Side Menu

Partagez | 
avatar
忍 | Nukenin de Konoha

忍 | Nukenin de Konoha
Gōsuto
Messages : 39
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 98
Localisation actuelle : Information secrète.

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
50/300  (50/300)

Livraison Express. [Kyoji]    Ven 18 Mar - 15:17
Paquet Humain
feat. Kyoji Kagami



Une démarche nonchalante sous ce soleil qui tapait brutalement sur toutes les têtes des habitants de cette région. On y distinguait parfaitement la physionomie de l'homme rebutée. Une carrure imposante, mais une taille qui laissait malheureusement hésitante. Quelques centimètres de plus et tu pourrais en effrayer plus d'un. Tu avançais glorieusement, pas à pas, ta main droite qui agrippait le col de ta victime pour que celle-ci ne tombe pas. Elle était comme pendue à ton dos, flottante dans l'air, l'esprit déjà tourné vers l'haut-de-là, totalement déconnectée du monde.

Ton sabre chargé de ton affinité de foudre avait transpercé sa boîte crânienne. La lame n'était pas passé à côté. Voilà le résultat de tes folies meurtrières. Elle avait très bien pu se pointer avec des coéquipiers, elle-aussi. Sur les terres du village caché de la pierre, ton sourire diablotin sur le faciès, tu ne pouvais que chercher la merde et Setsuna avait eu la mauvaise idée de se pointer en pensant t'arrêter seule. Toi qui n'avait généralement pas de chance, cette fois-ci encore se fut le cas. Elle n'était pas répertorié dans ton petit livret qu'on dénommait Bingo Book. Sa tête n'était pas fichée.

Que faire ? Ta réflexion alla directement vers un mafieux que tu avais eu l'occasion de rencontrer durant ta carrière de mercenaire et qui se trouvait dorénavant être du même village que toi: Otogakure no Satõ. Il avait une très bonne position hiérarchique dans ce pays d'ailleurs et il utilisait ce statut pour se dissimuler. Comme quoi tu n'étais pas le seul à être malin. Oui, toi qui déserta le village caché de la feuille et rejoignit Orochimaru pour le pouvoir, il s'agissait aussi d'une astuce afin d'être protégé des chasseurs de déserteurs de Konohgakure. Ton village natal était loin d'être stupide.

Les dirigeants du pays savaient parfaitement quoi faire. Après tout, il n'était pas considéré comme l'une des cinq grandes puissances du monde pour rien. M'enfin bref. Alors que ta destination était presque atteinte, arpentant Hulm, une belle cité luxueuse située au centre du village caché du Son, tu esquissas d'un sourire maléfique. L'homme que tu rencontrerais te rappelait des souvenirs, dirait-on. Avais-tu hâte de le revoir ? C'était seulement sur place qu'on pourrait avoir une réponse à cette question, semblerait-il. Les lieux se remplirent gentiment. Il y avait de plus en plus de monde.

Heureusement, tu mis le corps dans une sorte de sac de patates. Il y avait beaucoup d'innocents et il n'était pas permis de visionner le cadavre. Tu empruntas ensuite une route quelque peu lugubre avant d'entamer une descente dans un souterrain bien étrange. En tout cas, on pouvait observer que tu savais ce que tu complotais à en voir ton faciès. Toujours serein, tu entras dans une pièce étrange et parcourus le long couloir très peu éclairé. On entendait des bruissements au-dessus. En faite, le Casino y était situé, voilà pourquoi. Et à ton arrivé, des milices protégeaient l'entrée.

Yoo'... Je suis là pour Hisashi et dites lui que j'ai pas beaucoup de temps. lanças-tu de ton air totalement ennuyé.

En même temps, tu n'étais là que pour récolter la récompense et partir pour gagner encore plus de tunes. Cette scène te rappelait à quel point devenir un "gros mafieux" te brisait les couilles. Etre assis sur un fauteuil à ordonner à tel ou untel de faire si ou de faire ça n'était pas ton style du tout. Rester inactif pendant des jours te rendait complètement barge et la preuve en était cette pauvre victime dans le sac. D'ailleurs, si ces gardiens ne voulaient pas y passer également, ils feraient bien mieux de se dépêcher d'ouvrir cette porte avant que tu ne l'enfonces.




© Gasmask


Dernière édition par Gōsuto le Jeu 7 Avr - 13:46, édité 1 fois
avatar
水 | Kiri no Jônin
水 | Kiri no Jônin
Wuzuki Emiko
Messages : 129
Date d'inscription : 04/01/2016

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 330
Expérience:
116/300  (116/300)

Re: Livraison Express. [Kyoji]    Lun 28 Mar - 21:51
... ... ...
Yakuza Powa




∞ Echange de bons procédés...



En cette chaude journée, bien étonnante pour la saison d'ailleurs, Kagami se prélassait. Confortablement installé dans son moelleux fauteuil rouge de chef mafieux, il écoutait ses subordonnés. C'était l'heure des comptes. De nombreux chefs venaient lui remettre leurs bilans mensuels. Il s'agissait des hommes en charge de ses établissements, ceux qui géraient le réseau au plus proche du vivier de ses sbires. Déléguer n'était pas toujours une chose simple à faire, mais elle était primordiale. Comme Kagami avait coutume de le dire, pour bien gouverner, il faut gouverner de près. En s'écartant de ses hommes, on ne voit plus les choses que dans leur globalité. Seuls les chiffres ressortent. Le problème est que les chiffres sont trompeurs par nature. On peut leur faire dire absolument ce que l'on veut pour peu que l'on sache y faire. N'importe quel statisticien vous le confirmera. Ces chefs étaient là pour ça, pour diriger les hommes en local avant de rendre compte à Kagami en personne. C'était alors à lui seul de donner de nouvelles directives pour le mois à venir.


Dissimulé derrière son masque d'Hisashi, le parrain du pays du Son écoutait donc ses hommes. Tous expliquaient les uns après les autres ce qui leur était arrivé dans le mois. Par chance, cette fois-ci tout allait pour le mieux. Le mois dernier, il y avait eu, un couac dirons-nous... Cela s'était soldé par la mort de l'un des petits chefs ainsi que celle de nombre de ses hommes. Bien que dramatique l’événement avait servi d'exemple pour les années à venir. En somme, Kagami n'était pas débordé. Il n'était pas au bord de la crise de nerf, tout allait pour le mieux. À vrai dire, il s'ennuyait presque. Bon sang, ne pouvait-il donc rien se passer ? Comme si le ciel avait entendu sa requête silencieuse et tacite, l'on vint le déranger. Un des gardiens du QG se présenta face à son chef en inclinant respectueusement la tête.


" Il est là. Devons-nous le faire entrer patron ? "


" Bien sûr que oui. Quel intérêt de le faire poireauter dehors ? Tu veux qu'il casse tout peut-être ? Très peu pour moi, fais le venir. "


Kagami savait de qui il s'agissait. Gosuto, un des hommes d'Orochimaru. Il le connaissait depuis un moment. L'homme pouvait se vanter d'être un excellent mercenaire en plus de briller dans l'art du combat. Quelques heures plus tôt, on avait attiré à l'attention de Kagami que Gosuto se trouvait non loin et qu'il semblait se diriger vers le QG. D'un autre côté, ce n'était pas bien dur à deviner. Presque tous ceux venant à Hulm le faisaient pour rencontrer Hisashi ou travailler avec sa famille. Que ferait un homme comme lui ici si ce n'était pas ce but ? Rien, précisément, il était pour lui, ça ne faisait aucun doute. Rapidement, on fit entrer l'homme. Il n'était pas très impressionnant physiquement, mais il ne fallait pas s'y tromper, c'était un tueur de génie. Kagami ordonna à ses subordonnés de les laisser seuls. D'un geste de la main, il pria Gosuto de s'asseoir. C'était comme cela que les choses se passaient. Quiconque voulait traiter avec Hisashi devait s'asseoir et prendre un verre avec lui. C'était le minimum syndical de la politesse élémentaire. Celui qui refusait se voyait reconduire vers la sortie par le parrain du pays du Son en personne. Il considérait que refuser revenait à l'insulter ouvertement, presque même à le menacer. Et si Hisashi ne rigolait pas avec une chose, c'étaient les menaces. Une fois installés et un verre en main les hommes pourraient parler.


" Bonjour Gosuto, je suis ravi de te voir. Apprécie donc ce verre de saké, c'est un cadeau de ma part. Son nectar est absolument remarquable, savoure... Dans un autre registre, ta venue me laisse perplexe. Je ne t'ai pas convié et je n'ai aucun travail à te fournir pour le moment. Tu vois l'idée ? Je m'interroge. Que me veux-tu ? Peut-être un concurrent t'aurait-il engagé pour mettre fin à ma vie...... Hahahaha ! Pardonne-moi, je divague. Dis-moi ce qui t'amène mon cher, qu'importe ce dont il s'agit, je suis sûr d'être celui qu'il te faudra. Alors ? "




© .JENAA

____________________________________________

Légende couleur des personnalités :

Spoiler:
 
avatar
忍 | Nukenin de Konoha

忍 | Nukenin de Konoha
Gōsuto
Messages : 39
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 98
Localisation actuelle : Information secrète.

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
50/300  (50/300)

Re: Livraison Express. [Kyoji]    Mer 11 Mai - 13:04
Paquet Humain
feat. Kyoji Kagami



La balade n'avait été que ennuyeuse pour notre ami le mercenaire. Il détestait faire de long trajet et surtout lorsqu'il savait qu'au bout de ce chemin il n'y aurait aucune tête à retirer... aucun cou qui pourrait être traversé par sa magnifique lame qui lui avait permis un bon nombre de victoires. Heureusement, il sera récompenser pour ces milliers de pas enchaînés. Gosuto le savait de toute manière, mais le seul problème était-il qu'il ne rejoignait pas n'importe qui. Hisashi, un garçon qu'il connaissait quasi-parfaitement, car il lui était arrivé de travailler pour cet homme.

Le mystérieux personnage auquel le bretteur rendait visite, possédait deux fonctions dans la vie. La première et visible aux yeux de tous était sa place d'ambassadeur du village caché du son. La deuxième, quant à elle, dont très peu était au courant: un mafieux haut placé, si l'on pouvait dire. Qu'est-ce qu'il faisait ? Qu'est-ce qu'il cherchait à obtenir avec tout ce réseau ? Il était dur de le deviner. Certains tentaient et mourraient vainement. D'autres comme notre ténébreux s'en foutait complètement et usait justement de ces gros bonnets pour récolter les tunes nécessaires.

Les tâches n'étaient généralement pas alambiquées. À l'entrée, deux bonhommes comme des armoires l'arrêtèrent et lui demandèrent de patienter lorsque l'Otojin annonça la raison de sa venue. Il ne fallut pas beaucoup de temps avant qu'il n'entre avec le sac à la main dans cette pièce qui ne pouvait lui paraître qu'étrange. Gosuto prit le soin de s'asseoir comme Hisashi ou plutôt Kyoji le lui avait conseillé. Comme à son habitude, malgré l'image naturel du mec qui s'en ficherait de tout que celui-ci affichait, le Nukenin était sur ses gardes, son katana prêt à être retiré.

Notre mercenaire avait confiance en personne et encore moins dans une salle où il savait parfaitement qu'un mafieux y résidait. Le cadavre toujours emballé, déposé à côté du canapé auquel il siégeait, l'orphelin prit le temps de déguster ce qu'on lui offrait: un verre de saké par la maison. Et se fut ainsi que les salutations commencèrent avec Hisashi qui ne changeait absolument pas, bien bavard et joueur. Quant à Gosuto, il restait avec ces yeux froids et perdus à la fois, une expression totalement incomprise, attendant la fin du discours de son interlocuteur.

Ça fait un bail, Hisashi. Me connaissant, tu devrais savoir que je n'serai pas entré calmement si j'voulais ta peau. entama-t-il à son tour d'un léger sourire. J'ai ramené ce corps et j'pensais pouvoir me faire quelques ryôs en te l'donnant.

Le tueur tourna sa tête en direction du sac qu'il avait ramené. Sa main vint ensuite agripper la marchandise avant d'écarter l'ouverture pour laisser tomber une femme tâchée de sang, seulement un trou au crâne à cause de la lame qui l'avait transpercé.

C'était une ninja du village d'Iwa. Elle devait être rang A, en tout cas plus forte que moi... dit-il énervé. Mais j'ai été plus malin.

S'il y a bien quelque chose que Gosuto détestait par dessus tout... il s'agissait de dire que tel ou untel était plus puissant que lui. Lors de la rencontre, le ténébreux avait bien remarqué la différence de chakra entre les deux, mais s'attendait au faux pas de l'ennemi tout s'était déroulé comme il l'avait prédit. Tout de même, il était dérangé de dire qu'elle était meilleure. Enfin, pour ne pas perdre trop de temps là-dessus, il désira conclure.

Qu'est-ce que t'en penses ? Je peux pas trop t'aider par contre si tu veux des infos sur cette fille. Mon combat s'est terminé très vite et le seul truc que j'ai pu apprendre c'est qu'elle utilisait trois affinités. Et son nom... c'était euuh, Kamishiro Setsuna.




© Gasmask
avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
Correcteur
Messages : 179
Date d'inscription : 15/05/2015


Re: Livraison Express. [Kyoji]    Lun 18 Juil - 21:38

Correction de Gosuto

Positif


Plop Gosuto ,
J’applaudis l’effort d’avoir tenté d’écrire à la deuxième personne, chose dont je serais incapable !! Cependant, je te sens beaucoup plus à l’aise avec la troisième personne. Texte fluide et agréabl malgré un personnage froid et sadique. Dommage que ce rp fut stoppé si vite.


Négatif


Des petites fautes mais qui ne sont pas embêtantes et qui ne gêne en rien la lecture !!


Gains


5 PE




Correction de Kagami (Emiko)

Positif


Plop Kagami ,
Texte simple, léger et agréable à lire. J’aurais voulu en apprendre plus sur le mafieux que tu étais.


Négatif


Rien à dire de ce côté.


Gains


 3 PE


Shishi

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» PEKIN EXPRESS 2009
» You're about to board the Sue Sylvester Express ! Destination ? HORROR ▬ Full
» Inscriptions Express 68 : Fairy Tail

Sauter vers: