Side Menu

Partagez | 
avatar
Invité
Invité


Première Etape.    Lun 31 Aoû - 16:51
a size adversary.





Il avait beaucoup voyagé depuis sa tendre enfance. Il avait fréquenté les endroits les plus riches du monde dans le passé grâce à sa famille d'une bourgeoisie phénoménale. Plus tard, après le massacre dans son village d'origine, il n'avait connu que les recoins pauvres où l'on volait pour survivre avant de rencontrer le Hokage troisième du nom. À ce moment, il vécut une vie paisible de ninja. Tout était normal. Il mangeait comme les autres. Il se baladait dans les ruelles comme les autres. Et un soir, il quitta le village caché de la feuille pour ne plus faire comme les autres. Il reprit son statut misérable d'infortuné.

Il rejoignit les meilleurs bretteurs qui lui apprirent absolument tout leurs savoir. Il devint mercenaire ensuite et agit pour son propre compte. Yato gagnait de l'argent à gauche à droite avec des petits jobs que l'on lui proposait. Cette fois, il changea ses plans. Il décida de toucher le gros lot avec comme objectif d'attaquer l'une des cinq grandes nations. Grâce à certains espions et certains de ces mortels qui possédaient des informations à gogo, celui-ci apprit beaucoup de choses et notamment sur le village caché de la brume, un lieu qu'il n'appréciait guerre fréquenter. Ao, officier de Kirigakure no Satõ, plus précisément l'un des gardes rapprochés de Meï.

Des rumeurs circulaient sur sa position. Il serait au pays de la Lune d'après les dires et Yato s'était élancé à sa poursuite. Tsuki no kuni, un beau petit pays secrètement positionné dans ce globe terrestre. Heureusement, l'orphelin était déjà passé par ces frontières et savait précisément l'emplacement exact de cette terre. Le chemin n'allait pas être long, car la vitesse à laquelle ils allaient leur permettait bien des temps improbables. L'homme à la crinière blanchâtre était sur son faucon pèlerin. Il avait pris la précaution de l'invoquer afin de ne pas perdre de temps et l'utiliser en cas de combat. Le petit faucon pèlerin était là aussi.

Il suivait avec facilité. La vitesse que pouvait atteindre le bébé dépassait l'ordinaire si celui-ci le souhaitait ou si son maître lui en donnait l'ordre. Plus le groupe se rapprochait, plus Yato en tremblait. Notre bretteur avait entendu parler de cet homme qui ne semblait pas être l'un des veilleurs de la Mizukage cinquième du nom pour rien. Notre protagoniste n'avait pas peur, loin de là. Il ne craignait personne, mais ça, vous le savez. Ces frémissements n'étaient autre que dû à l'excitation. Le Nukenin s'empressait de l'affronter. Après localisation grâce au capacité sensoriel du petit volatile, il se rendit enfin sur les lieux.

L'endroit était complètement dégagé. Quelques petits bouts d'immeubles détruits étaient réparti un peu partout. Du haut de son Faucon, il repéra sa cible qui arpentait les lieux afin de partir au plus vite, un rouleau à la main. Caché par ces fumées blanches dans le vide qui désignaient les nuages, l'épéiste descendit les cieux accompagné de ses deux animaux.

▬ On ne doit pas le laisser s'en aller plus loin. C'est parfait pour engager un combat, ici. Il n'y a personne aux alentours.

Comment avait-il une assurance de ce qu'il disait ? La réponse fut simple. Le petit faucon pèlerin lui avait déclaré cette information dont il n'en avait pas le coeur net au départ. Yato s'agrippait fortement aux poils de sa bestiole qui fendit l'air en piqué. Il ne fallut alors pas plus de vingt secondes pour nos trois personnages pour atteindre la terre ferme, stoppant le recherché en pleine course. Il esquissait un sourire sur son faciès. Le mercenaire était comme à son habitude recouvert par sa cape noir et son capuchon qui camouflait la moitié de son visage, ne laissant entrevoir que ses lèvres. L'atmosphère lourde, il descendit de son Faucon.

▬ Ao, du village caché de la brume, je présume ? dit-il d'un ton menaçant.



Spoiler:
 



Dernière édition par Yato le Lun 31 Aoû - 19:59, édité 1 fois
avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
PNJ
Messages : 81
Date d'inscription : 16/05/2015


Re: Première Etape.    Lun 31 Aoû - 19:42
PNJ a écrit:





« Ao, du village caché de la brume? »


Rares étaient les moments où je pouvais encore prétendre à une liberté de mouvement s'étendant au delà des murs d'enceinte du village de Kiri.
Je pouvais cependant en compter quelques uns de plus à l'image de cette actuelle escapade à des centaines de lieues du Mizukage. Un véritable rafraîchissement bien que je ne sois pas du genre à rechigner face aux tâches habituelles, ou regretter même la position d'honneur qu'était désormais la mienne.

Quoiqu'il en soit, je rentrais.
J'avais de toute évidence mis la main sur ce que j'étais venu chercher ici; m'étais abaissé en pliant les genoux afin de le récupérer et me redressais enfin, accordant un dernier regard au site qui m'entourais.
Des ruines élégantes, restes poussiéreux d'un antique site qui se dressait autrefois dans cette partie de l'atoll.

L'endroit pouvait être agréable - la lagune avoisinante, surtout - beau, charmant et rehaussé d'un petit côté "mystique", la température insupportable suffisait, seule, à découdre le tableau. Cette chaleur ambiante, humide et pesante, n'avait cessée d'être un fardeau depuis mon arrivée sur l'île. Mes tempes battaient la chamade comme un cœur en amour, l'excitation et la joie en moins, et je suais à pleines gouttes.

Ici à au Pays de la Lune, astre dont il imitait le croissant, les mœurs différaient particulièrement de celles en vigueur dans la majorité des autres nations.
Tout d'abord, on ne trouvait là aucun daimyō mais un roi dont la garde se munissait de lances et d'épées appelées "spatha", qualifiées par une lame large, parfaitement rectiligne, ainsi qu'une garde aussi plate qu'étroite. Même la monnaie n'était pas la même qu'ailleurs et lorsqu'on commerçait au village caché sous la Lune, c'était le "dollar" qui était de mise et non le ryō habituel.
L'origine de ces coutumes m'était en revanche inconnue. Finalement, j'avais des tas d'autres choses auxquelles m'intéresser en priorité, bien que je ne sois sans aucun doute plus informé quant aux lieux que ne pouvaient s'en réclamer la plupart des gens de Kiri.

Une voix me tira de mes pensées, d'ailleurs engourdies par la tiédeur exagérée de cette région.
« Ao, du village caché de la brume, je présume? »
J'allais partir.
Glissant le parchemin dans un étui jusqu'alors vide, je tournais les talons pour faire face à cet illustre inconnu qui me tombait sur le râble au moins bon moment.

« Qu'est-ce que t'es venu chercher, gamin? »
Oh, je n'étais pas dupe, et j'en avais vu d'autres avant lui.
Lorsqu'un anonyme siffle votre nom d'un ton désagréable, la moindre des choses est de s'accorder le respect d'une méfiance relevée. Et si votre mystérieux bonhomme se pare d'une cape sombre, alors...

Les nerfs et la peau en périphérie de mon œil droit se tendirent sèchement alors que le Byakugan subtilisé des années auparavant s'éveillait. Cette visite impromptue me contrariait beaucoup, j'avais mieux à faire qu'entamer une conversation dont j'étais presque certain de la tournure.
D'une part, c'était toujours les plus dérangeant qui débarquaient de cette manière, et d'une autre, je n'étais pas là pour m'amuser mais pour rapporter à Kiri l'objet de ma venue.




Joué par Hachikō



Dernière édition par PNJ le Sam 10 Oct - 19:00, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Re: Première Etape.    Mar 1 Sep - 16:45
a size adversary.





Deux ninjas de hautes volées dans un lieu méconnu de tous. Nos deux hommes se faisaient face après cette arrivée brusque du petit homme à la chevelure blanchâtre vêtu d'une cape noir. Son capuchon ne divulguait que la moitié de son faciès. Il adorait faire ça. Il s'amusait en laissant tous ces antagonistes dans le suspens. Pour lui, cette façon d'agir n'était qu'on ne peut plus drôle. Les planques de sandales au sol, les mains à l'intérieur de ses manches, il fixait et observait attentivement ce mortel que l'on appelait Ao du village caché du brouillard.

Un faux pas et c'était la défaite assurée. Que ce soit pour lui ou pour le Kirijin. Extrêmement confiant comme à son habitude, il prenait le temps de discuter avec son futur adversaire. L'ennemi, quant à lui, rétorqua. Une simple question qui laissait plein de mystères. Le mercenaire pouvait très bien mentir en disant qu'il était venu pour le parchemin. Et d'ailleurs, que recelait-il ? Une chose que le bretteur désirerait bien connaître. Peut-être à la fin de cet affrontement ? Aucune affirmation de la part du Nukenin, celui-ci se mit à lever doucement son bras droit.

Sa main s'éleva et de sa manche sortit trois armes blanches qui jaillirent à toute vitesse sur l'opposant. L'attaque ne visait pas à toucher Ao, loin de là. Il ne s'agissait que d'un avertissement. Les kunaïs se plantèrent simultanément devant l'individu et profitant de ce lancé, Yato retira sa capuche qui le dévisagea. Un beau jeune homme au visage éphèbe et au tatouage tirant sur le rouge à son oeil gauche. Un sourire esquissait son faciès. Ses yeux d'azures qui plongeaient n'importe qui au paradis... mais sa physionomie qui ne présentait rien de bon.

L'expression que notre protagoniste dégageait n'était pas bonne. On y sentait une réelle envie meurtrière. Et après cette légère attente de sa part, il décida enfin d’entrouvrir ses lèvres qui exclamèrent une réponse bien précise avec des mots simples pour rétorquer à sa demande.

▬ Qu'est-ce que je suis venu chercher ? Toi, voyons.

Yato savait parfaitement à qui il avait à faire. Il s'inquiétait pour l'oeil de son antagoniste. Là où le bandage était positionné, des nerfs en sortirent tout autour. Lorsque son dernier mot atteignit les oreilles de Ao, le Rookie n'attendit pas une seule seconde de plus pour passer à l'action. Celui-ci s'accroupit les paumes des mains contre le sol avant que des éclairs ne s'émirent à parcourir la légère distance qui les séparait pour pouvoir bloquer l'ennemi. Une fois les étincelles en cours de route, il anticipa son opposant afin d'envoyer une nouvelle série de kunaïs.

Contrairement au dernier lancé, celui-ci cachait un nombre plus grand. Le précédent en comptait trois et celui-ci en dévoilait quatre. L'un allait dans sa direction et les trois autres étaient là pour l'entourer afin de l'empêcher de se mouvoir. Celui qui consistait à le toucher, n'était pas vraiment là pour ça, mais simplement de bloquer un quelconque mouvement comme un saut dans les airs. De plus, ses faucons rôdaient toujours dans le coin, le plus petit bien au-dessus du plus grand. Ils étaient parés pour toute attaque.



Spoiler:
 

avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
PNJ
Messages : 81
Date d'inscription : 16/05/2015


Re: Première Etape.    Mar 1 Sep - 23:11
PNJ a écrit:





Byakugan!!


Un gamin, ce type était un gamin. Un sale gamin en mal de reconnaissance, fut une époque où il n'aurait pas fait long feu.
L'air pédant de cet individu trahissait - en plus de jeter aux orties le peu de patience que j'avais à lui accorder - un manque cruel de connaissances. Au moins était-il confiant dans ses choix et ses actions, une chose que d'autres comme Chōjūrō feraient bien d'assimiler s'ils souhaitent devenir des hommes véritables.

Il avait à peine dévoilé son visage que déjà les choses "sérieuses" s’engageaient. Bien évidemment ce garçon me prenait pour un bleu depuis le début.
Étrange pour quelqu'un assumant ouvertement être venu jusque sur cette île pour moi, et spécifiquement moi. À ce sujet d'ailleurs, j'étais soudainement très curieux de connaître le but final de cet illuminé. La graine d'idée que sa cervelle avait bien pu voir germer en son sein ne pouvait pas m'avoir choisi pour sujet sans une excellente raison, et je ne pouvais croire qu'on cherche à s'accaparer un Byakugan de cette manière, alors même que Konoha en est rempli. Sous-estimait il tant Kiri? J'en doutais tout autant.

La facilité aurait voulu que j'accuse Konoha d'avoir mis des années à se décider de réclamer ce que j'avais pu leur chiper mais je ne pouvais admettre qu'un tel scénario soit plausible. Ce type là ne portait ni bandeau frontal, ni masque ANBU.
J'étais sûr d'avoir trouvé un voyageur aux motivations bien différentes de celles d'un village.


Bien sûr, mon Byakugan m'avait donné pleine vision sur ce qui rôdait au dessus de nos têtes. Aucun oiseau de ce genre ne vivait ici, et leur seul comportement me livrait déjà les informations nécessaires à la compréhension de la situation.

Tout à coup, mon opposant se décida à prendre plus sérieusement les rênes de notre confrontation.
De ses paumes plaquées sur le sol il laissa jaillir une langue électrisée composée de multiples étincelles crépitantes, suivies d'un geste véloce par lequel il lâcha quelques kunai additionnels.

Soit.
Mon œil droit me donnait un avantage tout à fait ridicule. Couplé à mon expérience - qui surpassait de loin celle de cet énergumène - et à mes capacités physiques, il n'avait aucune chance de m'atteindre de la sorte, sans compter la lenteur d’exécution flagrante dont souffrait son enchainement, bien trop chargé pour être un quelconque danger.

À mon tour.
D'un geste suivi, invariable et fulgurant, j’arrachai de mon arsenal un kunai afin de parer le projectile qui m'agressait directement, puis chacun de ses compères, le tout en une fraction de seconde. Je sublimais le tout en m'abaissant afin de balayer le sol d'un vif brossage horizontal, du pied, pour débarrasser le terrain de ce qui s'y était planté peu avant. Aussitôt, je bondissais sur le côté pour m'assurer l'esquive totale de ces escarbilles électrisées qui tentaient d'effleurer mon corps alors que les armes précédemment bloquées s'écrasaient plus loin sur le sol, de manière éparses.
À peine avais-je terminé le mouvement précédant que je me projetais déjà au corps à corps pour accentuer ma domination, assénant à mon adversaire une nuée de coups millimétrés, d'une rapidité exemplaires, dans l'idée de finir par trancher sa chair au niveau de l'un des tenketsu situés sur ses bras.

J'avais une vision absolument parfaite de la moindre de ses actions et son flux de chakra interne n'avait aucun secret pour moi. Comment pensait-il pouvoir s'en tirer? J'étais en mesure de détourner la plupart de ses coups, déjouer la moindre de ses tentatives, même ses surprises n'en seraient pas.
Il ne tiendrait jamais la route dans une opposition frontale.




Résumé:
 

Joué par Hachikō

avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
Correcteur
Messages : 179
Date d'inscription : 15/05/2015


Re: Première Etape.    Dim 8 Nov - 15:55
Correction du Pnj incarné par Hachikô




Positif,

Fluide et simple.




Négatif,

Rien à signaler.  


Note: (6 / 10 = 16)  (1107 mots /140 = 8 )
Résultat final: 16 + 8 = 24 PE
Félicitations !
Cordialement Uesugi Assia





Peak of Shinobi

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Prochaine etape dans la mise sous tutelle d'Haiti ?
» Siège d'Etherna ... Première étape d'une épique épopée
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]

Sauter vers: