Side Menu

L'amour des armes ( Pv Tenten )
Partagez | 
avatar
雷 | Kumo no Chûnin

雷 | Kumo no Chûnin
Natsume Dokkyo
Messages : 36
Date d'inscription : 18/09/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
55/300  (55/300)

L'amour des armes ( Pv Tenten )     Dim 27 Sep - 21:24


  Séance shopping



Une belle mission épuisante que voilà, cependant, en rien je ne regrettais celle-ci. Après avoir couru pendant plusieurs jours et nuits après un groupe de mercenaires, l'objectif avait été remplit avec succès. Il ne nous restais plus qu'à partir pour faire notre rapport, cependant, j'avais entendu parler d'un petit magasin assez réputé dans le coin et vu que nous en étions proche, je voulais y faire un tour. Bien qu'au début, mes coéquipiers n'étaient pas d'accords, nous avons finalement trouvé un accord afin de ne pas faire de connerie. Mes compagnons allaient transporter les prisonniers au village, tandis que moi, j'aurais une journée de retard et la raison de ce dernier serait une blessure en chemin. Puisque je suis médecin, il m'est facile de me soigner selon la grandeur de la blessure. L'excuse tenait debout et jusqu'à preuve du contraire, au village, on ne sonde pas l'esprit de nos propres ninjas - à l'exception des traitres - afin de savoir la vérité. Donc... J'avais une journée de libre.

La seule contrainte dans l'histoire était que si des ninjas qui surveillaient le pays du feu me signalaient, à défaut de causer du tort, l'Hokage serait en mesure de demander une justification au Raikage... Et si cela s'apprends, alors là, on me passerais un beau savon. Quoi qu'il en soit, je prenais le risque en priant sur ma chance pour ne pas me faire attraper. Je n'étais pas LE ninja le plus discret de ce monde, cependant, faire attention, utiliser son environnement, ça je sais faire. Vivre dans la nature pendant la majeure partie de sa vie, ça aide mine de rien.

Ainsi donc, désormais infiltré dans le pays du feu, je me mettais à chercher cette fameuse boutique. Malheureusement, sans carte, c'est comme vouloir trouver un jinchuriki qui se cache, sans avoir des relations, des ninjas sensoriels en soutient, ou des ragôts pour le localiser... Après une petite heure de voyage sans la moindre trace du fameux magasin d'armes en tout genre, je me retrouvais quelque peu perdu. Super, à moins de retourner sur mes pas, impossible de retrouver mon chemin. Quelle idée j'avais eu déjà ? Il ne me restait qu'une journée pour rentrer au village et chaque secondes comptaient. Les articles dont on m'avais parler semblaient si impressionnants. Pourtant, Kumo est le village avec une force militaire la plus élevée aux dernières nouvelles, de ce fait, cela peut signifier qu'on a le meilleur équipement ? Mais malgré tout, les rumeurs qu'on m'avais reporté m'avait fait baver sur ce coup, pas question de retourner chez moi avant d'avoir trouvé ce fichu endroit où acheter des outils en tout genre.

Armé de mon courage et ma motivation à toute épreuve, je repris ma course en essayant d'interpeller des passants, mais j'évitais à tout prix les ninjas. Et histoire d'obtenir plus de discrétion, je retirais mon bandeau frontal, car un homme qui se cache, mais avec un bandeau frontal, c'est plus suspect qu'un homme qui se fait passer pour un civil. Encore une petite heure passa et finalement, je ne trouvais pas. Loin d'imaginer ma position actuelle, alors que la boutique n'était qu'à une dizaine de kilomètres au Nord, je me permis de faire une petite pause.
Me perchant sur le haut d'un arbre, à l'abri des regards, je déposais mon sac à mes pieds avant de finalement m'adosser au tronc de cet arbre. Certes, dire que je suis un simple civil alors que je suis sur une simple branche, quasiment en équilibre sans broncher, cela sonne comme un mensonge, je me reposais en espérant avoir de la chance plus tard, sans quoi, je devrais retourner au village bredouille.

Rien qu'à cette idée, je me mis à soupirer avant de simplement fermer les yeux en douceur.



Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.
avatar
火 | Konoha no Chûnin
火 | Konoha no Chûnin
Tenten
Messages : 53
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 18

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
10/300  (10/300)

Re: L'amour des armes ( Pv Tenten )     Dim 4 Oct - 11:33


Journée libre
Dokkyo & Tenten
Contrairement à ceux que certains pouvaient penser, les shinobis avaient parfois des jours de libre. Pour se reposer, décompresser et tout simplement prendre un peu de recul avec leur travail souvent très difficile et stressant. Et c'était donc aujourd'hui que la Maîtresse des armes de Konoha avait le siens. Et quoi de mieux pour Tenten, fidèle à sa réputation de fana des armes, que de passer un jour sans mission dans un des magasins d'armes en tout genre le plus réputé du pays du Feu ? Là où certains en profitait pour s’entraîner deux fois plus dur, elle préférait largement s'enfermer avec ces objets si cher à son cœur. En effet, même si la kunoichi prenait l'évolution de ses compétences très au sérieux et ne manquait jamais un entraînement, parfois elle préférait largement se détendre.

C'était donc dans cet état d'esprit que Tenten traversait le pays du feu pour se rendre dans cette boutique si réputée pour, d'une part sa qualité d'armes, mais aussi pour son large choix. Est-ce que des armes rares seront présentes ? Sans aucun doute ! Rien que d'y penser suffisait pour que des frissons d'anticipation se forment sur sa peau tanné. Les armes avaient un tel pouvoir sur la jeune femme que s'en était presque terrifiant. Ce n'était pas de sa faute. Vraiment. Depuis toute petite, une attraction particulière s'était formée entre elle et les armes. Tenten n'avait jamais compris la raison de ce lien, comment il s'était formé. Cette connexion ne l'avait jamais quittée, s'était même renforcée au fil des années qui s'étaient écoulées, et aujourd'hui il lui serait complètement impossible d'abandonner ses armes.

Ses pieds tapaient fort contre le sol dur et sec, à une vitesse moyenne pour l'équipe Gaï, presque  lente pour son mentor et Lee, mais souvent déjà très hallucinante pour ceux qui n'étaient pas habitués. Elle n'avait pas une minute à perdre ! Ses bras en arrière, à la manière habituelle des shinobis, Tenten laissa un large sourire s'infiltrer sur son visage. Sans aucun doute, elle recommençait à repenser à ce qu'elle allait pouvoir trouver.

A la vue de la civilisation, la kunoichi décida de ralentir sa course drastiquement, et se mis tout simplement à marcher à vitesse normale. Tenten connaissait le chemin jusqu'à cette fameuse boutique sur le bout de ses doigts. Une seule journée de libre et elle y passait presque systématiquement, sauf si sa présence était nécessaire autre part, ce qui arrivait plus souvent qu'elle ne le souhaitait. C'était donc avec conviction que la brunette aux deux chignons avançait vers la place de ses désirs, sans se départir de son sourire. A ce moment précis, elle ne regrettait absolument pas d'avoir laisser les deux fanas d'entraînement seuls.

C'était à peut près à une dizaine de kilomètres de sa destination que Tenten sentit l’excitation de découvrir de nouvelles armes la gagner un peu plus. Certains pouvaient la trouver folle, à réagir ainsi à la simple mention ou pensée de lames, mais pour être honnête, elle s'en fichait un peu. Son lien avec toutes ces armes différentes était unique, et c'était tout ce qui importait à la brunette. Ainsi, elle commença à accélérer le pas, sans recommencer à courir non plus.

Ses grands yeux marrons s'éclairèrent de milles feux en arrivant -enfin !- devant la devanture de la boutique tant attendue. Elle n'était pas plus grande qu'une autre, mais elle cachait ô combien d'objets fabuleux que les autres n'avaient pas.



© Pando
avatar
雷 | Kumo no Chûnin

雷 | Kumo no Chûnin
Natsume Dokkyo
Messages : 36
Date d'inscription : 18/09/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
55/300  (55/300)

Re: L'amour des armes ( Pv Tenten )     Sam 10 Oct - 22:42


  Séance shopping



Me reposer n'était pas dans mes objectifs, mais en l'attente de trouver mon chemin, ou simplement réfléchir, s'était ma seule option raisonnable. Silencieux comme la mort, ce n'est que quand un bruit étrange attira mon attention. Hm ? Ouvrant un oeil, puis un deuxième, je vis alors une drôle de silhouette foncer sur la terre ferme. Vu sa façon de se déplacer, s'était un ninja pour sûr. Curieux et vu la dégaine de cette dernière, je me demandais si celle-ci n'allait pas vers l'endroit que je cherchais ? Si oui, il y avait fort à parier qu'elle aimait aussi les armes vu sa vitesse de déplacement. Oh ? Une copine d'arme ? Cette drôle d'idée fit dessiner un sourire sur mes lèvres avant de finalement me décider à partir à sa recherche.

Suivant les traces au sol, je me mis donc à traquer cette personne, jusqu'à finalement arriver à un certain village. Cherchant de quoi m'indiquer où j'étais, je découvris avec enthousiasme qu'il s'agissait de l'endroit que je cherchais. Yes !!! Content, je fis le fameux geste qui prouve qu'on est heureux, puis je partis non plus à la recherche de la fille qui courait, mais bel et bien de cette fameuse boutique d'armes en tout genre. Si je revois cette personne, il faudrait que je lui dise merci tient, je mis cette idée au fond de mon esprit.

Ainsi donc, ce n'est qu'une petite demi-heure de recherches plus tard que je tombais nez à nez sur la fameuse boutique. Les armes qui étaient mises en vitrines étaient sublimes et en tant qu'amoureux de ce genre d'objets, je semblais avoir des étoiles dans les yeux. Si je devais exagérer la comparaison, j'ajouterais même que je bavais tel un enfant devant une sucette. Appuyant presque ma tête contre la vitrine au point de presque la briser, je me décidais donc à entrer, mais voilà, je captais la présence d'une autre personne. Hm ? Observant rapidement la personne, je cru la reconnaitre et là, s'était ma chance avec un " C " majuscule. De ce fais, affichant un léger sourire, je vins à saisir un morceau de papier et écrire quelques mots dessus avant de lui présenter ( après avoir fait un signe de salutation )

" Bonjour,
Je tenais à vous remercier indirectement. J'étais perdu dans la forêt et en vous voyant, j'ai pu trouver cet endroit que je cherchais. Merci infiniment. "


La laissant lire - ou pas - la note, je tournais alors le dos à celle-ci avant d'entrer dans le magasin. Lui tourner le dos, cela signifiait montrer au grand jour mon sac imposant qui pouvait presque être suspect. Un tel contenant cela ne contient pas que des provisions - à moins d'être membre du clan Akimichi, or, vu ma carrure, s'était pas le cas, sauf si j'étais sous l'emprise d'une certaine pillule - ou des choses pour construire un camp entier. Bref, poussant la porte de l'endroit, je fis un grand signe de bienvenue avant de me plonger dans l'admiration de ce lieu. S'était la caverne d'Ali Baba pour moi, THE endroit où il fallait être. Les kunaïs, les shurikens, les katanas, les papiers explosifs, tout ça semblait cool. Il y en avait même à la forme spéciale donnant un air plus cool à l'objet. Non, là, j'ai pas honte de le dire, je suis aux anges.

Me demandant bien ce que j'allais acheter, je me laissais emporter par ce monde merveilleux dans lequel je me trouvais. Si cela continu... j'allais juste tout acheter ou du moins, faire exploser ma bourse, tant pis pour mes économies.


Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.
avatar
火 | Konoha no Chûnin
火 | Konoha no Chûnin
Tenten
Messages : 53
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 18

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
10/300  (10/300)

Re: L'amour des armes ( Pv Tenten )     Sam 17 Oct - 16:10


Journée libre
Dokkyo & Tenten
Les yeux grands ouverts, brillants d'émotions, Tenten ne pouvait détacher son regard de la vitrine. Depuis combien de temps n'était-elle pas venue dans ce lieu bénis ? Des semaines, peut-être des mois. Elle n'avait pas compté, mais elle savait fort bien que cela faisait bien trop longtemps à son goût. Et dieu que cela lui avait manqué ! Les sensations s’infiltrant en elle à la vue de nouvelles armes, brillantes et neuves. L'anticipation avant d'en acheter de nouvelles. Les toucher, tout simplement. Sentir leur pouvoir entre ses doigts, et ne plus jamais les lâcher. La jeune fille laissa échapper un soupire rêveur, sans pouvoir autant détourner ses yeux. Elle pourrait rester planté ici, sans bouger, immobile, pendant des heures, se contenter de regarder les nouveautés avec envie, même si son désir de les toucher était intense. Là, à ce moment précis, elle était bien trop hypnotisée, en transe même.

La kunoichi était tellement saisis par la vision qui s'offrait à elle qu'elle ne sentit même pas que quelqu'un s'approchait d'elle. Ce n'était que lorsque l'inconnu n'était qu'à quelques centimètres d'elle que Tenten le sentit, et sursauta. Elle tourna la tête d'un geste vif, prête à se battre s'il devenait dangereux pour sa sécurité. Elle fut accueilli par un homme qui semblait un peu plus vieux qu'elle, mais pas trop, juste quelques années. Ce qui attira aussitôt son regard fut ses cheveux. Orange, une drôle de couleur mais qui, bizarrement, lui allait plutôt bien. Et ils étaient attachés en une queue de cheval de taille moyenne. D'un coup d’œil rapide, la brunette scruta la reste du physique de son possible assaillant. Elle se rendit bien vite compte que sa carrure était bien moins développé que certains shinobis qu'elle avait déjà combattu, amicalement ou non, et qu'elle pourrait très bien le maîtriser s'il devenait violent.

Mais le sentiment de menace qui s'était infiltré en elle se dissipa aussi vite qu'il était apparut en voyant un sourire sculpté sur le visage de l'inconnu. Tenten le regarda étrangement, se demandant se qu'il faisait, alors que le rouquin commençait à écrire sur une feuille de papier.

" Bonjour,
Je tenais à vous remercier indirectement. J'étais perdu dans la forêt et en vous voyant, j'ai pu trouver cet endroit que je cherchais. Merci infiniment. "


Levant un sourcil, Tenten termina sa lecture. Pourquoi lui avait-il donné une feuille au lieu de lui parler directement ? Etait-il muet ? Elle était habituée à ce que certaines personnes ne parlent que très rarement, mais ces gens là ne s'étaient jamais donnés la peine d'écrire au lieu de parler.

« Ce n'est rien, mais... », Tenten s'exclama en relavant la tête, et fut accueilli par le dos de l'inconnu qui avait déjà franchi le pas de la porte. «...pourquoi ne pas m'avoir interpellée à ce moment là ? »

Sa voix se termina en un murmure à peine audible alors que la porte de l'échoppe se refermait sur son nez. La brunette aux chignons fronça les sourcils. Étrange… Ce qui l'avait frappée, c'était la grosseur du sac de l'homme. Et par là, elle voulait dire qu'il était énorme pour un simple voyageur. Il cachait sûrement quelque chose, celui-là… A nouveau, un soupire s'échappa de la gorge de Tenten, mais cette fois-ci, il n'était plus du tout rêveur, mais plutôt agacé. Est-ce que ce rouquin allait lui gâcher la première journée de libre qu'elle avait eu depuis bien trop longtemps ? Elle secoua la tête. Mieux valait s'en charger maintenant, et en finir au plus vite, pour pouvoir profiter de la fin de la journée le mieux possible.

Tenten ouvrit la porte doucement, et salua d'un sourire éclatant le vendeur qu'elle connaissait plutôt bien maintenant. Elle détourna très vite le regard, cherchant activement le garçon suspect…

...Et le trouva rapidement. Il n'était pas difficile à trouver, en même temps, avec sa chevelure très reconnaissable.

« Hey ! », l'interpella la kunoichi. « Toi là-bas,», au diable la politesse dans ces moments comme ceux-ci, « à la chevelure orange ! Dis-moi qui tu es réellement, ou bien je ne répondrai plus de mes actes ! »



© Pando

____________________________________________

avatar
雷 | Kumo no Chûnin

雷 | Kumo no Chûnin
Natsume Dokkyo
Messages : 36
Date d'inscription : 18/09/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
55/300  (55/300)

Re: L'amour des armes ( Pv Tenten )     Sam 17 Oct - 21:11


  Séance shopping



J'avais été redevable envers cette demoiselle et maintenant, j'avais fais ce que je devais faire : la remercier. Désormais " libre ", je ne l'avais pas totalement écouté et j'étais entrer dans ce lieu où la magie des armes opérait sur moi. Des outils en tout genre, faisant de cet endroit pour un utilisateur de bukijutsu, le paradis sur terre. Mes yeux avaient quelques étoiles sur le coup. Ma bourse allait souffrir, mais face au plaisir que j'allais ressentir par la suite, s'était un large prix à payer. Je ne devais pas oublier que j'avais une certaine limite de temps, mais face à tant de beautés métalliques.. J'allais être en retard, c'est une certitude.

Alors que je rêvassais, voilà qu'une voix semblait m'interpeller et le tout, assez violemment. Oh ? Me redressant en douce, je me pointais du doigt l'air de demander une confirmation qu'il s'agissait bien de moi à qui elle parlait. Visiblement, parlant de cheveux oranges, oui, c'est bel et bien de moi dont elle parle. Tendant donc l'oreille pour entendre ce qu'elle disait, je me demandais bien le pourquoi du comment d'une telle réaction. Aurais-je intrigué sa personne ? Ou bien avait-elle rencontrée une personne qui me ressemble et qui lui a causé du tort ? Loin d'imaginer que mon sac était la principale raison de son état émotionnel, je me contentais de arquer un sourcil après qu'elle ait terminé sa menace.

Comptait-elle vraiment m'attaquer ? Ses paroles sonnaient comme cela, mais rien n'était moins sûr. Elle ne semblait pas avoir de quoi m'effrayer, comme une grosse épée ou quelque chose d'imposant. De plus, elle ne portait aucun parchemins miniatures sur ses bras ou membres principaux. Manierait-elle principalement le Taijutsu ? Quoi qu'il en soit n'ayant rien à me reprocher, je vins à prendre un morceau de papier, écrire dessus, le plier et lui lancer ce dernier.

" Désolé je ne me suis pas présenté plus tôt. Je me nomme Dokkyo. "


Pas question de préciser mon appartenance à un village, pour la simple et bonne raison que je serais immédiatement bien vu sans réelle raison de ma présence. Et par réelle raison, j'entends bien le fait d'avoir un accord entre Kage, chose que je n'ai pas actuellement... Bref, poursuivant mon écriture, je fis un nouveau papier, n'ayant aucune attention hostile à son égard.

" Je viens faire un peu de shooping, ayant eu vent de la qualité supérieur de cette boutique. Et toi ? Comment tu t'appelle ? Enchanté de te rencontrer. "


Lançant le papier, je lui donnais droit à un sourire innocent. Je ne comptais pas me faire mal voir ici, cependant, je devais rester discret, même si cela est difficile avec un bagage de cette taille sur le dos. De ce fais, me pensant tranquille, je vins donc à me retourner comme si de rien était, reprenant mon admiration sur certaines armes. Un katana assez plaisant me faisait de l'oeil depuis un moment et je vins à faire signe au vendeur en espérant en obtenir un bon prix. Armé d'un petit morceau de papier, je m'apprêtais à communiquer de plus belle. Je laissais totalement sur le côté la demoiselle avec ses onigiris sur la tête. Et malgré cette blague moqueuse, je devais avouer qu'elle semblait sympathique, bien que j'étais loin d'imaginer ses compétences et son amour pour les armes, faisant un réel lien entre nous.

Pointant du doigt l'arme meurtrière qui brillait tant elle était bien entretenue, je me penchais en douceur pour admirer les gravures sur la lame, ainsi que les dessins sur le fourreau.

* Il est sublime. *




Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.
avatar
火 | Konoha no Chûnin
火 | Konoha no Chûnin
Tenten
Messages : 53
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 18

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
10/300  (10/300)

Re: L'amour des armes ( Pv Tenten )     Dim 18 Oct - 18:57


Journée libre
Dokkyo & Tenten
Fronçant les sourcils, Tenten observa l'inconnu la regarder d'un air incrédule. Elle se mordit la joue intérieure avec force, et elle sentit la sensation chaude et désagréable du sang couler. La jeune fille était habituée à ce qu'on ne la prenne pas au sérieux, et s'y était fait au bout de quelques années. Elle n'était pas tellement grande, juste dans la moyenne. Ses muscles ne ressortaient pas avec fierté, mais restaient bien cachés sous ses vêtements amples. Et actuellement, elle n'avait pas de parchemins sur elle. Ou tout du moins, pas à la vue de tous. Et quelques armes cruciales planquées un peu partout sur son corps.

Ainsi, au premier regard  regard, elle ne semblait pas dangereuse. Peut-être que le rouquin pensait à s'enfuir, et réfléchissait de quelle manière il allait réussir ? Les muscles de la kunoichi se tendirent tous d'un même mouvement à cette pensé. Ce qu'elle savait par dessus tout, c'est qu'il fallait rester en constante attente d'une attaque soudaine. Sa main se crispa alors que l'inconnu bougea. Tenten hésita quelques secondes à agir, pensant au scandale qu'elle pourrait causer si c'était bien un simple voyageur et non une possible menace. Mais elle se détendit bien vite en le voyant prendre un nouveau morceau de papier, et écrire rapidement dessus.

Si ses réflexes auraient été moins bon, Tenten aurait bien été incapable de rattraper la petite boulette que le rouquin lui avait lancé. Agir un dernier regard inquisiteur, elle se pencha vers la feuille et commença à lire.

«  Désolé je ne me suis pas présenté plus tôt. Je me nomme Dokkyo.  »

Ah. Donc le rouquin avait un prénom. Dokkyo. La brunette haussa un sourcil. Jamais elle n'avait entendu quelqu'un s'appeler Dokkyo. Sûrement n'était il pas du pays du Feu. Et cette pensée ne fit que faire remonter ses doutes par rapport à la possible menace que pouvait être le rouquin. Un nouveau bout de papier lui arriva à la figure, et Tenten l'ouvrit.

« Je viens faire un peu de shopping, ayant eu vent de la qualité supérieur de cette boutique. Et toi ? Comment tu t'appelle ? Enchanté de te rencontrer. »

Elle haussa un sourcil, hésitant à répondre. Et le sourire innocent que lui lançait Dokkyo n'arrangeait pas les choses. Les gens les plus innocents pouvaient se révéler les plus dangereux, et l'expérience le lui avait prouvée. Mais qui sait, peut-être que révéler son identité pouvait réussir à le faire fuir, et par la même occasion, éviter une nouvelle menace sur le pays du Feu.

« Je suis Tenten, Maîtresse des Armes du village caché de Konoha. Ravie !», se présenta la dite fana des armes. « Comme toi, je profite de ma journée pour faire un peu de shopping ! »

Elle  le regarda se diriger vers un katana du coin de l’œil. Si il y avait bien une chose qu'elle n'aimait pas, c'est que l'on n'attende pas sa réponse pour s'éloigner. Dokkyo semblait avoir faire son choix, et s'était désormais dirigé vers le vendeur, sûrement pour obtenir un bon prix pour cette arme de qualité.

Pour être honnête, Tenten trouvait le katana magnifique. Ses yeux chocolats se bloquèrent sur l'arme, et se baladèrent sur toute sa longueur avec envie. Comme hypnotisée, elle s'en rapprocha à petits pas, un large sourire sur les lèvres. La kunoichi l'effleura du bout de ses doigts, et un large frisson la parcourue. Sa bouche forma un « o », et ses iris brillèrent de milles feus.

Puis elle se rappela du rouquin, et sa vision de rêve se brisa en milles morceaux. Tenten secoua la tête, et se redressa.

« De quel village es-tu ? », demanda-t-elle d'un ton accusateur. « Et pourquoi ce sac est-il si gros ? »



© Pando

____________________________________________

avatar
雷 | Kumo no Chûnin

雷 | Kumo no Chûnin
Natsume Dokkyo
Messages : 36
Date d'inscription : 18/09/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
55/300  (55/300)

Re: L'amour des armes ( Pv Tenten )     Dim 18 Oct - 21:56


  Séance shopping



Les rencontres les plus simples peuvent vite devenir épineuses et j'allais vite m'en rendre compte. Alors que j'avais répondu aux questions de la miss, j'espérais pouvoir être tranquille. Au mieux, peut-être que j'allais avoir droit à une rencontre sympathique, mais jusqu'à maintenant, aussi gentille semble-t-elle, elle faisait plus détective qu'autre chose. Bon, je ne suis pas le plus discret de cette planète certes, mais de là à me coller une étiquette dès le premier regard. Est-ce que si je m'amusais à parler véritablement cela arrangerais les choses ? Bien sûr que non, ce serais plus ridicule qu'autre chose. Bref, ayant fais ma part des choses, j'avais quand même écouté sa réponse d'une oreille distraite, alors qu'un katana me faisait de l'oeil.

Tenten disait-elle ? Jamais entendu parler. Maîtresse des armes ? Là par contre ça m'amuse. Mais quand bien même j'étais intéressé, je ne faisais rien de plus que revenir à mon occupation primaire, à savoir, mes achats. Sur le point d'acheter cette magnifique arme qui allait rendre encore plus belle ma collection, voilà que la miss revint à la charge, plus décidée que jamais. Visiblement obstinée à savoir d'où je venais, je vins alors à soupirer en douceur. Elle est têtue et même si je l'apprécie à vue d'oeil, elle commence à être lourde avec ses questions. Mais pas question de l'envoyer chier méchamment. Ainsi donc, faisant une petite grimace, je faisais signe au vendeur d'attendre, avant de me retourner vers la miss. Papier et de quoi écrire en main, je me faisais le plus clair possible.

" Je suis un simple voyageur, qui arrive du pays de la foudre et pour ce qui est de mon sac, c'est celui qui contient mes affaires personnelles. Hm... Je suis venu faire des achats tranquille, mais si tu as d'autres questions, pourquoi ne pas quitter les lieux et en discuter autour d'un verre ? Tenten-chan =-) "

Bon, finalement, j'avais pas réussis à mettre un simple " t'es gentille, mais là, tu me déranges ", ce n'est pas mon genre de remballer si vite les gens. La laissant lire, je vins à sortir l'argent adéquat pour acheter l'arme et je laissais donc l'homme emballer le présent avant de finalement me le donner. Le traitant avec soin, je l'accrochais à une de mes ceintures, et je reportais l'attention sur la demoiselle. Laissant mon encre se verser sur le papier, c'est une nouvelle note que je remis en main propre à la miss.

" Maîtresse des armes ? Tu te passionnes pour cela ? Je serais ravis de te faire part de mon expérience et échanger avec toi sur ce sujet passionnant. "


Lui indiquant la sortie, même si j'étais sincère au niveau de mon envie de discuter gentiment, j'espérais ne pas avoir à subir encore des paroles, respirant à plein nez les doutes et l'interrogatoir.




Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.
avatar
火 | Konoha no Chûnin
火 | Konoha no Chûnin
Tenten
Messages : 53
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 18

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
10/300  (10/300)

Re: L'amour des armes ( Pv Tenten )     Mer 11 Nov - 20:51


Journée libre
Dokkyo & Tenten
Tenten savait lire le visage de ceux qui l'entouraient. La plupart du temps, la plupart du temps, les émotions qui traversaient le visage des gens n'étaient pas compliquer à décrypter, à part pour certains shinobis qu'elle ne nommera pas aujourd'hui. Peu étaient doués pour garder un visage impassible en toute situation, et, pour être totalement honnête, la brunette n'y étais jamais arrivé, et n'avait pas franchement envie d'y arriver (un visage sans émotions ne la tentait pas plus que ça, pour elle, un visage traversé par toutes sortes de sentiments étaient toujours bien plus intéressant).

Alors elle voyait très bien que ses questions ne plaisaient pas du tout à ce Dokkyo. Mais alors, pas du tout. Honnêtement, il avait l'air plus embêter par cet interrogatoire forcé qu'autre chose. Et pour être complètement franche, Tenten non plus, n'était pas au summum de sa joie en ce moment. Elle avait pensé avoir une journée de libre, bien loin de tout devoir de kunoïchi, et la voilà coincée à interroger un voyageur suspect. Parce-que, bien que cela ne lui fasse pas plaisir, son devoir était de protéger les habitants, et donc d'interroger toute personne suspecte, coupable ou non.

Si elle se dépêchait et bouclait cette affaire le plus vite possible, peut-être aurait-elle encore le temps de flâner un moment dans la boutique à la recherche de nouvelles armes avant de devoir retourner à Konoha...

La kunoïchi leva un sourcil en voyant le rouquin lui tendre un nouveau papier. Sans plus de cérémonie, elle l'attrapa et ses yeux parcoururent la surface à grande vitesse.

 «Je suis un simple voyageur, qui arrive du pays de la foudre et pour ce qui est de mon sac, c'est celui qui contient mes affaires personnelles. Hm... Je suis venu faire des achats tranquille, mais si tu as d'autres questions, pourquoi ne pas quitter les lieux et en discuter autour d'un verre ? Tenten-chan =-)  »

Tenten...chan ? Tenten n'aimait pas ce genre de formalité, bien qu'elle soit nécessaire lors d'une nouvelle rencontre. Par exemple, ses amis ne l'appelaient que Tenten, mais étant donné que ce Dokkyo n'était ni un ami, ni une connaissance, ni rien du tout, mais plus un suspect...La fana d'armes allait devoir supporter ces formalités.

Discuter autour d'un verre ? Ce n'était pas vraiment son genre, d'aller boire un verre avec un inconnu rencontré dans un magasin d'armes… Et Kami, elle était venu jusqu'ici pour acheter des armes, pas pour papoter tranquillement autour d'un verre !

« Pour être tout à fait honnête, j'ai fait un long voyage pour venir jusqu'ici, Dokkyo-san. », expliqua-t-elle le plus calmement et poliment possible. « Alors je préférerais rester discuter ici -si tant est qu'aucun dommage soit fait en ces lieux, ce serait une bien trop grande honte. »

Et hop, une petite menace intégrée poliment. Si ce Dokkyo n'était pas trop bête, peut-être allait-il rester calme et répondre à ses questions rapidement sans poser plus de problèmes.

« Maîtresse des armes ? Tu te passionnes pour cela ? Je serais ravis de te faire part de mon expérience et échanger avec toi sur ce sujet passionnant. »

Un sourire s'appliqua sur le visage tanné de la kunoïchi.

« Parlons-en plutôt ici, Dokkyo-san. Quoi de mieux que de parler des armes dans un magasin d'armes, n'est-ce pas ? »


© Pando

____________________________________________


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» liste des armes pour l'obtention des runes RA
» Instruction Technique Armes de Poing
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» Énième recensement des armes d'exception.
» Plus sur le trafic drogues-armes entre Haiti et la Jamaique

Sauter vers: