Side Menu

Partagez | 
avatar
土 | Sandaime Tsuchikage
土 | Sandaime Tsuchikage
Ryôtenbin no Ônoki
Messages : 306
Date d'inscription : 16/05/2015

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 247
Expérience:
178/1000  (178/1000)

Conseil au sommet [PV PnJ/Soun]    Mer 8 Juin - 17:11

conseil au sommet


Gensei & Ônoki

Toi qui voulais tant gêner Kiri, te voilà bien embêté. Les Daimyôs ont encore décidé de faire cette réunion au mauvais moment. Un événement mondial en cette période ne t'arrangeait PAS DU TOUT. D'un côté, le fait que ça se passe là-bas te faisait sourire. En effet, ils avaient décidé d'organiser un examen Chuunin... à Kiri. Chez tes plus grand rivaux actuels, juste derrière Kumo. Bien sûr, Konoha restait toujours en tête de liste mais la haine que tu éprouvais à leur égard était complètement différente. De ce fait, tu avais décidé de te montrer fourbe, malicieux et vicieux en décidant de masquer certains Chuunin en Genins. Faisant partie de l'élite d'Iwa, tu savais qu'il n'aurait aucun mal à défourailler bon nombre de Genins sur place et ainsi prouver au monde entier qu'il ne faut en rien sous-estimer ta puissance, votre force... La splendeur d'Iwa.
Il y avait, néanmoins, un léger détail qui te chiffonnait. En tant que Kage, tu étais obligé de te rendre sur les lieux de l'examen, quitte à t'en déplaire. N'ayant pas oublié les différentes attaques envers toi et ton village, tu ne voulais pas laisser tes chers Ninjas ainsi que les civils sans surveillance. Une tentative d'Akatsuki était si vite arrivée... Un peu trop, parfois. De ce fait, tu convoquas les quatre Gensei d'Iwa, les chefs respectifs des clans Byakko, Suzaku, Genbu et Seiryuu. Tapis dans l'ombre et en dehors du village, ils restaient les personnes les plus puissantes et importantes de la Roche. Pour dire, même toi tu n'avais en aucun cas envie de les affronter. C'est donc solennellement que tu les invitas à te rejoindre afin de leur parler de tout ceci.
Le lendemain, tu te rendis dans une salle secrète, cachée dans les sous-terrains du village. L'entrée était constamment gardée et le processus pour activer cette trappe était des plus complexes. Bref, tu étais entré le premier dans la salle et présidais le conseil qui allait arriver. Tu attendis patiemment que les quatre autres convives se manifestent et les regardas droit dans les yeux, le visage grave.
« Messieurs, comme vous vous en doutez, je ne vous ai pas convoqués pour rien. L'examen Chuunin, pour cette fois, aura lieu à Kiri. De nombreux Shinobi seront avec moi laissant ainsi le village à nu et je ne tiens pas à ce que l'Akatsuki ait une quelconque chance de s'en prendre à mes chers Iwajins. C'est pourquoi je vous demande, à vous quatre, de tout mettre en œuvre pour le protéger en absence. En cas d'attaque, ne lésinez pas sur les moyens. Notez également que Han et Rôshi seront tapis quelque part, dans le village, là où personne ne pourra les trouver. Ils resteront néanmoins à votre service durant ce laps de temps. »

(c) AMIANTE

avatar
創業者 | Personnage Non-Joueur
創業者 | Personnage Non-Joueur
PNJ
Messages : 81
Date d'inscription : 16/05/2015


Re: Conseil au sommet [PV PnJ/Soun]    Mer 8 Juin - 20:32




Conseil au sommet



PNJ : Genseis, joués par Sōun

Convoquer les leaders des quatre clans majeurs d'Iwa n'était pas quelque chose qui arrivait souvent. Pour deux d'entre eux, ce serait une première. Ils avaient été tous appelés par le Tsuchikage, Onoki en personne, à une réunion d'urgence. Naturellement, seuls deux d'entre eux étaient ponctuels, arrivés à l'heure, légèrement en avance. Lai-Haan et En, respectivement Gensei Seiryuu et Genbu attendaient donc les deux derniers invités en présence du Kage.

~Pourquoi ne suis-je pas surpris que les retardataires soient ces deux-là ?~

~Allons Lai-Haan-dono, ils ne sont pas encore en retard. Je suis certain que quelque chose d'important les retient.~

Poursuivant pendant quelques minutes une conversation relativement anodine, les deux Genseis et le Kage attendaient patiemment les deux derniers invités. L'heure fatidique arriva et, les minutes commencèrent à passer : ils étaient bel et bien en retard. Si le délai de Shoo, le tigre, était compréhensible, ou plutôt, attendu, celui du nouveau chef du clan Suzaku était une surprise.

Les individus commençaient à s'impatienter lorsque la porte de la pièce fut brutalement ouverte d'un coup de pied, ce qui était un peu un geste signature de Shoo, si bien que personne n'était particulièrement étonné.

~Yo ! J'ai ramassé le morveux à l'entrée~

Dans sa main gauche, il tenait par la ceinture, pendu là, le jeune Gensei du clan Suzaku. Un sourire béat et un air conquérant sur son visage, visiblement fier de lui. A l'inverse, Dark, le plus jeune de la pièce, de loin, semblait presque abattu par l'image humiliante que Shoo donnait de lui à cet instant.

~Pouvez-vous me lâcher maintenant, s'il-vous-plait ? ~ Excusez.... Excusez mon retard. Les gardes à l'entrée ne voulaient pas me laisser passer... Ils... ne me croyaient pas quand je leur ai dit être attendu...

Rapidement, la raison de leur venue fut révélée aux quatre Genseis, Onoki leur expliquant en détail leur rôle à venir dans la sécurité d'Iwa. La conversation à ce sujet ainsi que les questions trainant dans la tête des quatre leaders allaient pouvoir débuter. Le premier à prendre la parole fut le plus "sang chaud" du lot, le Byakko : Shoo.

~Kumo, Kiri, Akatsuki, peu importe. Qu'ils viennent ! Tous à la fois si ils le veulent, je les déchiquetterai tous les uns après les autres~

L'envie de se battre de cet homme était connue de tous, ainsi, de nouveau, personne ne fut étonné par sa réponse à ce sujet. Cependant, les déclarations d'Onoki semblaient inquiéter légèrement l'un des Gensei, qui prit la parole à son tour.

~Tsuchikage-dono, si vous attendez de nous quatre la protection du village, qui s'occupera de vous accompagner à Kiri ? Loin de moi la pensée que vous ayez besoin d'une quelconque aide, mais il est tradition de protéger son Kage, rien ne nous dit que cet examen n'est pas une ruse de Kiri pour vous attirer sur place. Sommes-nous au moins sûrs que les autres villages sont conviés ?~

Il marquait un point valide, si bien que ni Dark, ni Lai-Haan ne prirent la peine de parler de nouveau, attendant la réponse de leur Kage à ce sujet.



avatar
土 | Sandaime Tsuchikage
土 | Sandaime Tsuchikage
Ryôtenbin no Ônoki
Messages : 306
Date d'inscription : 16/05/2015

Fiche Shinobi
Rang: S
Ryos: 247
Expérience:
178/1000  (178/1000)

Re: Conseil au sommet [PV PnJ/Soun]    Mer 8 Juin - 21:58

conseil au sommet



Gensei & Ônoki


Des banalités furent échangées entre deux des Gensei et toi-même. Pourquoi seulement deux ? Car il y avait, fatalement deux retardataires. Si les raisons du premier étaient vaguement connues de tous, l'absence du deuxième était... inattendue. Le jeune Suzaku – littéralement, ce n'était qu'un gosse comparé au reste du groupe – avait été fraîchement nommé chef du clan et il s'agissait de sa première convocation dans cette fameuse pièce secrète. Néanmoins, tu ne te formalisas pas ; il avait sûrement ses raisons et n'hésiterait clairement pas à vous les communiquer.

La légèreté de la discussion prit soudainement fin lorsqu'un violent coup de pied ouvrit la porte de la salle de réunion. Il s'agissait là d'une réaction typique du Gensai Byakko, Shoo. Personne ne fut surpris. Ce qui suscita un certaine surprise dans l'assemblée était de voir le jeune marmot tenu par la ceinture. Le plus vif salua tout le monde à sa manière, l'air fier et un sourire béat sur le visage. Le plus jeune, toujours dans cette position humiliante, demanda à être relâché et expliqua les raisons de son retard ; en vue de son jeune âge et de sa fraîche nomination, les gardes avaient refusé de le laisser passer. Heureusement pour lui que le Byakko était arrivé en même temps que lui. D'ailleurs, tu ne pus t'empêcher de rire très légèrement dans ta moustache tant la situation était risible.

Finalement, tu leur annonças la raison de leurs convocations et, sans grand étonnement, le Byakko prit à nouveau la parole en premier. Le sang chaud primant sur tout, il déclara avec un entrain sans pareil que Kiri, Kumo ou même Akatsuki pouvaient les attaquer, il défendrait le village coûte que coûte. Ses pulsions sanguines se montrèrent alors et il annonça qu'il les déchiquetterai les uns après les autres.

« Ta volonté, ton envie de combattre et ta fougue sont admirables, Shoo, mais pour l'instant rien n'est encore certain. Laissons le temps nous montrer de quoi sera fait demain. »

En prit finalement la parole sans que personne n'ajoute un mot de plus. Celui-ci était inquiet par tes paroles et cherchait à en savoir plus, ce qui était normal. Tout ce qui sortit de sa bouche se rapporta alors à la méfiance ainsi qu'à la défense, un trait typique des Genbu. En toute légitimité, il te demanda qui allait t'accompagner à Kiri. La réponse était peut-être évidente, mais il ne fallait pas sous-estimer la crainte dont il pouvait faire preuve à ton égard. Il enchaîna d'ailleurs en précisant que tu n'avais pas besoin d'aide. Il avait appris à te connaître et savait que tu détestais qu'on te sous-estime ou qu'on te froisse. Mais pour le coup, il avait raison. Il n'était pas seulement question de tradition, surtout en ces temps troubles et les nombreux conflits aux tu as affaire. Et enfin, il se demanda si tout le monde était sûr que tous les villages étaient conviés. Tu hochas la tête et posas tes mains à même la grande table qui vous séparait.

« Ta méfiance et tes questions à propos de ma sécurité sont toujours de bonne augure, En. Ne pense pas me froisser ni même me sous-estimer. Je connais parfaitement la tradition et je sais également que le trajet peut-être dangereux. Je peux détruire une nation entière, réduire quiconque à l'état de poussière mais je ne peux sûrement pas affronter toute l'Akatsuki à moi seul. Enfin, si, je pourrais, mais cela serait un jeu très dangereux. Tu t'égarais et marquas alors une courte pause. Tout ça pour dire que Kitsuchi et Kurotsuchi m'accompagneront, comme ils en ont l'habitude. Mais ne t'inquiète pas, il ne s'agit en rien d'une ruse. Les informations ont été confirmées, d'autant plus que je les tiens des Daimyôs en personne. Ce sont eux qui ont organisé cet événement après tout. »  

(c) AMIANTE


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CONSEIL] Nains
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Charte du Conseil Comtal du Maine: Abrogée
» UN CEP CHAMPWEL ? LE NOUVEAU CONSEIL ELECTORAL DE PREVAL
» Quand le Conseil de presse du Québec pressure un journaliste haitien

Sauter vers: