Side Menu

Partagez | 
avatar
雷 | Kumo no Chûnin

雷 | Kumo no Chûnin
Natsume Dokkyo
Messages : 36
Date d'inscription : 18/09/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
55/300  (55/300)



   Entraînement nocturne



La journée était terminée depuis un petit moment. Pour les jeunes ninjas, ces derniers étaient en repos, ayant le droit de prendre du bon temps. Cependant, pour moi, ce n'était pas le cas pour plusieurs raisons : Chuunin signifie que nous ne sommes plus Genin, et donc plus des petits ninjas. De plus, moi qui désire devenir le plus fort de ce monde, en dépassant notamment le fameux Raikage, ce n'est pas en terminant mes journées vers 17h que j'y arriverais. Non...

Alors que la nuit commence à tomber sur le village de Kumo, le terrain d'entraînement est libre et j'en profite comme bien souvent. Ce cher père doit être en train de faire comme souvent, des rapports ou simplement préparer un repas, alors que moi, je suis là. Debout sur ce bout de terre où se trouve des mannequins en bois et diverses choses pour s'entraîner, je suis là à m'entraîner jusqu'à je ne sais quelle heure. Avec le temps, j'avais réussis à maîtriser quelques justsus intéressants, mais en tant que personne qui se veut perfectionniste, je ne comptais pas me reposer sur mes bases. Non, l'objectif de devenir le plus fort signifie surpasser les jinchuriki, les kages et pouvoir tenir le monde entier sur mes épaules. Et pour y arriver, l'effort est le maître mot de l'histoire. Mon style de combat était déjà trouvé, mais en aucun cas il était parfait et c'est pour cela qu'en ce début de soirée, je monopolisais ce terrain de combat. J'allais trouver ce qui cloche pour l'améliorer.

Aujourd'hui, je m'étais rendu compte que mon " sac " était parfois handicapant, et c'est une fois cette chose réalisée que je m'étais empressé de trouver une solution partielle. Après des heures de travail, j'avais - avec l'aide de mon paternel - bricolé ce fameux sac - qui d'ailleurs est plus une malette imposante qui se porte dans le dos - afin de pouvoir avoir un accès immédiat à des armes via l'activation de systèmes spéciaux. Après tout, c'est quelque peu idiot de devoir ouvrir une valise géante en plein combat, là, à défaut de me pénaliser en terme de vitesse physique, là, je me donnais presque un certain avantage et gain d'effet de surprise via ce bricolage. Il était temps de tester mon " invention ".

Disposant comme il se doit les mannequins, je formais un cercle dans lequel je me plaçais au centre. Me mettant en position de défense, j'observais la situation et suite à cela, je me mis à agir. D'un geste bien précis, je laissais une petite trape s'ouvrir et une bombe fumigène me tombait dans la main. La relâchant au sol, je laissais la fumée apparaitre et ainsi cacher ma position. Retenant mon souffle - pour ne pas absorber bêtement de cette fumée pouvant vite faire tousser - je sortis de mes manches un grand nombre de senbons et sans tarder, je me mis à tournoyer telle une tornade. Me souvenant exactement de la position des ennemis, je lançais les senbons à une vitesse calculée, avant de finalement sauter en l'air le plus haut possible - malgré le poids que j'avais dans le dos - et sortis du nuage de fumée qui se dissipait. D'un regard vif, j'imaginais certaines de ces pantins comme étant des ennemis encore en vie. Avec un autre geste spécial, j'activais une trape me donnant droit à des bombes flashs que je lançais en pensant que s'était des bombes classiques par exemple.
Retombant au sol, j'appuyais sur la commande me permettant de détâcher ce poids de mon dos, après quoi, je me retrouvais déjà un peu plus libre de mes mouvements. Sans tarder donc, je fonçais vers le seul mannequin que je jugeais être le dernier debout et rapidement, je pris un shuriken dans une de mes poches avant de finalement le propulser vers mon adversaire. Faisant quelques mudras adaptés, le jutsu s'activait sans tarder et sans pouvoir comprendre ce qui lui arrivait, le mannequin se retrouvait transpercer par une multitude de shuriken, ce dernier s'étant multiplié.

L'enchaînement réglé à la seconde prêt étant terminé, je me mis à regarder le terrain avant de finalement reprendre mon souffle. Haha... Il me fallait encore mieux faire, ce n'était pas satisfaisant, alors que mine de rien, chaque poupées de bois étaien touchés par quelque chose. qu'il s'agisse de shurikens, senbons ou autres. Mais vu l'énergie que j'avais dépensé, mon effort se devrait être plus grand la prochaine fois,  car l'homme le plus fort de cette planète ne perd pas autant d'énergie en faisant juste " ça ". J'étais même convaincu que si j'étais le Raikage, cet enchaînement serait le genre de truc qu'il fait au réveil en mangeant son petit déjeuner.
M'amusant de cette comparaison, je soufflais fortement avant de commencer à récupérer mes outils. Le système du sac était pas encore parfaitement au point, mais l'objectif de ces bricolages diverses était atteint, c'est plus rapide que déployer un parchemin, disposer du sang dessus ou simplement poser sa main dessus. En revanche, c'est moins infaillible, car si par malheur les ouvertures sont endommagées, je ne pourrais plus jouir de ce distributeur personnel. Il me faudrait faire attention à l'avenir de ne pas simplement me reposer sur cet outil fort utile.

Rangeant mes armes, je m'apprêtais à recommencer l'entraînement, l'heure n'étant pas si tardive que ça. Encore une fois, si je n'étais pas interrompu, j'allais terminer vers 23h. Je ne lésinais par sur les moyens, car au fond de moi, je ressentais encore et toujours ce sentiment de regards étranges. Je sais que je suis pas natif de ce village et j'ai toujours l'impression de l'être justement, rien ne me fais oublier cette différence.
Secouant la tête pour ne pas trop penser à cela, je respire un grand coup avant de me claquer les joues d'un coup, l'air de dire " aller, au boulot ". Tentant de me concentrer de plus belle, j'allais recommencer encore et encore.


Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.
avatar
雷 | Kumo no Jônin

雷 | Kumo no Jônin
Yotsuki Mitsui
Messages : 158
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 20
Localisation actuelle : Kumokagure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 408
Expérience:
157/300  (157/300)



La nuit porte conseil.


En fin de journée, Kagura se promène souvent avec son chat noir, Silk. Ce chat aux yeux émeraudes la suit partout ou elle va même si la kunoichi s'entraîne intensivement seule ou avec son "père". Silk reste toujours dans son coin dans un arbre loin des combats. Cela est intelligent puisqu'il est dangereux de passer au même moment que Kagura passe à l'attaque. Aux terrains d'entraînement, la Yotsuki espère pouvoir réussir à combiner son armure raiton à la valse Archenemy. Elle  crée un flux de chakra Raiton parcourant la moindre parcelle de son corps et elle reste immobile face au poteau en bois. Enfin prête à l'attaque, Kagura inflige des lacérations avec le fourreau au poteau. Kagura le coupe finalement en deux en insérant du chakra à la manière des samouraï dans son fourreau. Cependant, son armure vient de disparaître. "Ce n'est pas vrai, je suis encore impuissante pour finir la danse Archenemy avec mon armure. Je suis déjà épuisée. Je pense que je ne vais utiliser mon armure uniquement lorsque mon sabre me sera inutile, et donc n'utiliser que le nintaijutsu. Père m'entraînera sûrement dans ce cas là." pense Kagura.

Elle remarque une autre personne qui s'entraîne au loin. Il est fort. Par contre, Kagura ne l'a jamais vu. "Il doit être natif d'un autre village et il a réussi à se faire kumojin. C'est étrange, comment père a-t-il pu... Non, je pense qu'il doit aussi s'en méfier. Si ça se trouve, l'homme que je regarde doit être un espion soit otojin, soit de l'organisation dont j'ai entendu vaguement parler un jour ou de Iwa. Que dois-je faire? L'interroger? Oui, ça me va bien d'interroger. Je vais d'abord le voir pour lui donner mon impression sur son entraînement. Ensuite, je lui demande d'ou il vient. Je serais sympa vu qu'il porte le bandeau de Kumo. " Kagura est bien sûre d'elle. On la prendra pour une parano mais elle s'en fiche. Elle range son arme puis elle va voir l'homme aux cheveux rouges calmement. Elle a eu le temps d'observer la manière dont celui-ci s'entraîne. Tout ces détails font qu'elle a pu analyser si ce ninja est digne de porter le bandeau des Nuages. D'une voix calme, elle parle alors qu'elle se trouve derrière son interlocuteur.

► Au vu de cet entraînement acharné, je trouve que tu es digne d'un kumojin bien que je ne t'ai jamais vu. C'est magnifique.


____________________________________________



Dernière édition par Yotsuki Kagura le Sam 3 Oct - 20:59, édité 1 fois
avatar
雷 | Kumo no Chûnin

雷 | Kumo no Chûnin
Natsume Dokkyo
Messages : 36
Date d'inscription : 18/09/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
55/300  (55/300)



   Entraînement nocturne



S'entraîner c'est la base de tout dans ce bas monde. On devient un grand médecin à force de soigner. On s'améliore en cuisine à force de faire des combinaisons de saveurs. On découvre de nouvelles choses à force de fouiller en tant qu'archéologue... En combat, c'est le même raisonnement, la force, l'endurance, la rapidité augmente uniquement avec les entraînements. Personne ne naît avec déjà des " statistiques " extrêmes. On peut voir le jour avec un talent supérieur aux autres, mais le maîtriser ne se fait qu'uniquement avec le temps et la sueur que l'on dégage lors de nombreux instants acharnés. Pour ma part, je ne suis pas né grand, bien au contraire, je me trouve petit et je le resterais jusqu'à la fin de mes jours sans doute, pourtant, je n'abandonne pas et n'abandonnerai jamais mon idée de devenir le plus fort de cette planète. Si immense, que j'en ferais trembler des grands noms comme Madara, Hachirama, ou les jinchurikis ainsi que les kages. Une fois ce rêve accompli, je pourrais sans doute me retourner vers mes connaissances, en espérant que ces dernières soient fiers de moi ? Là est le but de ma motivation. Je ne cherche pas vraiment la gloire juste pour avoir un " titre ", ni même la vengeance aussi bête soit-elle, c'est juste une histoire de fierté personnelle et me prouver que mon existence n'est en rien le fruit du hasard. Que je sois un enfant abandonné, rejeté, mis à l'écart ou pas, cela ne changera rien à ma destinée que je me trace.

C'est pour cela, qu'encore aujourd'hui je m'épuisais à outrance pour grimper dans ce ciel que je voyais comme infini. Un jour, je serais aussi une de ces étoiles qui portent un nom et si possible, la plus brillante qui soit. Souriant en coin, je revins à mon rangement quand soudain, des bruits de pas se firent entendre. Tournant la tête vers l'origine de ces sons, je remarque alors une demoiselle approcher. Son visage a beau être tout à fait sympathique niveau plastique, impossible de penser à la moindre romance, car en effet, celle-ci possède un air assez fermé. Ravalant ma salive, je me demande bien ce qu'elle me veut, mais quand ses dires fendent l'air pour atteindre mes oreilles, je reste sans voix sur le coup.

La regardant, je cherche mes " mots ", bien qu'étant muet, difficile de parler, et il est hors de question que je fasse " ça " devant elle - ni qui que ce soit - c'est un souci personnel, donc jamais je ne réglerais ce problème pour " parler ". Je m'incline doucement en me contentant de me gratter la joue avant de simplement lui lancer un bref sourire. Je parlais via les gestes, mes postures et mes actes, et là, je venais simplement de m'exprimer de la sorte : " Merci beaucoup. "
Je ne la connaissais pas, je ne l'avais pas croisé, que ce soit de vue ou via des rumeurs. Pourtant, elle dégage quelque chose qui m'intrigue comme le " boss " de ce lieu. Se pourrait-il qu'il y ait un lien entre eux ? Quoi qu'il en soit, sans papier à portée de main, impossible de parler et je me voyais mal écrire au sol, ou via des gestes, mais bon, autant essayer. Je place doucement ma main au niveau de ma gorge avant de simplement faire un mouvement formant un " x ". De ce fait, j'espérais lui faire comprendre : Désolé, mais je n'ai pas de voix.
Par la suite, je gratte gentiment ma nuque afin de montrer un côté un peu gêné. Mais pas le temps de rien faire. Repensant à ses dires, je me permet de décrocher en douceur le bandeau frontal que j'ai pour doucement le serrer dans la paume de ma main. Ma main se dirige alors vers mon torse, et tout en la regardant, j'appuie ce bandeau sur mon coeur, montrant clairement que son opinion fait ma fierté. Pourtant, malgré tout ça, il y a une faible lueur dans mon regard qui montre que je ne suis pas satisfait à 100%. Il manque ce petit truc et ça, cela s'appelle l'accomplissement de ses rêves. Tant que je n'aurais pas réussis mes différentes missions, je ne pourrais jamais vraiment être un kumojin, ou l'homme le plus fort.

Remettant en place mon bandeau, je vins alors à m'abaisser pour attraper l'imposant sac à mes côtés et le remettre sur mon dos. Que faire par la suite hm ? Regardant le soleil, je vins doucement agiter les bras délicatement l'air de demander : "Tu veux quelque chose d'autre ? " .

Il faut l'avouer, ne pas pouvoir parler librement est un beau handicap et pourtant, quand je sais pourquoi j'ai fais ça, jamais je n'ai eu - et n'aurais - de regrets.


Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.


Dernière édition par Natsume Dokkyo le Jeu 1 Oct - 15:31, édité 1 fois
avatar
雷 | Kumo no Jônin

雷 | Kumo no Jônin
Yotsuki Mitsui
Messages : 158
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 20
Localisation actuelle : Kumokagure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 408
Expérience:
157/300  (157/300)



La nuit porte conseil.


Kagura reste toujours aussi calme, même après les réactions de l'hommes. "Père.. J'espère que tu as eu raison de lui confier ce bandeau. J'ai peur qu'il se passe quelque chose à l'un de nos camarades par sa faute. Je vais le surveiller sans qu'il se rende compte que je me méfie de lui. Si je m'inquiète pour rien, je l'aiderais. Ne t'en fais pas, je serais toujours digne de recevoir ton amour." pense-t-elle. Kagura a l'air introvertie, mais elle a toujours confiance en elle et elle n'est pas timide. Elle est juste trop calme. Elle a toujours eu une grande confiance envers son boss, cependant il se pourrait que l'homme qui vient d'avoir le bandeau des nuages théâtralise tellement bien que personne ne se douterait de rien. C'est de la lâcheté, ce n'est pas digne d'un homme.

"Hé mais! Pourquoi je mets en doute les actions du Boss? Je mérite son poing! Je ne dois pas stresser, tout les minables qui emploient ce genre de stratégies ont les pétoches et abandonnent leur plan s'ils font face à lui. Quelle honte.." Kagura réfléchit à la manière de lui parler. Parler pour ne rien dire est idiot, et elle ne compte pas le froisser. S'il ne sait pas parler ou il a peur de lui parler, alors elle doit se montrer digne de confiance. La Yotsuki n'aime pas avoir de préjugés sur ses camarades avant de l'avoir connu. Peut-être évaluera-t-elle la force de son interlocuteur muet elle-même en se battant contre lui. Ceci est une bonne idée. Silk arrive près de sa maîtresse en se caressant à sa jambe et en ronronnant. Elle se baisse pour le prendre dans ses bras et elle se relève afin de parler à l'homme. Kagura a l'air désormais détendue, plus ouverte. Elle a réussi à calmer son stress intérieur.

► Rassures-toi, je ne veux rien d'autre à part te connaître. Je ne me permettrais pas d'avoir des préjugés sur mes camarades. Je peux même t'aider à t'intégrer au village si tu n'en n'es pas natif et que tu es vraiment digne de confiance. Si notre Boss t'a confié ce bandeau, alors je me dois de t'aider par exemple à ce que tu atteignes tes objectifs.


____________________________________________



Dernière édition par Yotsuki Kagura le Sam 3 Oct - 20:59, édité 1 fois
avatar
雷 | Kumo no Chûnin

雷 | Kumo no Chûnin
Natsume Dokkyo
Messages : 36
Date d'inscription : 18/09/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
55/300  (55/300)



   Entraînement nocturne



Face à cette demoiselle, je me demandais bien ce qu'il y avait au fond de sa tête. Trop candide de façon générale, je ne pensais pas un seul instant à ses possibles doutes, ou à sa simple surveillance à mon sujet. Après tout, je n'étais pas une réelle menace n'est-ce pas ? Pourquoi est-ce que des gens seraient suspicieux à mon sujet ? Je voyais plus les choses ainsi : ils me voyaient comme un étranger, sans me soupçonner d'être un possible espion, bien que cela ne soit pas rare dans ce bas monde ninja. Les gens mentent, se voilent la face et cachent des choses, c'est une façon de vivre, mais pas la mienne. Si je dois mentir, ce sera avec une raison majeure et non par simple envie de le faire.

Regardant alors la personne qui c'est invité sur mon terrain du soir, je restais posé, sans montrer quoi que ce soit, si ce n'est une expression calme et heureuse. Celle-ci se mit à parler et j'étais très attentif à ses dires. Elle avait une sorte d'aura rendant sa personne respectable, un peu comme le raikage, bien que cela n'émanait pas que de son physique. Serait-elle du même clan ou quelque chose du genre ? Quoi qu'il en soit, je la regardais sans la prendre de haut, bien au contraire. Si ses dires étaient sincères - bien que même s'ils ne l'étaient pas, je ne remettais pas en question son honnêteté dans sa tête - alors je ne pouvais qu'être ravis de voir quelqu'un me tendre la main de cette façon. Pas que je sois timide, mais aller vers les autres est toujours difficile. On a cette boule au ventre à la simple idée de pouvoir être rejeté, mais là, il n'en est rien.

Affichant un sourire radieux, je vins alors à m'incliner légèrement pour la remercier de façon respectueuse, dévoilant une sorte de respect naturel et non une quelconque soumission. J'étais touché par ses dires et si celle-ci voulait me flattait, elle y arrivait en beauté. Me redressant de façon bien droite, avant de repenser à ses dires. M'aider ? Je me permis de rire - sans le son - et je tentais de lui expliquer ma vision des choses : " M'aider est un acte noble, cependant, certains de mes objectifs ne peuvent être atteint que par moi, sans aide de n'importe quel genre. En revanche... J'ai un objectif que tu pourrais m'aider à atteindre. "

M'écartant doucement en faisant quelques pas vers l'arrière, saisissant mon gros " sac ", je vins à le remettre sur mon dos avant de regarder le terrain. Fièrement, je bandais les bras en prenant une position qui laissait sous entendre ce que je voulais dire : être le plus fort. Montrant de fins muscles, je vins alors à tendre une main et fis le fameux geste, l'air de dire : " Aller, viens voir . "

S'entraîner, cela signifie aussi se battre et je n'allais pas refuser un quelconque défi. Bien que ce soit moi qui le lançait actuellement, je ne comptais pas me défiler, qu'importe son grade. Je voulais voir mon niveau comparé à d'autre ninjas de mon propre village. L'examen de genin pour devenir chuunin avait beau nous avoir bien mis à l'épreuve, mes combats contre des collègues étaient rare et je me lassais quelque peu de mes coéquipiers habituels. Combattre contre mon père, le raikage ou cette demoiselle, ça ce serais un challenge d'un tout autre niveau. Ainsi donc, je sautais sur cette occasion et je vins à me concentrer immédiatement. Malgré la gentillesse, je montrais un visage un peu plus fermé, j'étais prêt tout simplement.

Attendant qu'elle ouvre le bal, j'étais prêt à me dépenser et m'amuser comme un petit fou. De plus, il faudrait peut-être mettre une règle dans ce combat, histoire de pimenter les choses. Ainsi donc, avant même qu'elle fasse quoi que ce soit, je vins à faire quelques gestes, tentant de m'exprimer clairement : " Les mannequins... Pourquoi ne pas les considérer comme des ennemis aussi hm ? Se battre, tout en devant éliminer d'autre adversaires, cela te tente ? "
Attendant une réponse, je vins à terminer de m'échauffer. Prêt à l'action, je l'attendais de pied ferme.


Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.
avatar
雷 | Kumo no Jônin

雷 | Kumo no Jônin
Yotsuki Mitsui
Messages : 158
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 20
Localisation actuelle : Kumokagure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 408
Expérience:
157/300  (157/300)



La nuit porte conseil.


Kagura sourit donc après ce qu'elle vient de voir. Il est vrai que certaines choses ne peuvent être atteintes que par soi-même. Elle peut le comprendre vu qu'elle en a un. Ou plutôt une promesse qu'elle aimerait tenir. Arrêter des ennemis, bien qu'elle ne sache pas de qui son frère voulait parler. Cela passe par l'entraînement avant tout. Ne sait-on jamais. "Grand-frère.. Me regardes-tu en ce moment? Penses-tu que je fais bien de poursuivre mon entraînement intensif à ses cotés?"

Elle pose son chat à terre, qui la suit, elle s'approche de l'homme qui lui fit signe de venir. "Un défi. Bonne idée, cela nous permettra de voir notre potentiel au combat. Je vais donc retenter de combiner l'armure raiton à la danse archenemy. Je pense m'être mal évaluée en entraînement solo. En combat contre un autre ninja cela devrait être différent. Son défi est intéressant" Il ne me connaît pas encore et je n'ai pas encore son nom. Ce n'est qu'un détail mais j'aurais aimé qu'on se connaisse un peu avant de passer aux choses sérieuses. Kagura espère que ça va aller, il a l'air d'être au taquet pour l'avoir en tant qu'adversaire. Faisant un sourire convaincu, Kagura prend la parole.

► Ton idée est intéressante. Je relève le défi. Avant de passer aux choses sérieuses, je te donne mon nom, Kagura Yotsuki. A toi de me donner ton nom. Cependant, soyons clair. Sur ce terrain d'entraînement, je ne fais pas partie du clan du Boss et tu n'es pas un étranger. Nous ne sommes que des personnes normales.
Bref, bonne chance et que le meilleur gagne.


Après cette phrase Kagura se recouvre de l'armure foudroyante et elle prend son épée en main. Cependant, elle ne dégaine pas son sabre. Cela va sûrement étonner le shinobi quand il va voir le style du combat au sabre non-dégainé. D'un autre coté, avec l'armure de foudre, il n'y a pas besoin de dégainer pour faire mal.  Kagura prend un air concentré. Elle ne compte pas perdre, cela salirait le nom de son "père".

► Je t'attend.



____________________________________________



Dernière édition par Yotsuki Kagura le Dim 4 Oct - 20:15, édité 2 fois
avatar
雷 | Kumo no Chûnin

雷 | Kumo no Chûnin
Natsume Dokkyo
Messages : 36
Date d'inscription : 18/09/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
55/300  (55/300)



   Entraînement nocturne



Défier autrui, c'est souvent le meilleur moyen de se dépasser. Surtout que là, la miss se présenta comme étant une Yotsuki ... What ? Le Raikage a une fille ? Sur le coup, je manquais de ne pas écouter la suite, mon esprit totalement violé via cette révélation. Heureusement, celle-ci rattrapa le coup en disant qu'ici, nous étions chacun nous. Hm ? Donc elle fait vraiment partit du clan Yotsuki ? Intrigué, je plissais légèrement les yeux par rapport à la demande qui consiste à donner mon nom. Elle-t-elle déjà oublié que je suis muet ? Certes, je peux retrouver la parole, mais ma voix serait si aigue ou grave, que ça en deviendrait ridicule. Ainsi donc, je vins à simplement montrer mon coeur, disant qu'en gros, j'étais moi. Certes, je tentais de communiquer via le langage des signes, mais je doute qu'elle arrive à comprendre mon nom et prénom : Natsume Dokkyo.

Suite à l'accord qui nous unissait en ce début de soir, la voilà qui laisse apparaitre un véritable manteau de chakra raiton. Que dis-je, il s'agit d'une armure. Tel le Raikage, celle-ci laisse voir au grand jour une énorme quantité de chakra de nature raiton, l'envelloper, elle et ses armes. Montrant un sabre, je pensais qu'elle allait dégaîner la lame, mais il n'en est rien, celle-ci recouvre son arme de son armure et se montre prête à m'accueillir. Oh ? Si confiante ? Ignorant son rang de Jûnin, je me contentais de penser qu'elle était trop sûre d'elle.

Quoi qu'il en soit, face à moi, j'avais une membre du clan Yotsuki, maîtrisant l'un des jutsus le plus impressionnant en terme d'efficacité. Je n'avais jamais vu le Raikage combattre sérieusement, mais quelque chose me disait que cette armure ne permettait pas de faire de simples mouvements plus puissants. Souvent, les effets qu'accordent les éléments sont en rapport avec ce dernier, de ce fais, qu'apporterait la foudre hein ? Ma première hypothèse était une rapidité fulgurante et me basant sur cette pensée, je me dis que la première chose à faire pour espérer tenir tête à cette personne était de réduire son champs de vision. Ainsi donc, mettant bien mon sac dans le dos, je me mis en position d'attaque.

Faisant un geste rapide, une sorte de petite trape s'ouvrit et laissa une bombe fumigène se faire expulser doucement. Attrapant cette dernière, je la lançais contre le sol afin de la laisser exploser et laisser une quantité raisonnable de fumée recouvrir une partie du terrain. Profitant de la fumée - ayant remonté une partie de mon haut sur ma bouche et mon nez afin de ne pas tousser bêtement - je vins à déployer autour de moi des picots empoisonnés dans l'espoir de restreindre ses mouvements et la blesser si elle approcher de trop prêt. Couvert par ce petit nuage de fumée, j'espérais qu'elle n'allait pas attendre qu'il se dissipe, sans quoi, j'allais morfler rapidement.

Concentré, je me remémorais sa dernière position et de manière surprise, je vins à lancer quelques senbons vers elle. La seule chose que j'oubliais était que peut-être avec la luminosité encore légèrement présente et le fait que la fumée ne soit pas très lourde, elle pourrait peut-être voir une légère " ombre " dans le nuage et donc deviner mon mouvement. Cinq senbons sortaient alors du nuage de fumée, fonçant à sa possible " ancienne " direction.


Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.


Spoiler:
 
avatar
雷 | Kumo no Jônin

雷 | Kumo no Jônin
Yotsuki Mitsui
Messages : 158
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 20
Localisation actuelle : Kumokagure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 408
Expérience:
157/300  (157/300)



La nuit porte conseil.


Kagura a comprit la stratégie de Dokkyo. Il compte la surprendre en lui réduisant son champ de vision.  Le terrain se couvre de fumée. "Voyons, dans ce cas là, je dois rester prudente. Je ne vais pas foncer dans le nuage de fumée sans réfléchir. " Elle ne bouge pas de sa position d'origine. Grace à l'armure raiton et à son katana, elle peut se défendre contre une quelconque attaque. Kagura se prépare à parer les éventuelles armes qui pourraient la viser. D'un coup, 5 senbons sont envoyés sur elle. Tout en ne dégainant pas, elle pare l'attaque en envoyant valser au sol les senbons. Elle regarde dans la direction du lieu ou ceux-ci ont étés envoyés. Grace à la lumière du soleil couchant, elle arrive à voir une ombre au travers du nuage de fumée pas épaisse. "Je ne m'approcherais pas de trop près, ne sait-on jamais."

Elle se déplace rapidement, elle saute en tenant son sabre non dégainé et elle atterri accroupie, le katana ayant détruit le sol. Environ 2 mètres la sépare de Dokkyo. Elle ne l'a pas visé parce qu'elle veut juste l'impressionner. Elle reste prudente, il se pourrait que des pièges l'attende. Il ne faut jamais sous-estimer une femme, surtout si elle sait garder son calme comme Kagura. Elle espère que Dokkyo comprend ce principe. Il n'y a plus qu'à attendre que la fumée disparaisse pour qu'elle le mette à terre. Normalement elle devrait y arriver, les seuls hommes ayant réussi à la battre est le Boss et Killer Bee.



____________________________________________

avatar
雷 | Kumo no Chûnin

雷 | Kumo no Chûnin
Natsume Dokkyo
Messages : 36
Date d'inscription : 18/09/2015

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
55/300  (55/300)



   Entraînement nocturne



En combat, chaque gestes compte. Que ce soit une utilisation de jutsu, ou un mouvement physique, chaque choses à un impact sur quelque chose ou quelqu'un. Même un raté a son lot de surprises. Enfin bref, me retenant pour l'instant, je voulais voir ce qu'elle allait faire. Allait-elle foncer et se concentrer principalement sur le taijutsu, ou plutôt son nintaijtsu que représentait son armure de foudre ? Ou bien allait-elle user de son arme via un bukijutsu ? Ou au pire... les trois à la fois ? Attendant et analysant la situation, ce n'est que trop tardivement que je cru apercevoir une silhouette dans le ciel et retomber brutalement. Quand bien même son coup ne me visait pas directement, la frappe au sol avait été si puissante que je manquais de tomber sur mes fesses et le sol s'était craquelé, prouvant une force démesurée. Mes picots s'étaient éloignés de leurs positions initiale et le pire était que le nuage de fumée se dissipait pls rapidement que prévu. Une seule bombe fumigène n'allait pas me faire gagner beaucoup de temps, mais il me restait encore des atouts à utiliser...

Ainsi donc, je vins à essayer de réfléchir rapidement avant de finalement composer quelques mudras. Dans le peu de fumée qui restait, une seconde silhouette vit le jour. Ni une ni deux, nous nous propulsions vers la demoiselle. Face à elle se trouvait deux Dokkyo Natsume, l'un d'eux étant forcément un Bunshin, mais il n'en était rien, en réalité, je venais de faire un Raiton Bunshin dans l'espoir qu'elle l'attaque lui, et non moi, l'original. Sa seule solution si elle n'était pas du type ninja sensoriel, ce serais d'attaquer les deux en même temps pour être sûr de toucher le bon, puis immédiatement esquiver la décharge électrique que le raiton bunshin produirait lors de sa destruction. Ainsi donc, prévoyant un certain plan, chacun de nous deux sortions un shuriken et sans tarder, les deux jeunes hommes firent des mudras similaires. Le but ? Encore une fois, sans savoir si elle était sensoriel ou non, faire croire que les deux étaient des originaux. Bien entendu, l'un d'eux ne faisait que copier les mouvements de l'autre et de ce fait la technique qu'il en suivait n'était lancée que par un des deux individus.

Les deux shurikens semblaient se démultiplier - bien qu'en réalité, seul celui de droite s'était multiplié, prouvant qu'il s'agissait de moi à droite - et rapidement, ce n'est plus deux shurikens qui lui fonçaient dessus, mais bel et bien quatre-vingt de ces armes. Pendant ce temps, le clone prit main quelques senbons qu'il imprégna de chakra raiton afin de les ajouter à la multitude de shuriken et surtout, dans le but d'amoindrir ses échappatoires possibles. Si elle comptait gagner juste par des gestes impressionnants, elle allait vite voir que mes ambitions surpassaient ces sentiments tel que la peur. Déterminé, voilà ce que j'étais.


Rien.
By (C) Bloody for Never-Utopia.


Spoiler:
 
avatar
雷 | Kumo no Jônin

雷 | Kumo no Jônin
Yotsuki Mitsui
Messages : 158
Date d'inscription : 19/06/2015
Age : 20
Localisation actuelle : Kumokagure no Sato

Fiche Shinobi
Rang: B
Ryos: 408
Expérience:
157/300  (157/300)



La nuit porte conseil.


"Comment faire? Je ne peux peut-être pas compter sur mon armure pour parer tous les shurikens. Peut-être que si je les pare avec mon sabre en les renvoyant au lanceur, selon un calcul de probabilité, je pourrais reconnaître le vrai ou le clone, ou alors avec ma souplesse je peux les esquiver, mais il y en a trop. Je dois me calmer, j'ai déjà connu des entraînements plus violents que celui-ci." Kagura a comprit qu'il ne se laisse pas dominer par les sentiments. D'après ses pensées, Dokkyo se sert de sa détermination pour avancer. C'est ce qui est le plus important. "Bien, normalement je ne devrais pas réfléchir, je dois agir rapidement. Il se débrouille."

Kagura prend en main son katana, elle se relève et elle fonce. Enfin le terme foncer n'est pas le bon terme parce qu'elle fait attention à ce qu'elle fait. Elle utilise  sa souplesse pour en esquiver des shurikens. Autrement dit elle fait des sauts périlleux et des grands écarts afin d'éviter les shurikens. Bien sûr, ce n'est pas facile pour Kagura de tout esquiver, heureusement qu'elle a son katana. Elle frappe les shurikens avec son arme, ce qui les renvoient un peu n'importe où. Ses coups sont rapides, mais rien n'est joué, il reste le clone.

Kagura se remet debout en regardant les deux Dokkyo. "J'ai une idée. Si jamais je prend l'un pour assommer l'autre.. Non, je ne peux pas. Je ne suis pas aussi forte, je ne peux pas porter un truc lourd pour l'instant. Il suffirait que je les frappe tout les deux en même temps avec mon katana pour que le clone disparaisse. Et zut, à quoi bon que je réfléchisse?" D'un coup, elle prend par les cheveux un Dokkyo pour le plaquer contre le sol. "Voilà qui est réglé. Est-ce le clone ou le vrai?" Kagura frappe le dos de l'autre Dokkyo pour le découvrir.

____________________________________________



Dernière édition par Yotsuki Kagura le Dim 11 Oct - 20:19, édité 1 fois

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]
» Autres : Présentation de la guilde 'La Nuit Porte Conseil'
» La Nuit porte Conseil... Sensuelle et Lascive [Livre 1 - Terminé]
» La nuit porte conseil [Livre 1 - Terminé]
» La nuit porte conseil [Lukas/Crixus]

Sauter vers: