Side Menu

Even roots have shadow | FB | ft. Reina
Partagez | 
avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Gekitsu Kyôshi
Messages : 1531
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation actuelle : Partout.

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 687
Expérience:
772/500  (772/500)

Even roots have shadow | FB | ft. Reina    Ven 2 Oct - 9:39






   

    God Knows I Won
    Feat Ginger Girl
   





Qu'est-ce que la vérité ? Existe-t-elle, tout d'abord ? Qui sait. Chacun se bâtit sa propre petite vérité avec les morceaux du casse-tête qu'on lui a donné ou bien qu'il ait trouvé lui-même. Souvent, voir toujours, ce casse-tête est incomplet, cette vérité est donc tout aussi incomplète et erronée. D'ailleurs, même avec tous les morceaux en main, cette vérité pourrait demeurer fausse, car il faudrait tout de même réussir à assembler les morceaux de ce de casse-tête, chose simple d'apparence, mais ô combien ardue pour celui n'ayant pas l'habitude de jouer à ce jeu. Bref, le casse-tête demeurerait probablement in terminée éternellement, certains morceaux sont connus de tous, certain sont cependant caché, voir même scrupuleusement conservé par des êtres tout aussi scrupuleux. D'autres morceaux sont, quant à eux, totalement détruit, exterminés, ne résidant plus que de vieux souvenirs morts et enterrés pour la plupart. Donc, c'est quoi la vérité ? Rien de plus qu'un amas de conneries que certains s'obstinent à croire. Tout cela, n'est cependant pas une réalité, une vérité, car il doit forcément manquer des morceaux à cette merveilleuse illustration.

Nous voilà il y a quelque temps, dans des temps perturbés, qui allaient à leur tour être perturbants pour le moment présent, mais ça, c'est une autre histoire. Ces perturbations avaient amené un paquet de mensonges qui allait mener à une quête de la vérité pour plusieurs. De grandes, voir graves choses s'étaient produites, le monde basculait, l'océan s'agitait et comme à mon habitude, je naviguais tel un capitaine sur cette mer, jouant le jeu. Tout en gérant les intempéries et les vagues venant se fracasser contre mon navire, je devais gérer les problèmes internes. Il y avait une grave maladie parmi mes hommes. La peste. Une peste. Une petite merde qui avait osé tenter de me doubler. Il avait réussi pendant un petit moment, mais dès que le petit poisson avait tenté d'en dévorer un plus gros, il s'était retrouvé échoué sur la mer, à découvert, prêt à souffrir brûler par le soleil.
Quoi, comment, où, qui, pourquoi ? Très simple. Genzou, mon fidèle assassin, ancien membre des forces spéciales d'un village, avait remarqué des anomalies parmi nos rangs, il avait rapidement ciblé un homme usant de pratique réservée à la connaissance des unités d'élites. Ayant des motifs raisonnables de croire au double jeu de l'homme en question, il l'avait suivi. Traqué. Puis il avait tout découvert. L'homme avait tenté d'infiltrer l'organisation dont j'étais à la tête dans le but de transmettre des informations au village de la feuille. Très bien joué. Il avait été subtil, ingénieux, il avait presque réussi à devenir important dans la hiérarchie, presque. Cependant, il n'avait rien de bien intéressant sous la dent, il ne m'avait jamais vu et n'avais aucune connaissance de nos pratiques, il ne traînait qu'avec des truands de bas-étages aussi bêtes que leur pied. Cependant, nous, on avait des trucs sur lui, il venait de Konoha, on devait en savoir plus.

Le ninja de la feuille avait été capturé, par Genzou. Tel un maître de la filature, il l'avait eu, non sans difficulté, mais il avait réussi à mettre le grappin dessus. L'homme avait, par la suite, été amené dans une arrière-boutique d'un club de strip-tease m'appartenant. Un endroit idéal pour torturer quelqu'un. Le bruit y était très fort, puis tout le monde était sous l'effet de l'alcool et de drogue en train de se pâmer devant les splendides danseuses, leur cri couvraient amplement les légers bruits pouvant émaner de l'arrière-boutique qui était bien insonorisée. De plus, après le boulot fait, les tortionnaires pouvaient aller se détendre en compagnie de jolies jeunes femmes. Bref, tout était prêt. L'homme, attaché sur une chaise, les tenkentsu bloqué par un fuinjutsu, subissait les sévices de Kichiku, mon gros gaillard. Le géant s'amusait avec l'homme qui ne voulait pas parler. On pouvait bien tenter de lui soutirer le tout via un genjutsu mais, il était encore trop fort mentalement pour lui soutirer de tel informations. C'est donc ainsi que tentant de le faire céder, Kickihu lui cassa les doigts, un par un, à l'aide de ses grosses mains. Puis, il commença à couper les doigts de sa victime, celle-ci ne semblait pas broncher, allant même jusqu'à nier être affilié avec Konoha. Pauvre imbécile, il ne faisait que prolonger son calvaire. Tentant de le pousser un peu plus loin, espérant des réponses plus satisfaisantes, la Brute péta les genoux de l'espion à l'aide de son robuste pied. Bon. Il commençait à faiblir. Il radotait des trucs, implorant mon garde du corps d'arrêter. Cependant, il n'en ferait rien, tant qu'il n'aurait pas toutes les réponses. Dans un espoir nouveau, mon gros nounours avait sorti les pinces, commençant à arracher des morceaux de peau à sa cible, tout doucement. Voilà, il venait de craquer. Il révéla pas mal de trucs, mais il devait pertinemment en savoir plus. Faible, brisé, il ne semblait pas en dire plus. Las de ce petit jeu, Kichiku l'assomma, le faisant tomber dans les pommes. Sans aucune résilience mentale, un genjutsu avait donc pu être exécuté afin de soutirer les dernières bribes d'informations pertinentes de la tête de l'homme. Puis, il fut exécuté, rapidement, d'un kunai droit dans le cœur, laissant une grosse mare de sang sur le sol.

Le petit rituel terminé, les informations bien en poche, je pouvais enfin me reposer. C'est donc ainsi, que le plus normalement du monde, j'avais transféré de cette pièce sombre et lugubre à la pièce principale qui était des plus illuminée et festive. J'avais pris place dans ma loge, donnant directement sur le stage. Je regardais une certaine Saseko se déhanche sur la scène, pour mon petit plaisir. Savourant le spectacle avec un verre de rhum kirien, je repensais à tout les informations récemment acquis, j'avais en main un morceau de casse-tête de plus. Je savais pourquoi cet homme et surtout ce village en voulait à moi, non pas pour mes activités criminelles, non, ça, il n'en savait pas grand chose. Il voulait avoir des infos, comme tout le monde, et dans le coin, je suis le gars qu'il fallait aller voir si on voulait des infos. D'ailleurs, parlant de gens venant me voir, un de mes sbires m'avait indiqué qu'une dame, une splendide rousse désirait me voir, je lui avais donc ordonné de me l'amener, qui sait, elle serait peut-être intéressante, selon lui, elle serait sérieuse. De par son simple chakra, sans même la voir, je pouvais voir qu'elle était digne d'intérêt. Sinon, bah, je la renverrais chez elle poliment et j'aurais tout de même une magnifique paire de lolol à regarder. C'est donc ainsi, que verre à la main, tranquillement assit sur mon fauteuil, j'attendais ma nouvelle invité. Oh, dévoiles-toi ma chère, dis-moi ce que tu as de si intéressant à me demander et faisons des affaires.


HRP: Il est 3h du mat', pardon si je m'égare par moment et pardonnes les fautes, j'suis crevé mais je voulais faire tout mes rp cette nuit, je suis enfin à jour xD Si y'a quoi que ce soit, tu as mon skype ma chère. (=




 
   Fiche par (c) Miss Amazing edit by Bigboss

____________________________________________

If you want to shine like sun first you have to burn like it

征服者 Seifukusha
avatar
Invité
Invité




Hey Trouble What's Up


Feat Gekitsu Kyôshi

Il y a de cela trois ans, le territoire était beaucoup plus agité, depuis l'extermination du clan Uchiha, la disparition d'Itachi et la rumeur folle qui courait à son sujet, on peut dire que les habitants du Pays du feu ne se sentait pas en sécurité. Après tout, ce clan faisait partit de la sécurité de ce village caché de la feuille ainsi que tu Pays, c'était quelque chose qui inquiétait beaucoup de citoyens, sauf un seul… Cet homme était agacé, mais pas par tout ce qui s'était passé, mais pour quelque chose d'autre que Reina n'arrivait pas à déchiffrer. Cet homme envoyait un membre de l'ANBU à cette époque pour enquêter sur ce que les citoyens connaissaient de l'histoire. Voulait-il s'assurer que tous ces gens aient la même histoire pendue aux lèvres ? Que voulait-il savoir ou bien, que voulait-il cacher ? Danzô n'était pas du genre à s'inquiéter des rumeurs ou bien du commun des mortels en dessous de lui, mais cette histoire semblait le perturber plus que d'autres. Reina avait été informée de la disparition de cet ANBU. À cette période, Reina n'était pas encore un membre de la racine et se cachait dans l'ombre de celui-ci. Pour une plus grande discrétion au sujet de la disparition de l'ANBU, il envoyait Reina le ramener ou bien si ce n'était pas possible, enquêter sur ce qui s'était passé. Hiruzen ne devait être au courant de rien.

La jeune femme prenait donc ses habits les plus légers. Après tout, sa destination ne requérait pas l'uniforme ou bien des habits lourds et menaçants. Sans pour autant passer inaperçue, la jeune femme devait se fondre dans la masse. Un pantalon de cuir noir très moulant avec de longues bottes jusqu'à mi tibia. Son haut… Que dire, très court. Un petit top noir pour lui cacher la poitrine laissant une vue complète sur son ventre, ses hanches, son dos. Ses tatouages étaient aussi très apparents sur le côté gauche de son corps. Pour cacher ses épaules, Reina enfilait un manteau de cuir noir sans l'attacher, des gants noirs recouverts de plaques en titan pour protéger des lames tranchantes. Prête ? Sa chevelure était volumineuse et un maquillage léger peignait son visage pour l'ambiance.  Où allait-elle comme ça ? Là où tous les brigands se rendaient en quête de plaisir et d'informations et bien sûr, rien n'était gratuit, dans ce bas monde on n'a rien sans rien. Cette destination n'était rien de moins que le Tanzaku. Dans ce petit village précisément, il y avait un bar réputé pour ses jolies femmes et ses plaisirs chaleureux. Cet endroit recelait aussi beaucoup plus de secrets non découverts jusqu'à ce jour, des secrets que l'ANBU disparut avait tenté de connaître.

Reina arrivait devant la porte de l'établissement en question. Un air sérieux au visage, elle devait changer ça. Après tout, ce n'était pas dans cet état d'âme que les gens entraient dans ce bar. La femme adoucissait ses traits avec un regard plus clair et un faible sourire. Celle-ci entrait dans l'établissement et était rapidement arrêtée par les gardes de sécurités. On la fouillait. Comptaient-ils y trouver une arme ? Reina n'était pas stupide au point d'entrer armée en ces lieux. Était-ce le cas du shinobi précédent ? Subtilement en gardant les bras levés de chaque côté de son corps, l'agent de Danzô se penchait au-dessus de l'un des gardes en oubliant de sourire lorsqu'elle s'adressait à lui :

- Je suis ici pour voir ton patron.

Lorsque l'homme se relevait pour la regarder de bas en haut, celle-ci retrouvait son faux sourire en attendant une réponse. Les hommes échangeaient des regards avant que l'un d'eux lui indique de le suivre. Il s'arrêtait devant une porte pour y entrer seul. Sûrement pour l'annoncer et demander s'il pouvait s'entretenir avec elle. De l'autre côté de cette porte ainsi que les gorilles qui l'escortaient, émanait des chakras différents. Ce petit village cachait donc plusieurs petits secrets. Il fallait donc rester vigilant en ces lieux, un vrai trou à rat avec des pièges partout. Reina jetait lentement un coup d'œil autour d'elle, des hommes assis aux tables à discuter, des jolies femmes nues qui circulaient entre les ranger et une qui dansait sur la scène. L'odeur d'alcool et de cigare laissait une ambiance pécheresse mener ce bordel. La musique était forte et l'éclairage très sombre. Quelques lumières s'agitaient dans tous les sens de couleurs différentes, c'était un étrange spectacle surement magnifique pour ceux qui savent l'apprécier. Malheureusement, ce n'était pas le cas de la jeune femme. C'est alors que la porte s'ouvrait à nouveau pour la laisser entrer. Il était temps d'entrer en scène.

La porte se refermait derrière elle, la musique était enfin beaucoup moins forte et l'éclairage plus stable, c'était plus agréable. Cette loge était vitrée pour laisser à l'homme assit sur son fauteuil admirer son travail. La femme prenait enfin sa respiration, la fumée était beaucoup moins concentrée dans cette pièce. L'homme qui était assis sur le fauteuil ne semblait pas très vieux, celle-ci croyait tombée face à face avec un homme dans la quarantaine peut-être, peu importe. Ses cheveux étaient foncés, son teint clair et ses yeux… Étaient-ils rouges ? Oui, de plus, la lumière ambiante de la pièce l'était aussi. Chaleureux ? Pas ses hommes de mains en tout cas. Ceux-ci la regardaient intensément, s'en était presque embarrassant. Enfin, sans broncher pour autant ou rougir, Reina levait le menton.

- Pardonnez mon impolitesse et l’heure tardive de mon arrivée. Je crois ne pas être à l'heure.


avatar
忍 | Nukenin
忍 | Nukenin
Gekitsu Kyôshi
Messages : 1531
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation actuelle : Partout.

Fiche Shinobi
Rang: A
Ryos: 687
Expérience:
772/500  (772/500)







   

    God Knows I Won
    Feat Ginger Girl
   





La musique faisait trembler les lieux, ce brouhaha auditif semblait faire entrer en transe les gens qui fréquentaient mon établissement. Le jeu de lumière ne faisait qu'amplifier cette ambiance de déchéance et de luxure. Alcool, drogue et sexe était à l'honneur en ces lieux. Des hommes y venaient pour oublier leur quotidien morose et savourer, tel de vieux pervers, la vue de ces gentilles demoiselles comme s'il venait à peine de découvrir ce que faisait la puberté dans l'esprit d'un mâle. À travers ses hommes se trouvaient d'autres hommes qui s'occupaient de brasser des affaires, d'échanger maints services et substances, le tout en prenant bien soin de donner sa part du gâteau au propriétaire des yeux, qui n'était rien d'autre que mon humble personne. De mon côté, je m'apprêtais à rencontrer une femme qui était visiblement à la recherche de réponse, et non d'oublier la triste vérité comme l'étaient ces hommes qui me dégoûtaient par moment, mais qui remplissaient bien mon porte-feuille. D'ailleurs, ce porte feuille me permettait de bien m'amuser. Étant un homme, j'aimais bien ce genre de spectacle. Une des danseuses attirait particulièrement mon attention, c'était ma préféré. Elle s'appelait Kaijin, dite la Belle. Elle provenait de Mizu no Kuni, sa famille ayant fuit le régime tyrannique et oppresseur de Yagura, elle s'était donc retrouvée dans un monde qui n'était pas le sien. Ses parents ont tenté tant bien que mal de subvenir à ses besoins, malheureusement, ceux-ci ont été des victimes collatérales d'un conflit qui n'est pas le leur. Triste histoire. Belle et charismatique, elle a fini par tomber sous le joug d'un de mes gars, il l'a initié au milieu. Elle avait mordu. Elle adorait ça. Puis, un jour, il avait commencé à la battre, une fois, il l'avait fait sous mes yeux. Je lui avais coupé la main, puis je lui avais foutu une baffe avec sa main désormais cadavérique, puis je lui avais ordonné de disparaître, ce qu'il avait fait. Belle et charismatique, elle a fini par tomber sous le joug d'un de mes gars, il l'a initié au milieu. Bien évidemment, elle avait continué de danser, elle aimait ça, l'adrénaline que ça procurait et elle avait le sens su spectacle. Cependant, elle ne se voyait plus obligée d'offrir des services plus plus. C'est donc une malheureuse histoire qui finit bien. Non ? On n'est pas dans un conte de fées tout de même... Bref, j'avais devant moi une demoiselle bien plus intéressante que Kaijin, sans rien lui enlever.

Sous escorte, elle était venue à ma rencontre. Avant même que celle-ci ouvre sa bouche, j'avais commencé le jeu des analyses, tout comme elle, probablement. Sans même la voir, j'avais ressenti son chakra, mes gardes du corps aussi. Quelques personnes dégageaient une telle énergie en ces lieux, mais ce n'était rien comparé la quantité qui émanait de la jeune femme. Elle était assurément puissante. De plus, elle était informée, chose que j'adorais. En tant que magnat de l'information, j'appréciais la compagnie d'autre gens possédants une mine d'or de renseignements. Elle voulait probablement quelque chose, reste à voir quoi, mais elle savait où le trouver, c'était une bonne chose. Donc, sans la voir, j'avais pu comprendre qu'elle en vaudrait probablement la peine. Puis le moment venu, elle avait pénétré dans ma loge. C'est alors que j'étais tombé face à face avec une femme fatale. Son physique pouvait assurément l'aider à assouvir ses ambitions les plus sombres. Un pantalon moulant, dévoilant des jambes fortes, musclées, avec un fessier tout aussi sublime et fascinant. Un haut, si je pouvais appeler ça ainsi, très révélateur. Des abdominaux ferme, des latéraux démontrant de sa force. Tous ces traits démontraient qu'elle n'était pas la première venue. Elle savait prendre soin d'elle. Tous ces traits démontraient qu'elle n'était pas la première venue. Sa poitrine volumineuse pouvait faire pâlir la majorité des filles ici présente. Ferme, massive, elle avait de quoi charmer et fantasmer plus d'un. Vint alors son visage. Une crinière rousse, des cheveux avec du caractère, qui semblait démontrer une certaine fougue chez cette femme. De plus, elle était informée, chose que j'adorais. Une cicatrice faisait aussi office de souvenir sur le visage de la plantureuse demoiselle, je me devrais de poser une question sur ce sujet, plus tard. Quant à ses yeux et sa bouche, ils étaient un bon complément à ce look de femme fatale.

Parlant sa magnifique bouche, elle l'avait ouverte, pour la première fois. Dévoilant ainsi une de ses cartes. En plus d'être belle, elle était intelligente. Elle savait jouer, ses paroles étaient bien choisies. Elle ne démontrait aucune faiblesse, sans être prétentieuse et tout en restant professionnelle. Elle me vouvoyait, c'était un bon point pour elle. Si elle voulait faire des affaires, elle était sur la bonne voie. Une lumière allumait soudainement à mon esprit. Elle arrivait dans le décors juste après le meurtre et la découverte de l'ANBU, coïncidence ? Peut-être. Elle était peut-être à la chasse de cet homme, ou bien de mon organisation. Une oinin? Une Anbu? Elle était peut-être à la chasse de cet homme, ou bien de mon organisation. Qui sait. J'allais le savoir bientôt. Mais avant tout, j'allais moi aussi prendre la parole. J'allais répondre à sa première incise avec une remarque du même genre.

▬ En effet, vous êtes en retard. Le spectacle a déjà commencé. Je vous pardonne, allez, prenez place.

Deux fauteuils se trouvaient dans la loge, le tout était prévu pour ce genre de réunion, désirant un peu de confidentialité, j'avais jeté un regard à Kichuku et son acolyte puis j'avais tout simplement prononcé les mots suivants "Laissez-nous.". L'ordre était clair, ils avaient quitté la pièce, sans dire un mot. Voilà. On allait pouvoir discuter, elle était visiblement venue pour ça, nous allions pouvoir exécuter ses désirs. Débouchant une bouteille de champagne, je me servais un verre, puis je lui en servais un, par politesse. À elle de l'accepter ou non. Puis, j'avais enchaîné avec la suite, lançant le début de cette danse verbale entre la bella donna et moi.

▬ Qu'est-ce qui vous amène ici et à qui ai-je l'honneur ? D'ailleurs, si vous voulez un verre, ne vous gênez pas, ou même tout autre commodité, mademoiselle.


HRP: Voilà, j'espère que tu vas aimer, je te lance une perche, take it or nah, si y'a quoi que ce soit, skype. (=




 
   Fiche par (c) Miss Amazing edit by Bigboss

____________________________________________

If you want to shine like sun first you have to burn like it

征服者 Seifukusha
avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
Correcteur
Messages : 179
Date d'inscription : 15/05/2015



Correction de Kyôshi

Positif


Re Kyo,

Je ne sais plus quoi dire sans être redondant. De l'effort, un monde sombre bien à toi ! :)


Négatif


Les classiques fautes du Don qui nuisent à la fluidité du texte. ^^"


Gains


14 PE


Aya

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» Shadow
» Sen'tsura, magnifique spectacle. [PV: Shadow][en pause]

Sauter vers: