sortaient un peu du lot, le reste de son faciès étant dissimulé dans les ténèbres de la pièce qui dégageait une ambiance pesante et lourde pour ceux n'étant pas habitué à ce genre d'endroit. Confortablement assis sur son fauteuil royal, le Don adressait sur un ton glacial les mots suivant à la demoiselle :

▬  Que voulez-vous à Tengu?

Code by AMIANTE EDIT BY BIG'BOSS

____________________________________________

If you want to shine like sun first you have to burn like it

征服者 Seifukusha
avatar
忍 | Nukenin

忍 | Nukenin
Yukimura Tsukiyo
Messages : 825
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 24
Localisation actuelle : Oto

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 134
Expérience:
107/500  (107/500)

Re: Un stage en RH [Mission rang B]    Ven 18 Sep - 11:57


L'entre du démon

A ta santé Jack.:: La jeune fille ne comprenait pas, à peine avait-elle ouvert la porte que son guide lui demandait où elle allait. Elle s'interrogea, n'était-il pas logique de sortir du bâtiment pour rejoindre le repère de son patron ? Ou le patron allait-il venir à eux ? Le garçon aux cheveux brun éclaira rapidement sa lanterne. Le repère était ici-même, à l'intérieur de ce bar. C'est une blague ? S'étonna la nouvelle cliente de Sa Majesté du marché noir. Un repère ici ? Dans la réserve d'un bar miteux ? La blonde ne pouvait pas y croire, cela devait forcément cacher quelque chose. Soit c'était un piège, soit son patron n'était influent que dans ce bar et ne valait rien du tout. Elle avait l'impression de s'être fait avoir comme un débutant. Toutefois, par fierté, ne l'acceptant pas, elle décida de lui laisser une chance et le suivit. Espérant que son patron était dans ce lieu uniquement pour affaire et qu'il était réellement influent.

.:: Ils entrèrent dans ladite réserve ou plein de carton et de bouteille traîner dans un désordre qui ne lui plaisait pas des moindres. L'Otojin était maniaque, elle avait horreur du désordre et de la saleté. Cependant, ce n'était pas ça qui l'inquiétait le plus, mais le fait qu'il n'y avait aucune présence humaine ici à l'exception de la leur. Se foutait-il d'elle ? Elle n'allait certainement pas accepter cette perte de temps que ce nain lui avait causé.

▬ Tu te fiches de mo-, elle n'eut le temps de finir que sa curiosité l'arrêta.

.:: Le jeune homme était en train de taper dans un mur, comme pour chercher un passage secret. Une fente s'ouvrit laissant découvrir un regard dur et strict qui referma celle-ci sans un mot pour ouvrir la porte. La jeune fille avait un mauvais pressentiment. Les pièces secrètes et les sous-sols d'un groupe comme le leur n'étaient jamais très rassurants. Il fallait qu'elle observe chaque recoin des pièces et des couloirs pour visualiser un plan d’échappatoire si les choses se déroulaient mal. Elle pouvait mettre à terre un groupe de bandits sans utiliser le moindre jutsu, en revanche ici devait se terrer le meilleur de la garde et donc de puissant Shinobi, du moins si cet homme était aussi puissant que se gamin le prétendait. Le couloir que la jeune fille traversa  n'était composé que d'un seul garde, celui qui surveillait la porte. Il semblait costaud, certainement spécialisé en Taijutsu, peut-être l'un des plus puissant de la garde. Ils traversèrent ensuite une pièce chic et luxueuse où plusieurs personnes, majoritairement des hommes, regardèrent la jeune fille d'un regard curieux et menaçant. Tentant certainement de lui donner un avertissement du regard qu'elle devait éviter de tenter quoi que se soit si elle ne voulait pas laisser sa tête ici. Pourtant les personnes présente ne lui faisait pas peur, il n'y en avait que quelques-uns qui semblaient sortir du lot. Mais le nombre pourrait l'emporter sur elle alors cet endroit était à éviter en cas de fuite.

.:: Ils arrivèrent devant une porte ou un homme, ou plutôt un mur, tellement il était grand et costauds, se tenait devant celle-ci. Son regard était si menaçant au point que même Tsukiyo se retint de le défier bien longtemps du regard. Cet homme était certainement le plus puissant parmi les personnes qu'elle avait croisées jusqu'à maintenant, mais il était seul, à l'écart de la foule de l'autre pièce. En cas de fuite il était peut-être préférable de l'affronter lui, seul à seul, ayant peut-être une chance de le battre plutôt que d'en avoir plusieurs sur le dos, surtout que certain là-bas pouvait être plus puissant qu'ils n'y paressaient. Elle soupira pensant qu'il fallait surtout qu'elle évite le combat. Le larbin qui l'accompagnait jusqu'à maintenant lui annonça que sa route s'arrêtait ici. Derrière cette porte se tenait son patron. Elle le regarda partir avant d'être interrompu par le tas de muscle qui lui ouvrit la porte lui menaçant qu'il ne valait mieux rien tenter sur son patron.

▬ Aye, Aye …, soupira dans ses mots cette dernière.

.:: Elle entra dans une pièce dont la seule lumière qui filtrait à l'intérieur était celle que venait de créer l’entrebâillement de la porte qui aussitôt se referma l'enferment dans une obscurité presque absolue. Seule une lumière rouge éclairée faiblement de si et là certain coin de cette pièce. Une odeur d'alcool et de tabac régnait également ici. Tsukiyo n'aimait déjà pas des masses le repère du serpent à cause de l'obscurité et de l'humidité mais à ce moment-là elle regrettait de ne pas y être. La seule différence avec le repère de ce dernier était le luxe. Pourtant ce luxe ne rendait nullement à l'aise les visiteurs qui entraient ici. Au contraire, c'était aussi angoissant que les souterrains d'Oto. Heureusement, l'utilisatrice du Hyouton était habituée aux ambiances lugubres ce qui ne l'effrayait en rien.

.:: Elle s'avança au milieu de la pièce, endroit le plus éclairé, ou une table basse ainsi qu'un fauteuil en cuir était présent. N'ayant pas obtenu la permission de s'asseoir elle resta debout, face au fauteuil. Observant autour d'elle afin de chercher la présence du patron. Mais elle n'eut pas besoin de chercher bien longtemps. Il était en face d'elle assit sur un fauteuil. Dans l'obscurité elle ne pouvait voir qu'une silhouette noire ornée de yeux rouges. La silhouette semblait fine, installait dans une position gracieuse, mais elle ne pouvait voir aucun autre détail. Seuls ses yeux rouges était parfaitement percevable. Des yeux rouges, confiant, menaçant, puissant et inébranlable. Il était fort. Tsukiyo pouvait le lire dans son regard. Il n'était pas à prendre à légère. Avec cet homme valait mieux éviter les taquineries même si cela était fort bien difficile pour la jeune fille. Sa voix finit par résonner durement dans la pièce dans un écho demandant ce qu'elle voulait de Tengu. La Yuki ne lui répondit pas immédiatement réfléchissant aux mots qu'elle allait employer pour ne pas faire traîner la négociation et partir au plus vite de cet endroit.

▬ Mon maître veut que je ramène Tengu. Les raisons ? J'en ai aucune idée et ça ne m'intéresse pas de savoir, il ordonne, j'obéis, c'est tout, expliqua-t-elle brièvement.

.:: Elle continua de l'observer. Il ne dit rien, semblant attendre d'autres arguments de la jeune fille. Ce garçon, Kodomo, avait parlé d'échange au bar. Il attendait certainement qu'elle mette sur la table les choses qu'elle avait à lui offrir contre cette information. De l'argent ? Du pouvoir ? Elle réfléchit. Orochimaru avait beaucoup de choses à offrir, mais ceci n'était pas prévu. Accepterait-il de marchander avec cet homme ? Pour le moment tout ce qu'elle pouvait faire était d'obtenir cette information.

▬ Ce garçon, Kodomo, m'a dit que vous aviez sûrement des informations sur cette femme. Est-ce vrai ? Il m'a dit aussi que vous ne donneriez pas cette information gratuitement. Dites-moi ce que vous voulez, de l'argent . Un service ? Si vous avez besoin de tuer un concurrent dans vos affaires je peux aussi m'en occuper en échange de cette information, proposa-t-elle au patron.

.:: Elle espérait que cette proposition de tuer un homme l'intéresse, ainsi Orochimaru ne serait pas obligé de participer à ses négociations et elle accomplirait cette mission sans son aide, sans même qu'il soit au courant pour ce petit échange entre cet homme et elle.


____________________________________________



Dernière édition par Yukimura Tsukiyo le Dim 20 Mar - 22:58, édité 2 fois
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Gekitsu Kyôshi
Messages : 1531
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation actuelle : Partout.

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 687
Expérience:
772/500  (772/500)

Re: Un stage en RH [Mission rang B]    Lun 21 Sep - 3:52





Everything has a price
命令形Feed Me



Tengu. J'ai une mémoire dépassant l'entendement. Je me souvenais de tout le monde, tous les noms, touts les visages et toutes les histoires. Dans mon milieu et dans ma position actuelle, je me devais rien négliger, rien. Je me devais d'en connaître un maximum sur tout un tas de choses. Bref, Tengu... Cette femme m'avait marqué. En temps normal, j'aurais laissé Kichiku lui broyer le crâne, elle était sur les lieux d'un massacre directement engendré pas moi-même et avait vu mon visage, c'était déjà beaucoup. Cependant, elle était assez particulière pour que je m'intéresse à elle et que je lui épargne la vie. Elle pourrait assurément être utile et il était donc dans mon intérêt de la voir en vie plutôt que morte. Je l'avais épargné pour une raison bien précise... De plus, elle m'avait presque touché avec sa petite histoire, ce qui est un exploit. Tengu la cannibale, quand tu nous prends... Bref, il était le temps de faire des affaires et heureusement, j'adorais faire des affaires.

Cette femme n'était qu'une larbin, je m'y attendais. Un homme d'une réelle importance ne serait pas venu ici, dans la gueule du loup afin de quêter une telle information. Le hasard avait cependant bien fait les choses en amenant cette femme sur mon destin. Son maître, mais qui pouvait-il être ? Un homme craint et respecté au pays du feu, selon ses dires. De plus, il voulait avoir Tengu. Danzô? C'était possible. Elle avait, autrefois, appartenu à cet homme, voulait-il récupérer sa possession et surtout ses informations ? Possible. Cependant, cette dame ne semblait pas venir du pays du feu. Un Anbu de la trempe de ceux de la Racine aurait eu un minimum de connaissance sur mon Empire et n'aurait jamais accepté de me rencontrer ainsi, mettant sa vie et son futur sous l'épée de Damoclès. Une simple ninja de la feuille ? Non. Elle n'userait pas de moyens aussi fourbes pour recueillir des informations. Orochimaru? Le vil serpent blanc ? Je ne savais pas tant de choses sur lui, mais je pouvais affirmer qu'il était craint en ses lieux, je n'avais cependant pas entendu parler de lui depuis un moment. Peut-être tramait il quelques chose dans l'ombre, qui sait. La lune rouge ? Pourquoi voudrait-elle de Tengu? Un recrutement ? Peut-être. Cependant, cette femme ne ressemblait pas du tout aux membres de cette organisation que j'avais rencontré par le passé. Une kunoichi d'un des villages cachés ? Définitivement pas, elle était trop.. Trop ''elle'' pour appartenir à un village de la sorte. Quelques choix s'offraient à moi et j'allais avoir une réponse, sinon elle ne sortirait pas, d'ici, vivante. Avant, j'allais tout de même l'écouter, lui donner une chance.

▬ Assoyez-vous. Nous devons parler.

Kodomo avait bien fait son boulot. Il apprenait bien le petit. Il venait de très loin. Je lui avais donné sa chance et il l'avait saisi, un peu comme moi à l'époque. Il est un peu tête folle et aventureux, mais bon, il a des couilles et sait écouter les ordres. Je l'aime bien, comme larbin. Il n'avait rien dit de trop, anyway, il ne savait pas grand chose. De plus, il en avait assez dit pour que la dame daigne venir se foutre dans la gueule du loup, bien joué, définitivement. Gratuitement ? En effet, non, je n'étais pas le genre de personne à travailler gratuitement. En fait, presque personne le fait, imaginé quelqu'un comme moi. Aider mon prochain par simple charité ? Nah. Surtout quand ce prochain risquait de se mettre entre mes plans et moi. De l'argent ? Avais-je vraiment l'air de quelqu'un ayant besoin d'argent ? Je croulais sous l'opulence. De plus, si son maître était si important que ça, il aurait bien plus que de l'argent à m'offrir, je pouvais m'acquitter de cette tâche via mes opérations quotidiennes. Un meurtre ? Je pouvais m'en charger moi-même, avec l'aide de mon réseau, Genzou était d'ailleurs un maître dans le domaine. À moins qu'elle soit en mesure d'exterminer un gros poisson, je ne voyais pas l'intérêt dans cette proposition. Un service ? Là, on parlait. Je restais plus qu'à voir le genre de service.

▬ Kodomo a dit vrai, j'ai des informations sur Tengu et je ne donnerai rien gratuitement. Si votre maître est si influent et craint que vous l'avancez, il sera en mesure de m'offrir quelque chose de valeur, non? Croyez-vous réellement que j'ai besoin d'argent ? Allez, soyez plus imaginative. Dites-moi qui est votre maître et je suis persuadé que nous pourrons trouver un terrain d'entente. Je peux vous amener à Tengu, vous, que pouvez-vous m'offrir ?

Sur ce, j'attendais sa réponse, calmement. J'étais le maître ici et je n'avais aucune raison d'agir autrement que comme ce que je faisais. J'étais un maître dans l'art de la négociation. Elle voulait des infos, parfait, elle était à la bonne porte. Cependant, elle devrait en payer le juste prix, j'en ferais une certitude.


HRP: Il y a une AC, que pour assurer ma sécurité, t'inquiètes pas.

Code by AMIANTE EDIT BY BIG'BOSS

____________________________________________

If you want to shine like sun first you have to burn like it

征服者 Seifukusha
avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
Correcteur
Messages : 179
Date d'inscription : 15/05/2015


Re: Un stage en RH [Mission rang B]    Ven 15 Avr - 18:39

Correction de Tsukiyo

Positif


Coucou Tsukiyo,

De bons postes bien fournis, une lecture fluide, continue comme ça. Wink


Négatif


Encore quelques petites fautes et dommage de n'avoir pas concrétisé la mission. ^^


Gains


28 PE


Aya
avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
Correcteur
Messages : 179
Date d'inscription : 15/05/2015


Re: Un stage en RH [Mission rang B]    Ven 15 Avr - 18:48

Correction de Kyôshi

Positif


Bonjour Kyo,

on est reparti pour te corriger, toujours aussi imbibé de noirceur et d'alcool à ce que je vois. Toujours aussi quantitatif que d'habitude. Wink


Négatif


Les éternelles fautes de Kyo' comme le "touts les visages" qui je dois dire est une faute originale. o/ -^.^-


Gains


24 PE


Aya

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Un vol au colisée [Mission rang C]

Sauter vers: